dimanche 12 novembre 2017

Une cour d’assises acquitte un homme qui à 20 ans a violé une fille de 11 ans


Normalement, le bon titre est « Une cour d’assises acquitte un homme accusé d’avoir violé une fille de 11 ans ». Et c’est celui du Monde de ce 11 novembre 2017. Pour une fois, Le Monde n’y est pour rien : c’est la justice qui est devenue dingue.

On sait depuis Zemmour que « la justice ne dit pas le bien ni le vrai, mais le droit ». Et dans cette décision de justice, c’est le droit, complètement déconnecté du réel, qui l’a emporté.
En l’occurrence, l’homme de 20 ans (on n’a pas écrit « jeune homme » sinon ça prêtait à confusion) a eu une relation sexuelle avec une fille de 11 ans. Dans ce cas, pas besoin de violence, des paroles douces suffisent, une pression constante mais pas de violence, et l’affaire est dans le sac.
Mais les juges n’ont pas retenu le viol, puisque « la contrainte, la menace, la violence et la surprises n’étaient pas établis » pour ces faits datant de 2009 ! Ce qui veut dire que n’importe quel enfant de 11 ans peut être violé par un être maléfique qui le manipule « correctement ». Si ça n’est pas une ouverture au viol pédophile, on ne sait pas ce que c’est.
Une décision révoltante parce que tous les connaisseurs de ces dossiers sensibles savent comment se pratique un viol sans violence.
La famille de la victime a découvert la chose en découvrant que leur fille était enceinte. Le bébé a été confié à une famille d’accueil, et la mère de la jeune fille déclare au Parisien :
« Cet homme a détruit la vie de ma fille, qui est tombée dans son piège. Après le viol, elle avait été placée dans une famille car elle était enceinte, c’était pour éviter les contacts avec les voisins. »
Ne parlons pas de « destruction » de la vie, car la fille est toujours vivante, même si une partie d’elle est probablement morte à l’intérieur. Mais un viol est réparable... s’il est reconnu comme tel ! Et la justice n’aide pas cette jeune fille qui a aujourd’hui 20 ans à se reconstruire, c’est le moins qu’on puisse dire.
Pour information, et pour ceux qui se demandent pourquoi une jeune fille peut se laisser faire, qu’ils se réfèrent à la tétanisation qui s’empare d’une proie qui n’a plus d’option de fuite ou de lutte lorsqu’un prédateur la piège.
On rappelle que l’âge de majorité sexuelle est de 15 ans en France et qu’en deçà, on ne peut présumer que l’adolescent ou l’enfant a consenti à l’acte sexuel. Il est donc encore manipulable. CQFD.
On savait les juges inféodés au pouvoir profond et à la pensée dominante, on sait maintenant qu’ils peuvent être dangereux.

Source: E&R

9 commentaires:

  1. En gros pour la "justice", un enfant qui a entre 5 et 15 ans peut se faire violer "sans contrainte", en toute impunité.
    C'est magnifique, maintenant les pédophiles potentiels qui hésitaient à passer à l'acte ne vont plus se gêner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.youtube.com/watch?v=MZ3zsEWDKIc

      J'avais initialement mis cette vidéo pour expliquer l'affaire en détail mais en fait, je me suis rendu compte qu'il s'agit d'une autre affaire tout à fait similaire qui doit être jugée en févier.

      Dans cette autre affaire, c'est un homme de 28 ans qui a violé une fille de 11 ans aussi (d'ou l'erreur) et le fait que la justice ne retient pas la notion de viol également:

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/justice-pourquoi-l-agression-sexuelle-d-une-enfant-n-a-pas-ete-qualifiee-de-viol_1947019.html

      D'après notre belle justice, en l'état actuel de nos lois, si un gros porc comme Weinstein viole une fillette de 6 ans, eh bien ce n'est pas un viol mais une atteinte sexuelle passible de 5 ans d'emprisonnement à la place de 20.

      Supprimer
  2. citoyen tranquille12 novembre 2017 à 19:08

    Le Nouvel Ordre Mondiale a pour but de détruire la Société en libéralisant les pires perversions sexuelles, dont la pédophilie, alors ne vous étonnés pas de voir apparaitre régulièrement ce genre de nouvelle scabreuse.

    La magistrature est noyauté par des mondialistes.

    MESSAGE D'ALERTE: le temps des grandes épidémies "intraitables" commencent !

    Le Daily Mail on Line sort en catimini un article sur le retour de la Peste:

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-5074783/Outbreak-plague-mutate-UNTREATABLE.html

    Pendant des siècles, les maladies épidémiques n'ont pas muté et là depuis quelques années la communauté "scientifique" & les médias de désinformation cherchent à nous habituer à l'idée (fausse) que les maladies peuvent "muter" & être inguérissables.

    Effectivement, les agents pathogènes épidémiques "mutent" & deviennent inguérissables si on les manipulent en secret dans les labos de recherche génétique ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est assez terrifiant qu'une " élite " prépare dans le plus grands secret toutes sortes de mesures pour détruire une partie de l'humanité. Il y'a tellement de faits qu'il n'y'a plus qu'à choisir le moyen de mourir ( vaccinations...).

      Supprimer
  3. La cour d'assises de seine et marne se tient à Melun et il y a une majorité d'affaires de viols bien que bon nombre soient correctionnalisés. Le tirage des jurés (et leur origine)a une influence sur le verdict y compris la qualité de plaidoirie des avocats, la qualité et la pugnacité du réquisitoire mais aussi la façon dont le président dirige les débats.

    Il faut impérativement que la jeune victime change d'avocat en appel car le sien n'a manifestement pas assuré. On n'a pas à raisonner pour savoir si l'enfant a ou non consenti à l'acte puisque son âge est inférieur à la majorité sexuelle.

    C'est choquant et la porte ouverte à l'acceptation de la pédophilie. Il faut faire preuve de vigilance alors que nous apprenons ce jour que la haut conseil à l'égalité veut baisser la majorité sexuelle des enfants à 13 ans, ce qui est absolument scandaleux. Il faut protéger les enfants et non pas les exposer au laxisme pour assouvir la libido des prédateurs sexuels mentalement dérangés, occupant parfois des postes de pouvoir.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/12/97001-20171112FILWWW00165-schiappa-l-age-minimum-du-consentement-sexuel-a-13-ou-15-ans.php

    RépondreSupprimer
  4. https://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20171112.OBS7263/consentement-sexuel-des-mineurs-l-age-minimal-sera-13-ou-15-ans-selon-schiappa.html

    RépondreSupprimer
  5. Nous glissons doucement, mais surement, vers la décriminalisation de la pédocriminalité (avec attaque systématique du parent protecteur par la "justice", cherchez l'erreur...) et cela accompagné en parallèle par l'hyper-sexualisation grandissante des enfants, l'éducation sexuelle de plus en plus précoce et la mise en place des "droits sexuels" - également pour les enfants - http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/03/29/35056041.html

    Cette chute sociétale infernale ne va(veut)-t-elle pas aboutir un jour où l'autre à la légalisation de la pédophilie ? Il semblerait que ce soit le but de certains cercles très influents pour qui l'inceste et la "sexualité des enfants" relève plus d'une "culture" que d'un délit bousillant la vie des gamins.

    RépondreSupprimer
  6. J'en viens à me dire qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent (de toute façon on ne peut pas faire grand-chose à notre niveau...) mais ce qui est certain c'est qu'il ne faudra pas que la justice, les flics, les politiciens et compagnies se plaignent que les gens commencent à faire justice par eux mêmes.

    RépondreSupprimer
  7. http://www.bfmtv.com/politique/l-age-du-consentement-sexuel-sera-etabli-a-priori-entre-13-et-15-ans-annonce-marlene-schiappa-1301528.html

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog