mardi 11 septembre 2018

La justice c'est pour les autres: John Bolton menace de sanctions les juges de la CPI s'ils s'en prennent à des américains ou israéliens


L'homme qui menace des enfants en tout impunité

Les États-Unis sont l'un des rare pays à ne pas avoir ratifié le traité de Rome et donc à ne pas reconnaitre l'autorité de la CPI. C'est bien pratique pour pouvoir pratiquer à loisir la torture et les crimes de guerre en toute impunité. Selon eux, la CPI, c'est pour les autres. D'ailleurs, dans les faits, la plupart des affaires traitées par cette cour concerne l'Afrique. Comme si l'Occident n'avait rien à se reprocher.  Fawkes

-------


Les Etats-Unis ont menacé aujourd'hui de sanctions les juges et procureurs de la Cour pénale internationale (CPI) s'ils s'en prennent à des Américains, à Israël ou à d'autres alliés de Washington. "Nous allons interdire à ces juges et procureurs l'entrée aux Etats-Unis. Nous allons prendre des sanctions contre leurs avoirs dans le système financier américain, et nous allons engager des poursuites contre eux dans notre système judiciaire", a mis en garde le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, dans une attaque sans précédent contre la CPI. Devant la Federalist Society, une organisation conservatrice de Washington, il a accusé la juridiction internationale chargée de juger notamment les crimes de guerre et contre l'humanité, dont Washington n'est pas membre, d'être "inefficace, irresponsable et carrément dangereuse".

Il a dénoncé la possibilité d'une enquête contre des militaires ayant servi en Afghanistan. Début novembre 2017, la procureure de la CPI Fatou Bensouda avait annoncé qu'elle allait demander aux juges l'autorisation d'ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés commis dans le cadre du conflit afghan, notamment par l'armée américaine. En Afghanistan, les Etats-Unis sont toujours à la tête d'une coalition militaire qui a renversé le régime des talibans fin 2001. "A tout moment, la CPI pourrait annoncer l'ouverture d'une enquête formelle contre ces patriotes américains", a expliqué le conseiller de Donald Trump.

"Aujourd'hui, à la veille du 11 septembre" et de l'anniversaire des attentats de 2001 qui avaient déclenché l'opération en Afghanistan, "je veux adresser un message clair et sans ambiguïté de la part du président des Etats-Unis: les Etats-Unis utiliseront tous les moyens nécessaires pour protéger nos concitoyens et ceux de nos alliés de poursuites injustes de la part de cette cour illégitime", a-t-il martelé. "Nous n'allons pas coopérer avec la CPI, nous n'allons pas lui fournir d'assistance, nous n'allons pas adhérer à la CPI. Nous allons laisser la CPI mourir de sa belle mort" car "pour nous, la CPI est déjà morte", a-t-il insisté.

Il a aussi mis en garde contre d'éventuelles enquêtes visant Israël à l'instigation de l'Autorité palestinienne. "Si la Cour s'en prend à nous, à Israël ou à d'autres alliés des Américains, nous n'allons pas rester silencieux", a prévenu John Bolton, annonçant une série de mesures de rétorsion possibles, dont les sanctions contre le personnel de la CPI.

Lien connexe:



Source: AFP


2 commentaires:

  1. Ce qui est bien avec l'Histoire c'est que les crapules auront toujours leur nom dans des livres.

    Aux U.S, ce seront peut-être des 'grands Hommes', mais dans les autres pays ce seront des pourries, et si ces derniers y vont en voyage, ils seront arrêtés immédiatement pour être jugés !!!

    RépondreSupprimer
  2. «La France, avec ses partenaires européens, soutient la Cour pénale internationale, tant par sa contribution budgétaire que par son niveau de coopération avec elle», a indiqué la diplomatie française. ouf!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog