lundi 29 janvier 2018

Dieselgate 2.0: Les constructeurs automobiles allemands ont procédé à des tests d'émission de gaz sur des singes...et des humains


Volkswagen a présenté ses excuses après des révélations quant à des tests effectués sur des animaux pour prouver la non-toxicité des gaz d'échappement de ses voitures diesel. "Nous estimons que cette méthode scientifique était une erreur et nous excusons pour celle-ci", a réagi la compagnie.

Des tests ont été menés sur des singes en 2014 afin de démontrer l'innocuité des nouveaux moteurs diesel prétendument beaucoup moins polluants que leurs prédécesseurs... ce que l'histoire démentira plus tard avec le fameux "Dieselgate".

Singes vs Beetle

Ces nouveaux faits ont été dévoilés cette semaine par le New York Times qui en aurait pris connaissance lors d'un volet texan du procès des logiciels truqués des VW. Les journalistes y ont appris que des petits macaques avaient été exposés durant quatre heures à des gaz d'échappement d'une Volkswagen Beetle dans un laboratoire d'Albuquerque, aux Etats-Unis. Pour ce faire, ils avaient été placés devant des dessins animés tandis que le moteur d'une Coccinnelle tournait à plein régime dans la pièce à côté et que les gaz étaient acheminés vers les animaux.

Quel logiciel frauduleux?

Ces "recherches scientifiques" - dont les résultats n'ont jamais été publiés - devaient disculper les voitures diesel modernes et sauver le marché de ces moteurs en les lavant de tout soupçon quant aux substances qu'ils dégagent: oxyde d'azote, particules fines etc (pollution causant asthme, maladies cardiaques et cancers, ndlr). Une "évolution" qui constituait un enjeu commercial et médiatique majeur pour les constructeurs automobiles. Evidemment, les scientifiques du "European Research Group on Environment and Health in the Transport Sector" qui ont procédé à ces expériences ne savaient pas que les véhicules utilisés pour les tests étaient équipés de logiciels frauduleux et qu'ils étaient donc bien plus polluants en utilisation réelle que ce que VW ne prétendait officiellement.

Le scandale de trop

Mais que les véhicules aient été en mode "basse émission" ou non grâce au logiciel lorsque les singes innocents y ont été exposés, le recours aux animaux ne passe pas. "Faire inhaler de force des gaz à dix singes pour prouver que le plus gros des émissions toxiques n'y est plus, c'est tout aussi immonde qu'absurde", a commenté Stephan Weil, ministre-président de la Basse-Saxe qui est aussi actionnaire majoritaire de la compagnie automobile allemande. 

Et des actionnaires gênés et mécontents, ce "Dieselgate 2.0" risque d'en faire bien d'autres, et pas que chez VW. En effet, le New York Times rappelle que BMW et Daimler (donc Mercedes) étaient elles aussi commanditaires des études de l'institut scientifique aujourd'hui montré du doigt. Pour l'heure, VW (comme ses concurrentes) s'est contentée de présenter des excuses sur les agissements de l'institut qu'elle rémunérait mais n'a pas commenté le fait d'avoir alors caché aux scientifiques l'existence d'un logiciel frauduleux. En attendant, le constructeur et le groupe d'études se rejette la faute au procès.

Source: 7sur7


Des tests sur les effets de l'inhalation d'oxydes d'azote (NOx) avaient également été effectués sur environ 25 êtres humains en bonne santé

Les constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW devaient affronter lundi des informations de presse sur des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes mais aussi des humains. Une membre du gouvernement dénonce un "scandale".
Dès samedi, Volkswagen avait indiqué prendre "clairement ses distances avec toute forme de maltraitance d'animaux", après la révélation par le New York Times de tests menés sur des singes pour le compte des trois constructeurs ainsi que de l'équipementier allemand Bosch. Ces expériences avaient été conduites en 2014 sur le sol américain par un organisme spécialisé dans la santé dans le secteur du transport, l'UEGT, fondé par les quatre groupes.

La ministre allemande de l'Environnement: "Je suis écoeurée"

Mais l'affaire a pris une nouvelle dimension lundi, le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung affirmant que des tests sur les effets de l'inhalation d'oxydes d'azote (NOx) avaient également été effectués sur environ 25 êtres humains en bonne santé. "Je suis écoeurée d'apprendre les révélations sur les tests d'émissions concernant les humains et les singes", a déclaré la ministre allemande de l'Environnement, Barbara Hendricks.

"Nous prenons nos distances expressément avec l'étude et avec l'EUGT", a réagi lundi un porte-parole de Daimler interrogé par l'AFP. "Nous sommes consternés par l'ampleur des études et leur mise en oeuvre."

Des tests "absurdes et inexcusables"

Bernd Althusmann, ministre de l'Économie de Basse-Saxe, un Etat-région actionnaire de VW, a pour sa part qualifié ces expérimentations animales d'"absurdes et inexcusables", a rapporté l'agence DPA. Il appelle lui aussi de ses voeux une "enquête approfondie", ainsi que des "conséquences personnelles graves" pour les responsables de ces tests.

Fin 2015, le groupe Volkswagen avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel, dont environ 600.000 aux Etats-Unis, d'un logiciel faussant le résultat des tests anti-pollution et dissimulant des émissions dépassant jusqu'à 40 fois les normes autorisées. Dans la foulée du "dieselgate", les constructeurs allemands ont décidé de mettre un terme à l'activité de l'UEGT, qui se trouve actuellement en liquidation, précise la Süddeutsche Zeitung.


Source: 7sur7



9 commentaires:

  1. Cela nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire

    RépondreSupprimer
  2. et en plus on est gazés en permanence par les chemetrailles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour démontrer que les Chemtrails sont inoffensifs comme le Gaz des diesels et le Zyclon B.

      Supprimer
  3. Ce n'est pas pour rien que Hitler a dessiné la voiture du peuple

    RépondreSupprimer
  4. Encore un qui va démissionner avec un parachute doré.

    RépondreSupprimer
  5. pauv petites bêtes,mais de quel droit?

    RépondreSupprimer
  6. IMPACTE sur la santé Diesel ! https://www.youtube.com/watch?v=SdlQnhevzNg&index=13&list=PLg40CnGHqfFrXAfCvalQ7El4dTtJ8gPQx&t=4s

    RépondreSupprimer
  7. Vous savez quoi faire ?
    Vous les boycottez personnellement, et en parlez autour de vous.

    Je l'ai fait il y a 25 ans pour une autre compagnie, et je n'ai JAMAIS racheté quelque chose d'eux.

    Je suis fier d'avoir tenu ma plus longue promesse, et je tiens toujours mes promesses !!!

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog