lundi 30 avril 2018

A grand renfort de schémas, Netanyahou accuse à la TV l'Iran d'avoir un programme nucléaire secret



Dans un discours en direct à la télévision, le Premier ministre israélien, virulent détracteur de l'accord international sur les activités nucléaires de l'Iran, a présenté des graphiques, accusant Téhéran d'entretenir un programme nucléaire secret.


A la télévision depuis Tel Aviv le 30 avril, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a assuré qu'Israël disposait de nouvelles «preuves concluantes» d'un programme secret visant l'Iran à se doter de l'arme nucléaire.

Devant un écran diffusant des photos et des vidéos et affichant à un moment, en gros caractère le texte «l'Iran a menti», il a présenté schémas et graphiques afin d'appuyer ses accusations, comme six ans plus tôt devant l'ONU. Il en a déduit que l'accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015 était «basé sur des mensonges» et donc, invalide.


A côté de l'écran, se dressait une étagère remplie de classeurs de documents. S'il ne les a pas dévoilés au public, Benjamin Netanyahou a affirmé détenir les «copies exactes» des archives nucléaires iraniennes.


Netanyahou «connu pour ses spectacles ridicules», selon Téhéran


Quelques instants après la diffusion de l'allocution du Premier ministre israélien, la télévision publique iranienne a rejeté en bloc les accusations de ce dernier, les qualifiant de «propagande». L'agence de presse publique iranienne IRNA a même ajouté que Benjamin Netanyahou était «connu pour ses spectacles ridicules».
Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif s'est pour sa part fendu de tweets, dans lesquels il a affirmé : «Le garçon qui ne peut s'empêcher de crier au loup recommence. Pas découragé par le fiasco de son cartoon devant l'Assemblée générale de l'ONU [en 2012].»

Opposé à l'actuel accord sur le nucléaire iranien, le Premier ministre israélien, s'exprimait à moins de deux semaines de la date butoir fixée par le président des Etats-Unis Donald Trump pour décider du sort de cet accord conclu en 2015. Le dirigeant étasunien a plusieurs fois fait part de son opposition au texte actuel, qu'il qualifie d'«horrible». 

Après une rencontre avec le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo le 29 avril, Benjamin Netanyahou n'avait pas mâché ses mots concernant l'Iran, son principal rival géopolitique dans la région. Il avait estimé que les tentatives présumées de Téhéran de se doter de l'arme nucléaire représentaient «la plus grande menace» pour le monde.
Le même jour, en parallèle, les dirigeants de la France, du Royaume-Uni et de l'Allemagne ont affirmé dans une déclaration conjointe qu'ils souhaitaient défendre l'accord actuel sur le nucléaire iranien, selon eux «le meilleur moyen» de s'assurer que l'Iran n'obtienne pas d'armes nucléaires.

Un remake de 2012 ?


En 2012, Benjamin Netanyahou s'était déjà distingué à la tribune de l'ONU en présentant à l'assemblée un dessin représentant une bombe sur lequel il avait dessiné une ligne rouge au marqueur. Il avait alors demandé à l'Assemblée générale d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.



Source: RT


6 commentaires:

  1. Les premières accusations de ce FDP contre l'Iran date de ...1988.
    A l'époque, il disait (sans rires) que l'Iran avait la capacité d'avoir la bombe en 6 mois...

    2012, dessin pour les simplets à l'Onu, bis répétita, World Danger, Iran is the most danger country in the World (rectification, non pas pour le monde mais bien pour l'état d'Israheill..)
    Et là, Trump va annoncer sa décision concernant l'accord G7, Russie et Iran conclut par Obama sur le nucléaire iranien, puisqu'il va en sortir.. Un peu de propagande par Bibi ne fait donc pas mal..

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Je vois qu on a jourr aux memes jeux!! C est tellement vrai...Le gars s est pas emmerde a faire ds le compliqué!!

      Supprimer
  3. Il faut surtout montrer l'effet surprise et magistral du tombé de rideaux dévoilant les preuves : deux armoires avec l'une des classeurs et l'autre des CD; c'est risible si ce n'est dramatique car manifestement il veut en découdre avec l'Iran.

    Etrange ressemblance avec les affaires skripal ou douma : de simples suspicions pour emmener le monde vers le chaos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait juste... L armoire remplis de classeurs avec des pages blanges pour faire dans le pathos.. Et jouer la carte dramatique...

      Supprimer
  4. Foutez donc la paix à l'Iran ! IRAK, LYBIE, SYRIE, les oligarques sataniques mondialistes ont une faim sans fin.
    On veut la PAIX !.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog