dimanche 16 décembre 2018

Un Grand jury appelé à statuer sur la présence d’explosifs au WTC le 11-Septembre




Le Comité des juristes pour une enquête sur le 11-Septembre (Lawyers Committee for 9/11 Inquiry) a été créé à New York en février 2018. En avril, il a déposé une pétition de 52 pages et 57 pièces à conviction devant le procureur du district Sud de New York. À L’issue du délai de six mois réglementaire, celui-ci a désigné un Grand jury pour examiner la plainte.

Le traquenard: la police a parqué des manifestants qui s'apprétaient à partir pour mieux les gazer



"Fin de manif sur les Champs. Nous sommes tous trempés et frigorifiés, naturellement tout le monde se dirige dans le calme vers les sorties afin de rentrer. Mais toutes les rues sont bloquées par les forces de l'ordre, qui ne laissent passer personne. On nous demande d'attendre sans nous en dire plus. Au même moment les deux lignes de blindés et camions à eau se resserrent. 

France 3 maquille une pancarte anti-macron pour son JT



Une pancarte "Macron dégage" victime du politiquement correct. Pour le coup, c'est de la vraie manipulation car cette pancarte ne veut plus rien dire. Si France 3 ne voulait pas montrer cette pancarte, ils auraient pu choisir une autre image. Ce travestissement de la réalité en dit long sur l'état de soumission de nos médias. J'ai eu du mal à y croire au début donc je suis allé vérifier par moi-même (on trouve tant de montages photos sur les réseaux sociaux). Eh oui, pas de doute, la séquence peut être visionnée à la minute 04:07
samedi 15 décembre 2018

Malaise sur Cnews: Comment Chekatt a-t-il pu passer un barrage de contrôle avec une arme? (MAJ: partisan de daesh confirmé)


MAJ: Le tireur a été abattu par la BST (brigade spécialisée de terrain) de Strasbourg, rue du Lazaret à Neudorf. Il avait sur lui une arme de poing et un couteau. Il aurait mis en joue les policiers. C'est lui qui aurait tiré en premier sur une voiture de police.
vendredi 14 décembre 2018

Une douzaine de généraux accusent Macron de "trahison à l’égard de la nation"


Monsieur le Président,

Vous vous apprêtez à approuver le 19 décembre prochain le “pacte mondial sur les migrations sûres, ordonnées et régulières” qui institue un véritable droit à la migration. Il pourra s’imposer à notre législation nationale par le biais de traités préexistants ou du principe de responsabilité commune fixé dans ce pacte.

La Cour des Comptes pointe du doigt l’achat d’un tableau payé 80 millions d’euros aux Rothschild


La Cour des Comptes vient de publier un rapport sur la Banque de France, portant sur les exercices 2011 à 2017. Cette institution bancaire, dont le capital appartient à l’Etat, s’est lancée depuis une dizaine d’années dans le mécénat. La Cour des Comptes rappelle que ” ce soutien financier n’est pas toujours en lien avec son histoire ou ses missions “.

Quand Macron se terrait à l’Elysée transformé en bunker face aux “gilets jaunes”





D'après une information du “Canard enchaîné”, l'Élysée prenait très au sérieux, le 8 décembre, la menace qui semblait peser sur Emmanuel Macron.


On imagine sans mal Emmanuel Macron, reclus au cœur du palais présidentiel, craignant pour sa vie... Comme le rapporte Le Canard enchaînéce mercredi 12 décembre, les autorités avaient mis en place un dispositif particulièrement imposant pour éviter que la vie du président ne soit menacée, samedi 8 décembre dernier, à l’occasion de la mobilisation des « gilets jaunes », notamment à Paris.

Coup de tête, coup de pied dans les testicules et 36 heures de garde à vue pour un tag « Macron démission »




Lundi soir, Toumani et 5 amis sont interpellés par la police qui les soupçonne d’avoir tagué « Macron démission », ce qu’il conteste. Coup de pied dans les parties, argent qui disparaît et cellules surpeuplées: Il raconte ses 36 heures de garde-à-vue.

Lundi soir, trois slogans ont été tagués sur la façade du lycée Romain-Rolland d’Ivry-sur-Seine. Dans la nuit, la police interpelle 6 lycéens qu’elle soupçonne d’être les auteurs des graffitis. Toumani, 16 ans, scolarisé dans cet établissement est l’un d’eux. Il conteste être l’auteur des “dégradations”. À StreetPress, il raconte ses 36 heures de garde à vue mouvementées.

La gestuelle d'Emmanuel Macron décryptée lors de son allocution télévisée



L'enseignement est que visiblement Emmanuel Macron a été coaché et a vraiment bossé pour maitriser l'image donnée. C'était « un petit court métrage » qui a été réalisé. La conclusion étant qu'il arrive à faire en sorte de ne donner aucune clé sur la sincérité de ses propos. Du grand art en quelque sorte.
mardi 11 décembre 2018

Attentat à Strasbourg: le tireur identifié serait fiché S et peut-être blessé, opération en cours à Neudorf, quatre morts et plus d'une dizaine de blessés en urgence absolue (MAJ)




Le préfet de Gironde interdit toute manifestation. La suite logique serait que le préfet de Paris fasse de même pour ce weekend...


ça c'est gros -> 8h42 : La ministre de la Justice Nicole Belloubet demande aux gilets jaunes de cesser tous les blocages après l'attaque de Strasbourg.

«Il y a eu un événement dramatique à Strasbourg et par ailleurs le président a apporté des réponses à ce mouvement (...) Je pense que le mouvement doit cesser»
, a-t-elle déclaré sur Public Sénat.

Ce que l'on sait
- Des coups de feu ont été tirés dans le centre-ville de Strasbourg ce mardi soir.
- L'auteur des tirs est un homme seul, qui a été identifié et est activement recherché.
- Le bilan provisoire fait état de deux mort et de onze blessés.

«Tu lui envoies une grenade dans la gueule», l'ordre douteux d'un policier à Bourg-en-Bresse (VIDEO)


Au cours d'un rassemblement des Gilets jaunes qui a viré aux affrontements à Bourg-en-Bresse, un manifestant a filmé un policier donner une consigne potentiellement illégale.

Dans l'Ain, le 8 décembre, la situation était tendue devant la préfecture de Bourg-en-Bresse, où s'étaient réunis plusieurs centaines de Gilets jaunes (environ 1 000 selon la presse locale).

Un CRS témoigne : on nous a donné l’ordre de laisser casser pour que le mouvement devienne impopulaire



Cet autre article du syndicat France Police évoque le fait que plusieurs Officiers de police judiciaire ont subi des pressions de la part des autorités administratives (des hautes sphères du pouvoir donc) samedi dernier afin que les interpellés soient placés en garde à vue sans qu'ils aient leur mot à dire. Fawkes

Oups! Dans son dernier discours Ceausescu promettait une augmentation du salaire minimum au 1er janvier

4 jours après ce discours, Ceausescu était exécuté.

"Le discours du 21 Décembre 1989 marque une rupture dans l'histoire politique roumaine: Ceaucescu, aussi surnommé le Génie des Carpates, est sifflé lors d'un discours de reprise en main du pouvoir face à la contestation qui agite tout le pays. Au cours d'un meeting du parti (les militants sont là, mais aussi les membres de la Securitate qui ne vont pas être neutres dans cette affaire), après que les gros bras du parti aient causé dans le micro, c'est au tour du camarade président-dictateur Nicolae C. de prendre la parole. 
lundi 10 décembre 2018

Macron prétend proposer une augmentation du SMIC...qui était déjà prévue




A l'annonce de ce soir, certains français se diront peut-être que Macron a sorti une nouvelle mesure pour faire taire la grogne citoyenne...mais pas du tout. En fait, rien de nouveau à l'horizon. Cette journaliste de France Info a précisé le baratin présidentiel et tout devient plus clair d'un coup. Pour commencer, il ne s'agit pas d'une augmentation du SMIC mais de la prime d'activité. Or, cela ne revient pas au même pour les salariés.

Samedi à Paris, la police avait une arme secrète dans ses blindés


Selon nos informations, certains des blindés de la gendarmerie disposés pour la première fois dans Paris ce samedi 8 décembre étaient secrètement équipés d’une réserve de liquide incapacitant. Un dispositif radical qui ne devait servir qu'en dernier recours.

C’est dire si le pouvoir a eu peur. Samedi 8 décembre, certains des blindés de la gendarmerie disposés pour la première fois dans Paris étaient secrètement équipés d’un dispositif radical, qui n’aurait été utilisé « qu’en dernier recours » : une réserve de liquide incapacitant. 
dimanche 9 décembre 2018

Gouvernement aux abois: gardes à vue pour des masques, et du sérum physiologique. Correctionnel pour un casque de chantier et un gilet jaune



Ces deux informations démontrent que la justice devient clairement politisée en France. En temps normal, aucun de ces faits ne mériteraient ni gardes à vue et encore moins de passer en correctionnel. Il s'agit clairement d'une dérive dictatoriale ou l'on accuse les gens sur la base d'intentions très floues.

Le régime de Macron devient fou et brutalise même les personnes en fauteuil roulant (vidéo)



Cette vidéo devient virale. Elle a été vue 3,2 millions de fois en 5H.

MAJ: La gendarmerie affirme que l'homme avait une matraque télescopique cachée derrière son sac. C'est possible, cependant, curieusement l'homme n'a pas été inquiétée. Or, "le port ou transport illicite d'une arme de 6ème catégorie est une infraction au Code Pénal, qualifiée "délit" et passible d'un maximum de 3 ans d'emprisonnement et d'une amende pouvant aller jusqu'à 4000 Euros (code de la défense art. L 2339-9). "

Images des rassemblements en région que les médias n'ont que peu (ou pas) montrées





Une ville de 50 000 habitants comme Narbonne a accueilli aujourd'hui 3000 Gilets Jaunes mais le ministère de l'intérieur prétend qu'à Paris il n'y avait que...8000 personnes. Ils annoncent 125 000 manifestants en France désormais après avoir parlé de 12X moins de personnes le jour précédant. Crédibilité zéro. Voyez un peu le nombre de manifestants dans les autres villes.

Estimation de la participation à 15h30 du syndicat France Police : 520.000 gilets jaunes partout en France métropolitaine





France Police – Policiers en colère recense près de 1300 points de blocage regroupant en moyenne 200 gilets jaunes.


Pour couvrir l’intégralité de la page horaire, les effectifs « gilets jaunes » sont généralement doublés, soit 400 manifestants en moyenne par point.

1300 points x 400 gilets jaunes = 520.000 manifestants et non 31.000 comme l’affirme l’exécutif, ce qui ne correspond même pas au nombre de spectateurs à une rencontre sportive à domicile du PSG ou de l’OM..

Une manifestation pacifique qui tourne au vinaigre: 1385 interpellations et 974 gardes à vue




Les VRBG de la gendarmerie arboraient un drapeau européen.

"BFM enculés", "Vous travaillez pour #Macron !" : les journalistes postés en haut du drugstore Publicis vilipendés de manière incessante par des #GiletsJaunes sur les #ChampsElysées
16H50: L'égocentrique président américain profite de la situation pour affirmer honteusement que les manifestants scandent "Nous voulons Trump!" 
vendredi 7 décembre 2018

Dès le début du mandat de Macron, cette voyante a prédit une révolte dans les deux ans et une fin de mandat prématurée



Relayer des vidéos de voyance n'est pas habituelle sur le site mais vouloir savoir à quelle sauce on va être mangé est humain après tout. Vidéo à prendre avec du recul donc mais on ne peut pas s'empêcher de penser qu'elle a peut-être vu juste. Cette vidéo date du 11 mai 2017.

“À bout”, les policiers se disent inquiets et en colère contre le gouvernement avant “l’Acte IV” des “gilets jaunes”


Largement mobilisés avant les manifestations de samedi, de nombreux policiers, inquiets de la tournure que pourrait prendre cette journée, peinent à contenir leur colère vis-à-vis d’un pouvoir politique qui rechigne encore à donner des ordres clairs. Le malaise est palpable : certains rêveraient même de mettre leur gilet jaune sur le dos.

Propagande: Castagnette se ridiculise une nouvelle fois avec des chiffres fantaisistes


Selon Castagnette, le mouvement des gilets jaunes rassemble aujourd'hui...tenez-vous bien 10 000 personnes dans toute la France. Il voudrait faire croire que le gouvernement français a pu être mis à genou par 10 000 personnes à peine. Que 5500 personnes (chiffres du ministère) samedi dernier ont mis en échec 4600 policiers. Quel foutage de gueule! La dernière arnaque en cours, à la fois du gouvernement et des médias est de faire croire que "la haine est attisée par des complotistes de tout poils".

Une quinzaine d’engins blindés de la Gendarmerie seront déployés samedi


INFO L’ESSOR – Une quinzaine de véhicules blindés à roues de la Gendarmerie (VBRG) vont être déployés à Paris et en région parisienne ce samedi 8 décembre, vient d’apprendre à L’Essor un haut responsable du ministère de l’Intérieur. L’engagement de ces engins blindés est conditionné à une réquisition du Premier ministre ou du préfet de police de Paris.

En 2017, The Economist prédisait une révolution en France


Analyse fine ou prophétie auto-réalisatrice? Le magazine anglais, détenu à 21% par la branche anglaise des Rothschild, publiait en avril 2017 une édition dédiée à l'élection présidentielle française. La couverture n'est pas le moindre du monde énigmatique comme c'est souvent le cas avec eux. Ils annoncent carrément une nouvelle révolution française. L'article consacré au sujet est moins tranchant mais évoquait bien les risques très nets de l'après élection.

Le magazine évoquait alors un bouleversent dans la politique française pouvant avoir des répercussions dans le pays et bien au delà. Selon eux, la France allait vivre dans tout les cas une révolution, soit politique (décrivant deux candidats radicalement opposés) soit du peuple.

" Les implications de ces insurrections (ndlr: le duel Macro/Le Pen) sont difficiles à exagérer. C’est l’exemple le plus clair d’une tendance mondiale: l’ancien fossé entre la gauche et la droite devient moins important que le nouveau entre l'ouverture et la fermeture (ndlr: référence à leurs politiques diamétralement opposées).  Le ré-alignement qui en résultera aura des répercussions bien au-delà des frontières françaises. Cela pourrait revitaliser l’Union européenne ou la détruire."

«Même combat que les Gilets jaunes» : un syndicat de police dépose un préavis de grève et appelle les forces de l'ordre à user de leur droit de retrait


La nouvelle stratégie de l’Intérieur face aux Gilets jaunes: aller au contact (pour casser du manifestant), le carnage assuré


Je ne pouvais pas faire l'économie de cet article qui évoque la nouvelle stratégie du gouvernement. Pour mater la rébellion en cours, Castagnette a donné de nouvelles directives: aller au contact. Cet article indique que les CRS avaient déjà reçu l'ordre de procéder à des tirs tendus samedi dernier ce qui est normalement interdit (pour éviter les blessures):

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog