samedi 14 avril 2018

Avant même l'enquête de l'OIAC, une centaine de missiles envoyés sur la Syrie. La Russie ne riposte pas...


Ces derniers jours, deux scénarios s'affrontaient sur les réseaux sociaux: certains étaient convaincus qu'il ne se passerait rien et d'autres que la Russie allait répondre aux attaques ce qui provoquerait un embrasement dans la région (voir ailleurs dans un second temps). Cette troisième version n'avait pas été sérieusement envisagée car les russes avaient clairement avertis qu'ils répondraient à une attaque.

 Alors, on pourra dire qu'heureusement pour nous, Poutine n'a pas mis ses promesses à execution. Par contre, cela risque de nuire considérablement à sa crédibilité et à son potentiel de dissuasion qui jusque là a été tout à fait hypothétique. Si les Etats-Unis et ses caniches peuvent frapper la Syrie sans crainte de représailles, c'est la porte ouverte à d'autres interventions. D'ailleurs, le Pentagone a indiqué que c'est une première frappe isolée "pour l'instant".  Au mois de mai, ils auront rapatrié 8 navires de plus dans la région et la situation pourrait alors s'avérer nettement plus périlleuse.

 A noter que 71 missiles des 103 lancés auraient été interceptés par la DCA syrienne et que seuls 3 blessés sont à déplorer. Fawkes

-------

Washington, Paris et Londres ont mené ce 14 avril des frappes ciblées contre le gouvernement syrien, accusé par Donald Trump d'avoir mené des attaques chimiques «monstrueuses».

Dans la nuit du 13 au 14 avril, Washington, Paris et Londres ont mis leurs menaces à exécution et ont mené des frappes contre les autorités syriennes, en réaction à l'attaque chimique présumée dans la Ghouta, que ces pays attribuent à Damas.
«J'ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de lancer des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar el-Assad en matière d'armes chimiques», a déclaré le président américain Donald Trump. «Une opération combinée est désormais en cours avec la France et le Royaume-Uni, nous les remercions tous les deux», a-t-il ajouté. L'état-major français a confié la mission de bombardement à plusieurs chasseurs Rafale, selon une vidéo diffusée par l'Elysée et le ministre des Armées Florence Parly.
Le président français Emmanuel Macron a souligné que les frappes françaises étaient «circonscrites aux capacités du régime syrien permettant la production et l’emploi d’armes chimiques».

L'OTAN a déclaré «soutenir» ces frappes.

Les dirigeants de ces trois pays occidentaux justifient leurs frappes par des allégations d'usage d'armes chimiques visant Damas. Ils s'appuient, pour accuser les autorités syriennes, sur l'organisation controversée des Casques blancs, qui avait dénoncé un recours au chlore, ce qui a été immédiatement démenti par les médias publics syriens. Le tout aussi controversé Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avait pour sa part fait état de dizaines de cas de suffocation, dont certains mortels, sans toutefois se prononcer sur l'emploi ou non d'armes chimiques. Moscou, néanmoins, affirme détenir les «preuves irréfutables» de la mise en scène de cette supposée attaque chimique dans la Ghouta.

Il y a un an, le président américain avait, déjà, fait bombarder en avril 2017 une base de l'armée syrienne en représailles à un incident chimique attribué par les Occidentaux à Damas, à Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie.

Trois cibles visées


De fortes explosions ont été entendues avant l'aube à Damas ce 14 avril, centre du pouvoir du président syrien Bachar el-Assad, survolée par des avions, a constaté une correspondante de l'AFP. Selon le général Joe Dunford, chef d'état-major américain, les forces occidentales ont visé trois cibles liées au supposé programme d'armement chimique syrien, l'une près de Damas et les deux autres dans la région de Homs, dans le centre de la Syrie. La télévision publique syrienne a de son côté rapporté des informations selon lesquelles un centre de recherches dans le quartier de Barzé, dans le nord-est de Damas, avait été visé.

La télévision publique rapporte en outre que la défense anti-aérienne syrienne est entrée en action contre «l'agression américaine, britannique et française».




Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Le ciel de Damas s'illumine avec des tirs de missiles sol-air alors que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé une attaque contre la .


Damas dénonce une «violation flagrante» du droit international


Le gouvernement syrien a dénoncé une «violation flagrante» du droit international : «L'agression tripartite contre la Syrie est une violation flagrante du droit international [...] et elle sera vouée à l'échec», a rapporté l'agence officielle Sana.

Ces frappes occidentales contre la Syrie interviennent «au moment où elle avait une chance d'avoir un avenir pacifique», a de son côté déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. «Un coup a été porté contre la capitale d'un Etat souverain qui a tenté pendant de nombreuses années de survivre au milieu d'une agression terroriste», a-t-elle écrit sur Facebook.

Moscou a en outre fait savoir qu'aucune des frappes n'avait eu lieu près des bases russes en Syrie.

Source: RT

56 commentaires:

  1. "
    Moscou a en outre fait savoir qu'aucune des frappes n'avait eu lieu près des bases russes en Syrie" Ce rattrapage ahah !

    Poutine vient de perdre pas mal de crédibilité à mon sens, surtout lui qui incarne une stature imposante toujours droit dans ses bottes, dorénavant on n'est en face d'un autre scénario... Et puis si personne ne peut s'imposer face avec cette occident décadente et sauvage qui pourra le faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'au vu du résultat, à postériori, il vaut mieux qu'il n'ait pas répondu malgré tout. Après, c'est sûr que ça n'envoit pas un message très rassurant. A force, ne pas aller au bout de ses engagements, pourait être considéré comme un signe de faiblesse. Au contraire, Trump provoque et aboie mais il va jusqu'au bout, on l'a constaté par deux fois.

      Reste que la Syrie semble tout à fait à même de se défendre par elle-même de frappes ciblées et limitées dans le temps. Dans cette vidéo, on voit bien leur DCA intercepter des cibles dans le ciel:

      https://www.youtube.com/watch?v=pvwtuKY8D54

      Supprimer
    2. Oui après c'est certainement une manœuvre stratégique. Mais attention tout de même, la parole est une arme redoutable mais sans action derrière elle devient risible.

      Supprimer
    3. c'est Macron qui est risible pas poutine...
      Macron a imploré poutine l'autorisation de frapper pour pas perdre la face devant les Français et l'ses allié... au risque de voir une escalade poutine a accepter a condition qu'il ne frappe sur rien ou sur les cibles que poutine lui a indiqué...et c'est ce qui c'est passé....
      2 macron dit que les usa resterons jusqu'a la fin aussi démenti par les usa..
      mais lol.
      100 missiles tirés 72 interceptés et la Russie n'a meme pas participer....alors sérieux arrêtez de fantasmer sur poutine le poltron parce que le jour J il écrasera l'Europe et les Français qui n'auront pas su se révolter avant les représailles.

      Supprimer
  2. Je pense qu'on est encore dans une guerre psycho, les frappes sont ciblées avec des agents sur place s'assurant qu'il n'y a pas de russes et les frappes n'affaibliront pas l'armée syrienne qui est bien entourée des russes, les frappes c'est du vent. Ils veulent pousser à la faute la Russie et une réplique immédiate des russes sera considérée comme une agression aux yeux du monde, de l'opinion publique qui croit à l'attaque chimique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'ils attendent la riposte russe.

      "les russes sont les grands méchants et ils défendent le sanguinaire Assad qui tue son peuple et ses enfants"

      Les gens ne réfléchissent pas plus loin. Nous sommes bombardés depuis des lustres que les américains sont bons et que les russes sont mauvais. Il faudrait ressortir les films de guerre récents montrant l'un et l'autre.

      Tout a commencé avec l'ex espion russe. Un méchant russe qui espionnait et qui est devenu bon en allant dans le camps anglais. Mais les russes l'ont tué les salauds! (ironie)

      Juste avant c’était les pirates russes qui ont truqué les élections américaines et piratés le serveur non protégé des gentils Clinton.

      Poutine en n'agissant pas espère la clarté sur la fausse attaque chimique. Ca va traîner en longueur... Entre-temps, il y aura d'autres attaques.

      Les américains cherchent la m* avec tout le monde, auparavant c'était avec la Corée du nord.

      Supprimer
    2. Je me demande si tous les partis se sont mis d'accord pour bombarder dans un coin de Syrie- de manière à manipuler l'opinion publique de tous les camps.
      c'est juste ma vision- elle est peut-être fausse !

      Supprimer
    3. Je pense que vous avez raison.

      Si on prend en compte le PétroDollar en péril et le système financier occidental en équilibre précaire (dû à l'effet de l'argent-dette + cupidité + conséquences du néolibéralisme : baisse des salaires, moins disant social, délocalisations, baisse des impôts pour les plus riches, exonérations fiscales du CAC40 ...);
      Et la curieuse formulation employée par des officiels russes à propos de cette attaque:
      "A pre-designed scenario is being implemented".

      ... Ça fait sens.

      Supprimer
    4. Politiquement, nous avons 2 personnages qui luttent pour leur survie : Trump et May.. Cette frappe sur la Syrie fait oublier la perquisition du weekend dernier contre l'avocat de Trump et les déclarations de Corney sur les mensonges pathologiques de Trump, ses déviances sexuelles, ect.. Ensuite May.. En déliquescence au sein même de son parti, l'affaire Skrypal prenant peut être une tournure délicate, il fallait réagir rapidement pour faire le lien entre l'affaire Skrypal-la Ghouta et l'attaque chimique et la Russie.. May ne tiens même pas son congrès, et il fallait donc frapper avant qu'il y ait audit.. Trump fait pareil également malgré que le congrès Us soit majoritairement républicains.. Macron est un caniche, qui joue de son image de chef de guerre pour redorer son décrochage dans les sondages et son absence de solutions pour la situation française dont les actuelles grèves et l'état déplorable du pays.. Sans compter que c'est simplement l'entrée de plein pied dans la constatation de la fin de l'hégémonie du roi Dollar mais surtout de son soutien depuis plus de 17 ans, la force militaire américaine ne fait plus peur.. Et là, c'est le risque majeur, que les fous à Washington se lance dans une escalade qui nous mènera à une confrontation frontale..

      Supprimer
    5. Cette après-midi à l'ONU, ils n'ont pas arrêté de dire "Paix et sécurité". Ce n'est pas la première fois qu'ils le disent, mais ça commence à faire beaucoup. La ruine soudaine serait-elle à nos portes (comme annoncée dans la Bible). Lire Matthieu 24.

      Supprimer
  3. Des bandits qui bombardent un pays en violation du droit international, sans enquête et donc sans preuves, nous avons affaire à une mafia qui veut notre mort.Nous sommes dedans. Macron c'est la fin de la France.

    RépondreSupprimer
  4. Inpensable que TOUS (Put in) inclus, jouent une partition dans lequel l'objectif est d'amuser la gualerie à grands renforts militaires source de profits immoraux.
    Trump la mort et Put In se sont téléphonés avant cet "incident" bénin qui n'a fait aucune victime. Du pipeau dont nous sommes friands, honte à nous de participer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils se sont téléphonés et heureusement. ça a peut-être permis que des militaires russes ne soient pas touchés. ça ne veut rien dire de plus. Leur but était de nuir à la supposée capacité chimiue syrienne, rien de plus. Ils n'ont même pas à ma connaissance attaqué des bâtiments gouvernementaux et surtout aucune cible ou était potentiellement des russes.

      Supprimer
  5. Cette histoire est loin d'être terminée croyez-moi; elle ne fait que commencer. La riposte Russe ne va pas tarder, elle est en préparation actuellement d'après l'ambassadeur :

    L'ambassadeur de Russie aux États-Unis a prévenu vendredi soir que les frappes coordonnées déclenchées par Washington, Londres et Paris contre la Syrie auraient des conséquences.
    Les frappes militaires occidentales en Syrie reviennent à "insulter le Président russe", un acte qui aura des conséquences, a averti vendredi l'ambassadeur de Russie à Washington, Anatoli Antonov.

    "Un scénario préconçu est en cours d'exécution", a réagi Anatoli Antonov sur Twitter. "Une fois de plus, on nous menace. Nous avons prévenu que de telles actions ne resteraient pas sans conséquences", poursuit-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ça ce matin mais on ne comprend pas bien ni quelles sont ces conséquences (probablement pas militaires) ni si ce "scénario préconçu en cours de fabrication" est ce qui se déroule actuellement ou si autre chose est en gestation chez les atlantistes.

      En tout cas, j'espère que l'OIAC va quand même pouvoir aller à Douma et que preuve sera faite qu'il s'agissait bien d'une mise en scène. Il n'empêche qu'il n'est pas exclu que des armes chimiques très ciblées aient été utilisées sur quelques civils pour montrer au monde des morts. Sur certaines vidéos, on ne voit pas des civils en détresse s'arroser d'eau mais bien des enfants morts, les yeux écarquillés. Là, je doute fortement que ce soit une mise en scène sans victimes. Ils ont bien l'air morts. Mais bon, les Casques Blancs et la racaille qui l'accompagne ne verrait aucun soucis à sacrifier quelques civils pour la propagande.

      Supprimer
    2. On a noté un manque de précision des missiles occidentaux. Ils ont bêtement frappé le site de l’attaque chimique supposée à la Douma orientale !
      https://strategika51.wordpress.com/2018/04/14/le-site-de-lattaque-chimique-supposee-a-la-ghouta-orientale-detruit-elimination-des-preuves-de-limplication-de-la-grande-bretagne-dans-les-activites-terroristes/
      Comme quoi ils auraient dû attendre le résultat de l'enquête de l'OIAC. De véritables débutants !

      Ahmed

      Supprimer
    3. les russes sont trop timorés pour ne pas dire faibles pour faire quoi que se soit, ils défendent "le droit international" parait il!!!

      Supprimer
    4. Tu veux une guerre nucléaire?

      Supprimer
  6. Je pense même que les Anglais vont être touchés les premiers à cause de l'affaire Skripal qu'ils ont portée contre Poutine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Extrait de la déclaration commune censurée de la presse occidentale, du 25 mars 2018:

      "L'armée arabe syrienne , avec l'aide de la Russie, a capturé une cargaison d'armes chimiques destinées à la Ghouta orientale. Il s'agissait d'armes britanniques produites à Porton Down à Salisbury.

      La Russie soupçonne que l'incident de Skripal est lié à leurs dossiers, Skripal travaillait à Porton Down en tant que trafiquant d'armes chimiques en partenariat avec une entreprise ukrainienne. La Russie nie avoir attaqué Skripal, mais admet qu'il était sous surveillance pour ses activités de soutien au terrorisme en Syrie et au trafic d'armes.

      La Russie confirme également qu'il y a des officiers de renseignement britanniques, américains, israéliens et saoudiens qui ont été pris par l'armée syrienne dans l'une des salles d'opérations fortement fortifiées lors de l'invasion de l'armée syrienne et de ses alliés du Ghouta oriental".

      Il y a comme dirait un lien entre Skripal, Porton Down à Salisbury et la Ghouta...

      Les militaires américains, britanniques et israéliens capturés en Syrie ont confirmé qu'ils ont reçu l'ordre de lancer des attaques chimiques à East Ghouta par leurs gouvernements.
      http://stopmensonges.com/wp-content/uploads/2018/04/ScreenHunter-568-300x167.jpg

      D'autres armes chimiques sont de confection allemande (voir à partir de 2 mn) :
      https://www.youtube.com/watch?v=oEhUk73t8BA

      Tony

      Supprimer
  7. Ce que je remarque, la France se permet d'attaquer un pays souverain sans l'autorisation de l'ONU. Elle suit par contre les ordres de l'Otan. On se dit qu'il faudrait lyncher ces militaires français. Mais en fait ils ne sont que des robots, obéissant aveuglément à des hommes politiques. Lesquels ? Ceux qui n'ont pas voulu sortir de l'Otan : les partis "En Marche, la France insoumise, LR, FN.." Un seul a été pour la quitter : l'UPR. Il est soigneusement ignoré des médias. En fait, les vrais coupables ne sont-ils pas les Français qui ont voté pour les partis pro-Otan ? C'est à dire 99% d'entre eux. Comme quoi on est très mal parti.

    Rudi

    RépondreSupprimer
  8. Je suis circonspect par l'aspect de certains commentaires..
    Certains pensent que, parce que la Russie ne réagit pas de manière militaire et donc violente de manière directe et donc parfaitement prévisible, serait en position de faiblesse..

    C'est une vision simpliste pour une situation qui est complexe a différents points de vue, stratégique et politique.

    En parlant de Poutine en le désignant comme faible parce qu'il ne réponds pas de façon militaire (pour l'instant), vous omettez le point le plus important.. Cet homme est le seul, qui pour l'instant ; maintiens le monde dans son fragile équilibre, particulièrement le Moyen-Orient.

    L'interaction entre diverses nations alliées contre d'autres nations alliées dans cette situation explosive donnerait immédiatement lieu à une guerre régionale voir au delà de cette région. Les médias occidentaux, à force de rabâcher leurs mensonges, savent pertinemment que la Russie, si elle répondait immédiatement, serait perçu par l'opinion publique occidentale ; comme l'agresseur et en ça ; je pense que l'analyse d'anonyme à 10h37 est juste. Pour réagir militairement, il faut d'abord que la situation politique et militaire l'exige aux yeux de la Russie.

    Et ce n'est pas le cas pour l'instant. Aucun militaire russe ni aucune installation russe n'ont été touchés. L'Etat nation de la Syrie accueille la Russie mais reste souverain sur son territoire malgré l'évidente interaction et coordination des armées russes et syriennes sur le terrain. Mais pour l'instant, la Russie s'en tient à son rôle d'hôte dans un pays souverain.. Et cela sauve la région pour l'instant.. Tant qu'aucun russe ne meurt dans les frappes, la région et le monde reste en équilibre précaire.. Les réponses russes devraient être politique.. Poutine est tout à fait conscient des enjeux.. Pensez vous qu'il soit le genre d'homme à déclencher une 3ème guerre mondiale pour une action d’esbroufe occidentale?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je suis circonspect par l'aspect de certains commentaires..
      Certains pensent que, parce que la Russie ne réagit pas de manière militaire et donc violente de manière directe et donc parfaitement prévisible, serait en position de faiblesse.."

      Certe ils sont moins crédibles mais ce n'est pas pour autant qu'ils sont moins forts.

      Supprimer
    2. Poutine a les épaules solides, ils auront beaucoup de mal à lui briser le dos. C'est vrai que c'est l'un des seuls à s'opposer à la mafia occidentale et américaine.

      Je crains malheureusement que ces provocations, vont maintenant souder le bloque des pays de l'Est. La Turquie et l'Iran avaient déjà rencontré Poutine. La Chine aussi il me semble. Finalement Israel va rester seul au monde isolé.

      Poutine rentrera en guerre si la Russie est attaquée, là il n'y a plus aucun doute.

      Est-ce qu'Israel va jouer au chat et à la souris avec la Russie? "Les intouchables"

      Supprimer
  9. Par contre ; ce qui est tout à fait certains, c'est que Poutine à bien pris notes des manœuvres machiavéliques de ses "partenaires" anglo-saxons et français, et que le jour venu, la réponse sera appropriée..

    Je suis persuadé, que cette partie d'échec va continuer, que l'intensité va augmenter, que les occidentaux cherchent à pousser à la faute la Russie, et qu'à un moment, l'une des 2 parties va commettre une erreur grave, et à fortiori, ce seront les occidentaux qui vont faire la bourde.. Et à partir de ce moment là, ceux qui voyait la Russie comme faible, alors que ce n'est que du pragmatisme, se rendront compte de leur erreur car tout ira très très vite et en quelques jours, le monde entrera dans une nouvelle grande guerre et j'espère alors que vous regretterez certains de vos propos perçu comme si vous vouliez que cette guerre se déclenche.. L'Europe sera à nouveau le terrain de jeu de cette future guerre et nous nous rendrons compte de notre erreur lorsque nous ne pourrons plus parler de guerre mondiale devant notre petit écran mais qu'elle sera la à nos portes..

    Ce n'est pas un putain de jeu, nous sommes en danger, l'humanité est à un tournant, il faut le conscientiser!!!

    RépondreSupprimer
  10. https://soundcloud.com/despotica/le-saker-la-course-a-lapocalypse-de-lempire-americain-devenu-fou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pays dits "démocratiques" marquent leur soumission à Israël ! Car qui a attaqué le premier le 9 avril ? La France, la Grande Bretagne et les USA l'ont suivi 4 jours après. Il faut dire que la finance dite "Rothschild" les tient tous.

      La députée Cynthia McKinney, avait dévoilé comment ce contrôle se faisait auprès des élus américains au moyen du serment de l’AIPAC :
      http://www.dailymotion.com/video/xj3kql_cynthia-mckinney-sur-le-serment-de-l-aipac-s-t_news#from=embed

      « Vous savez très bien, et les Américains stupides le savent tout aussi bien, que nous contrôlons leur gouvernement, indépendamment de qui est assis à la Maison Blanche. Tu vois, je le sais et vous le savez qu’aucun président américain est en mesure de nous contrer.. Que peuvent-ils (les Américains) nous faire? Nous contrôlons le congrès, nous contrôlons les médias, nous contrôlons le show-biz, bref nous contrôlons tout en Amérique. On peut critiquer Dieu, mais vous ne pouvez pas critiquer Israël … » porte-parole israélien, Tzipora Menache
      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0Q0nvM8NzEo#!

      Déjà au temps de Jimmy Carter c'était le cas : « Mais je comprends les pressions politiques sur n’importe quels candidats aux Etats-Unis qui sont dans la course à un poste de membre du Congrès et de sénateur, de gouverneur ou président. Ils n’ont pas la possibilité d’approuver quoi que ce soit de mon action que désapprouve le gouvernement d’Israël « .
      (Jimmy Carter, entretien télévisé, 23 avril 2008).

      Avant que Macron ait été élu, il avait été se faire adouber en Israël ! Pouvait-il se permettre de ne pas frapper la Syrie ?

      Supprimer
    2. En plein dans le mille !!!

      La synagogue de satan et les rothschilds à la manœuvre pour nous emmener vers la WW3 et le nouvel ordre.

      https://www.youtube.com/watch?v=gszP7l2B2bg&bpctr=1523799746

      Supprimer
  11. Blog très intéressant qui parle de geopolitique et surtout ce qui se passe actuellement en syrie .

    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/

    RépondreSupprimer
  12. Poutine vient effectivement de perdre beaucoup en crédibilité.
    Il lui était facile de neutraliser les missiles US avec ses S400.
    Au contraire, il n a pas pris la défense de son allié Bachar !!! Et va aller pleurnicher à l ONU ....
    Visiblement, cette opération est un théatre de guignol.
    Les américains ont informé les russes sur les cibles, en s assurant qu il n y aurait aucune victime ( 3 blessés au total !!!)
    C est une grosse farce, mais qui est le dindon ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réponse est assez simple je pense...
      Cette "opération" est une manipulation psychologique.. Elle vise directement les peuples occidentaux, orientaux et russes , pour la simple et bonne raison que lorsqu'on se prépare à la guerre ; on prépare son opinion publique auparavant.. C'est une manœuvre classique qui fonctionne à merveille..

      Agiter la menace, parler de perte de liberté ou de liberté en danger, saupoudrer de sécurité et de patriotisme en dénonçant les esprits pacifiques en les faisant passer pour faibles.. Et passer à l'étape suivante..

      Supprimer
  13. lu sur twitter : La France a tiré 9 missiles de type SCALP depuis ses avions et 3 missiles de croisière navals depuis une FREMM.

    montant de la facture :
    9 scalp à 850 000 € pièce : 7 650 000 €
    et 3 MdCN à 2 860 000 € pièce : 8 580 000 €
    Coût total pour la France : 16 230 000 €.

    16 millions partis en fumée. Les marchands d'armes, potes à Macron, sont les grands bénéficiaires du feu d'artifice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut se mobiliser contre la guerre injuste : un parti le fait ! Mais il est bien le seul !


      Suite à la décision solitaire et illégale d’Emmanuel Macron de frapper militairement en Syrie, François Asselineau demande aux parlementaires d’engager la destitution du président de la République, selon l’article 68 de la Constitution.
      https://www.upr.fr/actualite/france/suite-a-la-decision-solitaire-et-illegale-demmanuel-macron-dintervenir-militairement-en-syrie-francois-asselineau-demande-aux-parlementaires-dengager-la-destitution-du-president-d

      On aimerait voir les Insoumis, le FN, les LR et les soi-disant "Amoureux de la France" s'associer à cette initiative. Car cela suffit ! Après la Libye, l'Ukraine, la Syrie... ira-t-on aussi bombarder l'Iran ? Et pourquoi pas la Russie ?

      Supprimer
    2. Je trouve excellent que de parler dedestitution de macron

      Supprimer
    3. SERGE Rafal SSALAUDT dit: vive les marchands d'armes cupides.

      Supprimer
  14. Sans preuves, ni enquête sérieuse ...
    On connait une des méthodes de l'Empire pour attaquer un pays qu'il ne contrôle pas encore : Se créer un prétexte fumeux, répété à l'envi par une presse kollabo de ses crimes et mensonges.
    Qui comprend ce modus operandi, comprend de facto qu'un pays dans le collimateur de l'Empire ne lui donnera jamais le bâton pour se faire battre ! A moins d'être foncièrement stupide.
    Et la Syrie EST dans le collimateur depuis un moment déjà, tout comme l'Iran, le Venezuela et la corée du Nord [Général Wesley Clark. 7 pays en 5 ans. Irak. Syrie. Liban. Libye. Somalie. Soudan. Iran]

    Grâce au "fabuleux travail" de la pressetituée, les gens ont donc oublié que la Syrie s'est débarrassée de ses armes chimiques (sous supervision de l'OIAC en 2014 ?) après l'attaque au gaz Sarin de la Ghouta du 21 Août 2013 et suite à la médiation de Poutine.
    Que Carla Del Ponte (enquêtrice en crimes de guerre auprès de l'UN) avait déclaré dès Mai 2013, je cite :
    "According to the testimonies we have gathered, the rebels have used chemical weapons, making use of sarin gas (...)"
    https://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10039672/UN-accuses-Syrian-rebels-of-chemical-weapons-use.html
    Que les résidus de gaz prélevés sur les victimes de la Ghouta et analysés par l'OIAC a montré bien plus tard que ce Sarin là avait une composition différente de celles des stocks provenant du gouvernement syrien.
    Enfin, que M. Seymour Hersh, suite à une enquête minutieuse, avait publié début 2014 un article sulfureux titré "The Red Line and the Rat Line" impliquant l'occident, Al Nosra et la Turquie dans l'attaque chimique au Sarin de la Ghouta.
    https://www.lrb.co.uk/v36/n08/seymour-m-hersh/the-red-line-and-the-rat-line

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une hérésie totale puisque pour répondre à une prétendue utilisation non prouvée de chlore (qui ne correspond pas à la classification d'arme chimique au demeurant), on aurait fait exploser un laboratoire chimique en disséminant donc des produits toxiques sans compter la frappe de la Syrie par des missiles qui contiennent de l'uranium appauvri. Qui sont les véritables empoisonneurs et criminels, les seconds bien sûr ? MAKE PLANET GREAT AGAIN qu'il disait la marionnette Rotschild!

      Supprimer
  15. Macron étant discrédité en France et s'étant ridiculisé à l'international, le ministère de la défense tente de se justifier ce jour en produisant un rapport qui ne fait que confirmer l'absence de preuve : ils se sont basés sur de simples photos publiées sur les réseaux sociaux; c'est du mauvais bricolage qui ne fait que renforcer l'illégalité totale de cette intervention désastreuse. Nous sommes bien mal défendus par des amateurs!

    https://www.defense.gouv.fr/content/download/528742/9123389/file/180414%20-%20Syrie%20-%20Synthe%CC%80se%20-%20Les%20faits.pdf

    RépondreSupprimer
  16. Hier c'était un vendredi 13.
    Mouvement rétro de Saturne probablement vers le 17 avril.

    RépondreSupprimer
  17. Interview d'Assad sur SkyNews:
    https://www.youtube.com/watch?v=PRTeLIjQ2jk
    Il parle entre autres des casques blancs.

    RépondreSupprimer
  18. http://www.dedefensa.org/article/notes-dun-promeneur-au-bord-des-abysses

    RépondreSupprimer
  19. ( nux )
    mouai , personne dans la rue pour protester et virer nos mafieux de politicon , alors que pour un put...de match de foot a la con ,sa casse tout !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le foot a été propagé à l'époque dans les classes sociales inférieures (c'était à l'origine exclusivement réservé à l'élite) exprès pour monopoliser l'attention et la colère de la masse j'ai envie de dire...
      Les gens s'intéressent donc au final qu'à ce qu'ils peuvent comprendre aisément (mettre une baballe dans un filet) et délaissent quasi complètement la politique.
      Tout bénéf pour nos dirigeants qui peuvent faire leurs petites (ou grosses) magouilles dans l'indifférence général.

      Supprimer
    2. Bienvenue dans le monde réel!!
      Tout comme vous, je n arrive pas à comprendre!! On est a 2 doigts d une immense catastrophe a cause d'une minorite de psychopates.. Et que se passe t'il?? Les gens manifestent ils? Disent ils : "C'en est assez?".. On serait juste 4 a 5 millions ds la rue et je peux vous dire qu'il serait impossible qu'ils ne rendent pas des comptes au peuple français ou qu'ils nous occultent.. Mais vous connaissez le proverbe :

      "Qui ne dis mot consent."

      Supprimer
  20. Respect aux morts et aux blessés.

    Cela dit, l'absence de riposte des Russes fait que les Etats-Unis ont perdu cette bataille. En effet, l'objectif était d'engager la Russie dans un conflit élargi : c'est raté.

    D'autre part, les dommages de l'attaque ne diminuent pas les capacités militaires d'Assad. Le seul bénéfice de l'attaque est de permettre à la coalition Etats-Unis/Royaume Uni/France de garder la face.

    De plus, aucune nouvelle frappe n'est possible dans l'immédiat, sans faire porter aux Américains la responsabilité d'une guerre qui pourrait devenir mondiale.

    Enfin, cela permet à Poutine de gagner du temps.

    Donc en réalité, et malgré les apparences, ce sont les Américains qui sont les perdants dans cette attaque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d’accord avec vous…
      Mais on dirait que tout le monde veut la guerre mondial ptain.. OK, la Russie n’as rien fait, pour le moment…………. Il faut quoi ? Que Poutine réagit comme un mec de la rue ?
      Je ne connais pas plus Poutine que vous, mais au moins pour l’instant…. Il garde son calme, et fort heureusement !
      Respects totale à cet homme, mais ça vient de commencer et personne sait ce qui va se passer..
      Celui qui veut la guerre mondiale est fou !

      Supprimer
    2. Je partage tout a fait vos opinions.. Mais si l'Homme était sensé et conscient, nous n'en serions pas là.. Notre Egoisme va probablement mettre un terme a cette civilisation telle que nous la connaissons..

      Supprimer
  21. L'ONU est un outil du diable. Jamais aucune décision et action concrète n'en sort. Ils font traîner les affaires avec des vétos et un manque de votes favorables. Ils sont juste là pour faire bonne figure, paraître bons mais ils n'apportent pas la paix.

    Alors comme la résolution Russe tombe à l'eau (c'est quand même l'un des seuls en dehors des victimes, qui ose s'y opposer, cela est clairement révélateur), les va t'en guerre, juges et bourreaux continueront leurs crimes en toute impunité.

    Ont t'il pris des sanctions contre Israël ou les USA, non!

    RépondreSupprimer
  22. Frappes en Syrie : «Chaque président veut sa petite guerre», selon Marine Le Pen
    https://www.youtube.com/watch?v=RoyN3O0NGN0

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RAF a MLP, elle est dans le jeu et conne comme un balaie.. son discours ne vaut rien.

      Supprimer
  23. Ces frappes semble une arnaque déjouée par les Russes, rappelez-vous le tweet de Trump qui parlait de nouveaux missiles plus intelligents alors qu'au final les usa n'ont lâché que des vieux tomahawk facilement interceptés par la DCA Syrienne.
    Comme s'ils espéraient que les Russes activeraient leurs systèmes de défense et pouvoir analyser les données.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens enfin un qui connait le principe de ces armes!
      Le seul moyen de détruire les batteries anti aériennes est de faire cracher les radars et de localiser les positions de lancement en envoyant des leurres ou des missiles "à perte"... à partir de là on peut complétement détruire les défenses adverses en acceptant de lourdes pertes. Or là il ne s'agit que de vieux Tomahawk et pas d'avions de 5ème génération à 100 millions de dollars (totalement inefficace le F35...), une belle ruse de la part de l'OTAN afin de mieux comprendre le fonctionnement des S400 et de tous les autres systèmes AA qui accompagne le matériel Russe.

      Suffit de voir les cibles fictives visées et de se rappeler le cout de ces missiles AA (à coup de millions de dollars pièce!) pour comprendre que c'est du pipeau!

      De plus on sent bien que les faucons du ZOG n'attendent qu'un faux pas de la Russie, hélas pour eux Putin est quelqu'un de très raisonnable et sait parfaitement que la moindre réaction de sa part pourrait entrainer un conflit direct OCS vs OTAN ie la WWIII ou cette fameuse guerre mondiale terminale prophétisée qui anéantira les 2/3 de l'humanité avant la venue de qui vous savez et la miser en place du nouvel ordre (désordre).

      Une vidéo d'un imam d'Al-Aqsa évoquant de nombreux rêves de la venue imminente de l'antéChrist est savamment filtrée par YT et FB. Un rêve précise même "4" sans autres précisions, 4 ans? Mystère. Libre à chacun d''y croire ou pas...

      Supprimer
    2. "Comme s'ils espéraient que les Russes activeraient leurs systèmes de défense et pouvoir analyser les données."

      Bien vu!

      Supprimer
  24. Est-ce qu'Israel aurait attaqué l'Iran?
    https://www.youtube.com/watch?v=gkkd0brT6NE
    Lien zeroedge dans la vidéo

    RépondreSupprimer
  25. http://conscience-du-peuple.blogspot.ch/2018/04/les-etats-unis-se-positionnent-dans-la.html

    A vérifier..

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog