dimanche 15 avril 2018

Crime contre l'humanité: Les Etats-Unis, Le Royaume Uni et la France viennent de contaminer la Syrie pour plusieurs milliards d'années


Nous avons vu que cette attaque n'a même pas été confirmée, et de toute façon, une attaque de ce genre ne pollue pas une zone sur une longue période. Or, les missiles de croisière qui ont été largués sur la Syrie cette semaine disposent tous d'uranium appauvri, une matière radioactive particulièrement persistante dans l'environnement.


Tomahawks


"Considérons l’impact d’un missile de croisière Tomahawk qui porte 3 kg (meilleur cas) ou 400 kg (pire cas) d’uranium appauvri. 


L’impact produit un nuage de détritus de dimension variable, après combustion violente à environ 5 000° C. Les grains de poussière sont, comme on l’a dit, composés de particules de dimensions de l’ordre du micron [0.5 - 5]. De 500 à 1 000 mètres de l’impact on peut respirer des nuages de densité suffisante pour causer des doses significatives, composées de particules qui ont une masse d’environ 0.6 à environ 5 nanogrammes (6-50 x 10-10gr.). Une estimation a été effectuée selon le code de calcul de doses GEN II [9], en négligeant les effets dus à l’incendie et en considérant seulement l’exposition pour une inhalation d’une heure due à la dispersion simple du matériau, sans considérer certains facteurs qui pourraient faire ultérieurement augmenter l’exposition. En une heure on peut inhaler des grains de poussière radioactifs provenant du nuage en quantité déjà notables". 

Le journal militaire de référence Jane a confirmé par deux fois le fait que les Tomahawk contiennent de l'uranium appauvri.


Scalp-EG / Storm Shadow


L'armée française quand à elle a utilisé 9 missiles Scalp via des Rafales et 3 missiles de croisière navals MdCN et les Tornadoes des Storm Shadow (en fait des Scalp pour le marché britannique). Un témoignage officieux au sein de l’armée française (soldat travaillant dans la gestion des munitions) a confirmé l’utilisation d’uranium dans le SCALP (Storm Shadow). Dans le passé, le ministère de la Défense Britannique a confirmé sur son propre site pour janvier 99 des "Recherches anglo-françaises sur une ogive tandem avec charge arrière doublée d'uranium appauvri". C'est exactement la description du missile Scalp-EG déployé à partir de 2002. Depuis, le site a censuré sa propre information mais Internet a bonne mémoire. L'armée française n'a évidemment pas du tout communiqué sur le sujet. On ne peut sur ce point lui reprocher son manque de discrétion. On ne connaît donc pas la quantité d'uranium appauvri dans missiles mais il est peu probable qu'on en trouve moins que dans les Tomahawks américains.

Donc au minimum, 300 kilos d'uranium appauvri ont été pulvérisées dans le ciel et les terres syriennes cette semaine (potentiellement plus de 3,5 tonnes). Voyons un peu ce qu'est cet élément radioactif persistant.



L’uranium appauvri (isotope U238, abréviation « UA ») est un sous-produit de l’enrichissement de l’uranium et du traitement du combustible usé. Il ne possède pas les propriétés nécessaires pour être utilisé dans un réacteur mais cela ne le rend pas moins dangereux, bien au contraire. Cette substance est très toxique. Par ailleurs, de tous les éléments radioactifs, l’uranium appauvri est celui qui reste radioactif le plus longtemps, avec une demi-vie de 4,47 milliards d’années.

L’uranium appauvri est utilisé dans l’armement pour ses propriétés physiques. Étant un métal lourd, il est d’une efficacité redoutable pour transpercer les parois des chars blindés et des tanks. Il est tellement dur qu’il ne se déforme pas lorsqu’il entre en contact avec sa cible. On peut comparer cette pénétration à celle d’un caillou dans l’eau.

Au contact de sa cible, l’uranium s’enflamme, relâchant en grande quantité de minuscules particules radioactives. Transportées par le vent, ces particules peuvent se retrouver dans l’eau, le sol, les nappes phréatiques… contaminant tout l’environnement."



Les propriétés chimiques et radiologiques de l’uranium appauvri ont des impacts désastreux sur l’environnement et les êtres humains. La contamination à l’uranium appauvri se fait quasi exclusivement de manière interne, car le rayonnement émis par l’UA est de type alpha, et donc très court. Ainsi, il y a trois voies majeures de contamination, par inhalation, ingestion ou lésion cutanée. C’est l’inhalation de particules qui est la plus dangereuse pour les êtres vivants.

Étant à la fois chimiotoxique et radiotoxique, l’uranium appauvri atteint les reins, les poumons, le squelette, les organes reproducteurs, la thyroïde, les muscles, les ganglions lymphatiques ainsi que le système neurologique. Les types de pathologies observées sont principalement les cancers (dont leucémies) et les malformations congénitales. Les effets ne sont pas les mêmes selon l’intensité et la durée d’exposition, mais aussi selon la nature physique et chimique de l’uranium appauvri, qui peut varier d’un obus à l’autre. En outre, les enfants sont beaucoup plus vulnérables aux effets de l’uranium appauvri. Même une faible dose peut avoir des effets. La Commission Internationale de Protection Radiologique a été obligée d’admettre officiellement que, si le risque augmente en fonction de la dose reçue, il n’existait pas de seuil d’innocuité.

On observe ces pathologies chez les populations victimes de bombardements à l’uranium appauvri, mais aussi chez les vétérans des conflits irakiens, des Balkans ou encore d’Afghanistan."


Conclusion

 Ces trois pays ont donc riposté à une attaque chimique (au mieux fictive, au pire très limitée dans sa zone d'action) par des frappes qui vont contaminer de façon étendue et particulièrement persistante la Syrie et ses habitants déjà très éprouvés par 7 années de guerre. Comme toujours, ce seront les plus vulnérables, les bébés, qui risqueront de souffrir de graves malformations et de cancers.




Voilà donc la seule "riposte humanitaire" qu'ont trouvé à faire nos gouvernements face à la tragédie syrienne.

Quand l'hypocrisie occidentale atteint des sommets...



10 commentaires:

  1. Que les Russes fassent exploser le Yellowstone et l'engeance de pourriture que sont les usa n'existera plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Il faut un Jean-Paul Marat et réclamer 100000 tètes sans oublier les traitres et les collaborateurs de la nation

    RépondreSupprimer
  3. http://www.bandepleteduranium.org/en/icbuws-view-on-depleted-uranium-in-cruise-missiles

    Les allégations selon lesquelles l'uranium appauvri est utilisé dans les missiles semblent encore manquer de fondement.

    [...]

    Comme nous l'avons souligné dans notre déclaration du 21 mars, nous ne pensons pas qu'il existe des preuves tangibles que l'UA ait été utilisée dans les missiles de croisière. Nous avons ensuite été contactés plusieurs fois avec des liens vers des articles, et dans certains cas, des documents qui indiquent que l'UA est utilisée dans les missiles de croisière. Bien que nous gardions un esprit ouvert sur ces questions, aucun de ces documents ou articles ne constitue une preuve convaincante que l'on peut trouver de l'uranium appauvri dans ces armes.

    [...]

    L'ICBUW garde un esprit ouvert sur cette question et continuera à suivre la situation. Cependant, à l'heure actuelle, notre évaluation de la situation reste qu'il n'y a pas de preuve crédible que l'uranium appauvri est utilisé dans tout type de missile de croisière.

    https://translate.google.fr/translate?sl=en&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=http%3A%2F%2Fwww.bandepleteduranium.org%2Fen%2Ficbuws-view-on-depleted-uranium-in-cruise-missiles&edit-text=

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Estimations du risque radiologique lié aux armes à l'uranium appauvri dans les scénarios de guerre.

      "Dans cet article, une simulation par ordinateur est proposée pour estimer le risque radiologique lié à différents scénarios d'exposition. La dose causée par l'inhalation d'aérosols radioactifs et la contamination du sol induite par l'impact du missile Tomahawk sont simulées à l'aide d'un modèle de panache gaussien"

      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11768794

      Health Physics est une revue médicale mensuelle révisée par des pairs publiée par Lippincott Williams & Wilkins . Son champ d'application comprend la recherche sur la radioprotection et les applications de soins de santé.


      "Parmi les armes qui utilisent l'UA, nous incluons également le missile de croisière Tomahawk, dont l'utilisation pendant la guerre des Balkans du printemps 1999, bien que non reconnue par l'OTAN, a été confirmée par des découvertes sur site et des sources de l'Union européenne. [5]

      D'autre part, dans le Décalogue remis à tous les soldats envoyés au Kosovo en 1999, il y avait des recommandations à suivre à la lettre, indiquant la présence d'uranium appauvri sur le territoire et en particulier dans les missiles de croisière Tomahawk..."

      https://www.globalresearch.ca/cruise-missiles-with-depleted-uranium-on-libya/24212


      "Contamination radioactive de l'uranium appauvri en Irak:
      Un aperçu"

      "L'utilisation de munitions (UA) et de bombes sur le territoire irakien n'a jamais cessé depuis 1991.
      Différentes générations de missiles Tomahawk (DU) et bombes anti-Bunker[3]ont été utilisés pendant les années 90 sur ce qui était connu comme les zones de non-vol..."

      http://users.physics.harvard.edu/~wilson/soundscience/Al-Azzawi.pdf

      Département de physique de Harvard..



      "MESURES DE CONTAMINATION RADIOACTIVE
      DANS LES BATAILLE DE KOSOVO
      EN RAISON DE L'UTILISATION D'ARMES D'URANIUM APPAUVRÉES PAR LES FORCES DE L'OTAN"

      "Lors de la dernière guerre dans la région des Balkans (guerre Kosovo-Serbie, printemps-été 1999), les forces de l'OTAN ont admis l'utilisation d'armes contenant de l'uranium appauvri (UA). En particulier, des munitions de 30 mm tirées par des avions antichar A-10 et probablement tous les missiles de croisière Tomahawk dans
      cette action contenaient de l'uranium appauvri."

      http://www.iaea.org/inis/collection/NCLCollectionStore/_Public/31/049/31049589.pdf

      Massimo Zuccetti, politechnicien, professeur titulaire d' installations nucléaires. Il est l'auteur d'environ 300 publications scientifiques sur les thèmes de la fusion thermonucléaire et de l'environnement [5] .

      Il a été consultant auprès du Sénat de la République et de la Chambre des députés [6] sur le thème de l' uranium appauvri .

      Bref, je n'aurais pas publié cet article si je n'étais pas certain que ces missiles contiennent bien de l'UA (depuis un bail d'ailleurs, faut se réveiller).

      Supprimer
    2. "" Estimations du risque radiologique lié aux armes à l'uranium appauvri dans les scénarios de guerre.

      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11768794 ""

      CITATION ...

      Même dans une scenario des pires des cas , la toxicité chimique prédomine largement sur le risque radiologique. Ces simulations informatiques suggèrent que peu de risques radiologiques sont associés à l'utilisation d'armes à uranium appauvri.

      ""L'utilisation de munitions (UA) et de bombes sur le territoire irakien n'a jamais cessé depuis 1991.
      Différentes générations de missiles Tomahawk (DU) et bombes anti-Bunker[3]ont été utilisés pendant les années 90........"

      http://www.wise-uranium.org/pdf/dumyths.pdf

      CITATION ........

      La marine américaine utilise des munitions d'UA de 20 mm dans son canon de défense antimissile Phalanx.
      Fait intéressant, cependant, en 1989, la Marine a annoncé qu'il allait changer la Phalange
      munitions de l'UA au tungstène, "basées sur des essais au feu réel montrant que le tungstène rencontré leurs exigences de performance tout en offrant des probabilités réduites d'exposition aux rayonnements et l'impact environnemental.

      [...]

      En janvier 2002, le ministère britannique de la Défense a annoncé
      acheter des rondelles en alliage de tungstène pour ses réservoirs Challenger II "comme une alternative à l'UA,

      [...]

      La marine américaine
      Corps a décidé de renoncer à l'utilisation de munitions à l'UA en faveur des munitions en alliage de tungstène pour son véhicule d'attaque amphibie avancé, qui sera mis en service en 2008. Un Marine Le porte-parole du Corps a déclaré: «Nous ne considérons plus l'uranium appauvri à cause de les problèmes environnementaux qui y sont associés, qu'ils soient réels ou perçus.

      [...]

      Il est possible que d'autres missiles contiennent d'UA contrepoids, mais il n'y a aucune preuve fiable pour soutenir le très spéculatif affirmation que des centaines de kilogrammes d'UA sont utilisés dans des missiles, des roquettes et des bombes.

      "" En particulier, des munitions de 30 mm tirées par des avions antichar A-10 et probablement tous les missiles de croisière Tomahawk dans
      cette action contenaient de l'uranium appauvri."""

      ^^probablement^^ ......

      "" Bref, je n'aurais pas publié cet article si je n'étais pas certain que ces missiles contiennent bien de l'UA (depuis un bail d'ailleurs, faut se réveiller). ""

      ma premiere lien viens d'une organisation qui se battre pour l'interdiction de la utilisation des armes content de l'uranium appauvri ....

      http://www.bandepleteduranium.org/en/icbuws-view-on-depleted-uranium-in-cruise-missiles

      la Uranium appauvri est tres toxique en tant que metal lourd ,,, en tant que radioactivie les risques sont quasiment non existent ... les deformations des enfants sont lier a le toxicite du metal lourd , pas a cause d'une quelconque radioactivite.

      toxictite du au metal lourds et radioactivité ne sont pas les meme chose ,,, si une sources ne sont meme pas capable de comprendre la difference basique , tu devrait poser les questions sur le reste de ce qu'ils dise .

      Je pense que ça serait pas mal que tu fasse une peut de recherche sur ce qui rendre le radiation dangereux,Ionizing vs non-ionizing.

      Supprimer
  4. Les US ont balancé des tonnes d'uranium appauvri en Irak, ce sont les tortionnaires de l'humanité. Aucune confiance dans les psychopathes qui ne voient l'existence qu'à travers le fric, les armes, l'espionnage généralisé et la mort. Ils sont fous.

    RépondreSupprimer
  5. Moi la question que je me pose est celle-ci; si celui qui signe anonyme son commentaire qui débute ainsi------Les allégations selon lesquelles l'uranium appauvri est utilisé dans les missiles semblent encore manquer de fondement.---- pourquoi il demeure anonyme s'il en connait tant que cela sur ce sujet. Pour moi, quelqu'un qui signe anonyme sur un sujet humanitaire aussi important et grave, n'est qu'un hypocrite qui se cache derrière le mensonge afin de planter la graine du doute, dans l'esprit des gens...donc, deuxième question; dans quel but fait il cela? Surement pas pour que la vérité soit connu...j'en doute fortement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Don Mild...

      deja , il y a plein des gens differente qui poste ""annonymement"" , donc selon ton ^^raisonnement^^ toute les commentaires ""annonyme"" n'ont aucune valeur .

      Deuxio, Jai fourni des liens, sources et citations d'organisations qui battre pour l'interdiction de l'uranium appauvrie,,,,,,

      Supprimer
  6. @Don Mild...

    pourquoi il y a des gens qui utilise une pseudo ?

    pourquoi Guy Fawkes, ne utilise pas son vraie nom ?

    selon toi quelqu'un qui ne utilise pas son vraie nom ou utilise une pseudo ou quelqu'un qui signe anonyme sur un sujet humanitaire aussi important et grave, n'est qu'un hypocrite qui se cache derrière le mensonge afin de planter la graine du doute, dans l'esprit des gens...

    selon toi Guy c'est une hypocrite qui se cache derriere une pseudo ... signer avec une pseudo , ou signer ""Guy Fawkes"" c'est pareil ,,,^^on^^^ne savent pas qui soit vraiement Guy .

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog