lundi 10 septembre 2018

Trump n’exclut pas de bombarder des militaires russes en Syrie


Trump est complètement cinglé. Il aurait aussi failli déclarer la guerre à la Corée du nord...par tweet. Il croit que la guerre est un jeu, un combat d'égo. Il ne semble pas mesurer les enjeux et les conséquences de ses actes. Curieusement, c'est James Mattis, présenté comme le chien de guerre du Pentagone, qui semble régulièrement ramener Trump à la raison. 

Il y a quelques mois à peine, Trump provoquait la Russie sur les réseaux sociaux (sa grande passion) les défiant d'arrêter ses «tout beaux» missiles. Dire qu'il faudra encore se farcir ce cirque pendant au moins deux ans. Va-t-il arriver à ne pas provoquer une guerre mondiale d'ici là? Rien n'est moins sûr. Fawkes

-------

Les forces américaines pourraient attaquer directement des militaires russes et iraniens déployés sur le territoire syrien, affirme The Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

Donald Trump évalue actuellement de possibles frappes visant les forces russes et iraniennes présentes en Syrie, en cas d'éventuelle attaque chimique perpétrée par les troupes fidèles au gouvernement de Damas, relate The Wall Street Journal, se référant à des officiels américains sous couvert de l'anonymat.

Selon ces même sources, le dirigeant syrien Bachar el-Assad aurait «approuvé l'emploi du chlore gazeux dans la reprise du dernier bastion des rebelles dans le pays» — c'est à dire la province d'Idlib — ce qui serait susceptible de provoquer une riposte de la part des forces américaines, souligne le journal.
«Le Pentagone élabore différents scénarios militaires, mais M.Trump n'a pas encore décidé de ce qui devra ou non entraîner une riposte militaire, ni d'une éventuelle attaque sur des forces russes ou iraniennes soutenant M.Assad en Syrie», indique le média.

D'autres officiels contactés par le journal n'ont pas confirmé ces informations.

Alors que l'armée syrienne s'apprête à lancer une grande opération de reprise de la ville d'Idlib, la partie russe estime que les États-Unis ont l'intention de se servir d'une mise en scène impliquant des armes chimiques dans la région pour effectuer de nouvelles frappes sur la Syrie.
La semaine dernière, le Pentagone a annoncé que la partie américaine ne coopérerait pas avec Moscou dans le but de chasser les terroristes du gouvernorat d'Idlib.
© SPUTNIK .
Donald Trump évalue actuellement de possibles frappes visant les forces russes

Source: Sputniknews

15 commentaires:

  1. N'oublions pas que M. Trump fait devant les peuples ce que les autres dirigeants font souvent en cachette.

    Mais personnellement, comme président, n'a encore bombardé personne, si ce n'est quelques bâtisses en Syrie(coalition), et peut-être avec l'accord Syrie/Russie pour minimiser les dégâts, mais surtout rassasier les néo-cons va-t-en guerre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trump "comme président, n'a encore bombardé personne"
      Ouh la, on est loin du compte. Rien qu'à Raqqa et Mossoul, Trump a plusieurs milliers de civils morts à son actif.

      https://www.amnesty.fr/conflits-armes-et-populations/actualites/liberation-de-raqqa-un-carnage-pour-les-civils

      https://www.amnesty.be/infos/actualites/article/irak-le-nombre-de-victimes-civiles-a-mossoul-est-10-fois-plus-eleve-que-les

      Supprimer
    2. Bonjour Guy Fawkes ...

      Je me demande si Trump y est pour quelque chose ?
      A-t-il le plein contrôle sur les forces armées ?
      Est-ce l'OTAN, et ses généraux, qui décide ?

      Supprimer
    3. Mais il se place au dessus de la justice internationale (certes, ils n'ont pas signé la charte de la CPI); il menace les juges de la Cour pénale internationale s'ils enquêtent sur les US, Israel ou ses alliés. Donc les crimes contre l'humanité, c'est seulement pour les autres. C'est bien pratique.

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/09/10/97001-20180910FILWWW00245-washington-menace-de-sanctions-les-juges-de-la-cpi.php

      Supprimer
    4. Bolton, Mattis, Mcain et tant d'autres chiens de gardes crient sans relâche.

      Trump semble plus détendu, il semble prendre cela comme un jeu.

      Supprimer
    5. Mc Cain ne criera plus et c est une bonne chose pour la planete

      Supprimer
  2. Trump et Poutine sont de bon gars , ils sont à 2 doigts de nous libérer de la cabale sataniste pédo-criminel. Que dieu les protège jusqu’à la libération final , plus de 51 000 actes d’accusations scellés. nous somme le 11 sept aujourd'hui peut-être quelque chose de gros peu sortir !croisons les doigts .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun pensera ce qu'il veut de Poutine (moi je l'aime bien, c'est un homme de principe, c'est rare de nos jours). Par contre Trump est une ordure qui n'utilise que rarement son cerveau. Son seul kiff dans la vie c'est de prendre l'ascendant et de soumettre ses adversaires. Tout est question de domination avec lui.

      Quand à cette histoire "d'actes d'accusation scellés" c'est du gros pipeau. Trump ne va rien libérer du tout. Tu as trop vu de film de science fiction toi. ça sort d'ou cette connerie d'ailleurs? Jamais Trump ne serait devenu président s'il n'était pas des leurs, faut pas rêver.

      Supprimer
  3. Non ne pas croire cela , Trump est un vrai bon gars ,des preuvent ok je te donne 7 attentats sue sa personne ok , la presse chez nous le vilipende tous les jours ils ont juré de le tuer ! il vont le destituer en novembre pour la motion de confiance il ne l'aura pas ! il lui reste peu de temps , donc il doit faire sortir un gros truc , il est obligé de noyer le poisson et de lâcher du leste car il risque gros il à fait croire au deep-state qu'il y aurait la guerre avec la corée du nord pour finalement faire la paix il en sera de même pour la Syrie et l’Iran il à fait désactiver les satellites de la cabale, il va dénoncer le 11 septembre 2001, Poutine lui à donner des terra byte de données contre les mauvais gars , il à piéger Votre président Macron et la chancelière Merkel dans la dernière fausse attaque contre la Syrie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les paroles c'est bien, les actes c'est mieux. On jugera Trump par ses actes qui sont assez parlants. 7 attentats contre sa personne? Des preuves. Et le fait qu'on essaye de le tuer ne veut pas dire que c'est "un vrai bon gars" non.
      Il y a aussi eu des tentatives d'assassinat contre George W Bush (des vraies celles là):

      http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201108/04/01-4423466-neuf-irakiens-qui-avaient-tente-de-tuer-bush-sont-liberes.php

      Pareil pour le fait que la presse le vilipende. Macron s'en prend plein la tête par la presse en ce moment? Est-ce que ça en fait un chic type pour autant?

      S'il n'y a pas eu la guerre avec la CDN c'est uniquement parce que Kim a baissé la garde sinon Trump l'aurait volontiers atomisé. Quand aux derniers points, c'est de la pure invention. Il va dénoncer le 11 septembre? mouais compte là dessus. Tout le reste, zéro preuve. Tu tiens tes "infos" de sources très fantaisistes

      Poutine n'a jamais pipé mot sur le 11 septembre et n'en fera jamais rien. Faut arrêter avec ce mythe. Pire, il réfute totalement l'implication des américains dans les attaques. Il affirme que ce sont de "totales inepties" (et a l'air de le penser réellement).

      https://sputniknews.com/world/201706171054715887-putin-rejects-911-intelligence/

      https://www.youtube.com/watch?v=Lkl56gX4_QU

      Supprimer
    2. Bonjour Guy,

      Tout d'abord j'adore ce que vous faites, ça fait longtemps que je vous suis et vous êtes un exemple de détermination et de clairvoyance pour moi.

      Cela dit je pense que vous vous méprenez quelque peu sur Donald Trump et pour les raisons suivantes :

      Premièrement pourquoi pensez-vous que les mass-merdias "que vous affectionnez" tant s'acharnent continuellement sur lui ? La raison est simple à comprendre. Il va à l'envers de tous les gauchos-bobos bien pensants manipulés qui pullulent à tous les étages de la politique, de l'économie et des médias grassement payés et tous à la solde de Soros.

      Ensuite, si vous analysez les faits et non les "on-dit" vous constaterez que :

      Nombre de commentateurs se refusent à voir la politique de Donald Trump et préfèrent le réduire à des pathologies cliniques, il faudrait plutôt juger ce dernier sur ses résultats, pour lesquels il n’a pas à rougir.

      Difficile d’y échapper. Emissions de radio ou de télé, articles, reportages, débats ou conférences, la très grande majorité ont pour sujet la santé mentale de Donald Trump. Le bruit court qu’il serait «psychopathe». Aux États-Unis, d’après une lettre «anonyme» provenant, selon le New York Times, de l’intérieur de l’administration, Trump serait «atteint de folie». Un livre intitulé «Fear» («Peur») vient de paraître. En France, on voit même Trump sur la couverture d’un livre intitulé «Ces psychopathes qui nous gouvernent», entouré de plusieurs figures toutes plus sanguinaires les unes que les autres.

      (…)

      Dans le pays du «psychopathe» Trump, le taux de chômage est à 3.8 %, celui des Afro-américains n’a jamais été aussi bas, les investissements des entreprises battent des records, l’indice de confiance des consommateurs atteint le plus haut niveau depuis 18 ans et la croissance économique a été revue à la hausse: 4.7%! Les experts hostiles à Trump en tiennent-ils compte?

      Très impliqué dans les primaires républicaines avant les élections de midterm (mi-mandat) de novembre, Trump a fait gagner les candidats qui se réclamaient de lui. Sur 37 candidats républicains qu’il a soutenus, seuls deux ont perdu. Très bizarre, ce président «psychopathe». En outre, il a mis en place une réforme fiscale tout à fait cohérente qui n’a rien à envier à celle de Reagan au début des années 1980 et il a fait repartir la machine économique américaine.

      L’adversaire numéro 1 de la plupart des médias américains a aussi choisi de déréglementer en supprimant des normes inutiles, il a donné de l’air aux entreprises et aux investisseurs. Pire encore: il a facilité l’embauche et le licenciement des fonctionnaires fédéraux afin de diminuer le rôle et le pouvoir de nuisance des syndicats. Délire de psychopathe?

      Sur le plan international, le même «psychopathe» a tendu la main au dictateur de la Corée du Nord alors que tout le monde craignait un affrontement militaire. Il a demandé un effort supplémentaire aux membres de l’OTAN – rien de vraiment anormal – sans rien changer aux engagements de l’Amérique. Il vient de signer un nouvel accord commercial avec le Mexique et il y en aura probablement un autre avec l’Europe.

      On peut très bien critiquer Trump, mais avec des arguments solides. Ce qui demande un minimum de culture et de compétence. L’insulter à longueur de journée est indigent et grotesque. C’est obsessionnel, pour reprendre le titre du célèbre livre de Jean-François Revel à propos de l’antiaméricanisme des Français. À tel point qu’on se demande parfois qui est vraiment «psychopathe».

      Une analyse faite par Nicolas Lecaussin, Directeur de Recherches économiques.

      Bien à vous !

      PS. N'oubliez pas que Trump n'a pas main mise sur l'Otan. Que se passerait-il dans ce monde si la diablesse Clinton avait été élue ?

      Supprimer
  4. Bonjour Mr Fawke sachez que vous avez des lecteurs ici je suis heureux de pouvoir converser avec vous :) ( je translate avec google ) mon français est il bon ? je vais vous donner toutes les bonne sources hors media mainstream . (V-non).je fait cela dans la journée .

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Guy Fawkes ...

    Je sais que tu n'as peut-être pas entièrement le contrôle sur ce site, mais répondre à des 'anonymes', quand il y en a plusieurs apparemment, c'est complexe pour suivre une discussion.

    Si les gens pouvaient se donner un 'pseudo' au moins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est indiqué dans la charte des commentaires mais peu de lecteurs en tiennent compte malheureusement.

      Supprimer
    2. Merci de m'avoir répondu Guy ...

      Supprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un soucis de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog