mardi 28 novembre 2017

Un ancien directeur de la Fondation Clinton impliqué dans un scandale d'abus sexuels dans une école maternelle


Il est intéressant de constater que, cette information aurait été publiée entre autre par l'AFP. Pourtant, aucun média français n'a relayé à ma connaissance cette information et surtout, aucun des médias anglophones qui l'ont fait n'ont souligné le fait que Joel Getz a été directeur du développement à la Fondation Clinton. On constate une fois encore que les pires ordures aiment se planquer derrière des fondations et autres organisations soit-disant philantropiques de toute sorte puisqu'il était aussi président de l'ONG "Mayor's Fund to Advance New York City Fonds ". En devenant par dessus le marché administrateur d'une école maternelle, il devenait de fait "le gendre idéal". Mais la réalité est toute autre et son petit manège manipulatoire vient de s'arrêter net. Fawkes

-------

 Selon les parents, un ancien fonctionnaire de la Fondation Clinton qui est maintenant directeur indépendant dans une entreprise qui gère des écoles privées en Chine s'est retrouvé mêlé à un scandale d'abus d'enfants impliquant des aiguilles, des pilules, du «sirop brun» et de la nudité.

Le directeur d'un jardin d'enfants de Pékin a été renvoyé après que la Chine ait lancé une enquête nationale sur une chaîne d'écoles privées exploitées par RYB Education Inc. ($ RYB) suite à des allégations d'abus à plusieurs endroits.

Les parents rapportent qu'au moins 8 enfants avaient des marques d'aiguilles mystérieuses sur le corps, tandis que d'autres disent que leurs enfants ont été forcés de prendre des pilules blanches qui étaient censées être "un petit secret" entre les enfants et les enseignants, ainsi qu'une sorte de "sirop brun" d'après les élèves. Des enfants auraient également été déshabillés et forcés de se tenir debout, ou enfermés dans une pièce sombre, a déclaré l'un des parents.

Une mère non identifiée qui a fait une vidéo virale sur les abus a dit aux journalistes jeudi qu'un liquide brun a été injecté à son fils par un enseignant et avait été obligé de se déshabiller avec d'autres étudiants avant d'être "examiné" par un étranger nu. Une "action décrite comme des rapports sexuels". Lorsque la mère a demandé au directeur de lui permettre de revoir les séquences en circuit fermé de l'école, celà lui a été refusé.



L'examen médical de huit enfants a confirmé que les blessures ont été causées par des aiguilles, selon le rapport de la police de Guanzhuang.

Des parents furieux se sont rassemblés devant le jardin d'enfants de RYB Education New World vendredi pour demander des réponses, tandis que l'agence de presse chinoise Xinhua rapporte que des enfants ont également été agressés sexuellement.

Le jardin d'enfants de Pékin au cœur de la controverse est situé à côté d'une grande base militaire, ce qui a fait naître des rumeurs selon lesquelles des responsables militaires auraient abusé sexuellement des enfants. Notamment, le mari du directeur du jardin d'enfants était auparavant un officiel à la base, mais Fun Junfeng, le commissaire politique de la base a déclaré à l'APL qu'il n'y avait "aucune preuve" que le personnel militaire était impliqué dans les abus.

Mail Online rapporte :

Li Jing, la mère d'une fillette de trois ans, a déclaré à l'AFP que sa fille n'avait pas été abusée mais que d'autres enfants avaient expliqué comment ils avaient été contraints de prendre des pilules.

"D'autres enfants disaient que ce n'était pas une pilule, mais une récompense. Et la pilule ne doit pas être appelée une pilule, mais une fève à la gelée, et est un petit secret entre l'enfant et l'enseignant ", a déclaré Li.

"J'ai demandé à mon enfant après avoir entendu ce que les autres parents disaient et mon enfant a expliqué qu'ils avaient pris deux pilules blanches après le déjeuner et dormi après avoir pris les pilules", a expliqué jeudi un père à CCTV devant l'école.

Ces dernières allégations ne sont pas les premières impliquant des écoles de RYB. En avril, le directeur d'un autre jardin d'enfants de la RYB à Pékin a été suspendu après avoir admis que les enseignants avaient commis de «graves erreurs» lorsque des vidéos ont été publiées montrant des enfants projetés à coups de pied dans le dos. En octobre 2016,  deux enseignants d'un jardin d'enfants de la province de Julin, dans le nord-est de la RYB, ont été condamnés à 34 mois de prison après avoir jeté des aiguilles à coudre sur les fesses, la tête et l'intérieur de la bouche d'enfants.


Lien vers la Fondation Clinton

RYB Education exploite 80 jardins d'enfants et compte 175 autres établissements franchisés dans 130 villes de Chine, selon les dossiers. Tous les directeurs sont chinois, à l'exception de Joel Getz, 52 ans, ancien directeur et directeur adjoint de la Fondation Clinton, qui est enregistré comme administrateur indépendant.

M. Joel A. Getz est administrateur indépendant de la société. Avant cela, M. Getz a été directeur du développement de la Fondation William J. Clinton à New York et président de l'ONG "Mayor's Fund to Advance New York City Fonds ".

La page des Relations avec les investisseurs de la RYB énumère Getz en tant que membre du comité d'audit et du comité de rémunération.

Bill Bishop du Sinocism China Newsletter et contributeur d'Axios fait remarquer que c'est un peu étrange qu'un doyen associé de Yale fasse partie du conseil d'administration d'une chaîne d'écoles maternelles chinoises, suggérant que peut-être Getz pensait que ce serait "de l'argent facile"



Les actions de RYB ont dégringolé vendredi après l'annonce de l'enquête, chutant de 42% dans les premiers échanges pour se redresser légèrement, terminant la journée en baisse de 38,41%.




Source: Zero Hedge

Traduction: Fawkes News





5 commentaires:

  1. Ils me font marrer à la fondation Clinton. Même pas besoin de les pirater comme l'a fait Guccifer pour trouver des infos qui ne devraient pas être publiques. On trouve par exemple le salaire et l'adresse de Getz sur leur site:

    https://www.clintonfoundation.org/files/clinton-foundation-financial-report-2007.pdf

    Tout comme Weinstein a donné à Clinton, Getz a donné à la Fondation:

    https://www.nytimes.com/interactive/projects/clinton-donors/page/4752

    Tout ces pédos s'entraident mutuellement en permanence et on voit bien que le couple Clinton est en permanence entouré de ces dérangés. Espérons que des preuves concrètes les feront tomber aussi un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. citoyen tranquille28 novembre 2017 à 15:51

      "Tout ces pédos s'entraident mutuellement en permanence"

      Le ciment du Système c'est le chantage par la pédophilie & le meurtre rituel d'enfants, alors c'est pas étonnant que tous ces pourris se tiennent les coudes...sur l'air de "je te tiens/tu me tiens par la barbichette". :)

      Supprimer
  2. Ils se couvrent derrière des immunités... Intouchables tant qu'ils sont en pouvoir. Il y a plusieurs films fictions a ce sujet.

    RépondreSupprimer
  3. Steve Pieczenik, un psychiatre diplômé de Harvard, docteur en relations internationales du MIT, secrétaire d'État adjoint sous Henry Kissenger, Gerald Ford, Jimmy Carter, Ronald Reagan et George HW Bush... déclare sur sa page Youtube que Hillary et Bill Clinton ont participé à plusieurs reprises à des orgies sexuelles à l'intérieur d'un réseau de pédophilie administré par le milliardaire Jeffrey Epstein

    http://www.brujitafr.fr/2016/11/steve-pieczenik-un-psychiatre-diplome-de-harvard-docteur-en-relations-internationales-du-mit-secretaire-d-etat-adjoint-sous-henry-ki

    RépondreSupprimer
  4. Plus rien n'avance malheureusement sur le pizzagate depuis pas mal de temps, toutes ces ordures pedo-satanistes s'en sortent encore bien pour le moment!

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog