vendredi 8 mars 2019

13 000 tirs de LBD, 21 éborgnés: recensement provisoire des 148 blessés graves chez les Gilets Jaunes (MAJ)




  1. ZINEB REDOUANE, 80 ans, a été tuée par une grenade lacrymogène reçue en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018.
  2. MAXIME, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Quimper le 17 novembre 2018.
  3. RICHIE A., 34 ans, a perdu son oeil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Saint-Paul (La Réunion) le 19 novembre 2018.
  4. JEROME H. a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
  5. PATRICK G, 59 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou d’une GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
  6. ANTONIO B, 40 ans, vivant à Pimprez, a été gravement blessé au pied par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  7. GABRIEL P, 21 ans, apprenti chaudronnier vivant dans la Sarthe, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  8. FLORENT P, 30 ans, est blessé par plusieurs éclats de grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
  9. XAVIER E., 34 ans, vivant à Villefranche sur Saône, a eu une fracture de la mâchoire, du palais, du plancher de l’orbite, de la pommette, plusieurs dents cassées et la lèvre coupée par un tir de LBD 40 à Villefranche sur Saône le 24 novembre 2018.
  10. SIEGFRIED C, 33 ans, vivant près d’Epernay, a été gravement blessé à la main par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
  11. MAXIME W., a été brûlé à la main et a perdu définitivement l’audition à cause d’une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
  12. FAB a été blessé au front par une grenade de désencerclement à Paris le 24 novembre 2018.
  13. AURELIEN a été blessé à la mâchoire (5 points de suture) par un tir de LBD 40 le 24 novembre 2018 à Tours.
  14. CEDRIC P., apprenti carreleur vivant à la Possession (Réunion), a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à la Possession le 27 novembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI
  15. JACKY S, 58 ans, a perdu son œil à cause d’un tir de LBD 40 à Saint Louis de la Réunion le 27 novembre 2018.
  16. FRANCK D., 19 ans, a perdu son œil à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
  17. HEDI, 29 ans, a perdu son œil à cause d’une grenade de désencerclement au Puy en Velay le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien : CLIQUEZ ICI.
  18. GUY B., ~60 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
  19. AYHAN P, 52 ans, technicien Sanofi vivant à Joué-les-Tours, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Tours le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  20. BENOIT B., 29 ans, a été gravement blessé à la tempe (œdème cérébral) par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018. Il a été placé en coma artificiel. MAJ : il est sorti du coma après 20 jours, le 21 décembre 2018.
  21. MEHDI K, 21 ans, a été gravement blessé lors d’un passage à tabac à Paris le 1er décembre 2018.
  22. ANTHONY, 18 ans, a été blessé à l’œil par un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018.
  23. JEAN-PIERRE, a eu la main fracturée par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018.
  24. MAXIME I, 40 ans, a eu une double fracture de la mâchoire à cause d’un tir de LBD 40 à Avignon le 1er décembre 2018.
  25. FREDERIC R., 35 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.
  26. CHRISTOPHE L. a eu le nez fracturé et le front ouvert par un jet de CANON A EAU le 1er décembre 2018 à Paris.
  27. LIONEL J, 33 ans, a été blessé à la tempe (7 points de suture + 1 plan sous-cutané) par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.
  28. KEVIN P a été brûlé au second degré profond à la main gauche (15 jours d’ITT) par une capsule de gaz lacrymogène le 1er décembre 2018 à Paris.
  29. MATHILDE M, 22 ans, a été blessée à l’oreille (25 points de suture, acouphènes, lésions internes légères avec troubles de l’équilibre) par un tir de LBD 40 à Tours le 1er décembre 2018.
  30. ROMEO B, 19 ans, a eu une fracture ouverte du tibia (90 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Toulouse.
  31. ELIE B, 27 ans, a eu une fracture de la mâchoire et une dent cassée par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  32. ETIENNE P, agent SNCF, a eu une fracture du tibia (90 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.
  33. HUGO C, photographe, a été blessé à l’arcade par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.
  34. CHARLINE R, 29 ans, a été blessée au pied (opération d’extraction sous anesthésie générale) par un éclat de grenade GLI F4 à Paris le 1er décembre 2018.
  35. ALEXANDRE S, 27 ans, a été blessé aux jambes par des éclats multiples de grenade GLI F4 à Paris le 1er décembre 2018.
  36. FRANCK O a été blessé au front par un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  37. ROMAIN a été blessé par une grenade de désencerclement à Paris le 1er décembre 2018.
  38. BENJAMIN R a été blessé à la mâchoire (menton) par un tir de LBD40 le 1er décembre 2018 à Paris (Source)
  39. MEHDI F a été blessé au torse (avec tuméfaction du poumon) par un tir de LBD40 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.
  40. CHRISTOPHER a eu une triple fracture des os du visage à cause d’un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Calais.
  41. DORIANA, 16 ans, lycéenne vivant à Grenoble, a eu le menton fracturé et deux dents cassées par un tir de LBD 40 à Grenoble le 3 décembre 2018.
  42. ISSAM, 17 ans, lycéen vivant à Garges les Gonesse, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Garges-les-Gonesse le 5 décembre 2018.
  43. OUMAR, 16 ans, lycéen vivant à Saint Jean de Braye, a eu le front fracturé par un tir de LBD 40 à Saint Jean de Braye le 5 décembre 2018.
  44. JEAN-PHILIPPE L, 16 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 6 décembre 2018 à Bézier.
  45. RAMY, 15 ans vivant à Vénissieux, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou une grenade de désencerclement à Lyon le 6 décembre 2018.
  46. ANTONIN, 15 ans, a eu la mâchoire et la mandibule fracturées par un tir de LBD 40 à Dijon le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
  47. THOMAS, 20 ans, étudiant vivant à Nîmes, a eu le sinus fracturé par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  48. DAVID, tailleur de pierre vivant en région parisienne, a eu la maxillaire fracturée et la lèvre arrachée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  49. FIORINA L., 20 ans, étudiante vivant à Amiens, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD à Paris le 8 décembre 2018.
  50. ANTOINE B., 26 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
  51. JEAN-MARC M., 41 ans, horticulteur vivant à Saint-Georges d’Oléron, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
  52. ANTOINE C., 25 ans, graphiste freelance vivant à Paris, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  53. CONSTANT D., 43 ans, technico-commercial au chômage vivant à Bayeux, a eu une fracture du plancher orbital, une triple fracture du nez et 25 points de suture à cause d’un tir de LBD 40 à Mondeville le 8 décembre 2018.
  54. CLEMENT F., 17 ans, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
  55. NICOLAS C., 38 ans, a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
  56. YANN, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 à Toulouse le 8 décembre 2018.
  57. PHILIPPE S., a été gravement blessé aux côtes, avec hémorragie interne et fracture de la rate par un tir de LBD à Nantes le 8 décembre 2018
  58. ALEXANDRE F., 37 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  59. MARIEN, 27 ans, a eu une double fracture de la main droite à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Bordeaux.
  60. FABIEN, a eu la pommette fendue et le nez fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  61. EMERIC S., 22 ans, a eu le poignet fracturé avec déplacement du cubitus par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  62. HICHEM B. a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  63. HANNIBAL V. a été blessé à l’œil par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  64. MANON M. a eu le pied (2ème métatarse) fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Nantes.
  65. ALEXANDRA a été blessée à l’arrière de la tête par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  66. MARTIN C. a été blessé à proximité de l’œil par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Marseille.
  67. GUILLAUME P., a eu une fracture ouverte de la main avec arrachement des tendons à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Nantes.
  68. AXELLE M., 28 ans, a eu une double fracture de la mâchoire et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  69. STEVEN L., 20 ans, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 et la main fracturée à cause de coups de matraque télescopique (jusqu’à perte de connaissance) le 8 décembre 2018 à Paris.
  70. ERIC P. a eu une fracture de la mâchoire, la lèvre fendue et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI
  71. DAVID D., 31 ans, ouvrier du bâtiment, a eu le nez fracturé, une narine sectionnée et un hématome à la lèvre supérieure à cause d’une grenade de désencerclement le 8 décembre 2018 à Bordeaux.
  72. PATRICE P., 49 ans, a perdu l’oeil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  73. NICOLAS D, a eu la pommette fracturée par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
  74. NICOLAS, 38 ans, a eu une fracture du métacarpe à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
  75. CHARLES A a été blessé au front par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Rouen.
  76. JEAN MICHEL, ~40 ans, a eu la mâchoire fracturée, la lèvre fendue et des dents arrachées par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018 (source : L’Express)
  77. R. a été blessé à l’arrière de la tête (décollement de la membrane cérébrale, hématome extradural, fracture non-déplacée du crâne = 1 mois d’ITT) par un tir de LBD 40 le 08 décembre 2018 à Paris (Source).
  78. VANESSA L., 33 ans, a partiellement perdu l’usage de son œil gauche (perte d’acuité de 3/4) et eu le crâne fracturé par un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  79. ETIENNE K., a eu une triple fracture de la mandibule gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris.
  80. FABIEN R, 30 ans, a eu le testicule gauche fracturé (nécessitant son ablation) par un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Bordeaux.
  81. LOLA V., 18 ans, a eu une triple fracture de la mâchoire, des dents cassées et la joue ouverte le 18 décembre 2018 à Biarritz. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  82. RODOLPHE, a été blessé aux jambes par une grenade de désencerclement le 18 décembre 2018 à Sens (Source). Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  83. BERNARD T a été blessé à la jambe (avec infection) par un tir de LBD40 à Rennes le 19 janvier 2019.
  84. JANELLE M., a été blessée au pied par une grenade de désencerclement (à confirmer) le 22 décembre 2018 à Nancy.
  85. AURORE C., a eu une fracture de la malléole gauche (6 semaines d’immobilisation, 45 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 22 décembre 2018 à Bourg-en-Bresse.
  86. AGNES LACAM, a été blessée au dos et à la main (arrachement osseux et des ligaments, 4 jours d’ITT) par 2 tirs de LBD 40 à Toulouse le 22 décembre 2018
  87. AGNES LOUE a été blessée à la cuisse gauche par une grenade de désencerclement à Nantes le 22 décembre 2018.
  88. VICTORIA F a été blessée à l’arrière de la tête (18 agrafes) par un tir de LBD 40 à Paris le 22 décembre 2018.
  89. GREGORY a été grièvement blessé aux testicules par un tir de LBD 40 à Rouen le 22 décembre 2018.
  90. “R.G”, 24 ans, a perdu un œil à cause d’un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Toulouse. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  91. CORENTIN G., a été blessé à la jambe par un gros éclat de grenade GLI F4  le 29 décembre 2018 à Rouen
  92. STEVE B. a été blessé à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.
  93. SABRINA L, 38 ans, a été blessée à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen (Source : 76actu)
  94. MICKA T. a été blessé à la jambe et à la tempe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.
  95. MICKAEL F, 37 ans,a été blessé à la jambe par plusieurs éclats métalliques (12 jours d’ITT) de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen (Source : 76actu)
  96. COLINE M. a été blessée au bras par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Rouen
  97. JONATHAN C. a été blessé au bras par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Rouen
  98. ADRIEN M., 22 ans, a été gravement blessé derrière la tête (traumatisme crânien) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Nantes.
  99. YVAN B, a été blessé au nez et à l’œil (8 points de suture) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Montpellier.
  100. FANNY B, 29 ans, a été blessée à la cheville par une grenade de désencerclement le 29 décembre 2018 à Nantes.
  101. LAURENT a été blessé au front (11 points de suture) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Montpellier.
  102. GEOFFREY a eu le nez fracturé (29 points de suture) par un tir de LBD 40 à Montpellier le 29 décembre 2018.
  103. MANON a eu une fracture de la main avec plaie à l’index et hématomes sur le reste du corps à cause d’un grenade de désencerclement à Montpellier le 29 décembre 2018 (Source)
  104. GUILLAUME a été blessé à l’arcade (4 points de sutures au front, oedème palpébral) par une grenade de désencerclement le 29 décembre 2019 à Nantes (Source)
  105. SYLVERE E. a été blessé au pied (fracture non déplacée des 2eme et 3eme métatarse) par un tir de LBD 40 à Albi le 1er janvier 2019
  106. ROBIN B. a été blessé à l’arrière de la tête (4 agrafes + hématome) par un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à La Rochelle.
  107. FLORENT M. a eu une fracture ouverte de la zygomatique à cause d’un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à Paris.
  108. OLIVIER H. a été blessé à la tête (traumatisme crânien avec perte de connaissance) par un tir de LBD40 le 05 janvier 2019 à Paris.
  109. DANIEL a été blessé au front par un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  110. LIONEL L. a eu une fracture ouverte de la jambe (3 mois d’immobilisation) à cause d’une grenade de désencerclement à Paris le 5 janvier 2019.
  111. DAVID S. a eu le nez cassé et 9 points de suture (20 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 5 janvier 2019 à Bordeaux.
  112. ADRIEN, a été blessé à l’oeil par un tir de LBD 40 le 5 janvier 2019 à Saint Etienne.
  113. VITALIA, photographe, a eu le sinus maxillaire droit, du zygomatique droite et du plancher orbitaire à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 5 janvier 2019.
  114. LEILA D, a été blessée à l’arcade sourcilière (4 points de suture, 5 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 à Paris le 5 janvier 2019
  115. CYRILLE B a eu une triple fracture du pied (métatarsien, 45 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 à Puy en Velay le 5 janvier 2019
  116. NINEF R, 35 ans, a perdu un œil à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Toulon.
  117. BENJAMIN V., 23 ans, ouvrier, a perdu un œil et 6 fractures des os de la face et du nez à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bordeaux. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  118. XAVIER L., 46 ans, photo-journaliste, a eu la rotule fracturée (45 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à La Rochelle.
  119. LILIAN, 15 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Strasbourg.
  120. WILLIAM R., 23 ans, a eu une fracture de l’arcade sourcilière avec hématome intracrânien à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Paris.
  121. LUDOVIC B, a été blessé à la joue par une grenade de désencerclement à Paris le 12 janvier 2019.
  122. SEBASTIEN M, a eu la mâchoire fracturée et 5 dents cassées par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  123. MARIE-PIERRE L., 47 ans, a été blessée à la cuisse par une grenade de désencerclement le 12 janvier 2019 à Nantes.
  124. SANDRA, 29 ans, a été gravement blessée au pied (10 jours de soins, risque de phlébite) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 au Havre.
  125. SAMIR a été gravement blessé à la tempe (paralysie faciale) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Saint Etienne. Cagnotte de soutien,CLIQUEZ ICI.
  126. OLIVIER, 51 ans, pompier, a été gravement blessé à la tempe (placé en coma artificiel suite à une hémorragie cérébrale) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bordeaux
  127. NICOLAS, a été blessé à l’oeil par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bar le Duc.
  128. ANTHONY B., a été blessé derrière la tête (traumatisme crânien, 10 points de suture sous-cutanés, 10 points de suture de surface) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Besançon.
  129. MAR, 51 ans, a été blessé au front (traumatisme crânien, plaie ouverte de 10 cm de long et jusqu’au crâne, 10 points de suture) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Nîmes.
  130. SEBASTIEN D., a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Nîmes.
  131. CEDRIC a eu une fracture ouverte du premier métacarpe et un tendon sectionné à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bourg en Bresse.
  132. VINCENT S, 36 ans, technicien informatique, a été gravement blessé à la tête par une balle de LBD40 ayant provoqué un traumatisme crânien occasionnant la perte de la parole (10 jours d’hospitalisation, 40 jours d’ITT reconductibles) à Bourges le 12 janvier 2019.
  133. ANONYME, 14 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Saint Etienne le 12 janvier 2019.
  134. VIRGILE a eu le nez fracturé, un œdème palpébral à l’œil droit et une plaie de 6 cm à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Montpellier (Source)
  135. GWENDAL L, 27 ans, a perdu un œil à cause d’une grenade de désencerclement le 19 janvier 2019 à Rennes.
  136. AXEL, 25 ans, a eu plusieurs fractures du front et de l’arcade, une fracture de l’orbite et un oedème à l’oeil à cause d’un tir de LBD 40 le 19 janvier 2019 à Montpellier.
  137. JEAN CLAUDE M, a été gravement blessé à l’œil (perte temporaire de la vue) par un tir de LBD 40 le 19 janvier 2019 à Rennes.
  138. YANN S, 39 ans, serveur, a eu 11 dents fracturées et expulsées (12 jours d’ITT) par des coups de matraques à Toulouse le 19 janvier 2019. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  139. JEROME R., a perdu un oeil à cause d’un tir de LBD 40 ou d’une grenade de désencerclement (à déterminer) à Paris le 26 janvier 2019.
  140. SYLVAIN a été blessé à l’œil (hématome de 7cm ×5cm, plaie sous l’angle interne mesurant 2cm, suturée) par un plot de grenade de désencerclement le 02 février 2019 à Toulouse.
  141. CHRISTOPHE a été blessé à la mâchoire par un tir de LBD 40 le 02 février 2019 à Paris
  142. JEROME D a été blessé au front (10 points de suture) par un tir tendu de grenade (à déterminer) le 02 février 2019 à Toulouse (Source)
  143. LOUIS B a eu une fracture du pied à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 02 février 2019.
  144. NICOLAS a été blessé à la mâchoire par un tir de LBD 40 à Paris le 02 février 2019.
  145. SEBASTIEN M a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris (devant l’Assemblée Nationale)le 09 février 2019. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
  146. STEPHANIE F a été blessée au coude (12 points de suture, pose de vis) par un tir de LBD 40 à Lorient le 09 février 2019.
  147. YANNICK, 35 ans, a eu plusieurs dents cassées par un tir de LBD 40 à Paris le 16 février 2019. (Source)
  148. UN HOMME a été grièvement blessé au visage (mâchoire et dents) par un tir de LBD 40 à Paris le 2 mars 2019 (Source).


  149. Notre décompte provisoire des mutilations définitives établit donc le bilan suivant :
    • 1 personne a été tuée (grenade lacrymogène)
    • 5 personnes ont eu la main arrachée (grenades GLI F4)
    • 21 personnes ont perdu l’usage d’un oeil (balles de LBD 40 et grenades de désencerclement)
    • 1 personne a perdu définitivement l’audition (grenade)

Source: Désarmons-les









17 commentaires:

  1. C'est hallucinant comme bilan, il faut continuer la lutte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant te dire qu'avec un membre en moins, ta vie va radicalement changée.

      Supprimer
  2. Nicolas a récemment quitté la police. Entre références à Hitler et ultravirilisme, il raconte un quotidien marqué par l’ennui, les magouilles et la violence. Et comment la sensation de devenir «violent et raciste» l’a fait renoncer au métier

    https://twitter.com/Mediapart/status/1076039574189674496

    RépondreSupprimer
  3. Les policiers barcelonais sont aussi pas mal dans le genre bourrins:

    https://www.youtube.com/watch?v=RBfZx9fzK2o

    RépondreSupprimer
  4. sur le murjaune http://lemurjaune.fr/

    photos atroces des graves blessures de guerre subies par les gilets jaunes en raison d'un usage disproportionné de la force, d'ordres illégitimes, et d'utilisation d'armes dangereuses interdites dans les autres pays européens ; témoignages sur chaque photo. De nombreux jeunes sont concernés y compris des ados!
    http://lemurjaune.fr/

    Sur France Bleu un médecin du Samu prend le micro, il explique qu’il ne compte plus le nombre de blessés graves, fractures diverses, arcades et crânes ouverts jusqu’à l’os, mâchoires déboîtées, mains déchiquetées ou visages déchirés par des tirs de flash-ball, côtes cassées, contusions graves, jambes perforées, hémorragies internes dues aux tirs tendu, œils crevés, mais le plus dramatique, explique t-il, c’est que ce sont des gens qui n’ont rien à voir avec des casseurs !
    http://www.ricochets.cc/Reccord-de-violences-policieres-sur-gilets-jaunes-A-present-tout-le-monde-doit.html

    RépondreSupprimer
  5. Le mur de la honte!
    Des jeunes mutilé à vie pour la plupart!
    À envoyé à toute la clique de psychopathes
    Ça les ferais même pas réagir puisqu'il ont la haine du peuple

    RépondreSupprimer
  6. C'est une honte , et une fois de plus le silence assourdissant des médias, des syndicats, de certaines associations, de l'oppositions molles etc... fait que ce pays entre les 2 pieds joints dans une dictature des plus répressive.
    Il y a une pétition pour envoyé macron et sa clique devant la CEDDH, alors oui c'est quasi impossible, mais l'important c'est que certains prennent conscience de là violence de l'état dictatorial dans lequel nous somme:
    https://www.change.org/p/envoyons-l-%C3%A9tat-devant-la-cours-europ%C3%A9enne-des-droits-de-l-homme/u/23864891

    RépondreSupprimer
  7. La république totalitaire qui a massacré des dizaines de milliers de Vendéens dès 1792, ne craint pas les manifestations mais la perte de ce qui la fait vivre, l'enrichit et la justifie.
    Le vrai combat contre les 1% qui veulent nous réduire en esclavage: 1. réduire notre consommation de 50%, 2. retirer son argent de la banque et 3. arrêter d'aller voter
    Le reste, croyez moi, c'est du pipeau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100 % D'accord, j'ai commencé à retirer mon argent de la banque,je vais de moins en moins en grande surface et plus du tout dans les centres commerciaux, j'ai jeté ma carte d'électeur dès le 2ème tour des présidentielles. Je ne suis pas gilet jaune mais je les soutiens à 2000 %.

      Supprimer
    2. Je crois qu'il doit y avoir un paquet de gens qui ont arrêté de voter dans les rues et après ça vient se plaindre. On perd tout droit à cela à partir du moment ou s'exclue du processus démocratique. Il vaut ce qu'il vaut mais il existe et il faut en profiter quand on a l'opportunité de voter. Lorsque que l'un de vous ne va pas aux urnes, cela bénéficie à Macron.

      Supprimer
  8. Quand les médias MSM, organismes de propagande toujours du mauvais côté, légitiment le "droit de mutiler"...

    https://www.bfmtv.com/police-justice/face-aux-mises-en-cause-des-grenades-et-flashball-les-policiers-rappellent-leur-droit-a-se-defendre-1608814.html

    Il n'est pas question du droit à se défendre qui suppose la riposte à une agression préalable, et ils le savent, mais à tirer à vue sur des foules en ciblant des visages de personnes manifestant pacifiquement qui ne les agressent en aucune façon (54 personnes gravement blessées au visage); ce sont des actes de nature purement criminelle, prévus et réprimés par le code pénal.

    acte de mutilation = crime (y compris pour les FO)
    A quand une citation directe en Cour d'assises de ces meurtriers du peuple? En tirant sur les visages, ils savent pertinemment que la personne sera grièvement blessée, voire mutilée. Ce sont donc des actes intentionnels. Ces individus dangereux dont certains prennent une jouissance perverse à tirer sur le peuple doivent être révoqués de la fonction publique. Notre police doit être propre et sûre dans un Etat de droit; elle est là pour servir le peuple et non pour le mutiler en application d'ordres illégitimes.

    Combien de clones de Benalla ou autres barbouzes parmi ces tireurs, il suffit de regarder leur accoutrement (certains avec des casques et jeans et sans insignes ni brassards)? La France n'est pas Gaza!

    Article 222-9 du code pénal
    Les violences ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente sont punies de dix ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende.

    Article 222-10 du code pénal
    L'infraction définie à l'article 222-9 est punie de quinze ans de réclusion criminelle lorsqu'elle est commise :
    2° Sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur ;
    7° Par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission ;
    10° Avec usage ou menace d'une arme.

    circonstances aggravantes = 15 ans de réclusion criminelle! C'est le tarif pour chacun de ces mutilateurs...

    A lire : rapport du défenseur des droits demandé par l'assemblée nationale sur le maintien de l'ordre au regard des règles de déontologie.
    http://www.assemblee-nationale.fr/presidence/Rapport-MO-09-01-18.pdf

    RépondreSupprimer
  9. MAJ Gitans/ Dettinger Le 11/01/2019 à 12:52
    Gitan interpellé à Stiring-Wendel pour incitation à l’insurrection

    Un membre de la communauté des gens du voyage a été arrêté à Stiring-Wendel suite à la publication d’une vidéo sur Facebook appelant à l’insurrection contre le pouvoir. Cet appel était lancé suite à l’arrestation du boxeur gitan Gilet jaune Christophe Dettinger.

    Un Gitan a d’ailleurs été arrêté à Stiring-Wendel en Moselle. 
    Jeudi après-midi, un homme de 31 ans, de la communauté des gens du voyage, a été interpellé en pleine rue à Stiring-Wendel, près de Forbach. Une quinzaine de gendarmes de la brigade de recherche de Metz et de la compagnie de Forbach ont participé à cette arrestation. Le trentenaire a été placé en garde à vue à Sarreguemines.

    Provocation au crime ou au délit par voie électronique

    Il lui est reproché la publication d’une vidéo, le 9 janvier sur Facebook. « Dans ce message vidéo, cette personne appelle à l’insurrection », note Jean-Luc Jaeg, le procureur de la République de Sarreguemines. L’homme doit donc répondre de provocation au crime ou au délit via communication au public par voie électronique.

    Suite à l’arrestation du boxeur Gilets jaunes Christophe Dettinger, de nombreux appels à se mobiliser ont été lancés et ont enflammé le web. Trois vidéos avaient notamment été repérées, appelant à en découdre à Paris et à y faire des dégâts. Dettinger, membre de la communauté gitane, qui avait frappé des membres des forces de l'ordre lors d'une manifestation dans la capitale, a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès le 13 février.

    Il fait aussi l’objet d’un mandat d’arrêt

    La garde à vue du trentenaire interpellé à Stiring-Wendel doit se terminer dans l’après-midi de ce vendredi et il sera convoqué au tribunal correctionnel de Sarreguemines le 1er février pour s'expliquer sur cette vidéo postée sur Facebook. Ce gitan de 31 ans fait également l’objet d’un mandat d’arrêt de la cour d’appel de Caen pour des faits de droit commun, vol aggravé.

    L’homme étant issu de la communauté des gens du voyage est très mobile mais était dernièrement souvent à Stiring-Wendel et Forbach en Moselle.

    https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-forbach/2019/01/11/gilets-jaunes-un-homme-interpelle-a-stiring-wendel-pour-incitation-a-l-insurrection?preview=true


    RépondreSupprimer
  10. On peut avoir les photos et la liste des blessures coté forces de l'ordre svp ?

    RépondreSupprimer
  11. @Anonyme19 janvier 2019 à 23:08 :

    Y'en a pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. Le ministère a juste annoncé 1000 blessés mais ne précise pas ni si c'est grave ou léger, ni la nature des blessures. Si ça se trouve, un bleu sur la joue c'est compté comme un blessé chez eux. Bien sûr, il y a aussi eu des blessés graves mais le ministère est resté très vague sur le sujet:

      https://www.liberation.fr/checknews/2019/01/17/gilets-jaunes-combien-y-a-t-il-eu-de-blesses-graves-parmi-les-policiers-et-gendarmes_1703534

      Supprimer
  12. En un mois, la police a tiré 100X fois de balles de LBD que la gendarmerie:

    https://lessor.org/operationnel/info-lessor-gilets-jaunes-les-gendarmes-ont-tire-seulement-35-balles-de-defense-depuis-le-1er-fevrier/

    Je parie que le summum ça doit être les cowboys de la BAC qui tirent tout ce qui bouge ou presque.

    RépondreSupprimer
  13. faudrait que tout ces blessés fassent une "class action" pour attaquer l'etat;ça leur rendra pas leurs membres mais ça ferra douiller les responsables de cette merde.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog