lundi 26 novembre 2018

«Solidarité avec la France d'en bas dont nous faisons partie» : des policiers avec les Gilets jaunes


«Opération Gilets jaunes police». Sur Facebook, des policiers, dont certains avaient participé à la manifestation des «policiers en colère» en 2016 ont lancé un défi : se prendre en photo avec un gilet jaune siglé «police», en signe de solidarité.

Le 25 novembre, au lendemain de l'impressionnante manifestation contre la hausse des prix des carburants, qui a notamment eu lieu à Paris, le Collectif autonome des policiers d'Ile-de-France a décidé d'afficher son soutien au mouvement des Gilets jaunes en endossant la veste de sécurité jaune estampillée «police».


Dans une photographie postée sur le compte Facebook du collectif, on peut voir des policiers dans la cour de leur commissariat qui posent de dos. Le cliché est accompagné d'un texte dans lequel ces gardiens de la paix lancent un défi à leurs collègues : un concours photo, gilets jaunes sur le dos, en compagnie d'autres collègues.


Et les policiers en colère de proposer de poser «devant un véhicule ou un bâtiment police», mais également en compagnie d'autres services d'urgence et de sécurité : «Si vous aussi vous êtes en détresse dans la police à cause du management carriériste, du manque de moyens, du manque d'effectifs, des décisions de justice laxistes, du manque de volonté politique, de l'individualisme grandissant dans notre profession... Enfilez votre plus beau gilet jaune fourni par l'administration ! Prenez-vous en photo (avec vos collègues) devant un véhicule ou un bâtiment police et envoyez-nous votre photo sur notre Facebook en MP ou mail.»
Solidarité totale avec la France d'en bas dont nous faisons partie !
«Comme on ne bosse jamais en solo sur la VP [voie publique], n'hésitez pas à vous prendre en photo avec nos amis pompiers, gendarmes, policiers municipaux, douaniers, agents pénitentiaires et montrons nous aussi notre mécontentement qui couve depuis des années. Ne soyons pas résignés, les choses peuvent changer grâce à vous, collègues et citoyens. Solidarité totale avec la France d'en bas dont nous faisons partie !», poursuit le texte.

Certains ont déjà répondu à l'appel et ont posé avec des soldats du feu.


En grande partie à l'origine du mouvement des policiers en colère dont les membres avaient défilé sur les Champs-Elysées en 2016 après les violences anti-police de Viry-Châtillon, le Collectif autonome des policiers d'Ile-de-France fait partie des mouvements spontanés qui se sont créés au sein des forces de l'ordre, à l'instar de la Mobilisation des policiers en colère dont la présidente, Maggy Biskupski s'est récemment suicidée et l'Union des policiers nationaux indépendants (UPNI).

Ces mouvements avaient annoncé leur solidarité avec le mouvement des Gilets jaunes dès le début du mois de novembre tout en précisant qu'ils se désolidariseraient de toute forme de violence. Le syndicat Unité SGP-police avait également déclaré une opération zéro PV le 17 novembre pour la première manifestation des Gilets jaunes.


Source: RT

4 commentaires:

  1. Un CRS affirme que la situation était tellement tendue samedi qu'ils étaient presque à sortir leur arme en légitime défense:

    https://www.youtube.com/watch?v=BemxP451phM

    Ils y ont pensé en tout cas. ça ne présage rien de bon pour les prochaines manifs vu que Castagnette fait tout pour que ça dégénère.

    Samedi des personnes ont été menacées d'amendes pour le simple fait de porter le gilet jaune:

    https://www.youtube.com/watch?v=cPKIMBQ2YiA

    On aura tout vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est cet escroc de sarkozy qui avait passer une saloperie pour que les force de l'ordre puissent intervenir a balle réel sur des émeutier... ça pourrait servir bientot, je ne serais pas non plus surpris qu'on réentende parler d'état d'urgence si la situation continu a s'enliser pour le gouvernement, en tout cas le matraquage médiatique va se concentrer sur les violence pour justifier la suite si le mouvement ne s'essouffle pas

      Supprimer
  2. «Le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela manifeste sa préoccupation au sujet des récents événements survenus dans plusieurs villes de la République française, où des milliers de manifestants, protestant contre la mise en œuvre de mesures économiques impopulaires, ont été violemment réprimés par les services de sécurité, provoquant des dizaines de blessés et d’interpellations», peut-on lire dans un communiqué relayé sur les réseaux sociaux par le ministre vénézuélien des Relations extérieures Jorge Arreaza. Exhortant les autorités françaises au «dialogue» afin de «prévenir l'accroissement des tensions», Caracas dit souhaiter que «les institutions françaises agissent dans le respect des droits fondamentaux de sa population».

    https://francais.rt.com/france/55910-gilets-jaunes-venezuela-appelle-paris-respecter-droits-fondamentaux-manifestants

    RépondreSupprimer
  3. une amande ? c'est du bluff , par contre routier "klaxon intempestif" laule

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog