jeudi 18 janvier 2018

Achat d’enfants en Turquie: «Les militaires US choisissaient les plus beaux garçons»



Le thème de l'achat d'enfants par des militaires américains à des parents turcs pauvres a déclenché une vive discussion à travers le monde. Dans un entretien accordé à Sputnik, un habitant de la ville d’Incirlik, en Turquie, a confirmé cette information tout en fournissant des détails de cette épineuse affaire.
L'opinion publique turque est en émoi depuis une publication, dans le quotidien Sabah, selon laquelle des soldats américains de la base aérienne d'Incirlik achèteraient des enfants à des familles pauvres pour les faire par la suite adopter, rebaptiser et convertir dans une autre religion aux États-Unis.
Un habitant de la ville d'Incirlik, propriétaire d'un petit magasin, Mahmut Acar, a donné son sentiment sur ce sujet à Sputnik. Selon lui, une fois, on lui a également proposé de vendre ses deux enfants

«Je sais que les militaires américains ont récupéré les enfants de nombreuses familles d'Incirlik. Ils ont acheté des filles et des garçons. Ils voulaient acheter mon fils et ma fille aussi. Mais j'ai refusé […]. Je connais bien les familles qui ont donné ainsi leurs enfants. Je ne veux pas citer leurs noms parce que c'est une situation assez honteuse», a souligné l'interlocuteur de Sputnik.
Selon lui, ces familles regrettent énormément avoir vendu leurs enfants, mais il est trop tard maintenant, retrouver ces filles et garçons est mission impossible.
En outre, comme l'a précisé Mahmut Acar, les Américains qui s'étaient emparés d'enfants, auraient bel et bien été en mesure de les revendre à la mafia qui faisait du trafic d'organes.
«Les gens qui ont acheté ces enfants, auraient pu faire avec eux ce qu'ils voulaient. Ils auraient pu commettre tous les actes. Les militaires américains choisissaient normalement les plus beaux garçons», a-t-il fait remarquer.
D'après l'interlocuteur de Sputnik, alors que les Américains se trouvaient à Incirlik dans les années 1980 à 1995, ils interagissaient beaucoup avec les habitants locaux. Ainsi, ils avaient la possibilité de choisir des enfants et d'établir des contacts avec leurs parents.
Dans la plupart des cas, selon lui, les militaires achetaient des filles et des garçons qui avaient entre un et deux ans, mais également des bébés.
«Pourquoi ont-ils fait cela? Probablement, pour les convertir à une autre religion et les utiliser contre la Turquie plus tard. Ils ont offert des sommes considérables aux familles.»
L'éditorialiste du Sabah Murat Karaman a publié un article contenant de nombreux témoignages d'habitants de la province d'Adana, où justement se situe la base d'Incirlik, sur l'achat d'enfants à des familles turques par des militaires américains.
Source: Sputniknews

3 commentaires:

  1. Des filles et des garçons entre 1 et 2 ans...et des bébés pour les convertir à quelle religion?Cela me parait peu crédible.
    A cette âge,les revendre pour l'adoption par exemple et arrondir leur fin de mois ou pire les revendre encore plus cher à des réseaux pédo-sataniste me semble plus réaliste:la vente d'organes sains et pourquoi pas de snuff-movies serait beaucoup plus rentable.
    Etienne2

    RépondreSupprimer
  2. citoyen tranquille19 janvier 2018 à 11:12

    Pour faire rentrer des mômes étrangers sur le sol U.S. il faut la complicité de l'administration civile U.S.

    Renseignez vous sur le scandale de la McMartin pre school de la base militaire de Présidio près de San Francisco (CA/US) dans les années 80 et vous comprendrez qu'il y a toujours des gens très louches dans les hautes sphères de l'Armée U.S.

    Si je vous cite le nom de l'infâme ex Lieutenant-colonel Michael Aquino, spécialiste en guerre psychologique & projets type MK(les pires), ça vous dis quelque chose ?

    RépondreSupprimer
  3. Les seule sources de cette information c'est Sputnik et Sputnik cite www.sabah.com donc Je ne voir pas qu'il y a une vive discussion à travers le monde.

    De plus , que ce mec dise "Les militaires US choisissaient les plus beaux garçons" me semble qu'il soit jaloux , ce qui ne soit pas étonnante vu la pratique des enfants Bacha Bazi.

    https://freedomoutpost.com/bacha-bazi-the-horrific-practice-of-selling-boys-to-islamic-men-for-sex-videos/

    Turkey is the country in which the second largest number of searches online occur for “child porn.”

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog