mardi 23 janvier 2018

Les employées de 2 centres suédois de migrants auraient abusé d’enfants


En Suède, alors que des rumeurs circulent sur l’exploitation sexuelles de migrants mineurs par des femmes d’âge moyen, des enquêtes ont été ouvertes pour élucider si des employées de deux centres pour réfugiés non-accompagnés ont abusé d’enfants étrangers.
Trois femmes employées d'un centre d'hébergement pour réfugiés de la municipalité d'Örnsköldsvik sont soupçonnées d'avoir eu des relations intimes avec des adolescents non accompagnés qui y résident. Mise au courant des faits, la municipalité a contacté la police. Les trois femmes ont démissionné avant qu'une enquête interne soit diligentée, a rapporté le journal Nyheter Idag.
«Nous sommes convaincus que ce qui se passe est grave, nous l'avons signalé à la police et à l'Inspection de la santé et des services sociaux (IVO)», a déclaré Mats Gidlund, chef des services sociaux de la municipalité d'Örnsköldsvik, au quotidien Allehanda.
Il a précisé que la municipalité devait travailler à établir une frontière claire entre le privé et le professionnel dans les interactions des employés avec les résidents.
Entre autre, il a noté qu'une enquête avait été ouverte dans un centre de réfugiés de la ville d'Åmål où une employée aurait donné des cours de danse et entretenu des relations intimes avec des réfugiés mineurs.
Au cours de l'été 2017 en Suède, un débat a éclaté concernant des femmes célibataires d'âge moyen, qualifiées de «batik witches» (sorcières batik) poussant à une politique d'immigration plus généreuse pour avoir accès à davantage de réfugiés non accompagnés pour en faire des «boytoys» (objets sexuels). Le débat a pris de l'ampleur après que deux youtubeurs, Videomannen et En Arg Blatte Talar (également connu sous le nom d'Angry Foreigner), ont mis en ligne une série de vidéos montrant de nombreuses Suédoises d'âge moyen, posant avec des «enfants réfugiés», d'une manière suggestive.
«Ce que la Suède a vraiment fait ici est la plus grande importation de gigolos dans l'histoire de l'humanité, et les contribuables ont été contraints de payer pour cette partie sexuelle immorale et ils l'appellent «humanisme», a déclaré En Arg Blatte Talar au quotidien Nyheter Idag. «Ce n'est pas une crise des migrants, c'est un bordel mondialiste», a-t-il affirmé.
Et d'ajouter, en imaginant si les rôles de genre avaient été inversés, que: «Imaginez que 45 000 jeunes femmes (…) viennent en Suède en tant que réfugiées, prétendent qu'elles ont quelques années de moins qu' en réalité, et qu'elles attirent l'attention d'hommes suédois plus âgés qui les séduisent et prennent soin d'elles. Comment pensez-vous que les féministes auraient réagi? Comment pensez-vous que les médias et le public auraient réagi?», selon lui, des accusations de traite d'êtres humains et de pédophilie auraient surgi presque instantanément.
En Arg Blatte Talar a mentionné plus d'une douzaine de cas où des femmes suédoises, ayant travaillé avec des demandeurs d'asile, ont été convaincues d'avoir eu des relations sexuelles avec eux. Dans certains cas qu'il mentionne, des enquêtes policières ont été ouvertes, tandis que d'autres ont donné lieu à des enquêtes internes.
En 2015, la Suède a accueilli un nombre record de demandeurs d'asile pour les enfants migrants non accompagnés, 35.000, puis 2.200 en 2016. Toutefois, selon les chiffres récents du National Board of Forensic Medicine, plus de 83% des réfugiés non accompagnés ayant subi un test d'âge se sont révélés être des adultes.

Source: Sputniknews

5 commentaires:

  1. Manquait plus que ça.. pour mettre encore de l huile sur le feu. Si les femmes s y mettent maintenant !
    "Un bordel mondialiste" ! En même temps, c est dans l air du temps on dirait, tous ces trucs de pédocriminalité qui sortent les uns après les autres.. Dans le genre nettoyage des écuries d Augias on fait pas mieux -tant qu à faire faudrait aller voir aussi un peu ailleurs ce qui se passe pour équilibrer le truc.. les abus sur mineurs, que ce soit le travail forcé ou les mariages arrangés, c est pas mieux.. mais quel que soit le cas, ou l endroit, on est bien d accord que c est à dénoncer et à proscrire..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les femmes sont encore plus méchant et sadique que des hommes , selon certains témoignages que Jai pu entendre de véritable victimes, Je parle des témoignages qui ont servi a condamner des pedo devant la justice , pas des témoignages ou accusations issue d'hypnotisme ...

      Supprimer
  2. Je me souviens d'un reportage qui montrait une mère souhaitant mettre ses enfants à la DASS pour pouvoir accueillir plus facilement des réfugiés (hommes) chez elle. Cela m'avait extrêmement choqué !
    Ce reportage date de plusieurs années et est passé à la TV française mais je ne me souviens plus des détails (nom du reportage, etc.).

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui se passe en Suède est le résultat de cette gouvernance socio-démocrate soit disant "progressiste" qui sévit un peu partout en Europe et particulièrement en Suède depuis des décennies. Une hypocrisie sans nom de ces dégénérés qui ont conduit leur nation vers l'enfer et la décadence. Malheureusement comme d'habitude ce sont les gamins qu'ils soient migrants ou autochtones qui sont ceux qui en paient le plus lourd tribu. Les responsables de cet état de fait sont ceux qui ont instauré, permis et favorisé toutes ces déviances : les politiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. citoyen tranquille25 janvier 2018 à 13:50

      les Suédois sont foutus, lobotomisés par des décennies de gauchisme teinté d'ethnomasochisme, bref un peuple dépressif, suicidaire et donc sans avenir.

      La France et les autres pays européens prennent le même chemin.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog