vendredi 9 mars 2018

3 pas vers la paix: La Corée du Nord se dit prête pour la dénucléarisation, faire un sommet avec le Sud et rencontrer Trump


Lors de sa visite à la Maison Blanche, le haut conseiller à la sécurité du Président sud-coréen, Chung Eui-yong, a fait savoir que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un était prêt à dénucléariser son pays.
Non seulement Kim Jong-un a fait le premier pas vers une rencontre avec l'administration américaine, mais il est aussi prêt à dénucléariser son pays. Voici le message transmis par le haut conseiller à la sécurité du Président sud-coréen, Chung Eui-yong, qui s'est rendu jeudi aux États-Unis dans le but de rapporter en détail les résultats de sa visite en Corée du Nord et sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen.
«J'ai déclaré au Président Trump que lors de notre rencontre avec Kim Jong-un, il a annoncé son engagement en faveur de la dénucléarisation. Kim a promis que la Corée du Nord s'abstiendrait de nouveaux essais nucléaires et de missiles», a déclaré Chung Eui-yong.
Auparavant, le dirigeant nord-coréen a proposé à Donald Trump de s'entretenir au plus vite, a annoncé le conseiller sud-coréen. Ce dernier a accepté la proposition, a confirmé la Maison-Blanche.
Une délégation gouvernementale sud-coréenne s'est rendue en Corée du Nord les 5 et 6 mars. Lors d'une rencontre avec le dirigeant Kim Jong-un, les parties ont convenu d'organiser un sommet des dirigeants des deux pays à la fin du mois d'avril et de mettre en place une ligne directe pour maintenir le dialogue et pour atténuer les éventuelles tensions militaires.
Plus tôt dans le mois, la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont accordées sur la tenue d'un sommet commun à la fin du mois d'avril, a annoncé mardi le chef du Bureau de la sécurité nationale sud-coréen en visite à Pyongyang. Le premier contact téléphonique entre les deux dirigeants coréens est également attendu en avril, en amont du sommet.

Source: Sputniknews

Trump accepte de rencontrer Kim Jong-un
Le dirigeant nord-coréen est prêt à s'entretenir avec son homologue américain au plus vite, a annoncé le conseiller sud-coréen pour la sécurité nationale, Chung Eui-yong. Donald Trump a accepté la proposition, a confirmé la Maison-Blanche.
Le Président Trump a accepté la proposition de son homologue nord-coréen de le rencontrer, le rendez-vous pourrait se tenir d'ici mai, a déclaré jeudi Chung Eui-yong, conseiller du dirigeant sud-coréen pour la sécurité nationale. La Maison-Blanche a par la suite confirmé ce constat, mais a ajouté que la date et le lieu de l'entrevue n'avaient pas encore été fixés.
«Il [Kim Jong-un] a exprimé un souhait de s'entretenir avec le Président Trump au plus vite possible», a signalé le conseiller sud-coréen à la suite des pourparlers avec l'administration américaine à la Maison-Blanche, précédés par des contacts entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. M.Trump a quant à lui «apprécié le point de presse [de la délégation sud-coréenne] et a affirmé qu'il allait se rencontrer avec Kim Jong-un d'ici mai afin de parvenir à une dénucléarisation [de la péninsule coréenne].»
M.Kim s'est d'ailleurs engagé à «ne plus procéder à des tests nucléaires et balistiques», a ajouté le haut responsable sud-coréen. «La pression sur Pyongyang sera exercée jusqu'à ce que ses mots ne se traduisent en action», a-t-il souligné.
Plus tôt ce mois, la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont accordées sur la tenue d'un sommet commun à la fin du mois d'avril, a annoncé mardi le chef du Bureau de la sécurité nationale sud-coréen en visite à Pyongyang. Le premier contact téléphonique entre les deux dirigeants coréens est également attendu en avril, en amont du sommet.
Donald Trump a annoncé fin février de nouvelles sanctions contre 50 sociétés de transport maritime. Ces mesures visent un individu, 27 entités et 28 navires localisés ou enregistrés en Corée du Nord, en Chine, à Singapour, à Taïwan, à Hong Kong, aux Îles Marshall, en Tanzanie, au Panama et aux Comores. L'administration américaine avait précédemment annoncé que ce nouveau train de sanctions était «le plus sérieux jamais imposé à la Corée du Nord».

Source: Sputnik

5 commentaires:

  1. Cette lune de miel entre les 2 Corées à pris de court le Deep State. D. Trump, arrivera t il à s'émanciper de la pression des idiots-guerriers US (Mc Cain and Co)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comment Tumor Mc Cain a été un ennemi détestable de Trump durant la présidentielle et le début de son mandat, ça m'étonnerait fort que son avis soit écouté à la maison blanche.

      Supprimer
  2. Comme quoi la méthode Trump fonctionne.
    S'il y avait eu quelqu'un pour lui tenir tête quand il faisait ses rodomontades, Kim aurait arrêté et négocié bien plus tôt.
    Il avait juste besoin de quelqu'un de sérieux en face de lui pour discuter. Chose dont le "prix Nobel" Obama a bien été incapable.

    Question bonus: si Obama qui n'a pas une journée où son pays n'était pas en guerre pendant ses deux mandats a reçu le prix nobel de la paix, que mérite Trump pour avoir débloqué une situation dangereuse comme il est en train de le faire?

    RépondreSupprimer
  3. 2 agents du nouvel ordre mondial qui tiennent parfaitement bien leurs rôles. Bla bla et cinéma comme avec l'Iran...

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve particulièrement étonnant ce revirement de position de la Corée du Nord après toute cette escalade. Vraiment étrange à mon sens ... affaire à suivre.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog