mercredi 6 juin 2018

Ces héros du quotidien qui ne sont pas invités à l'Élysée



Chaque jour ou presque, des Français réalisent des actes héroïques afin de sauver leur prochain d'un danger de mort.
Mais contrairement au clandestin Mamoudou Gassama, ils n'ont pas l'honneur d'être reçus à l'Elysée en tête-à-tête avec le président de la République. Les médias de masse ne mettent pas le sujet en une toute la journée.
Voici une liste non exhaustive de leurs actes – via la presse locale – depuis le début de l'année.

Janvier 2018

  • Le 8, dans les Deux-Sèvres, Vincent sauve ses voisins, une famille de six enfants, victime d'un incendie en pleine nuit.
  • Le 12, dans le Rhône, Nicolas sauve une grand-mère et sa petite-fille de 3 ans en se jetant dans la Saône.
  • Le 18, en Gironde, Julien, 22 ans, plonge dans la Dordogne pour sauver une femme de la noyade.
  • Le 24, dans l'Aveyron, Arnaud, 26 ans, sauve un bébé de 7 mois emporté par les flots d'une inondation.
  • Le 24, dans la Dordogne, Véronique sauve sa voisine de 85 ans en train de se noyer dans un bassin.
  • Le 30, toujours dans la Dordogne, un habitant de Terrasson sauve de la noyade l'un des voleurs de sa voiture.

Février 2018

  • Le 2, dans le Tarn, trois policiers sauvent un homme de 60 ans dans l'incendie de son immeuble.
  • Le 5, dans la Dordogne, Julien, policier municipal, sauve un chien de la noyade au péril de sa vie.
  • Le 10, toujours dans la Dordogne, Thierry sauve un octogénaire coincé dans sa voiture au fond de l'Isle.
  • Le 18, dans le Loiret, Stéphane, Catherine, Quentin et Luc, policiers municipaux, sauvent une jeune fille de la noyade.
  • Le 23, dans le Morbihan, Frédéric et Bruno, deux maires, sauvent de la noyade un homme en hypothermie.
  • Le 24, en Loire-Atlantique, les pompiers sauvent un jeune emporté par le courant de la Loire.

Mars 2018

  • Le 8, dans le Calvados, la Marine nationale sauve un couple de la noyade dans une mer à 7°C.
  • Le 10, dans le Finistère, les pompiers sauvent un homme âgé et son chien de l'incendie de leur immeuble.
  • Le 11, dans l'Aude, Brice, 20 ans, sauve sa grand-mère de 80 ans des flammes de sa maison.
  • Le 14, en Côte-d'Or, Sylvie, 53 ans, se jette à l'eau pour sauver un enfant entraîné par le courant.
  • Le 14, en Haute-Corse, un légionnaire du 2e REP sauve de la noyade un enfant emporté par le courant.
  • Le 14 toujours, en Indre-et-Loire, une adolescente sauve ses petits frère et sœur des flammes de leur appartement.
  • Le 16, dans le Nord, les sapeurs-pompiers sauvent un homme suicidaire de la noyade dans la Scarpe.
  • Le 19, dans le Pas-de-Calais, la Marine nationale sauve de la noyade un pêcheur encerclé par la marée.

Avril 2018

  • Le 13, dans le Nord, les policiers sauvent une femme handicapée de son appartement en flammes.
  • Le 14, en Haute-Garonne, un habitant se jette dans la Garonne pour sauver un chien de la noyade.
  • Le 15, dans les Yvelines, Alexandre, gardien de la paix, sauve une dame de 92 ans de la noyade.
  • Le 25, dans le Nord, Souwan-Chun Defontaine, 13 ans, sauve la vie de son ami poignardé en pleine rue.
  • Le 28, en Moselle, René, pompier volontaire depuis 27 ans, sauve sa voisine des flammes de sa maison.
  • Le 29, en Charente-Maritime, deux plongeurs de la Sécurité Civile sauvent une famille de la noyade.
  • Le 30, en Haute-Garonne, des policiers sauvent de la noyade deux hommes suicidaires en moins de 24h.

Mai 2018

  • Le 2, dans la Somme, Hervé sauve un jeune homme de 17 ans des flammes de sa maison.
  • Le 4, dans le Rhône, un policier sauve de la noyade une personne suicidaire.
  • Le 7, en Charente, des policiers sauvent de la noyade trois Afghans « demandeurs d'asile ».
  • Le 10, dans le Gard, un gendarme sauve une femme de la noyade en se jetant dans le Gardon.
  • Le 10, en Meurthe-et-Moselle, une passante sauve une femme handicapée tombée à l'eau en fauteuil roulant.
  • Le 10 toujours, dans le Morbihan, Matthew et Benjamin, deux adolescents, sauvent de la noyade un septuagénaire.
  • Le 11, dans l'Oise, deux policiers sauvent de la noyade un homme tombé d'un pont.
  • Le 20, à La Réunion, Stéphane sauve trois personnes de la noyade dans une zone infestée de requins.
  • Le 21, en Dordogne, Cyril, agriculteur, se jette à l'eau pour sauver un quinquagénaire de la noyade.
  • Le 23, dans les Alpes-Maritimes, deux policiers sauvent une dame âgée, bloquée dans son appartement en feu.
Source: Damoclès

7 commentaires:

  1. "Le 13, dans le Nord, les policiers sauvent une femme handicapée de son appartement en flammes." => C'est souvent le cas avec le 13, ça brûle.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien connu un homme, engagé à 17 ans dans les FFI (1943) puis FFL puis SAS français en Angleterre, parachuté sur différents théâtres d'opération jusqu'en juin 1945 et qui n'a reçu ni légion d'honneur ni Croix de la Libération.
    Un détail, il était encore polonais (bien que né en France), catholique et est devenu français en 1946 seulement.

    RépondreSupprimer
  3. Si vous parlez de Victor qui habitait à Aubervilliers je l'est connue aussi il à même eu des problèmes pour avoir sa rente d'ancien combattant

    RépondreSupprimer
  4. Non, je ne parle pas de Victor d'Aubervilliers mais d'autre combattant qui n'a fait que son devoir, a risqué sa peau et n'a jamais demandé ni reçu de rente.
    Il appartenait au 2 ème RCP SAS.

    RépondreSupprimer
  5. Ces personnes ne sont pas marketing et ne font pas avancer l'agenda.

    RépondreSupprimer
  6. La vidéo du migrant etait impressionante, elle a fait le buzz. Macron en a fait une récupération politique. Faut pas chercher plus loin.

    RépondreSupprimer
  7. Grace à Mamadou, Macron progresse encore dans les sondages, et passe de 68% à 74% d'opinions favorables ...

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog