jeudi 6 décembre 2018

En 2017, The Economist prédisait une révolution en France


Analyse fine ou prophétie auto-réalisatrice? Le magazine anglais, détenu à 21% par la branche anglaise des Rothschild, publiait en avril 2017 une édition dédiée à l'élection présidentielle française. La couverture n'est pas le moindre du monde énigmatique comme c'est souvent le cas avec eux. Ils annoncent carrément une nouvelle révolution française. L'article consacré au sujet est moins tranchant mais évoquait bien les risques très nets de l'après élection.

Le magazine évoquait alors un bouleversent dans la politique française pouvant avoir des répercussions dans le pays et bien au delà. Selon eux, la France allait vivre dans tout les cas une révolution, soit politique (décrivant deux candidats radicalement opposés) soit du peuple.

" Les implications de ces insurrections (ndlr: le duel Macro/Le Pen) sont difficiles à exagérer. C’est l’exemple le plus clair d’une tendance mondiale: l’ancien fossé entre la gauche et la droite devient moins important que le nouveau entre l'ouverture et la fermeture (ndlr: référence à leurs politiques diamétralement opposées).  Le ré-alignement qui en résultera aura des répercussions bien au-delà des frontières françaises. Cela pourrait revitaliser l’Union européenne ou la détruire."


"Les Misérables

La cause immédiate de la révolution est la fureur des électeurs face à l’inutilité et l'égoïsme de leur classe dirigeante. La présidence socialiste de François Hollande est si impopulaire qu'il ne se présente  pas pour sa réélection. "

L’angoisse suscitée par l’état de la France alimente encore plus la colère des électeurs. (voir pages 15-17). Un sondage l'année dernière a révélé que les français sont les gens les plus pessimistes de la planète, avec 81% qui considèrent que le situation dans le monde s’aggrave et 3% seulement disent qu’elle est en train de s'améliorer. Une grande partie de cette morosité est d'ordre économique."

Le magazine liste ensuite les motifs de mécontentement populaire comme le chômage, la hausse des taxes, les attaques terroristes, l'état d'urgence et l'immigration. Rappelant que ces problèmes perdurent depuis des décennies, The Economist indique que ni la droite ni la droite n'ont été capables d'endiguer ces problématiques qui ont provoqué des manifestations massives. Puis s'en suit une description des deux candidats et de la présidence qu'ils proposent. The Economist montre alors clairement son choix (dont on se serait douté) en lançant au passage une énième salve anti-russe pour conclure l'article:

"Néanmoins, ils représentent une répudiation du statu quo. Une victoire de M. Macron serait la preuve que le libéralisme plait toujours aux Européens. Une victoire de Mme Le Pen rendrait la France plus pauvre, plus insulaire et plus méchante. Si elle retire la France de la zone euro, cela déclenchera une crise financière et condamnera l'union qui, malgré tous ses défauts, a favorisé la paix et la prospérité en Europe pendant six décennies. Vladimir Poutine adorerait celà. Ce n’est pas un hasard si le parti de Mme Le Pen a reçu un prêt d’une banque russe et l’organisation de M. Macron a subi plus de 4000 attaques informatiques.

Il ne reste plus que deux mois avant les élections et Mme Le Pen est peu susceptible de décrocher la présidence. Les sondages la montrent gagnante du premier tour mais perdante au second. Mais dans cette élection extraordinaire, tout peut arriver. La France a déjà secoué le monde. Elle pourrait le faire à nouveau."

Au delà de la propagande pro Macron du magazine on notera que l'allusion a une révolution n'est que peu présente dans cet article. On la retrouve uniquement dans la couverture qui est limpide et cette phrase faisant référence au roman de Victor Hugo: "Les Misérables

La cause immédiate de la révolution est la fureur des électeurs face à l’inutilité et l'égoïsme de leur classe dirigeante."



The Economist: des visionnaires en carton

Mais ce qui transpire de cet article c'est le fait que fait que The Economist n'est pas si clairvoyant que cela. Certes, la victoire de Macron est annoncée comme inéluctable mais aussi comme une bonne chose qui serait à même de réformer positivement la France et de renforcer l'Europe. Il est aussi vu comme à la fois la solution face à la débâcle politicienne des gouvernements précédents mais aussi un espoir d'éviter une crise financière globale et le "méchant" populisme annoncé par Le Pen. Pire, Macron est considéré comme "le révolutionnaire pro-mondialisation". Il est vrai qu'il s'est présenté lui-même ainsi dans un livre intitulé fort à propos..."Révolution":



Macron pensait alors apporter lui-même une révolution...mais politique. Voilà ce qu'en dit un lecteur:

"L’introduction ainsi que le 1er chapitre font dans l’auto-satisfaction et le contentement de soi à un niveau assez élevé... et donc ridicule. J’avais failli arrêter après cela mais j’ai continué.

Sa vision des choses est intéressante, on a envie d’y croire à sa révolution socio-libérale mais c’est juste une vision et il n’y aucun véritable programme. Il pense sincèrement que libéraliser le marché du travail, assouplir les règles juridiques, déréguler davantage le marché financier permettra à notre pays d’aller mieux et profitera à tous... mais cela profite seulement aux très riches et aux multinationales tout en demandant aux mêmes classes moyennes & aisés de se serrer davantage la ceinture avec toujours moins de moyens pour les services publics notamment ceux de première utilité.

Les signaux envoyés dans ce livre et dans la réalité sont très mauvais, les gens (comme moi) en ont marre d’être pris pour des imbéciles. Pourtant on souhaiterait juste un environnement de partage plus équitable des richesses notamment en France, de développement durable et d’ordre républicain."

Donc il est clair que The Economist voyait surtout l'élection de Macron comme une révolution politicienne permettant de réformer la France à défaut de subir une révolution citoyenne. Or, c'est exactement l'inverse qui est en train de se produire: clairvoyance zéro pointé.

Le Monde en 2017

Certains lecteurs m'ont fait part du fait que le magazine avait également montré une foule de manifestants en jaune dans l'édition annuelle de 2017. Cette allusion est pourtant nettement moins évidente car les pancartes montrent des slogans contre l'Union Européenne, l'accord TTIP (Traité de libre-échange transatlantique) et le TPP (Accord de partenariat transpacifique). Ce sont en gros des manifestants contre la mondialisation et rien n'indique qu'elles soient liées à la France. D'ailleurs, la mobilisation à ce sujet dans l'hexagone est très faible. Par contre, en 2016, 320.000 Allemands ont défilé contre le Tafta, selon les syndicats. Cette photo est donc loin d'être prophétique. The Economist montrait simplement la poursuite de la mobilisation populaire contre ces traités.

Les français quand à eux, n'ont pour la plupart, toujours pas compris que l'UE est en grande partie responsable de leurs malheurs. La grogne populaire reste le plus souvent axée sur des objectifs à court terme et une cible bien identifiable (Macron). Les marionnettistes en coulisse eux restent toujours dans l'ombre, bien à l'abris de la révolte qui couve.



Publié par Fawkes News

6 commentaires:

  1. Il tient une lanterne...l’hermite...
    La lanterne...

    RépondreSupprimer
  2. fabiola

    Gaz lacrymogène, pourquoi son utilisation :
    https://www.youtube.com/watch?v=Crjvl4voqns

    RépondreSupprimer
  3. Il en est de même pour la création du site des gilets jaunes ! Les pro-Macron veulent faire croire qu'il a été créé en 2017 pour incriminer Trump.
    https://www.facebook.com/DamoclesOrganisation/photos/a.398589880476582/782661668736066/
    En fait il a été créé en 2008 !
    http://www.hosterstats.com/historicaldns.php?domain=giletsjaunes.com
    Comme par hasard, il a été créé la même année que quand le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) décidait le 13 février 2008 de rendre obligatoire la présence dans tout véhicule d’un gilet de sécurité et d’un triangle de pré-signalisation :
    http://www.securite-routiere.gouv.fr/connaitre-les-regles/le-vehicule/le-triangle-et-le-gilet

    Le clan pro-Macron est extrêmement virulent sur twitter : on voit dans quel camp sont certains journalistes comme ici :
    https://twitter.com/cavousf5/status/1070392361400848384

    https://twitter.com/frhaz/status/1070442745590890501
    https://twitter.com/HRyssen/status/1070264333630877696

    RépondreSupprimer
  4. Parmi les gilets jaunes il y a de nombreux représentants de petites entreprises. Que payent-ils pour les comparer aux multinationales s'enregistrant dans des paradis fiscaux européens (en Irlande la taxe n'est que de 4%, au Luxembourg de 3%, à Malte 5%) :

    La loi de finances pour 2018 (article 84) poursuit certes un programme de baisse progressive du taux de l'impôt sur les sociétés (IS) pour arriver à 25 % en 2022. Pour l'instant il est de 28 % pour les bénéfices inférieurs à 500 000 € et 33,3 % (ou 1/3) au -delà. Le taux sera ensuite porté à : 31 % au delà de 500 000 € de bénéfices en 2019 ; 28 % sur l'ensemble des bénéfices en 2020 ; 26,5 % en 2021.
    https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23575

    La différence entre 3 ou 4% contre plus de 25% est énorme ! Elle est due à cette exigence de l'Union Européenne de laisser la libre circulation des capitaux.

    Que faire alors ? Soit Bruxelles supprime les paradis fiscaux ou demande aux états de ne pas commercer avec les societés enregistrées dans les paradis fiscaux, soit les Français décident de sortir par un frexit de cette Union Européenne particulièrement injuste. Car un Etat a besoin de certaines rentrées fiscales pour fonctionner. Si les plus grosses societés (d'energie, agro-alimentaire, médicale) n'y participent pas, elles feront disparaître les petites. Tout l'enjeu est là mais personne n'en parle. On voit bien que les médias et les dits représentants des gilets jaunes ne sont que des leurres. Et ce n'est pas en traitant les gilets jaunes d'antisémitisme, de peste brune, d'homophobie ou d'extrêmisme que cela va arranger les choses. Pour rappel, le premier président de la commission européenne était un nazi ainsi que le premier du groupe Bilderberg ! D'autre part, ce parti En Marche n'est-il pas inspiré d'un précédent ?
    https://3.bp.blogspot.com/-xZCIPNqT2TM/WRFbR4fX-aI/AAAAAAAAiH4/Q6qdhZ71F7EI1iNkOxQl04g5ZPRiVMh4QCLcB/s640/C-iD4xSXcAAIEvE.jpg
    Et de cette Europe ?
    http://img.over-blog-kiwi.com/1/36/49/13/20150808/ob_73043f_europe-nazi.jpg
    Ecoutons le :
    https://www.youtube.com/watch?v=uYOxZFCdtGQ

    RépondreSupprimer
  5. Concernant l'Hermite, je repense à la prophétie Hopi (indien d'amérique du nord.) Les Hopis attendent la venue d'une sorte de messie : "Notre vrai frère blanc, quand il viendra, sera très puissant et sera vêtu d’une cape rouge.  Il ne sera d’aucune religion que la sienne propre.  Il apportera avec lui un morceau de la pierre sacrée. Grande sera sa venue.  Personne ne pourra confronter sa puissance." Mais je pense aussi au lucifériens qui attendent le porteur de lumière pour usurper le messie. Il tient une lampe ici.

    RépondreSupprimer
  6. Je dois ajouter cette image terrible du film "Eyes Wide Shut" de Stanley Kubrick: http://mk-polis2.eklablog.com/decodage-du-film-eyes-wide-shut-de-stanley-kubrick-a96885141
    Regardez cette photo du film, il vous rappelle rien ?
    https://i0.wp.com/vigilantcitizen.com/wp-content/uploads/2013/07/eyes2.jpg?resize=500%2C250

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog