dimanche 15 avril 2018

Ridicule: Les Etats-Unis ont bombardé...un laboratoire d'analyse et de production de médicaments déjà inspecté par l'OIAC


"En bombardant le site de Barzé, "nous avons atteint le coeur du programme d'armes chimiques syrien", a affirmé un haut responsable du Pentagone, le général Kenneth McKenzie."

Eh bien non, même pas un peu. Les services de renseignement occidentaux avaient déjà dans le collimateur ces sites l'année dernière.



Deux cibles considérées aujourd'hui comme des prétendues zones servant de programme chimique clandestin par la France et les Etats-Unis, le centre de recherche de Barzeh et celui de Jamraya, étaient déjà suspectés par les agences de renseignement d'être des sites de production d'armes chimiques en 2017, avant l'inspection de l'OIAC

Celui de Barzeh, était soi-disant "spécialisé dans l'installation d'armes chimiques sur des missiles à longue portée et l'artillerie" selon les agences de renseignement qui, comme on le sait, donnent toujours des infos super fiables...ou pas. Râté cette fois encore, une fausse information puisque, selon le rapport, aucune trace chimique n'a été trouvée ni aucune activité suspecte reliée à ce type de programme suite à la visite de l'organisation le 22 novembre 2017 (ce qui n'a pas empêché les Etats-Unis de bombarder ces sites quand même cette semaine). On se demande donc bien ce qu'ils ont pu bombarder à part des salles vides et du matériel informatique et de recherche:


""S'il y avait des armes chimiques, nous ne serions pas ici", affirme, ironique, Said Said, un ingénieur qui travaillait dans le centre.  
"Je suis ici depuis 05H30... et je suis en pleine forme et ne tousse même pas!", lance-t-il à l'AFP, lors d'une visite de presse organisée par le ministère syrien de l'Information. 
"Nous menions ici des travaux de recherche et de développement dans la production pharmaceutique et l'industrie chimique civile", soutient-il. "
"M. Said, qui se présente comme le responsable du département spécialisé dans la peinture et le plastique, ne comprend pas pourquoi le centre de Barzé a été pris pour cible. 
"C'était un laboratoire d'analyse où s'effectuaient des tests sur des produits chimiques utilisés dans les produits alimentaires, les médicaments et les jouets pour enfants. On y produisait également des médicaments contre le cancer ou des antidotes au venin de scorpion et de serpent", assure M. Said"
Publié par Fawkes News


6 commentaires:

  1. là il est question d'une visite en février 2018; je ne sais s'ils parlent du même site

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/04/syrie-lun-des-sites-bombard%C3%A9-avait-%C3%A9t%C3%A9-inspect%C3%A9-il-y-a-2-mois-et-il-ny-avait-pas-de-trace-darme-chim.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est le même site, même rapport. Sauf que celui-ci parle bien d'une inspection le 22 novembre 2017. C'est le rapport qui a dû être rendu le 28 févier 2018 je suppose. Je pense que Frédéric Pichon a du mal comprendre (sauf erreur de ma part mais c'est bien ce que dit le rapport).

      Supprimer
  2. L'impression que les agents du FBI disent aux politiciens ce que ces derniers veulent entendre se fait persistante.

    RépondreSupprimer
  3. https://www.sciencesetavenir.fr/sante/des-nanotubes-de-carbone-plein-les-poumons_14792

    RépondreSupprimer
  4. Bizarre, je ne peux plus accéder à votre site avec mon ordinateur : je n'ai que l'image sans pouvoir cliquec sur les liens.

    RépondreSupprimer
  5. Gaspillage d'argent public : 12 missiles pour un coût total de 16 millions d'euros dépensés par la France pour un acte de guerre contre un pays souverain en violation de la constitution et de la charte des nations unies.

    Fiasco total pour les marchands d'armes car cela signifie que les missiles à 2,86 millions pièce sont vulnérables car interceptés.

    réaction de bachar https://www.youtube.com/watch?v=ClFMMr5xRBQ

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog