dimanche 11 mars 2018

Claude François était pédophile: « Je les aime jusqu’à 17, 18 ans. Après je commence à me méfier.»



À l’aube des 40 ans de sa mort, une facette plus sombre de Claude François se dessine : celle d’une passion un peu trop débor­dante pour les filles beau­coup trop jeunes pour lui.

Le 2 février dernier, la France redé­cou­vrait l’iden­tité – dévoi­lée par Voici vingt ans plus tôt – de Julie Bocquet, une Belge de 40 ans qui n’est autre que la fille de Claude François. Julie Bocquet est née de la rela­tion qu’a entre­te­nue sa mère Fabienne avec le chan­teur emblé­ma­tique de l’époque dans les années 1970. Quelque temps après leur rencontre, la jeune femme tombait enceinte et avait ensuite fait adop­ter sa fille deux mois après la nais­sance : « Au fil du temps, j’ai décou­vert qui étaient mes parents de nais­sance et notam­ment mon père natu­rel, Claude François. »

Si les histoires d’en­fant caché ne sont plus excep­tion­nelles chez les stars, celle de Claude François a une toute autre réso­nance. Fabienne, la mère de Julie, n’avait que 15 ans lorsqu’elle est tombée enceinte de la star, 13 lorsqu’elle l’a rencon­tré lors d’un de ses concerts. Dans un docu­men­taire récem­ment diffusé sur TMC, des archives du chan­teur assu­mant son penchant pour les jeunes filles ont refait surface : « Je les aime jusqu’à 17, 18 ans. Après je commence à me méfier. […] Les filles commencent à réflé­chir, elles ne sont plus natu­relles. » Hier, Jérôme Anthony rappe­lait même sur Europe 1 que le chan­teur photo­gra­phiait des jeunes filles mineures pour Absolu, une revue de charme qui lui appar­te­nait depuis 1974.
Cette obses­sion pour les photos dénu­dées d’ado­les­centes, Prisca peut en témoi­gner. Cette ancienne Clodette s’est souve­nue – pour les besoins du docu­men­taire inti­tulé Les derniers secrets et diffusé ce mardi soir sur W9 – d’une séance photo des plus gênantes avec l’idole de l’époque. « J’ai senti que je corres­pon­dais complè­te­ment à ce qu’il aimait, raconte-t-elle. J’ai fait cette séance de photos chez lui, qui était une photo nue. J’avais 14 ans et demi.  »
Un rendez-vous durant lequel Claude François aurait joué « sur l’am­bi­guïté de ses inten­tions  » : «  Il m’a dit : “Si tu veux te rafraî­chir, tu vas dans la salle de bain”. » Jusqu’au moment où l’ado­les­cente qu’elle était, a senti que les choses commençaient à deve­nir étranges : « J’ai eu peur quand même, parce que pour aller dans la salle de bain, il fallait passer par sa chambre. Et il était assis sur son lit et il m’a dit : “Allez, viens t’as­seoir à côté de moi.” J’étais assise, j’étais raide, j’avais les mains entre les cuisses. » Une décla­ra­tion qui témoigne encore un peu plus de cette passion plus que déran­geante chez le chan­teur.

Source: Voici

Claude François, quand une fan de 14 ans raconte leur liai­son : « Il a été mon premier amour »

« ÇA NE CHOQUAIT PERSONNE »
Les langues se délient. Alors que Claude François est mort depuis bien­tôt 40 ans, d'anciennes amantes se confient à la presse. C'est le cas de Magali, qui dévoile avoir vécu une rela­tion avec le chan­teur. Elle avait alors 14 ans.
Les secrets de la vie de Claude François ne cessent de refaire surface, alors qu'approchent les 40 ans de sa mort. Le dernier en date s'appelle Magali. Une Bruxel­loise, instal­lée désor­mais au Luxem­bourg, avec qui il a eu une aven­ture. Plusieurs rendez-vous ont fait suite à une rencontre lors de l'enre­gis­tre­ment de l'émis­sion Chan­sons à la carte en Belgique. Magali était à l'époque dans le public. Elle avait 14 ans.
« Claude François a été mon premier amour, confie-t-elle aujourd'hui au jour­nal belge Sudinfo. Je voulais passer le plus de temps possible avec lui. Pour mes parents, cet amour que je portais à Claude était devenu ingé­rable ». Sudinfo avait déjà obtenu l'inter­view de Julie, la fille que Claude François a eue avec une jeune Belge de 15 ans.
« Claude François n’a jamais caché qu’il aimait les jeunes filles, rappelle Magali. Mais il faut remettre les choses dans le contexte. À l’époque, nous étions en pleine période de libé­ra­tion sexuelle pour les femmes. D’autres chan­teurs avaient des rela­tions intimes avec des jeunes filles. Ça ne choquait personne ». Aujourd'hui, ces révé­la­tions pour­raient bien mettre encore un peu plus à mal l'image du chan­teur, déjà ternie par d'autres confi­dences liées à sa vie privée.

Source: Gala

11 commentaires:

  1. citoyen tranquille11 mars 2018 à 11:09

    Souvent les célébrités sont en privé très différentes de l'image qu'elles projettent en public. Même choses pour les politicards.

    L' "adolescentophile"* Claude François est un personnage qui s'inscrit dans une époque très particulière: les années 70, les années où la "libération des mœurs" devint une réalité concrète.

    Les conséquences de la révolution (futile) de Mai 1968: une époque déboussolé & sans compas moral, miné par le relativisme moral & la décadence d'une génération privilégiée issue du Baby Boom qui cherchait à "jouir sans entraves" en s'étourdissant de plaisirs futiles & malsains.

    A l'intérieur de ce maelström de turpitudes égocentriques & de revendications immatures & idiotes ("il est interdit d'interdire") se dissimulait des ,deux cotés de l' Atlantique, une véritable mafia pédophile qui ne disait pas son nom (autre que N.A.M.B.L.A aux USA ou F.L.I.P. "Front de libération de la pédophilie" en France etc) et qui incitait à la "libération" des mœurs avec l'espoir à peine secret de décriminaliser la pédophilie. Avec la complicité des médias & du Show Business et... de l'intelligentsia de l'époque.

    En France le journal "Libération" fût le principal chantre de la propagande pédophile.

    Le Sida & l'affaire du meurtre du petit Grégory ont mis un sérieux frein à cet enthousiasme malsain sous la pression de l'opinion publique en colère. Pour quelques années .....

    "Les" revoilà qui reviennent à la charge. Cette fois sous différents masques.

    *"adolescentophile" est un néologisme inventé par Roman Polanski au cours d'une interview fin des années 70 pour définir sa passion malsaine pour les (pré)adolescentes

    RépondreSupprimer
  2. Pour alimenter la petite rumeur...

    Il parait qu'il serait mort d'une crise cardiaque pendant une de ses parties fines dans sa garçonnière et pour camoufler la chose, on aura fait croire qu'il s’était électrocuté dans son bain!

    Plus c'est gros & con... "Et mieux ça passe"!

    PS: Cloclo aimait il la Coco?!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme la rumeur, je me rendais a paris en train et j'en suis venue à discuter avec une journaliste qui s'y rendait après des vacances. Dans la discussion elle m'à dit quelle avait été envoyer sur les lieu de la mort de cloclo à peine connu son décès par des informateurs et elle m'a affirmé qu'il était décédé suite a une pénétration anale d'un vibromasseur électrique dans sa baignoire, à l'époque il s'en faisait avec un fil branché sur le 220.

      Supprimer
    2. Ah marrant ton histoire avec la journaliste, moi j'ai eu un témoignage d'un ancien flic de Paris m'ayant raconté la même histoire.

      Supprimer
    3. citoyen tranquille11 mars 2018 à 18:31

      Dans le quotidien "Le Parisien" d'aujourd'hui il y a une interview de l'un des deux principaux flics arrivés sur place Bd Exelmans en premier ("en moins de 10 minutes" précise-t-il). Il accrédite la version officielle et dénigre la version "vibro électrique".

      Personnellement, je ne sais que penser alors je m'en tiendrais à la version officielle. après tout la maniaquerie de C. François était légendaire et j'ai visité tant de vieux appartements dont le vieux système électrique était aberrant & dangereux.

      A chacun son opinion.

      Supprimer
    4. Idem, un ancien informateur qui lui, disait que c'était avec l ampoule qu'il s'était enfilée, bien évidemment cela a cassé et hémorragie interne s'est suivit. Le flic breton qui ressort est un myto sûrement payer pour dire la version officielle.

      Supprimer
    5. Anonyme11 mars 2018 à 13:32 : tu rigoles ! il changeait une ampoule dans sa baignoire, le problème est que un fil était dénudé. Tout le monde sait que la baignoire est l'endroit propice pour changer une ampoule.

      Supprimer
    6. citoyen tranquille12 mars 2018 à 20:31

      La version officielle de la mort de Cloclo semble cohérente du fait de sa maniaquerie pour les détails. Des lampes murales ou des prises électriques près des baignoires, c'était il n'y pas si longtemps une pratique courante.

      L'une des clodettes Julie Lacroix a expliqué lors d'une interview (dispo su Dailymotion) qu'elle se rappelle très bien l' index noirci de Cloclo suite au choc électrique qu'il reçu et sa dernière compagne a déclaré n'avoir eu la vie sauve en tirant Cloclo hors de la baignoire que grâce à ses sabots à semelle en bois.

      Méfiez vous cependant des vilaines rumeurs. La Parisiannie (un ramassis de connards ignobles) adore lancer des rumeurs malveillantes inventées de toutes pièces: rappelez vous la rumeur bidon du sida de ISABELLE ADJANI.

      Supprimer
  3. Et les Beatles a leur époque!
    https://www.youtube.com/watch?v=njdvZR5R8qg

    RépondreSupprimer
  4. tous les flics, et journalistes de paris à l'époque savait que c'était à cause du vibromasseur qu'il a pris un coup de jus.
    après, libre à vous de croire la version officielle qui veut pas dévoiler la face cachée de ce qu'ils appellent célébrités...

    RépondreSupprimer
  5. Un pedophile. Un sale con irascible, qui se tapait des gamines de 13, 14 ans. Ne reconnaissait pas ses gamins, en a garde un autre cache enferme, quels fils de pute.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog