samedi 17 novembre 2018

«Gilets jaunes» : plus de 2 000 rassemblements en France (EN CONTINU) (Déjà un mort.et 220 blessés)


 

Ce matin, un automobiliste en colère d'être bloqué a failli rouler sur des manifestants et a blessé un policier. Il a été maitrisé dans la foulée par ses collègues armes à la main. Les insultes fusent de la part de ceux qui ne comprennent pas la mobilisation. Certains vont jusqu'à menacer les manifestants avec des barres de fer voir même des couteaux.  Les français ont toujours très mal tolérés d'être entravés dans leurs déplacements. ça va vite devenir intenable sur certains axes routiers. Il est clair que les automobilistes n'avaient pas compris l'ampleur de la mobilisation et les inconvénients que cela allait engendrer aujourd'hui. 

Si en plus les manifestations se poursuivent dans les jours suivants, lundi la grogne de ceux qui vont aller travailler va être considérable. Certains manifestants ont carrément décider de prendre des jours de congés pour poursuivre le mouvement qui semble de grande ampleur dans certaines villes comme à Nice ou les manifestants scandent "Macron démission". 

Parfois, l'ambiance est plutôt bon enfant avec des va-et-vient sur les passages piétons ou des des motards à l'arrêt, d'autres fois, les manifestants en viennent aux mains avec les automobilistes ou ont des discussions houleuses avec ceux qui veulent aller travailler.  A Annecy, l'un d'entre eux  a forcé le barrage et a heurté un manifestant. Dans le Pas-de-Calais, les gilets jaunes ont bloqué l'A16 dans les deux sens. Il y a fort à parier que les tensions vont s'amplifier au cour de la journée et que les réactions violentes vont se multiplier. 

Concernant le nombre des manifestants, le gouvernement est connu pour les minorer systématiquement et. En l'occurrence, les chiffres qu'ils annoncent représentent une moyenne d'à peine 62 manifestants par rassemblement (124 000 en tout) ce qui est très peu crédible au vu des photos et vidéos sur les réseaux sociaux. Rien qu'à Quimper, ville de 65 000 habitants, on voit que la mobilisation est bien supérieure à ce chiffre. Fawkes






P.S: Pour suivre le fil à partir de 12H, allez directement sur celui de RT qui est mis à jour en continu...

-------

La mobilisation des «gilets jaunes» contre les hausses du prix du carburant se déroule ce 17 novembre. Vers 10h, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dénombrait plus de 1 000 rassemblements et 50 000 manifestants.

Samedi 17 novembre







Quelle ampleur aura la journée de protestation des «gilets jaunes» du 17 novembre ? Preuve du flou autour du nombre de manifestations prévues dans l'Hexagone, une source policière a fait savoir à l'AFP que si «environ 1 500 actions» étaient attendues sur le territoire, «seulement un peu plus d'une centaine auraient été déclarées». «Ce sont des gens qui n'ont pas l'habitude des manifestations, qui peuvent ne pas les déclarer. Nos services de renseignement ont un gros travail» à fournir, a également expliqué Christophe Rouget, du syndicat de police SCSI-CFDT, confirmant les craintes du gouvernement.

Le faible nombre de déclarations peut s'expliquer par la crainte de représailles de nombreux organisateurs, la déclaration en préfecture nécessitant la présentation d'au moins trois cartes d'identité. Sur un site Internet spécialement créé à cet effet, on peut voir qu'au moins 700 mobilisations sont organisées en France métropolitaine, à La Réunion et en Belgique. A ces actions temporaires qui prendront la forme de manifestations classiques s'ajoutent des propositions de blocage d'«une semaine». Des blocages auxquels ne participeront pas les syndicalistes CGT. Le secrétaire général de l'organisation, Philippe Martinez, a en effet jugé ce 16 novembre «impossible d'imaginer la CGT défiler à côté du Front national (aujourd'hui Rassemblement national)».

Quid de la mobilisation des partis politiques ?


Si la majorité présidentielle La République en marche ne participera pas aux défilés et, pour certains d'entre eux, soutiennent le mouvement «#sansmoile17», créé par un de ses salariés, d'autres formations ont décidé de se joindre à cette mobilisation spontanée. Toutefois, au sein même des partis politiques des divergences existent.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise (LFI), sera présent au côté des manifestants, comme plusieurs autres députés LFI, dont l'iconoclaste François Ruffin. En revanche, la députée Clémentine Autain a expliqué ne pas se voir «défiler à l’appel de Minute et avec Marine Le Pen» dans une référence à la supposée récupération du mouvement des «gilets jaunes» par le Rassemblent national (RN).

Chez Europe Ecologie Les Verts et au Parti socialiste (PS), la mobilisation devrait être peu conséquente. «À​ la coalition des rejets et des colères, nous préférons appeler à la construction d’une coalition de projets», a ainsi écrit le parti écologiste. Si le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a fait savoir qu'il irait «à la rencontre des Français qui défendront leur pouvoir d'achat», ce n'est pas le cas de Stéphane Le Foll et Ségolène Royal, qui ne souhaitent pas être «dans la rue» ni «appeler au blocage du pays». «J'ai entendu des appels à manifester sur le mode "l'environnement ça commence à bien faire". Je ne peux pas m'y associer», a pour sa part expliqué à l'AFP un membre de la direction du PS, Jean-François Debat. Benoît Hamon de Générations a également décliné car «il a vu le FN récupérer tout ça». Un positionnement partagé par Philippe Poutou, par deux fois candidat à la présidentielle pour le Nouveau parti anticapitaliste. 

Du côté des Républicains, le chef de file du parti de droite, Laurent Wauquiez, sera de la partie, ainsi qu'Eric Ciotti. En revanche, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, ne défilera pas, ne cautionnant «évidemment pas les blocages des routes».

Le Patriote Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan de Debout la France ! défileront. François Asselineau de l'Union populaire républicaine a dit désapprouver «un mouvement dont on ignore qui est derrière, et qui élude le rôle des traités européens». «C'est une véritable initiative citoyenne, les Français n'en peuvent plus des taxes qui se sont abattues en cascade depuis des mois», a en revanche estimé le député Jean Lassalle, qui devrait prendre part aux mobilisations.
Au Rassemblement national, la ligne est claire : la formation politique soutient le mouvement des «gilets jaunes». Les députés Louis Alliot et Gilbert Collard défileront donc. En revanche, en tant que chef de file de son mouvement, Marine Le Pen a fait savoir qu'elle ne manifesterait pas. «Quand on est président de parti politique, on ne doit pas manifester, sauf à de très rares exceptions», a-t-elle souligné.

Source: RT

16 commentaires:

  1. John

    Curieusement, d'après ce que je vois, les policiers n'ont pas été chargés de dégager les manifestants pour le moment. Le ministère de l'intérieur laisse faire les blocages. Ils ont une idée derrière la tête ou je me trompe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah étant donné que cette manif a sans aucun doute été fomentée (ou bien alimentée) par le gouvernement, disons que c'est certain qu'ils ont bien quelque chose derrière la tête.

      Supprimer
    2. Qu'est-ce qui te fait dire que le mouvement a été fomenté par le gouvernement? ça n'a aucun sens. A plusieurs rassemblements, on entend des "Macron démission". La grogne est directement dirigée contre lui et son gouvernement justement. Je pense qu'ils autorisent dans un premier temps les manifs en espérant qu'il y ait des débordements pour permettre de dé-crédibiliser le mouvement. C'est ce qu'ils font à chaque fois.

      C'est comme quand les CRS ont ordre de ne pas intervenir lors de certains événements. Ils attendent qu'il y ait de la casse pour que ce soit relayé dans les média (qui s'en délectent déjà):

      Dans ce tweet, on voit par exemple France 3 qui demande l'autorisation à un mec de reprendre sa vidéo de gilets jaunes qui frappent un homme à terre. Les hyènes sont de sortie..

      https://twitter.com/jeansebourgogne/status/1063761502396735488

      Au départ, j'ai vu aussi un message d'un gars de TF1 mais il l'a supprimé j'ai l'impression quand il a vu l'hostilité des réactions. Il a sûrement essayé de le contacter en MP à la place.

      Supprimer
    3. Disons que c'est plutôt la façon dont le mouvement a débuté qui me fait dire ça.
      Les réseaux sociaux, qui sont tout de même à la solde du gouvernement, ont encore une fois laissé le message se propager à la vitesse grand V.
      Après ce qui est sûr, c'est aussi que les médias ont absolument tout fait pour alimenter la grogne ambiante. Donc si celle-ci n'a pas été fomentée, elle a au minimum été alimentée comme il faut...

      Supprimer
    4. Tatiana Ventôse
      GILETS JAUNES, RÉSUMÉ DE LA SITUATION

      "Pffff les gens ils se bougent jamais le cul dans ce pays alors qu'on nous entube, vraiment tous des cons !
      - Y'a des blocages le 17 Novembre si ça te dit.
      - Mouais, des mouvements comme ça, je me méfie, c'est organisé en sous-main par l'extrême-droite.
      - Pas là. L'identité des principaux organisateurs a montré qu'aucun d'entre eux n'était dans un parti politique ni n'avait organisé de mouvement avant. C'est un mouvement populaire, comme tu dis, en-dehors de tout parti.
      - Ah ben voilà, le "Peuple", quand ça touche aux prix du diesel, là ils se bougent, mais pour la Sécu, les retraites, y'a personne ! Tous des cons !
      - En fait les Gilets jaunes ils expriment un ras-le-bol général vis-à-vis de la politique du gouvernement qui nous rend à tous la vie plus difficile, c'est pas juste une histoire de bagnole.
      - Ils avaient qu'à pas voter Macron ces cons ! Ils ont qu'à se bouger le cul un peu s'ils sont pas contents ! Tous des cons !"

      La France, mon pays bien-aimé ,où ceux qui râlent que les gens bougent pas, trouvent encore des raisons de râler quand ça bouge.
      ALORS SOUTIEN À TOUS CEUX QUI SE BOUGENT

      Supprimer
    5. Ayant visionné quelques vidéos sur le sujet, je ne comprends pas pourquoi les gens gueulent : macron démission (car ce n'est qu'une marionnette remplaçable), et il y a plein d'autres choses à dire que ça. Je ne comprends pas non plus pourquoi ces gilets jaunes (car ceux qui les portent sont contrôlés et entravés en permanence), ils devraient tout simplement les enlever.

      Supprimer
    6. John

      Parce que c'est logique, c'est ce qu'ils ont toujours fait. On avait déjà le droit à du "Hollande démission" avant lui. On enchaine les tocards en guise de président. Quand aux gilets jaunes, c'est un signe de ralliement. Un gilet jaune sans gilet c'est comme un fumeur sans clope :)

      Supprimer
  2. Mouvement "apolitique". Attendez...MOUAHAHAHA ! Encore les gauchos, c'est consanguins dégénérés qui entendent imposer le métissage aux autres. Pour bloquer un Samedi, encore faut'il ne pas travailler le Samedi ! " On vas pas bloquer les gens ." Bien sur ! Bande de couilles molles; ils veulent du changement ? Ils ont qu'à aller affronter la garde républicaines qui entoure Macron ! Bande de merdes ! De sous merdes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si même le dernier des connards se retrouve dans la merde c'est que la situation est grave...

      Supprimer
  3. il faut consulter les médias alternatifs ; une marseillaise devant le palais de l'élysée; c'est chaud autour de la place de la concorde/elysée; apparemment plusieurs CRS ne parlent pas un mot de français (eurogendfor?); les gilets jaunes sont allés chercher l'intrus ; se serait-il enfui à Varennes?

    https://twitter.com/RebeccaRambar/status/1063842428266917888
    https://twitter.com/David_vanH/status/1063821863107903490
    https://twitter.com/LinePress/status/1063834707002052608
    https://twitter.com/LinePress/status/1063828535465426944
    https://twitter.com/LinePress/status/1063827135759073281
    http://videos.leparisien.fr/video/paris-les-champs-elysees-bloques-heurts-entre-police-et-gilets-jaunes-17-11-2018-x6xckk4

    chiffres officiels du nombre de manifestants bricolés, comme d'habitude, manipulation/mensonges

    une journaliste du parisien macroniste ayant reçu des échos du château : cela ne changera rien, les taxes et les réformes vont continuer.. de la pure provocation

    RépondreSupprimer
  4. A mon avis, mouvementé totalement fomenté par le pouvoir (je ne suis pas seul à le penser ici...) et destiné à organiser une sorte de "grande manœuvre" en live afin de tester les dispositifs anti émeutes en vue des "vraies" manifs à venir... quand les banques fermeront et que les divers versements de l'état: aides sociales, retraites, alloc, etc... ne seront pas versés... ;-p
    Ne me dites aps que c'est impossible; c'est exactement ce qui s'est passé en Grèce en 2009.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si il y a du mouvement chez les rotschild ça va beaucoup puer dans pas longtemps.

      Et c'est pas que les bénéficiaires des aides sociales qui vont le sentir!!!

      Supprimer
    2. En effet, nous prenons exactement le même chemin que la Grèce, ce n'est qu'une question de temps avant qu'on le sente vraiment passer... Un très gros suppositoire en perspective.

      Supprimer
    3. Le diable ne se niche plus dans les détails

      https://www.youtube.com/watch?v=ullj2kTQROc

      Supprimer
  5. grossière instrumentalisation anti-gilets-jaunes par castaner auprès des médias qui exploite le décès accidentel d'une femme; ridicule, cynique et abject

    https://www.youtube.com/watch?v=I3vplIte3dc

    RépondreSupprimer
  6. Castaner, c'est l'individu que ses anciens "amis" de Solférino surnommaient "le crétin des alpes" ...

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog