dimanche 17 décembre 2017

Tout un symbole: Macron 1er fête Noël dans le château de Chambord



Le président de la République a fêté Noël en famille au château.

Chambord et le monarque républicain... Il n'en fallait pas plus pour déclencher la polémique. Le président de la République se serait offert un anniversaire royal dans ce château de la Loire, construit par François Ier, et théâtre sous Louis XIV de grandes parties de chasse et de fêtes.


Selon nos informations, Emmanuel Macron n'a, en réalité, pas soufflé ses 40 bougies sur le domaine de Chambord, mais y a fêté Noël en famille. La première dame s'était d'ailleurs rendue dans un magasin de jouets du XVI e arrondissement de Paris, il y a quelques jours. Point d'anniversaire donc, mais « un Noël anticipé, comme c'est le cas pour beaucoup de Français afin de pouvoir réunir tout le monde », explique un proche, précisant que « les Macron ne fêtent Noël le jour J qu'une année sur deux, comme n'importe quels grands-parents ».
Le couple présidentiel était entouré des enfants de Brigitte Macron, de leurs conjoints et de ses petits-enfants... Une vingtaine de personnes au total pour ce « week-end privé », insiste l'Elysée, financé sur les deniers personnels du président. La famille Macron a dormi deux nuits aux abords du château, dans la Maison des réfractaires, une ancienne maison forestière transformée en gîtes 4 étoiles, à 800 euros le week-end.
Samedi soir, en revanche, c'est dans l'enceinte même du château de Chambord qu'a eu lieu un dîner familial. La location de la salle pouvant accueillir une trentaine de personnes a coûté 625 euros au président, tient à préciser l'Elysée.
Croyant à un anniversaire, les proches amis du chef de l'Etat s'étonnaient, eux, de ne pas avoir été invités avant de recevoir un SMS les conviant à un dîner le 21 décembre, jour des 40 ans du président dans un restaurant parisien.

 « Faux débat »

Reste que les symboles royaux sont là. Avec leur lot de fantasmes et leur puissance d'évocation... Faute de communication quand on est étiqueté « président des riches » ? L'opération déminage déployée, samedi, par l'entourage du président en disait long sur l'extrême sensibilité de cette matière. L'épisode de la Rotonde, dans l'entre-deux-tours de la campagne, avait déjà laissé des traces.
« Le président choisit un patrimoine privé pour éviter ces polémiques et on lui en fait le reproche ! C'est un faux débat », s'est offusqué Christophe Castaner, en marge du congrès du MoDem. « J'ai déjà dormi dans un hôtel près de Chambord, je n'ai pas eu le sentiment d'être royaliste », renchérit un proche. Tandis que certains ministres pointent le risque de flatter les instincts populistes en alimentant la polémique : « Et s'il était allé au Mont-Saint-Michel, on aurait dit quoi ? Qu'il se prend pour l'ange ? » lance un autre.
Le choix de Chambord donne, en tous les cas, du grain à moudre à l'opposition déjà prompte à accuser Emmanuel Macron d'être déconnecté du pays. Les prochains jours diront si les Français lui passeront ce Noël au château.
Source: Le Parisien

Les détournements n'ont pas tardé à éclore sur le net...

9 commentaires:

  1. Non c'était son anniversaire, à savoir ses 40 ans le 21 décembre qui était fêté. L'article reproduit est la version du parisien pour éteindre le feu sous un faux prétexte.

    La fête se tenait dans le château et sachant que le jeune monarque se promène avec la valise nucléaire, il m'étonnerait qu'il se soit contenté d'une salle, et ils ont selon toute vraisemblance et pour des raisons de sécurité réservé tout le château.

    Outre qu'il serait intéressant de savoir qui a financé (location du château, hélicoptère, service de sécurité, traiteur), c'est effectivement tout un symbole de celui qui indiquait que la France aurait besoin d'un roi, qui se prend pour un monarque et dont le culte de la personnalité nécessite une intronisation pyramidale au Louvre, des déclamations avec réunion du congrès au château de Versailles et maintenant la fiesta au château de Chambord.

    La prochaine célébration de Sa Majesté aura lieu au regard de sa grandeur et de sa noblesse, en toute logique, au château de Fontainebleau, demeure des rois de France, où il pourra s'asseoir sur le trône de Napoléon toujours en place dans l'une des 1500 pièces du château.

    RépondreSupprimer
  2. Entretemps, des malheureux vivent sous les ponts.
    La justice de Dieu sera terrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bien daccord,quand yeshua reviendra chercher ses fidelesa ce sera la fin

      Supprimer
  3. citoyen tranquille18 décembre 2017 à 17:40

    La République n'est rien d'autre qu' une monarchie ploutocrate qui ne dit pas son nom.

    Cependant ne confondez pas un vulgaire chef d'Etat avec un monarque de sang royal, vous seriez déçu .... :)

    La mégalo de Jupiter Macreux ne connait plus de limite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quel chef d'état ? de quel état? la France est un champ de ruines quant au chef : une petite ordure arrogante sans aucune légitimité

      Supprimer
    2. excellent constat!

      Supprimer
    3. Son altesse sérénissime veut s'offrir son Air Force One à 150 millions d'euros ; cette mégalomanie devient démente! Et pendant ce temps, on taxe les gueux et on pompe leurs économies. Ah ça ira, les aristocrates à la lanterne...

      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/emmanuel-macron-veut-s-offrir-son-air-force-one-762402.html

      Supprimer
  4. La meilleure blague du jour : les "zélites" britanniques de la finance internationale, via leur journal de propagande the economist, récompensent leur créature, le nouveau monarque gaulois, pour son entreprise de destruction des acquis sociaux.

    La France est élue pays de l'année 2017 par the economist; à rire ou plutôt en pleurer?

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/21/01016-20171221ARTFIG00253-la-france-elue-pays-de-l-annee-2017-par-the-economist.php

    RépondreSupprimer
  5. Insultant envers les Rois de France ce montage! Comment peut on comparé ces bourgeois franc maçon, banquier et vendeur d'assurance "tout risques", cosmopolites et parasites, à ces grandes figures du moyen age??? (même si à l'époque, ce n'était pas parfait, loin de là)

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog