samedi 8 septembre 2018

Nouveau mensonge du gouvernement qui annonce "la plus forte baisse de la délinquance depuis 10 ans"


Mine réjouie, Gérard Collomb a publié les chiffres de la délinquance du ministère de l'Intérieur. Il souligne une baisse de la délinquance liée aux atteintes aux biens et aux cambriolages. Pour le syndicat de police Vigi, les chiffres sont «truqués».

Si l'on en croit ses propos et les chiffres présentés lors de la conférence de presse du 6 septembre, le bilan de l'action de Gérard Collomb serait positif. Le ministre de l'Intérieur constate d'abord que «les atteintes aux biens ont diminué de 3,9% sur les sept premiers mois de l’année, passant d’environ 1 235 000 à 1 187 000 faits (soit 48 000 faits de moins)». Puis il annonce avoir «demandé qu’une attention particulière soit portée aux cambriolages, dont le nombre avait augmenté en 2016, [réussissant] à [les] stabiliser en 2017 (-0,14%) et qui sont cette année nettement orientés à la baisse (-6,2%)».



Pour ces deux situations, Gérard Collomb l'affirme : il s'agit là des plus fortes diminutions «jamais enregistrées depuis 10 ans». Seule ombre au tableau : la forte hausse des violences sexuelles depuis début 2018 avec une hausse de 23,1% sur les sept premiers mois. Mais le ministre de l'Intérieur a une bonne explication : cela serait essentiellement dû au «mouvement de libération de la parole», comprendre : les mouvements #Metoo ou #BalanceTonPorc. 

«Des chiffres truqués» ?


Toutefois, cette présentation lisse et optimiste reflète-t-elle réellement la vérité du terrain ? Pas vraiment, d'après le syndicat de police Vigi, qui a vivement réagi dans un communiqué, publié le 6 septembre. Selon lui, «les auto-félicitations du ministère de l'Intérieur» masquent «des chiffres truqués». Vigi note par exemple que le chiffre, présumé bon, sur les cambriolages a été manipulé : «Le problème est que pour arriver à un tel résultat, les tentatives de cambriolage sont requalifiées en dégradations volontaires».

Interviewé par RT France, le secrétaire général de Vigi Alexandre Langois a même assuré que le syndicat avait «déposé un recours juridique pour faux en écriture publique». Il déclare également détenir des preuves que «les chiffres ont été minimisés», notamment à Marseille. «Pour la délinquance, on ne sait pas si elle augmente ou si elle baisse vu que les indicateurs sont complètement faussés», critique Alexandre Langois. Il dénonce également cette politique du chiffre : «Depuis le début de l'année, nous avons eu à peu près 22 collègues qui se sont suicidés parce qu'il y a une perte de sens de notre métier. On ne se reconnaît plus dans ce que l'on nous demande de faire.»


Source: RT



5 commentaires:

  1. Faute d'enrayer la forte augmentation de la délinquance et de la criminalité, on bricole les chiffres, c'est connu. Ceux qui consultent les médias alternatifs savent l'état de délabrement de notre nation et l'insécurité qui y règne : à Marseille, nous en sommes à 17 meurtres dont bon nombre à l'arme lourde depuis le début de l'année et encore deux poignardages de policiers cette nuit (et qu'on ne nous berne pas en disant que c'est sur fond de trafic de drogue).

    Tous les jours, nous avons désormais plusieurs agressions aux couteaux et des meurtres avec armes blanches et armes à feu, outre une explosion des viols et non pas de simples agressions sexuelles. Encore ce jour, un père de famille a été poignardé par des albanais en défendant des lycéens dont son fils agressé à Montpellier. A Perpignan, une femme a poignardé avec un couteau sorti de sa poussette un aveugle qui avait osé la bousculer. A Malakoff, un jeune vient de succomber à des coups de couteau mortels. Sans compter ce jeune pompier mortellement poignardé récemment dans le val de marne et égorgé en intervention avec son collègue grièvement blessé. Cet été a été particulièrement sanglant avec des attaques aux couteaux dans tout l'hexagone.

    Les forces de l'ordre et les pompiers sont visés, les commissariats attaqués, les femmes, les jeunes attaqués pour un regard de travers, un refus de cigarette ou gratuitement.

    Mais où va la France? les policiers ne veulent plus se rendre complices de ce système corrompu et certains se suicident. Oui nous avons besoin de sécurité, oui cette folle immigration faisant rentrer dans notre pays la racaille clandestine violente expose la population, oui l'Etat n'assure plus sa fonction régalienne de protection de la sécurité de ses citoyens.

    Sans compter tous les meurtres non relayés par la presse, en voie de banalisation car certains meurtres n'apparaissent qu'à la rubrique faits divers de journaux locaux avec toujours la novlangue pour étouffer. Silence complice des médias mainstream. Nous ne voulons plus de cette violence et voulons le rétablissement de l'Etat de droit passant aussi par le rétablissement des frontières.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que les policiers arrêtent de se suicider bêtement et qu'ils réfléchissent à ce qu'ils pourraient faire de bien à la place...

      Supprimer
    2. Ce n'est certes pas la solution, mais s'ils en arrivent à de telles extrémités, il faut savoir les entendre même post-mortem, c'est parce qu'il existe un malaise général: insuffisance de moyens, impossibilité d'accomplir leur mission de service public de maintien de l'ordre, mise en examen, enquête administrative...

      Cela révèle aussi que ceux qui ont fait choix de partir sont des êtres humains avec une conscience élevée, se trouvant face à un mur.

      Supprimer
  2. "dans la bouche d'un homme (femme) politique la vérité devient mensonge et le mensonge devient vérité c'est magique "

    RépondreSupprimer
  3. A titre d'exemple : fin de journée ce dimanche 23h : nouvelle attaque au couteau et à la barre de fer ce soir Paris 19ème : 8 blessés dont 5 en urgence absolue (attaque de touristes dont des anglais, sortie de cinéma /agresseur pakistanais) : mais tout va bien puisque ce n'est pas comptabilisé dans les chiffres du ministère. C'est insupportable. Ils nous serviront encore la thèse de l'épidémie de déséquilibrés. Il faut crever l’abcès, nonobstant les mensonges politiques, les attaques se multiplient grandement.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog