mardi 1 mai 2018

Le 1er Mai et ses origines occultes et sataniques


D’un pays à l’autre, les événements évoqués par ce jour diffèrent grandement. Pourtant ils sont liés. Bref retour sur les origines du 1er mai avec une petite visite dans les salles du musée.

Le 1er Mai, une célébration déconnectée de ses origines païennes ?




Fête du muguet, fête du travail,
jour férié, fête du peuple, Les floralies,

Beltaine, nuit de Walpurgis,
arbre de mai, reine et roi de mai,
muguet et racines païennes,
Flore déesse romaine du printemps,
Belteine, jour saint
du satanisme, fête de la lumière,

1er mai 1890 et Congrès de
l’Internationale socialiste à Paris,
Emeutes à Chicago le 1er mai 1886,


Il semble que le muguet aussi appelé lys des vallées, une plante originaire du Japon, soit présente en Europe depuis le Moyen-Age. La plante à clochettes a toujours symbolisé le printemps et les Celtes qui lui accordaient des vertus porte-bonheur.

Dans la Rome antique, le premier jour de mai coïncidait avec les floralies, des fêtes qui se célébraient en l’honneur de Flore, la déesse du printemps et des fleurs. C’était l’occasion de chants, de danses et de processions fleuries. Les prostituées romaines appréciaient particulièrement ces fêtes, car elles considéraient Flore comme leur déesse protectrice.


A Rome, le 1er mai, une fête en l'honneur de la déesse Flore

Flore est la déesse de la floraison printanière. Les courtisanes de Venise, réputées pour leur beauté,
leur élégance et leur culture, aimaient se faire représenter sous ses traits.


La fête de Beltaine

est le pendant de la nuit d’Halloween.
La signification ancienne du 1er mai



s’est perdue et les pratiques ont 
survécu sous la forme de simples
fêtes populaires.


Les folkloristes qui se penchent sur les origines plus lointaines de cette fête découvrent de nombreuses racines païennes. Le 1er mai commémore le renouveau du soleil. Six mois plus tard (1er novembre), le culte de la nuit s’est christianisé pour célébrer l’immortalité des âmes des trépassés; l’Église en a fait la Toussaint


Dans les pays celtes, le 1er mai, fête de Beltaine, équivalent de Walpurgis


Quand les Romains conquirent d’autres pays, ils apportèrent leurs coutumes. Toutefois, dans les pays celtes, ils découvrirent que, le premier jour de mai, une fête avait déjà lieu, Beltaine.

La veille au soir, autrement dit au début de la journée celte, on éteignait tous les feux. Puis, quand le soleil se levait, les gens allumaient des feux sur les collines ou sous les arbres sacrés, afin d’accueillir l’été et le renouveau de la vie. On sortait les troupeaux et on implorait les dieux de les protéger. Les floralies et Beltaine ne tardèrent pas à se mêler pour ne former qu’une seule fête, celle du 1er Mai. AA151

Chez les peuples germanophones et scandinaves, Walpurgis était l’équivalent de Beltaine.

Les festivités commençaient durant la nuit de Walpurgis avec l’allumage de feux censés éloigner sorcières et esprits maléfiques.

Fête de la nuit de Walpurgis en Suède.


La nuit de Walpurgis, le sabbat des sorcières

La nuit de Walpurgis, nommée en l'honneur de sainte Walburge (710-779) est une fête de printemps qui a lieu dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Célébrée dans toute l'Europe depuis des temps reculés, malgré les interdits et les excommunications des Églises chrétiennes, elle a été identifiée au sabbat des sorcières. Elle est surtout le symbole de la fin de l'hiver, parfois associée à la plantation de l' arbre de mai à l'embrasement de grands feux.



Jours saints et Satanisme

Le jour le plus important du satanisme est l’anniversaire de naissance.
Les deux autres jours les plus ‘ saints ' du calendrier sataniste sont la nuit de Walpurgis et Halloween.


Dans l'ancienne Germanie, on croyait qu'à cette date les divinités du printemps (dieux et déesses de la fécondité) se répandaient dans la nature pour mettre fin à l'hiver. L'Église tenta de discréditer cette fête en transformant les divinités en « diables » et (surtout) en sorcières. De là procède le caractère « magique » et « sulfureux » de la nuit de Walpurgis. Aujourd'hui, la fête a surtout survécu en Suède.


L’Église n’avait guère d’emprise sur ces festivités païennes. Au Moyen Âge, de nouvelles coutumes se sont ajoutées ; Hommes et femmes passaient la nuit dans la forêt à cueillir des fleurs et des rameaux en bourgeons afin d’accueillir mai au lever du soleil. On dressait au centre du village l’arbre de mai. Les gens choisissaient une reine et un roi de mai. De tels rites étaient destinés à assurer la fertilité des cultures, la fécondité du bétail et des êtres humains ; mais cette signification s’est perdue et les pratiques ont survécu sous la forme de simples fêtes populaires.


La tradition de l’arbre de mai

La tradition de l’arbre de mai est un rite de fécondité lié au retour de la frondaison. Jadis répandu dans toute l’Europe, ce rite prend son sens dans le cycle du mai traditionnel. L’Eglise dénoncera ses caractères prétendument aliénants, superstitieux, et même sataniques (rites sexuels de groupe, société troublée par la multiplicité des règles, absolutisation des esprits végétaux et animaux). C'est au cinquième Concile de Milan en 1579 que l'Église proscrivit cette tradition et ses rites apparentés, stipulant l'interdiction "le premier jour de mai, fête des apôtres saint Jacques et saint Philippe, de couper les arbres avec leurs branches. Ce folklore est comparable aux nombreuses coutumes célébrant l’arbre, notamment du sapin de Noël ou celle de l'arbre de la liberté établie à la Révolution française (wikipédia)


Les folkloristes qui se penchent sur les origines plus lointaines de cette fête découvrent de nombreuses racines païennes. AA152

Le 1er Mai a toujours été la fête du peuple. Les ouvriers chômaient, avec ou sans le consentement de leur employeur. Les rôles sociaux étaient inversés. Le roi et la reine du jour étaient choisis parmi le peuple et les classes dirigeantes faisaient souvent l’objet de moqueries. Des similitudes avec le passé, qui elles sont toujours bien actuelles...

Source: Louvre Bible

Fawkes : Le 1er mai 1776 est aussi la date de création de l'ordre des illumati (et celle de l'Eglise de Satan par Anton Lavey, la nuit du 30 avril au 1er mai 1966.) Les satanistes font des sacrifices de sang (animal ou humain) le 30 avril et par le feu le 1er mai.




Dans les années 80, le député britannique Geoffrey Dickens a monté
 un dossier dénonçant des activités pédo-satanistes en haut lieux.
 



"Des enfants sont sacrifiés au diable" déclare un député conservateur

Des bébés et de jeunes enfants sont sacrifiés au diable dans des rituels partout en Angleterre selon le député conservateur Geoffrey Dickens.

Les enfants sont emmenés à des cérémonies rituelles, drogués ou endoctrinés et ensuite forcés à prendre part dans des actes sexuels dégradants indique-t-il.

Dans les cas extrêmes, des bébés ou de très jeunes enfants sont tués comme offrandes au diable affirme le député de Litlleborough et Saddleworth.

Il prétend avoir des preuves en provenance de l'ensemble du pays que des enfants sont sacrifiés lors de cérémonies bestiales.

"600 enfants disparaissent chaque année. Au moins 50 de ses enfants ne sont tout simplement jamais retrouvés."

"Le meurtre est déjà assez horrible comme ça, mais dans la plupart des cas de cette nature, les corps dans un piteux état sont finalement retrouvés. Dans le cadre des sacrifices rituels, on ne retrouve jamais les corps."

Le député a indiqué au magazine "She" que le culte du secret qui entoure ces rituels rendent les preuves tangibles difficiles à obtenir.

"Cela est délicat et difficile à prouver mais d'après mes conversations avec des contacts et d'anciens satanistes, je peux dire honnêtement que je pense que ces choses ont eu lieu et ont encore lieu."

M. Dickens indique qu'il monte un dossier qui montrera des preuves concrètes des méfaits du satanisme.

"Puis, vous pouvez être certains que j'irais voir la police" affirme-t-il.



Traduction: Fawkes News

Aussi incroyable que cela puisse sembler, 35 ans après que ce député ait transmi son dossier explosif aux autorités, absolument rien n'a été fait. Le dossier avait été..."perdu".






4 commentaires:

  1. Oui comme toutes les autres fêtes du calendrier dit grégorien...

    RépondreSupprimer
  2. Merçi Guy pour cet article très intéressant.
    Voilà encore une fête comme beaucoup d'autres que l'on veut faire passer pour sainte et qui à toujours une origine paienne et obscure.
    Je connais la plupart d'entre elle,notamment les anniversaires,et j'allais éffectuer des recherches sur cette douteuse fête,quand je suis tombé sur cet article.
    :)

    RépondreSupprimer
  3. MF
    le calendrier satanique voila ce que prient les chrétiens
    le nom de saint et sainte sont du diable et salissent les prénoms toutes les religions font allégeance au diable toutes les églises, les temples et les mosquées toutes les sectes religieuses ils violent et font des sacrifices de bébés, d'enfants, d'adultes ils les donnent en pâture dans les messes sataniques et cela depuis 300000 ans faites le calcul... des bébés sont tués et ensuite mangés
    voila ce qui se passe sur la terre volée, les peuples entretiennent tous les politiques, les religieux, qui font des prières et des orgies...
    tous ceux qui continuent à fêter Noël 1er de L'An fête st valentin Paques etc les anniversaires ils salissent et inversent les nombres et font des malédictions sur ces derniers, accrochez-vous...
    la fin est proche cette terre sera secouée de toute cette merde et ce ne sont pas les bunkers et autres villes souterraines qui les protégeront

    RépondreSupprimer
  4. citoyen tranquille2 mai 2018 à 07:53

    Les satanistes basent en grande partie leur calendrier religieux sur la numérologie cabaliste & l'astrologie: 2018=2+0+1+8=11 chiffre de l'action criminelle, Mai=5 soit 5+11=16 mais aussi 5+1+1=7 chiffre sacré & parfait.

    Et la nuit du 1er au 2ème jour du mois de Mai fût celle de la pleine lune rouge, hautement symbolique ....

    Ayons une pensée pour les bébés & les enfants sacrifiés au cours de messes noires pour célébrer cette nuit symbolique afin de satisfaire les délires malsains de ces tordus. Oui ces choses-là existent, même si les médias s'acharnent à vous faire croire le contraire (à qui appartiennent les médias à votre avis?).........

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog