dimanche 8 avril 2018

False flag: comme prévu, les islamistes en perdition accusent la Syrie d'une nouvelle attaque chimique. Selon Trump, Al Assad devra «payer le prix fort»


Décidément, ce scénario est cousu de fil blanc. Il y a 3 semaines, la Russie a prévenu que les islamistes à La Ghouta étaient en train de préparer une attaque chimique sous fausse bannière afin de recevoir une assistance aérienne de la part de leurs sauveurs occidentaux et espérer ne pas perdre définitivement leurs derniers bastions. Eh bien la mise en oeuvre de ce plan n'a pas tardé puisque les casques blancs, dont on connaît la complicité avec les groupes armés les plus radicaux en Syrie, viennent d'accuser le gouvernement syrien d'une attaque chimique.


 Évidemment, Trump en profite pour repartir au quart de tour et promet des représailles accusant Obama de ne pas avoir frappé Damas en 2013 lors de la première attaque sous fausse bannière des groupes islamistes. On peine à croire que Trump est aussi naïf. Le plus probable est que les États-Unis ont activement oeuvré dans ce sens. Ils ne leur manquait plus que ça pour pouvoir lancer des frappes sur le gouvernement syrien. Connaissant sa propension à réagir rapidement sur un coup de tête, on peut malheureusement craindre une riposte inconsidérée des États-Unis sur Damas. Si c'était le cas, rappelons que le Royaume Uni et la France sont totalement allignés sur cette ligne dure et ont déjà déclaré qu'ils étaient prêts à frapper en cas d'attaque chimique. 

Le scénario était donc tout préparé depuis plusieurs semaines. La situation pourrait très vite dégénérer. La Russie a d'ores et déjà prévenu les américains de ne pas se lancer dans des frappes sur la base de faux prétextes: «Il faut une fois de plus mettre en garde qu'une intervention militaire sous des prétextes fabriqués, en Syrie, où à la demande du gouvernement légitime sont déployés des militaires russes, est absolument inacceptable et peut entraîner les conséquences les plus graves». Fawkes
-------

Le Président américain a déclaré que les personnes qui auraient commis une soi-disant attaque chimique dans la Ghouta orientale, en Syrie, le 7 avril, «payeront cher».
Sur son compte Twitter, Donald Trump a dénoncé une prétendue attaque chimique en Syrie et a écrit que les responsables devraient en payer le prix.
«De nombreux morts, y compris des femmes et des enfants, dans une attaque chimique insensée en Syrie. La zone des atrocités est bouclée et encerclée par l’armée syrienne, la rendant complètement inaccessible au monde extérieur. Le Président Poutine, la Russie et l’Iran sont responsables pour soutenir l’animal Assad. Un lourd prix…», a écrit le Président américain sur son compte Twitter.
​Le groupe de l'opposition radicale Jaych al-Islam a accusé les forces gouvernementales d'avoir eu recours samedi à des armes chimiques contre un hôpital de Douma, dans la Ghouta orientale. Les États-Unis se sont alignés sur ces accusations.
La presse syrienne affirme de son côté qu’une telle attaque n’a pas eu lieu et accuse l'opposition djihadiste de diffuser de fausses informations pour tenter de ralentir la progression des forces gouvernementales.
Moscou dément pour sa part les accusations sur l'utilisation d'armes chimiques par l'armée syrienne à Douma.
Source: Sputniknews







Comme d'habitude, les médias de propagande sont là pour servir la soupe et préfèrent croire les allégations de groupes terroristes...
Il faut s'attendre à une avalanche de propagande va-t-en-guerre hexagonale dans les prochains jours.


A noter que La Russie affirme n'avoir trouvé aucune substance chimique après l'attaque sur Douma et les médecins syriens démentent l'arrivée de victimes d’une «attaque chimique». Pourtant, des photos et vidéos d'enfants qui semblent morts ont bien étés diffusées par des sources partisanes. Cependant, les djihadistes ne reculeraient devant rien pour mettre en scène une "attaque chimique" quitte à réellement assassiner des civils dans ce but.





8 commentaires:

  1. Il fallait s'attendre à un scénario aussi sordide. Deux labos clandestins ont été retrouvés en Syrie et des projets déjoués; après, la GB a lancé l'affaire grotesque de pseudo-empoisonnement Skripal sur son propre territoire, et comme cela a échoué, la main cachée prépare un nouveau scénario avec encore et toujours les casques blancs (mon œil! plutôt gris) et une faction de terroristes (soutenue par les saouds). Ils nous prennent pour des cons. Lourde insistance anti-Assad de Ledrian et de la doxa BFM...

    C'est invraisemblable: quel serait l'intérêt de Assad? Non, la France ne s'engagera pas en Syrie sur un false flag d'attaque chimique pour servir des intérêts étrangers à ceux de notre nation. Ras le bol de ces va-t-en guerre. Quand Ledrian retournera-t-il en Bretagne pour accomplir son mandat local? il est attendu là-bas.

    Et pendant ce temps, Macron dîne au Louvre en privé avec le prince saoudien MBS malgré le terrorisme islamiste qui a frappé le pays et pris la vie de 4 français; une belle claque pour la mémoire du colonel Arnaud Beltrame à peine inhumé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tapis rouge, parade des épaulettes à l'épée au garde à vous, lêches bottes et sourires jusqu'au oreilles
      on est bien dans la 5eme dimension. Réveillez vous français !.

      Supprimer
  2. UN JOUR DONNER , CES AUTEURS DE TROUBLE , CES CRIMINELS AMÉRICANO-OCCIDENTAUX DEVRONT PAYER LA FACTURE DEVANT LE GRAND ARCHITECTE !

    RépondreSupprimer
  3. Attaque chimique présumée en Syrie : la France assumera «toutes ses responsabilités»

    https://francais.rt.com/international/49542-attaque-chimique-presumee-syrie-franceassumera-responsabilites

    Macron est impatient d'utiliser ses missiles. ça fait viril.

    RépondreSupprimer
  4. citoyen tranquille9 avril 2018 à 11:55

    Action-Réaction-Solution: technique de manipulation enseigné au sein des services secrets et des écoles de propagande trotskyste.

    Ca se résume à l'image du pompier pyromane qui allume en secret des incendies pour ensuite pouvoir jouer les héros en les éteignant.

    RépondreSupprimer
  5. si une info passe en boucle ( toutes plus ou moins ) sur les médias pourris tu peux être sûr qu'elle est fausse et que la vérité est ailleurs.

    RépondreSupprimer
  6. La situation se dégrade : attaque dans la nuit d'une base syrienne par des missiles tirés depuis l'espace aérien libanais par des avions F15 israéliens; plusieurs soldats (dont des iraniens) tués et blessés.

    https://francais.rt.com/international/49548-moscou-deux-avions-israeliens-frappes-base-syrie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bâtiments de surface de la marine chinoise en Méditerranée dans le cadre d'exercices conjoints avec des unités de surface de la marine russe ont reçu l'ordre de joindre le port syrien de Tartous en cas d'une éventuelle agression de la Syrie. 

      En parallèle, l'état-major iranien dont des officiers viennent d'être blessés dans l'attaque israélienne ayant visé la base syrienne T4 à Homs, a mis ses missiles stratégiques en alerte terminale. 

      https://strategika51.wordpress.com/2018/04/09/des-navires-de-guerre-chinois-en-mediterranee-recoivent-lordre-de-rallier-la-marine-russe-en-cas-dune-attaque-massive-contre-la-syrie/

      Supprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog