jeudi 31 mai 2018

La police nationale armée de fusils d'assaut envoyée pour désarmer...la police municipale



Ce jour, le mercredi 30 mai, aux environs de 15 heures, c’est un déploiement de force spectaculaire qui a eu lieu dans l’Essonne, dans la Ville de Wissous.

Non, nul attentat, nulle attaque de banque.

La Police Nationale - une bonne dizaine d’effectifs en tenue - dont certains carrément en appui avec des fusils d’assault HK G36 - sont venus récupérer les armes de la Police Municipale. Le Préfet avait, dernièrement, très illégitimement privé, les Policiers Municipaux de leurs armes, après l’affaire opposant le maire et les gens du voyage.


Il y avait également, une équipe de la BAC à quelques dizaines de mètres en appui.

Décision et opération on ne peut plus curieuses !

En effet, l’arrêté de la précédente Préfète, qui abrogeait la détention d’armes par la commune de Wissous, notifié le 21 avril dernier, prévoyait la restitution des armes sous 3 mois.

Pourquoi un tel empressement et un tel déploiement de force ?

Par ailleurs, la même Préfete se voyait muter -  de manière surprise pour nombre d’élus – quelques jours plus tard, en Corse du Sud, sur proposition du Ministre.

Rien ne justifiait donc un tel déploiement de force, dont on pourrait ironiquement se demander également si des « snipers » ne fussent pas planqués sur les toits. Et pourquoi pas un hélicoptère tant qu’on y est ?

Curiosité aussi, alors que nous évoquions il y a quelques jours seulement, les carences en effectifs de la Police Nationale dans l’Essonne.

Une chose est sûre, le mouvement se poursuit : les Policiers Municipaux, désarmés de manière illégitime, poursuivent leurs droits de retrait. Sans arme, ils ne peuvent ni assurer leur propre sécurité, ni celle des citoyens.

Les demandes d’intervention sont systématiquement répercutées vers le commissariat de police nationale de Massy. Si les appels et demandes des habitants de Wissous ne sont pas satisfaites, ils doivent demander des comptes au Préfet représentant l’Etat, qui leur a retiré leur police municipale efficace.

L’Etat commet ici une nouvelle faute, qui sera mise au crédit du recours mené par le SDPM contre ces décisions iniques ; une affaire rocambolesque, indigne d'un Etat Républicain.

Source: SDPM

7 commentaires:

  1. La municipale ce sont des cow-boys frustrés avec un QI d'huitre, a Bordeaux ils ont des tasers c'est déja de trop, si révolution il y a ce seront il deviendront des agents de la GESTAPO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact ! Depuis que Sarko à mis la flicaille au chiffre, ils sont devenu des agents du fisc ! le preuve quand ils vous arrétes ils ont le toupé de vous demandez quelles est votre emploi ! Prochaine étape la milice privée. voir les USA.

      Supprimer
    2. pas sympa pour les huitres !

      Supprimer
  2. Bienvenue dans le meilleur des mondes...

    RépondreSupprimer
  3. Municipaux ou nationaux, de toute façon ils ne sont pas à notre service et bossent pour la clique sioniste et maçonnique, je les emmerde tous et je ne compte certainement pas sur eux pour assurer ma sécurité.

    RépondreSupprimer
  4. Ils ont voulu le Macron et bien qu'ils se démerdent !

    https://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/presidentielle-2017/resultats-elections/departement-essonne-91.html

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme, bien vu la "clique sioniste et maçonnique" ...

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog