lundi 11 décembre 2017

USA vs Iran : La guerre en Syrie est-elle sur le point d'entrer dans une nouvelle phase?


Des sources bien informées ont fait savoir que, par l’intermédiaire de la Russie, le commandant du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne, le général de brigade Haj Qassem Soleimani, a envoyé au chef des forces étasuniennes en Syrie, une semonce verbale lui enjoignant de retirer toutes ses forces, jusqu’au dernier soldat. « sinon les portes de l’enfer s’ouvriront. »


« Mon message au commandement étasunien : Dès que la bataille contre l’État islamique sera finie, aucun soldat étasunien ne sera plus toléré en Syrie. Je vous conseille de partir de votre propre initiative ou vous y serez forcé, » a dit [de dire] Soleimani à un officier russe. Soleimani a demandé à l’officier russe de faire savoir les intentions des Iraniens à l’égard des États-Unis : Ils seront considérés comme des forces d’occupation s’ils décident de rester dans le nord-est de la Syrie où cohabitent kurdes et arabes.
Les Russes ne sont pas forcément opposés à la présence étasunienne. Ils peuvent s’y adapter après avoir défini les lignes de démarcation permettant d’éviter tout affrontement, mais les Iraniens ont une position nette et ont décidé de ne pas laisser seul le président syrien affronter l’armée US.
Adressée aux États-Unis, la mise en demeure de Soleimani promettait clairement des « mesures surprenantes » contre eux : « Vous serez face à des soldats et à des forces que vous n’avez jamais connues avant en Syrie et vous quitterez le pays tôt ou tard. »
La Russie a fait savoir aux États-Unis que l’Iran resterait en Syrie aussi longtemps que le Président Assad le souhaiterait, et il insiste pour que tout le territoire soit libéré de toutes les forces sans exception. Les Russes ont confirmé aux États-Unis qu’en cas d’attaques contre eux, ils n’ont pas intention d’apporter leur soutien aérien à l’Iran et ses alliés. Du point de vue russe, le différend entre l’Iran et les États-Unis n’est ni leur problème, ni leur programme.
Le directeur de la CIA, Mike Pompeo, a dit la semaine dernière qu’il avait envoyé une lettre à Soleimani pour lui faire part de son inquiétude quant aux intentions des Iraniens d’attaquer les intérêts étasuniens, et il « tiendra Soleimani et l’Iran responsables de toute attaque en Irak. »
Mohammad Mohammadi Golpayegani, principal assistant du Grand Ayatollah Ali Khamenei, a confirmé que Mike Pompeo a tenté de lui remettre une lettre, mais « Soleimani a refusé de la lire et seulement de la toucher, parce qu’il n’avait rien de plus à ajouter. »
Des informateurs présents dans la région estiment qu’il n’est pas improbable que des groupes kurdes – opérant à al-Hasaka (province au nord-est de la Syrie) et fidèles au gouvernement de Damas – soient prêts à lancer des attaques contre les forces US. Beaucoup de ces groupes sont restés fidèles à la Syrie : Ils rejettent toute force d’occupation sur leurs terres ou la partition du pays.
Pendant ce temps, Al-Hasaka 2018 est largement comparé à Beyrouth en 1983, où des centaines de marines US et de parachutistes français ont été tués à la suite de doubles attentats kamikazes islamistes lors de la guerre civile libanaise. La force multinationale étant devenue hostile au lieu de pacifique, elle a été forcée à quitter le Liban à la hâte à la suite de cette attaque. L’avenir pourrait bien voir se répéter ces événements anciens.
Illustration : Qassem Soleimani, commandant de la section Qodem Soleimani des Gardiens de la révolution iranienne, dans la province d’Alep en 2015. Origine de la photo : Milice irakienne chiite Harakat al Nujaba via Long War Journal


Traduction:  Petrus Lombard

3 commentaires:

  1. J'ai du mal à croire cet article.. Le fait est que je pense personnellement ; qu'en effet, le conflit ne fait que commencer parce qu'il n'est simplement pas possible pour les E.U., L'Arabie Saoudite et Israël (et tous les autres vassaux arabes sunnites) d'arrêter simplement leurs projets de remodelage du Moyen-Orient et leurs entreprises de démolition de l'influence iranienne grandissante.

    Pour l'article, j'ai un peu plus de mal à croire les prétendus faits énoncés. Les Iraniens peuvent faire preuve d'une véritable agressivité offensive dans leurs propos, surtout des membres du Clergé.

    Mais bon, c'est article me rend perplexe.. Je serais très étonné, par exemple ; que la Russie ne s'attende pas à une extension du conflit par divers moyens et comme nous avons pu déjà le voir avec la tentative de déstabilisation du Qatar et récemment, celle du Liban via leur 1er ministre.

    Il me paraisse entièrement logique que Poutine ayant déjà exprimé l'impossibilité d'accorder de la confiance dans les décisions diplomatiques et les initiatives toujours contradictoires entre les actes sur le terrain et le discours des USA en Syrie et au Moyen Orient.

    La décision unilatérale faisant fi de tous les accords internationaux de déclarer Jérusalem capitale de l'état d’Israël est une décision allant encore dans le sens des preuves que les USA prennent des décisions visant à déstabiliser coûte que coûte, toute une région..

    Comment un président ricain peut il soutenir qu'une telle déclaration unilatérale peux permettre de résoudre un conflit ou d'aller vers un processus de paix alors que Jérusalem est l'une des pierres angulaires de ce même conflit et une question cruciale, épineuse pour de nombreux partis dans la région, que les personnes soient juives, chrétiennes ou musulmanes.

    Pour toutes ses raisons, et parce que l'Iran reste le socle ferme, inamovible dont l'influence et la résistance farouche ( à l’état criminel d’Israël et à l'hégémonie anglo-saxonne et par conséquent, à son rival sunnite dans la région, l'Arabie) et pose d'énormes problèmes dans les plans de remodelage voulu par des puissances extérieures..

    L'Histoire de Perse date de + de 3000 ans.. Que ce soit les E.U,. l'Arabie Saoudite, Israël, ces pays ne valent rien en terme de culture et de durée d'existence par rapport à la culture personne et donc par rapport à l'Iran.

    RépondreSupprimer
  2. Cet article est une bonne analyse de la situation Les moteurs de cette guerre sont les accès à la méditerranée,surtout pour l'Iraq et l'Iran ,mais aussi pour la Russie.Les pays européens peuvent se contenter de l’accès à travers Israël et n'en ont pas besoin.
    Donc les autres pays producteurs de brut comme l'Arabie Saoudite désirent empêcher les passages concurrents.
    Le reste ,c'est de la littérature car on parle de gros sous,et d'intérêts économiques gigantesques en voies de commerciales.
    Tout le monde nous prédit un avenir en énergies renouvelables mais je pense que le pétrole (et le gaz) a encore de beaux jours devant lui,n'en déplaise aux écolos.
    Le fait nouveau et très important est que la Russie retire son soutient aux Iranais comme il est prédit,mais restent l'allié de la Syrie.

    RépondreSupprimer
  3. Les judéo-sionistes envoient les goys de l'armée US faire ce qu'ils ne peuvent pas faire pour leur "grand israel", c'est à dire détruire par tous les moyens la Syrie après l'Irak et demain l'Iran! Ils enverront je pense les saoudiens faire leur sale boulot au Liban et d'autres djihadistes en Egypte à partir du Sinai. Pendant ce temps, ils achèveront de nettoyer et coloniser ce qui reste de la Palestine et finiront d'une manière ou d'une autre par la Jordanie et la saoudie elle même!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog