mardi 24 juillet 2018

Un syndicat policier indique qu'il y aurait une police parallèle en charge de la protection de Macron sous la direction de Benalla qui "faisait régner la terreur"






Yves Lefebvre, secrétaire général de l’unité police FO, interrogé par la commission d’enquête sénatoriale sur l’affaire Benalla, affirme que celui-ci employait des privés pour s’occuper de la sécurité présidentielle, ce qui provoquait des tensions.


« Selon les éléments en ma possession, il semblerait manifestement qu’au sein du groupe de sécurité de la police de la République (GSPR), nous avions un groupe de personnels hors police et hors gendarmerie, (…) qui étaient des civils, des privés » informe Yves Lefebvre, secrétaire général de la FSMI-FO, avant de préciser :



« C’est pourquoi j’emploie le terme de barbouzes, parce que ces gens-là n’ont aucune habilitation, ce ne sont ni plus ni moins que des vigiles qui étaient employés manifestement par Monsieur Benalla, dans le cadre de la protection de la présidence de la République ».



D’après le syndicaliste, les informations proviennent de sources sûres, du réseau de délégués au sein du service de protection des hautes personnalités (SPHP). « Les éléments que j’ai eus m’ont été rapportés par mes représentants locaux, qui m’ont dit effectivement qu’il y avait des groupes privés qui travaillaient avec Monsieur Benalla et qui provoquaient des tensions avérées entre les fonctionnaires de police, et Monsieur Benalla et ses comparses » indique-t-il.






Source: Public Sénat



« Benalla faisait régner la terreur » au sein de la sécurité de l’Élysée



Auditionné par la commission d’enquête du Sénat, Yves Lefebvre, secrétaire général Unité SGP-police Force ouvrière indique qu’Alexandre Benalla allait « jusqu’à l’insulte à l’encontre des gradés et des gardiens de la paix du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR).




Lors des auditions de l’après-midi, plusieurs représentants des syndicats de la police nationale ont insisté sur le comportement d’Alexandre Benalla envers les fonctionnaires de police et de gendarmerie. « Cador », « exécrable », « comportement indigne », les policiers auditionnés n’ont pas mâché leurs mots pour qualifier le chargé de mission auprès du chef de cabinet de l’Élysée.



Pour Yves Lefebvre, secrétaire général Unité SGP-police Force ouvrière, Alexandre Benalla faisait même « régner la terreur  au sein du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR). « M. Benalla n’hésitait pas, d’après les propos qui nous sont rapportés, à aller jusqu’à l’insulte à l’encontre des gradés et des gardiens de la paix voire peut-être des officiers qui constituent ce groupe ». Le syndicaliste fait état « d’une intimidation constante et récurrente » de la part d’Alexandre Benalla. Selon lui, Alexandre Benalla a « tenté de réformer le système de sécurité du GSPR pour le Fort de Brégançon ».





Source: Public Sénat


2 commentaires:

  1. Comme à chaque changement de chef d'état, de nouveaux barbouzes prennent la place des anciens. Rappelez vous sous Mitrand avec le GIGN, ou plus récent, quand Hollande à fait limoger tout un service des stups à Marseille car ces flics bossaient pour Sarko ( qui n'a rien à envier à Scarface).

    RépondreSupprimer
  2. Un commissaire de police syndiqué répond à la commission d'enquête sénatoriale, qu'un projet bien avancé interne et imposé par l'élysée visait à créer une unité coupée des services de sécurité actuelle de la police nationale, et donc totalement autonome, justifiée par une diversification des profils ; il s'agissait d'embaucher des contractuels, d'ex agents du renseignement, d'ex militaires, des gens en situation de disponibilité...

    Cela confirme l'inquiétude des sénateurs sur la sortie de l'Etat de droit; il est en train de se mettre en place une milice parallèle privée, totalement coupée de la police nationale et échappant à l'autorité du ministère de l'intérieur sous le contrôle exclusif de l'élysée, avec tous les risques inhérents pour la sécurité des français et de la nation. Qui a intérêt à monter une telle unité?

    vidéo importante :
    sur le projet de milice : 11mn à 14,30 mn.
    https://www.youtube.com/watch?v=nVbiRT4CfoI

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog