samedi 27 janvier 2018

Joe Biden se vante d'avoir fait pression sur la France pour imposer des sanctions à la Russie


Un bien bel exemple de vraie géopolitique, terrain de confrontations. Et une nouvelle illustration de La France Soumise.
Ici l’ancien Vice-Président américain (2009-2017) explique comment il a fait pression sur les gouvernements européens pour qu’ils sanctionnent la Russie, ce qu’ils ne voulaient pas faire en raison des conséquences néfastes sur leurs économies…
Hélas, obnubilés par des “Fake news” dérisoires, les médias n’ont guerre eu de temps à consacrer à ceci. Une importante “No news” de plus…

Nous avons passé tellement de temps — vous le savez [Richard Haass, Président du think-tank CFR], parce que je suis venu vous demander conseil — nous avons passé tellement de temps au téléphone pour nous assurer que personne, à l’époque, de Hollande à Renzi, ne laisse tomber. Ils ne voulaient aucune forme de sanction contre la Russie. Cela avait des répercussions sur eux. En gros, [je leur ai dit que ] c’était : « Vous devez le faire ! » Et, Dieu merci, Merkel était assez forte à l’époque pour nous soutenir, à contrecœur, elle n’aimait pas cela non plus. […]
Je suis allé à Kiev pour la 12 ou 13e fois et j’étais censé annoncer la garantie d’un autre prêt d’un milliard de dollars. Et j’avais obtenu l’engagement de Porochenko et de Iatseniouk qu’ils prendraient des mesures contre le procureur général. Et ils ne l’avaient pas fait. Ils ont dit qu’ils l’avaient fait.
Ils partaient à une conférence de presse, j’ai dit : « Non, je ne vais pas, nous n’allons pas vous donner le milliard de dollars. » Ils ont dit : « Vous n’avez aucune autorité, vous n’êtes pas le président. Le président a dit… » J’ai dit : « Appelez-le. » [Rires] J’ai dit : « Je vous dis que vous ne toucherez pas le milliard de dollars. » J’ai dit : « Vous n’aurez pas le milliard. Je vais partir d’ici », je crois que c’était dans à peu près six heures. J’ai dit : « Regardez, je pars dans six heures. Si le procureur n’est pas viré, vous n’aurez pas l’argent. » Eh bien, l’enfoiré [Rires], il s’est fait virer. Et ils ont mis en place quelqu’un de solide à l’époque.

Source : CFR, 23/01/2018
Traduction: Les Crises

1 commentaire:

  1. L'Ukraine est en train d'être dépecée sous l'œil indifférent du monde entier.

    Ukraine: le vice-président des USA John Biden installe son fils à la tête de la plus grande compagnie gazière du pays
    http://www.brujitafr.fr/article-ukraine-le-vice-president-des-usa-john-biden-installe-son-fils-a-la-tete-de-la-plus-grande-compagni-123619615.html

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog