samedi 9 décembre 2017

"Tueurs": premier film à dénoncer la stratégie de la tension du réseau Stay Behind


Je suis allé voir le film aujourd'hui car j'avais cru flairer de quoi retourner la trame du film et je ne me suis pas tromper. Il s'agit, à ma connaissance, du premier film qui évoque le principe des opérations sous faux drapeaux du réseau occulte de l'OTAN Stay Behind

Le film évoque plus précisément le réseau belge puisqu'il se déroule dans le contexte et les suites des tueries du Brabant dans les années 80. Le film présente quelques similitudes avec le film américain "Bastille Day" sorti l'année dernière mais ne dispose probablement pas du même budget et des mêmes scènes d'action. Il est néanmoins remarquablement interprété et particulièrement intéressant.

 Il évoque l'assassinat d'un juge faussement attribué à des braqueurs de banques. [SPOIL] Au fur et à mesure du film on apprend que des personnalités sont impliquées jusqu'au sommet de l'état non seulement dans les tueries du Brabant mais aussi dans l'assassinat de la juge. Peu à peu, les témoins genants sont "suicidés" et le secret du réseau reste entier jusqu'à la fin du film. [SPOIL]

On notera au passage que le film considère à un moment le principe même d'une éventuelle implication de l'état et de hauts fonctionnaires comme une "théorie conspirationniste"...qui s'avère pourtant bien vraie.

A lire aussi:

Stay behind (Gladio): 4 exemples de coups
 d'éclat du réseau terroriste de l'OTAN


A l'origine, le titre du film était "Tueurs : la stratégie de la tension" en rapport avec l'attentat de la gare de Bologne de 1980, avant d'être finalement rebaptisé sobrement "Tueurs". Le réalisateur belge François Troukens, gangster repenti, bien connu du grand banditisme belge, semblait donc bien faire une référence directe au réseau Stay Behind national et on ne connait pas vraiment la raison de ce changement de nom qui apparaissait pourtant comme particulièrement bien choisi. On regrettera aussi qu'aucune référence directe à ce réseau ne soit faite dans le film (si ce n'est une rapide mention de la CIA au début du film) ni même une mention "inspiré de faits réels".

Voici la bande-annonce de ce polar sorti mercredi dernier dans les salles:

"Alors que Frank Valken réalise un casse fabuleux, un commando de tueurs entre en action et exécute tous les témoins. On relève parmi les cadavres celui de la magistrate qui enquête sur l’affaire des Tireurs fous. Trente ans plus tard, ils semblent être de retour. Arrêté en flagrant délit et face à la pression médiatique, Frank n’a d’autre choix que de s’évader pour tenter de prouver son innocence."


A lire aussi:





Publié par Fawkes News

2 commentaires:

  1. Alors t'es passé à coté d'un film encore plus explicite sur le réseau stay behind, "L'Affaire des cinq lunes"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, je ne connaissais pas ce film qui est passé très inaperçu malgré la présence de Donal Sutherland. Il a dû sortir directement en DVD je pense. Dison que c'est en tout cas probablement le seul film a parler du réseau belge alors :)

      (à moins qu'il y en ai d'autres que je ne connais pas, je précise bien "à ma connaissance").

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog