samedi 30 juin 2018

Quand le rap français touche le fond: un enfant de 5 ans armé dans un clip d'Elams



Dans son clip intitulé « Billet », publié le 18 juin sur Youtube et visionné près de 600 000 fois, le rappeur Elams met en scène un petit garçon âgé d’à peine 5 ans tenant une arme dans sa main. La préfecture des Pyrénés-Orientales a condamné ce clip qui « incite à la haine ».
« J’ai un contact, j’récupère une kalash, voiture volée, baisse la vitre que j’les canarde, on brûle ton corps, on le jette dans un canal, une rafale dans la tête et on s’arrache », chante le rappeur Elams dans le refrain de son nouveau morceau « Billets ». En plus des paroles faisant l’apologie de la violence, le clip qui l’accompagne, diffusé le 18 juin sur Youtube, a provoqué une véritable polémique sur Internet.
Tournée dans la cité du Bas-Vernet à Perpignan, la vidéo montre des jeunes dansant autour du rappeur Elams. Seulement, au bout d’une minute trente on voit un petit garçon d’à peine 5 ans dans les bras d’un adulte, un pistolet à la main. Vue plus de 600 000 fois, la vidéo a été très critiquée.


« L’apologie des gangs et du narcotrafic »
Le syndicat France police a déposé plainte directement au procureur de la République de Perpignan contre le rappeur marseillais​, notamment pour incitation à la haine, rapporte L’indépendant. « L’enfant en bas âge est incité à commettre un crime ou un délit », a expliqué Michel Thooris, secrétaire général du syndicat. De plus, il a ensuite déclaré que les paroles associées aux images sont les plus choquantes : « Le chanteur fait l’apologie des gangs et du narcotrafic de la cité phocéenne et puis il y a ces propos qui visent plus particulièrement notre institution, en l’espèce ‘fuck la police’ », explique-t-il.
Jeudi 28 mai, la préfecture des Pyrénées-Orientales a réprouvé le clip « Billets » du rappeur Elams. Elle « condamne fermement tout propos qui incite à la haine des policiers et plus largement des représentants des forces de sécurité intérieure ». « L'Etat se réserve le droit d'entreprendre toute action judiciaire à l'encontre du ou des responsables de ce clip », a ajouté le préfet dans un communiqué.

« Rendez-vous au tribunal »

Interrogé par le 20 Minutes, Elams a confié qu’il préférait qu’on parle de sa musique plutôt que de ses clips : « Tout ce qui m’intéresse c’est de raconter les histoires que je vis ou que mes amis vivent, je ne pense pas à tout ce qu’il y a derrière », s’est-il justifié. Fatigué de polémiques occasionnées par plusieurs de ses clips, le rappeur a déclaré sur sa page Facebook : « Ça devient plus drôle à la fin. Bref, rendez-vous au tribunal alors ».

Source: La dépêche

6 commentaires:

  1. John

    Lol, c'est en France ça? On ne voit que des drapeaux étrangers. Cela dit, le contraire m'aurait étonné dans un clip de rap dans un quartier.

    RépondreSupprimer
  2. De la merde, chanté par une petite tapette qu'a fait une vidéo.

    RépondreSupprimer
  3. Les hommes sans Dieu sont des animaux... 1 corinthien 2:14 Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apocalypse 22.15: "Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres et quiconque aime et pratique le mensonge."

      Supprimer
  4. après la gay party dégénéré chez Micron le rap violent et débile de petite frappe de quartier. Jusqu'ou notre pays va tomber dans la fosse septique de la médiocrité ? Que fait la police ? Micron va t'il sévir ?

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog