jeudi 12 avril 2018

Porton Down, laboratoire des expériences américaines sur les armes chimiques et biologiques


Une nouvelle investigation de la journaliste bulgare Dilyana Gaitandzhieva révèle des expérimentations secrètes sur des armes chimiques et biologiques effectuées à Porton Down et ailleurs.
Le Pentagone a dépensé au moins 70 millions de dollars pour mener des expériences militaires relatives aux virus mortels et aux substances toxiques dans un centre britannique militaire Défense Science and Technology Laboratory (connu également sous le nom de Porton Down), affirme madame Gaitandz. Cet établissement qui relève du ministère britannique de la Défense est installé à 13 kilomètres de la ville Salisbury (sud-ouest de l’Angleterre) où Sergei Skripal et sa fille ont été empoisonnés le 4 mars.

Il est remarquable que l’Agence américaine de réduction des menaces (DTRA) soit un financeur essentiel de ce labo. En 2011, les États-Unis ont obtenu un accès illimité aux recherches scientifiques britanniques, qui y sont menées, conformément à l’accord signé avec le ministère de la Défense du Royaume-Uni.
Créé en 1916, Porton Down est considéré comme le plus ancien laboratoire chimique dans le monde. Pendant la Première Guerre Mondiale, les chercheurs du centre y ont élaboré des gaz toxiques à des fins militaires. Lors de la Deuxième Guerre Mondiale, le laboratoire a servi de plateforme pour le développement d’arme bactériologique composée de bacilles d’anthrax.
Dans les années 2012 et 2017, DTRA a octroyé près de 40 millions de dollars au laboratoire pour des expériences sur des poisons chimiques. Il est notoire que pendant cette période, les chercheurs britanniques ont effectué des expérimentations sur des animaux en utilisant du gaz moutarde, du phosgène ainsi que des substances neurotoxiques telles que VX et VM.
Au total, plus de 122 mille animaux ont servi de cobayes pour leurs expérimentations. Des souris, des rats, des singes, des brebis, des putois…la plupart d’eux ont été tués, beaucoup en souffrance.  Il est à noter que les spécialistes ont aussi testé des méthodes d’empoisonnement, notamment celle d’aérosol, c’est-à-dire, ils ont étudié les voies d’acheminement d’armes chimiques.
Selon Dilyana Gaytandzhieva, les chercheurs de Porton Down auraient testé des gaz chimiques sur des passagers dans le métro de Londres. Il existe même l’accord de coopération entre le laboratoire et le métropolitain de la capitale britannique pour la période de 2011 à 2014. Des spécialistes dispersaient du gaz de l’hexafluorure de soufre (SF6) et d’autres agents pour «étudier des fonctions pulmonaires chez des personnes.» Mais le gouvernement britannique a gardé le silence sur des expériences réalisées à l’insu des passagers.
En outre, le Pentagone a financé plusieurs recherches de Porton Down sur des virus biologiques, dont une somme totale dépasse 15 millions de dollars. Des expériences ont également été réalisées sur les animaux. Ils ont été infectés par le virus Ebola, la fièvre hémorragique du virus de Marburg, le virus de l’encéphalite équine et d’autres maladies contagieuses mortelles. Selon des rapports, tous les animaux ont été morts. Des spécialistes ne s’intéressaient qu’aux données statistiques :  le temps jusqu’à la mort et la dose létale d’infection. Cette information est nécessaire pour développer des armes biologiques, des méthodes de leur utilisation et la création de moyens de livraison appropriés, souligne la journaliste bulgare.
Il est probable que le laboratoire dispose des échantillons d’un gaz de classe «Novichok». Sinon, les spécialistes de Porton-Down n’auraient pas réussi à établir l’origine de la substance qui a servi à empoisonner M. Skripal et sa fille si vite. Selon Gaytandzhieva, des employés américains de DTRA auraient pu apporter les échantillons de ce gaz en Grande-Bretagne. Dans les années 90, l’agence a liquidé le stockage d’arme chimique en Ouzbékistan où le «Novichok» avait été produit.
Il est intéressant que les DSTL et les Royal Marine Commandos eussent mené des exercices face aux menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires dans la plaine de Salisbury quelques jours avant l’empoisonnement des Skripal. Lors de ces exercices, des militaires ont appris à utiliser des agents toxiques pour lutter contre les terroristes.

Liens :

Photo: Porton Down
Christine Benoît


4 commentaires:

  1. L'ETRON SUPREME dit: ça doit être ici qu'ils mettent au point les aérosols largués par avions.

    RépondreSupprimer
  2. L'ETRON SUPREME dit: Les chemtrails comme disent les DROLES mondialistes polyglotes.

    RépondreSupprimer
  3. Salut Guy,
    il faut lire cet article publié dans le Guardian à ce sujet en 2NN2. On en apprend de belles et c'est tut à fait officiel, tampon du ministère compris.
    https://www.theguardian.com/politics/2002/apr/21/uk.medicalscience
    Ami Guy, merci pour le boulot,
    Bye
    Le Sudiste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AmiGuy,
      j'avais quelques minutes et du coup je me suis dit: "allez, tu vas allais chercher ce fameux rapport dont il est question." Il est où LE rapport des militaires? Faut le trouver! J'ai pas le temps, parcontre tu a beaucoup d'info très rapidement:
      je suis arrivé là.
      http://www.thenorthernecho.co.uk/news/792164.poison_gas_scientists_wont_be_charged/
      en venant de là
      https://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Antler_(Porton_Down_investigation)
      en venant de là
      https://www.google.fr/search?q=Operation+Antler&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&dcr=0&ei=sbfRWsaqGYOm8wek57vAAw
      de là
      https://api.parliament.uk/historic-hansard/written-answers/2002/apr/29/operation-antler
      de là
      https://api.parliament.uk/historic-hansard/written-answers/2002/apr/29/tanker-aircraft
      de là
      https://api.parliament.uk/historic-hansard/written-answers/2002/apr/29/fluorescent-particle-trials
      et google où j'ai cherché ce qu'il y a dans l'article plus haut:"One chapter of the report, 'The Fluorescent Particle Trials',"

      un bon pdf trouvé en chemin:
      http://webarchive.nationalarchives.gov.uk/20121109035548/http:/www.mod.uk/NR/rdonlyres/70A71F1A-831B-4618-918E-D263384DA684/0/ZincCadmiumSulphideDispersionTrials.pdf

      Il est où ce rapport déclassifié de l'armée?
      Ca doit se trouver, peut être même via un site "complotiste" traitant des chemtrails, ce sont des gens qui peuvent avoir fouillé ça comme moi.
      J'ai pas le temps!
      Par contre sur ce même type d'expérience sur des cobayes humains, chez les ricains, quasiment tout est officiel, le "ministère" des vétérans est même très actif sur le sujet.
      Ces opérations étaient entre autre les "projet 112" et plus particulièrement le "projet Shad" où des avions étaient utilisés pour épandre un beau paquet de merde sur des bateaux militaires pour voir... 5000 militaires seront utilisés comme cobayes humains.

      Voilà, et donc? Il est où leur putain de rapport où il explique tout?
      Bye
      Le Sudiste

      Supprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog