jeudi 12 avril 2018

Ces munitions et ateliers de fabrication chimique des terroristes que l'occident feint de ne pas connaître...



Juste sur les 6 derniers mois: Comme quoi, les terroristes en Syrie sont bien les p'tits soldats de l'empire.



05/11/17


Saisie d’une grande quantité d’armes, de munitions et de substances chimiques du réseau « Daech » à Deir Ezzor



Deir Ezzor/A la suite de l’annonce du rétablissement de la sécurité et la stabilité dans toute la ville de Deir Ezzor, les éléments de génie ont commencé aujourd’hui les opérations de ratissage dans les quartiers, les places et les zones sécurisées, selon le correspondant de SANA dans le gouvernorat.


Le correspondant a fait noter que les éléments de génie avaient découvert dans le quartier de Richdiyah des substances chimiques, nombre d’engins explosifs, un atelier de fabrication d’engins explosifs, des avions télécommandés, des bombes, des mines, des charges et des ceintures explosives préparées par les terroristes du réseau « Daech » pour attaquer les habitants de Deir Ezzor.


‘’Les unités de génie ont désamorcé un blindé appartenant aux terroristes de « Daech » et saisi 6 chars et des substances chimiques’’, a révélé le correspondant.


Lors du ratissage des quartiers de la ville de Mayadine au sud-est de la ville de Deir Ezzor, qui a été sécurisée le 14 du mois dernier par l’armée, de grands dépôts d’armes cachés sous la terre avaient été découverts.


En direction de la ville de Boukamal, les unités de l’armée, qui continent leurs opérations, se sont violemment accrochés, avec le soutien de l’armée de l’artillerie et l’armée de l’air, avec les terroristes du réseau qui sont encore dans la zone.


SANA




12/03/18


 Ghouta: découverte d'un atelier de construction d'armes chimiques appartenant aux groupes terroristes




Selon la chaîne libanaise, al-Mayadeen, l'armée a découvert un atelier de construction d'armes chimiques dans le village d'Aftaris, dans la Ghouta orientale de Damas.


"Cet atelier a été mis en place par les groupes terroristes pour faire croire que l'armée utilise des armes chimiques dans la Ghouta orientale", a ajouté une source locale qui a communiqué la nouvelle à al-Mayadeen.





Par ailleurs, le Centre russe pour la réconciliation en Syrie, à Hmeimim a annoncé que d'importants affrontements avaient eu lieu entre le Front al-Nosra et Faylaq al-Rahman, dans la Ghouta.


L'agence de presse syrienne Sana a, annoncé aujourd'hui 12 mars que l'armée syrienne, après la destruction du dernier rassemblement des forces d'al-Nosra et affiliés, a réussi à libérer de nouveau et entièrement Aftaris.


D'après des sources syriennes, les groupes armés déployés dans la Ghouta orientale accusent injustement l'armée syrienne d'utiliser des armes chimiques toutes les fois qu'ils se trouvent face à une forte pression.


Auparavant, le représentant permanent de Damas à l'ONU, Bachar al-Jaafari avait déclaré:


 " Le gouvernement syrien dispose d'éléments qui montrent que les groupes terroristes ont utilisé massivement du gaz chlore et tenté de le mettre sur le dos de l'armée syrienne."


" Les groupes terroristes ont reçu des directives détaillées des services de renseignement des pays occidentaux et de certains pays de la région pour lancer des attaques chimiques avant le 13 mars pour la simple raison qu'à cette date précise est prévue la session du comité exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) ", avait ajouté Bachar al-Jaafari.


Source: Press TV



15/03/18

Ghouta orientale: découverte d'un deuxième dépôt d’armes chimiques


Dans la foulée de ses opérations de nettoyage de la Ghouta orientale, l’armée syrienne a découvert un deuxième dépôt d’armes chimiques des groupes terroristes.









L’armée syrienne a découvert, mercredi 14 mars, un deuxième dépôt d’armes chimiques des terroristes opérant dans la Ghouta orientale à la banlieue de Damas.
Selon la chaîne d’information libanaise Al-Manar, l’armée syrienne a fait la découverte d'un dépôt comprenant  des armes chimiques et du gaz de chlore, dans une des fermes de la localité d’al-Rayhan. Par ailleurs, à Chifonya, un atelier pour la fabrication des agents toxiques a été découvert, rapporte SANA.
Le gouvernement américain et certains pays occidentaux ont dernièrement accusé le gouvernement syrien d'utiliser des armes chimiques contre la population civile. 
Cette allégation résulte des échecs des États-Unis sur le front syrien. Ces derniers ont conçu le même scénario en avril 2017: sous prétexte qu’un avion syrien avait attaqué à l'arme chimique (gaz sarin), le 4 avril 2017, la ville de Khan Cheikhoun au nord-est de la Syrie, l'armée américaine a frappé l’aéroport militaire de Shayrat dans la province de Homs avec 59 missiles de croisière Tomahawk.


Attaque américaine contre la base aérienne syrienne de Shayrat, le 7 avril 2017. ©Russie Politics

Pourtant, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a officiellement annoncé, en janvier 2016, le démantèlement de l’arsenal chimique du gouvernement syrien, dans le cadre d’un accord, conclu entre Washington et Moscou.
Selon des rapports, les terroristes envisageaient de lancer une attaque chimique pour en imputer la responsabilité au gouvernement de Damas et favoriser une action militaire de l’Occident en Syrie.

Source: Press TV

03/04/18
L’armée découvre des tunnels, des dépôts d’armes et un atelier de fabrication des roquettes à Irbine
Banlieue de Damas / Des unités de l’armée arabe syrienne ont découvert pendant le ratissage de la localité d’Irbine à Ghouta est des tunnels, un atelier de fabrication des roquettes, un dépôt de charges explosives et de roquettes et des réservoirs contenant des agents chimiques.
Dans une déclaration à SANA, un commandant sur le terrain a fait noter que pendant le parachèvement du ratissage de la localité d’Irbine, purifiée par l’armée arabe syrienne du terrorisme, un tunnel qui a 4 mètres de largeur, 6 de hauteur et 15 de profondeur, qui s’étalent entre les deux localités d’Irbine de Misraba et qui était utilisé par les terroristes pour se placer et pour acheminer les véhicules et les chars, a été découvert.
« Un autre tunnel, qui a 500 mètres de longueur et qui a été utilisé par les terroristes pour faire passer les véhicules, a été découvert », a-t-il fait noter, soulignant que les terroristes avaient creusé des tunnels au-dessous des immeubles et les avaient couverts par des panneaux métalliques pour les camoufler.
De son côté, un sapeur de l’armée a indiqué qu’un atelier de fabrication des obus de mortier, utilisé par les terroristes pour viser la ville de Damas et sa banlieue, avait été saisi pendant le ratissage d’Irbine, en plus d’un dépôt de charges explosives que les terroristes avaient plantées de nombreuses parmi elles dans les rues et les entrées des immeubles.
Pour sa part, un autre commandant sur le terrain a fait allusion à la saisie de réservoirs contenant des agents chimiques dans un dépôt et à la découverte d’un dépôt d’obus de mortier et de canons, ainsi qu’un véhicule doté d’un lance-roquettes, dans lesquels les terroristes avaient mis le feu avant leur expulsion de la localité.
A.Chatta

Source: SANA

L’armée découvre des armes des terroristes de « Daech » dans la banlieue de Deir Ezzor



Deir Ezzor/ Au cours de leurs opérations de ratissage de la zone de Mayadine dans la banlieue de Deir Ezzor, des unités de l’armée arabe syrienne ont découvert des dépôts abandonnés par les terroristes de « Daech ».
Le correspondant de SANA à Deir Ezzor a fait savoir que pendant le ratissage des villages de de Salhiya, Dweir, Kachma et Sbeikhane au sud-est de la ville de Mayadine en direction de Boukamal, en prélude d’y faire retourner les habitants, des unités de l’armée avaient découvert des dépôts d’armes et de munitions, d’agents chimiques, d’explosifs et de ceintures explosives abandonnés par le réseau terroriste “Daech”.
Le correspondant a révélé que les dépôts découverts contenaient aussi des munitions et des obus, dont certains sont de fabrication israélienne, et des munitions du canon de calibre 155 fabriqué par l’OTAN.
Source: SANA



0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog