mercredi 14 février 2018

L’UNESCO publie ses nouvelles normes pour l’éducation sexuelle complète : l’idéologie du genre pour les enfants de 5 ans


Sous la signature d’Audrey Azoulay, directice générale de l’UNESCO, l’agence culturelle de l’ONU vient de publier ses nouvelles normes pour une éducation sexuelle complète, en particulier pour obtenir une meilleure mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD) qui expriment le plan politique de l’ONU pour 2030.


Pour chaque classe d’âge, l’UNESCO prévoit les connaissances et attitudes à inculquer aux jeunes. A l’information sur la prévention des grossesses non désirées (contraception partout, avortement « là où il est légal ») et sur les droits de la santé reproductive s’ajoutent en bonne place l’égalité de genre et la promotion de l’idéologie du genre. Il y en a même pour les enfants de cinq à huit ans.

Dans sa présentation de 139 pages, l’UNESCO insiste lourdement sur le respect de l’orientation sexuelle, le rejet des stéréotypes, le droit de profiter des plaisirs de la chair, le tout habillé d’un discours sur le respect et la responsabilité qu’il ne faut en aucun cas prendre pour une justification de la morale traditionnelle. Au contraire, en prônant une information sexuelle précoce donnée dans le cadre scolaire et non par les parents, c’est une véritable spoliation des droits parentaux qui continue ici d’être organisée en même temps que la prudente éducation à la chasteté est de fait vouée au gémonies.

L’éducation sexuelle complète, cela commence dès 5 ans à l’école

Ce programme, que l’UNESCO veut voir étendu à tous les enfants de la planète à travers ses directives techniques, cherche à enseigner la sexualité (et l’homosexualité !) dès la grande section. On y prévoit même d’expliquer aux enfants de neuf à 12 ans, garçons et filles, comment repérer les signes de la grossesse…
Cette attaque en règle contre l’innocence prévoit ainsi d’enseigner aux enfants de neuf ans qu’elles sont les modalités du plaisir féminin et masculin et recommande la masturbation – pourvu qu’elle se fasse « en privé ».

Les nouvelles normes de l’UNESCO intègrent l’idéologie du genre pour tous

Dès l’âge de cinq ans, la fameuse théorie ou plutôt idéologie du genre – qui selon nos responsables socialistes en France « n’existe pas » – doit être enseignée à l’école. Ainsi, les enfants de cinq à huit ans doivent pouvoir selon les directives de l’UNESCO « définir le genre et le sexe biologique et décrire leurs différences » en même temps qu’ils seront invités à réfléchir sur leur propre sentiment d’appartenance à un genre. A neuf ans, on leur demandera de « savoir expliquer comment l’identité de genre d’une personne peut ne pas correspondre à son sexe biologique », et surtout de « faire preuve de respect pour l’identité de genre d’autrui ». Le respect des familles « différentes » – homosexuelles notamment – doit quant à lui être inculqué dès l’âge de cinq ans.
L’ensemble des connaissances et attitudes que l’on veut diffuser parmi les enfants au nom des Nations unies feront même l’objet d’évaluation et de vérification, histoire de bien suivre l’intégration de ces nouvelles « valeurs » qui peuvent fort bien être à l’opposé des croyances des parents, comme le notent d’ailleurs les nouvelles normes de l’UNESCO.
Il suffit de feuilleter les manuels scolaires utilisés en France et les programmes officiels pour voir que celle-ci se conforme déjà largement aux exigences idéologiques de la « gouvernance globale ».

Jeanne Smits
Source: Reinformation

25 commentaires:

  1. J'ai consulté le document (qui n'est accessible qu'en anglais pour l'instant) et l'UNESCO a inventé un nouveau concept à la sauce novlange: le GBV (violence basée sur le genre qu'on pourrait qualifier de violence de genre).

    "L'identité de genre" est omniprésente et évoquée dès le premier cycle pendant tout le cursus scolaire. Du bon bourrage de crâne en perspective. Enfin, si ça se trouve, les gamins y ont déjà le droit à tout ça...sauf que les parents ne sont pas là pour le voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non les gamins n'ont pas "le droit à tout ça". Je demande régulièrement à ma fille et, rien.

      Supprimer
    2. Ce que l'unesco publie aujourd'hui n'a pas vocation à être appliqué aujourd'hui même, ce sont des perspectives applicables sous peu

      Supprimer
    3. plan politique de l’ONU pour 2030

      Supprimer
  2. Par ailleurs je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à apprendre "le respect des familles "différentes" - homosexuelles notamment."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. citoyen tranquille15 février 2018 à 14:54

      Il y a une grosse différence entre tolérance & bourrage de crânes.

      Le Système mondialiste cherche à détruire la Société en détruisant sa base, la Famille & les enfants; derrière la propagande homosexualiste se cache le projet de décriminalisation de la pédophilie & de toutes perversions à caractère psychiatrique. Au nom de la "tolérance"...

      Alors NON! nous n'accepterons pas l' inacceptable & l'ignominie sous prétexte de "tolérance" !

      De plus la "tolérance" imposée par force de Loi & bourrage de crâne n'est rien d'autre que du fascisme déguisé.

      YA basta !

      Supprimer
    2. Sauf que le bourrage de crâne dont vous parlez n'existe tout simplement pas !

      Supprimer
    3. Laissez tomber, " Citoyen tranquille ", cet Anonyme est bien formaté !!!

      Supprimer
    4. Je ne suis pas formaté, pas plus que vous au FN hein Dominique, j’énonce simplement des faits: AUCUN BOURRAGE N'A LIEU A L'ECOLE PUBLIQUE, et oui apprendre la tolérance envers les homos ne semble pas une mauvais idée, d'ailleurs il y en a plein au FN vous devriez le savoir DOMINIQUE !

      Supprimer
    5. l'honnêteté intellectuelle devrait vous interpeller car si j'ai bien lu il s'agit de la famille notamment homosexuelle non pas d'homophobie comme vous le suggérez or la famille que je sache telle qu'instituée par le Créateur et qui constitue la base de nos sociétés c'est un papa (homme ) et une maman (femme)

      Supprimer
    6. citoyen tranquille15 février 2018 à 18:46

      "Sauf que le bourrage de crâne dont vous parlez n'existe tout simplement pas !"

      On croit rêver ??! Un imbécile heureux au pays des bisounours ou un troll anonyme qui vient faire de la provoc et nous traite de "fachos" (comme d'hab'). Don't feed the troll! A Guy Fawkes de faire le ménage.

      Supprimer
    7. S'il n'y a pas de bourrage de crâne, ça peut encore venir. Le programme de l'UNESCO évoque qu'il faut apprendre aux enfants que leur sexe et leur identité de genre peut être différent, qu'ils peuvent choisir quel genre ils sont indépendamment de leur sexe biologique. C'est de la théorie du genre pur et dur. Certains enfants ont bien eu le droit à ce type de cours et la litérature à ce sujet est d'ailleurs florissante:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/theorie-du-genre-30-livres-conseilles.html



      Il est ridicule de penser que parce qu'on se soucie de l'éducation de ses enfants, on est forcément du FN.

      Supprimer
    8. @citoyen tranquille

      Quelqu'un qui pense différement de toi et moi n'est pas forcément un troll. Peut-être que certains enfants y ont le droit et d'autres pas, tout n'est pas encore institutionalisé. ça se fait progressivement. En tout cas, dire que la propagande n'existe pas est faux, ultra faux. Elle abonde et dans de nombreux domaines:

      http://www.fawkes-news.com/p/theorie-du-genre.html

      Et comme souvent, ceux qui n'abondent pas dans ce sens idéologique sont catalogués de fachos, FN et compagnie.

      Supprimer
    9. citoyen tranquille16 février 2018 à 13:19

      Message reçu, j'en prends bonne note.

      Supprimer
    10. certaines opinions anonymes sont franchement douteuses et je soupçonne que des pédophiles veuillent faire valoir leur penchant criminels sous couvert de cet anonymat. Les individus visés se reconnaitront.

      Supprimer
  3. L'UNESCO est-elle entrain de paver le terrain pour la prostitution infantile ?

    Pensons justement à OXFAM et à l'ONU, qui sont pris dans des scandales de pédophilie, viol et autres saloperies.

    RépondreSupprimer
  4. je pense qu'il ne sert a rien de supecter un eventuelle bourrage de crane. Il est du devoir de l'éducation de "éduquer" les enfant au respect des autres et particulièrement a ceux qui ne sont pas respecter tell qu'il sont que se soit ou pas justifier. Les croyance ne rentre en rien dans cette affaire et on n'oblige personne a croire se que l'education dit, apres, la est le role des parents, de éduquer leur enfant suivant leur croyance. Mais vous ne devait en aucun cas critiquer la laiciter de l'éducation national.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire croire à un enfant qu'il est possible et normal d'avoir un genre différent de son sexe, c'est bien del'endoctrinement genriste et ça n'a rien à voir avec la laïcité (qui je le rappel est considérée comme une religion par les francs-maçon). Ce nest pas le rôle de l'école de faire ça. ça ne l'a jamais été jusque là. Ces théories fumeuses viennent à la base d'études sociologiques en grande partie faites par des féministes intégristes et des pédophiles du genere de Kinsey. ça n'a rien d'une vérité scientifique établie.

      http://www.fawkes-news.com/2014/01/la-vision-edifiante-de-la-laicite-et-du.html

      http://www.fawkes-news.com/2014/02/marion-sigaut-nous-parle-de-limposteur.html

      Supprimer
    2. On a en France un cas célèbre de dévoiement pour des raisons politiques :

      Louis XIII par exemple eut deux fils : Louis XIV qui n’eut à peine 5 ans à la mort de son père et Philippe, destiné à devenir le duc d’Orléans. Mazarin et Anne d’Autriche, la mère des deux bambins, se chargèrent de leur éducation et n’eurent qu’une seule crainte: que les deux frères ne deviennent rivaux en grandissant. L’avenir de l’unité française étant en jeux, pour éviter que Philippe ne jalouse son frère aîné, ils décidèrent de l’élever… comme une petite fille ! Et pour qu’il se sente moins seul (et certainement moins ridicule…), il fut mis en contact avec un deuxième garçon du même âge que l’on travestit également : un certain François de Choisy.

      Oreilles percées, jupes de dentelles, maquillage,… Mazarin et Anne d’Autriche ne reculèrent devant rien pour mener leur plan à bien ! En féminisant l’enfant à l’extrême, ils comptaiennt bien adoucir son caractère et en faire un être faible et manipulable… Pour compléter cette éducation, Mazarin ne trouva rien de mieux que de confier Philippe à son neveu le capitaine des Mousquetaires, Philippe Mancini, homosexuel notoire qui initia le jeune adolescent au « vice italien »… Le petit Philippe devenu un homme, il se faisait appeler Monsieur. Jamais il ne cherchera à s’opposer à son frère Louis XIV. Détail intéressant, Monsieur, tout comme François de Choisy d’ailleurs, aimeront se travestir de temps en temps. Nostalgie de leur enfance ? Sans aucun doute ! Même s’il épousa les femmes qu’on lui imposa pour des raisons politiques (Henriette d’Angleterre puis la princesse Palatine), il ne s’épanouit sexuellement qu’en la compagnie d’autres hommes et ne s’en cacha pas.

      xavier

      Supprimer
    3. Akasha
      Gardons à esprit que c'est totalement du bourrage de cräne en vue de détruire le modele "famille normal"au sens 2 individus de sexe opposé dont l'union produira un autre individu : c'est la norme dans la dynamique de survie de l'espèce.
      lisez sur le PROTOCOLE DES SAGES DE SION il parle clairement de détruire la valeur famille

      https://archive.org/stream/ProtocolesDesSagesDeSion#page/n25/mode/2up
      lisez aussi le livre jaune et le projet aube rouge effrayant de realisme..."Moyens de Financement du Projet : Contrôle du F.M.I., du G.A.T.T., de la Commission de Bruxelles, de l’OTAN, de l’O.N.U. et d’autres Organismes Internationaux."

      Alors le message de tolérance qu'ils avancent pour formater la nouvelle génération de moutons a des abomination du style :" tu te sens fille ou garçon?.n 'a absolument pas lieu d'être et dépossède sciement les parents de leur roles.

      Supprimer
  5. Façonner les opinions et les mentalités, changer les habitudes de bon sens, apprendre à normaliser les modes de vie anti-nature(LGBT, métissage, pédophilie), voilà le rôle dévolu à l'Unesco par le N.O.M .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excusez moi le métissage serait contre nature ? Expliquer moi je suis curieuse là

      Supprimer
  6. Un élément moteur de ces "réformes" ne tient-il pas dans les conséquences de ces mesures,
    en terme de possibilités de gains, toujours par et pour les mêmes ?
    Gains médicaux (dont psychiatriques) des conséquences de ces transformations contre nature.
    Gains en termes de manipulation des esprits (donc des porte-monnaies),
    avec des populations déboussolées et diluées dans un même moule idéologique favorisant toutes formes de consommation, jusqu'à celle de l'individu et de ses sentiments.

    RépondreSupprimer
  7. Et s'ils foutaient la paix aux mômes ces dégénérés !. Qu'ils découvrent eux même leur sexualité et "leur genre "seul ou entre eux à la rigueur. cela ne concerne pas Les adultes point barre. A la rigueur les parents si les mômes ont le désir de les questionner. Moi je vois là un vaste agenda de dépénalisation de la pédophilie par la dépravation très jeunes des enfants ( la maternelle vous vous rendez compte !). Un agenda d'anéantissement des familles par l'explosion des liens familliaux. Qui est derrière tout çà. Pourquoi cet abrutissement général des masses? être idiot et ignorant c'est fun, la poubelle média l'a compris, çà évite de penser.

    RépondreSupprimer
  8. pour ceux plus haut qui ont des œillères, ça a déjà lieu depuis longtemps dans l'éducation nationale. Mon fis ainé a eu droit il y a 7 ans en 4ème aux interventions des assoc LGBT en classe avec transsexuel, gay et lesbienne, description des positions... sans que les parents en soient informés bien sûr. Bien que pas spécialement prude il en avait été choqué.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog