mardi 11 décembre 2018

Un CRS témoigne : on nous a donné l’ordre de laisser casser pour que le mouvement devienne impopulaire



Cet autre article du syndicat France Police évoque le fait que plusieurs Officiers de police judiciaire ont subi des pressions de la part des autorités administratives (des hautes sphères du pouvoir donc) samedi dernier afin que les interpellés soient placés en garde à vue sans qu'ils aient leur mot à dire. Fawkes

-------

Le mouvement des gilets jaunes ébranle les forces de police. Certains fonctionnaires, comme Martin, CRS, ont décidé de se mettre en arrêt maladie pour ne plus se sentir du mauvais côté de la barricade.

Martin (1) est CRS depuis de nombreuses années. Des manifestations et des interventions parfois violentes, il en a connu un nombre incalculable. Malgré des conditions de travail difficiles et des doutes occasionnels, il a toujours appliqué les directives avec discipline et obéissance, comme le veut la profession. Mais la réponse policière aux manifestations de ces dernières semaines ordonnée par le ministère de l’Intérieur l’a tellement écœuré qu’il a préféré se mettre en arrêt maladie pour ne plus cautionner cette répression aveugle. 


« Je ne me voyais pas taper sur des gens qui n’ont rien fait. L’usage de la force est censé être proportionné. Même si ce terme est subjectif, ça veut dire qu’on n’a pas le droit de tout faire. Or, quand on nous dit de gazer sans sommation des lycéens qui manifestent pacifiquement, c’est un ordre illégal. Dans le mouvement des gilets jaunes, ce ne sont plus des groupes de casseurs bien identifiés qu’on a en face de nous, c’est le peuple : des gens qui ont un réel combat ou même qui se retrouvent en situation de légitime défense face à la police », s’insurge-t-il.

« On se demande si notre devoir ne serait pas d’être avec le peuple. On subit la même violence sociale... »

D’après lui, il y a une réelle volonté politique de jeter de l’huile sur le feu. « Quand on voit dans les comptes rendus opérationnels le nombre de lacrymos ou de Flash-Ball utilisés, on est à des niveaux exceptionnels, alors qu’on a vécu des manifestations beaucoup plus dangereuses pour nous où on avait interdiction d’utiliser les lanceurs de balles de défense (nom officiel du Flash-Ball – NDLR) », affirme-t-il. « Et ça, ce sont des décisions qui viennent du ministère de l’Intérieur », souligne-t-il. En parallèle, « aucune consigne de mesure n’est donnée aux CRS, contrairement à d’autres manifestations où on nous met la pression. 

Là, il y a une volonté que les collègues se lâchent », estime-t-il. D’autant que l’état physique des fonctionnaires de police n’arrange pas vraiment les choses. « Quand on doit se lever à 2 heures du matin pour rejoindre sa compagnie à 3 heures et être sur les Champs-Élysées de 7 heures du matin à 22 heures, c’est sûr qu’on est épuisé et qu’on n’a plus le même discernement ni le même self-control », rappelle-t-il.

(Fawkes: pour se lâcher, ils se sont lâchés.)


Et ce n’est pas la prime promise par Emmanuel Macron qui suffira à apaiser les tensions. « Tous les collègues auxquels j’en ai parlé se sont sentis insultés. On l’a ressenti comme si c’était un susucre qu’on nous donnait pour qu’on ferme notre gueule et qu’on aille faire le sale boulot », lâche-t-il. D’après lui, le mouvement des gilets jaunes a fait naître des débats inédits dans sa compagnie. 

«Certains taperaient sur père et mère si on leur en donnait l’ordre. Mais il y a une vraie crise existentielle pour d’autres. On se demande si notre devoir ne serait pas d’être avec le peuple. On subit la même violence sociale en termes de salaire, et on est doublement victimes de l’autoritarisme de l’État parce qu’en plus c’est notre patron et qu’on est muselés », souligne le fonctionnaire, qui a observé plusieurs arrêts maladie dans sa compagnie ces derniers jours. « Il ne manque pas grand-chose pour que les flics refusent de retourner en manif la prochaine fois », estime-t-il.

Concernant le revirement annoncé dans la stratégie de maintien de l’ordre mise en place par la préfecture de police de Paris – d’un dispositif plus statique samedi dernier à celui prévu comme plus mobile et offensif pour ce samedi –, Martin estime qu’il s’agit là d’une « décision politique habituelle ». « C’est ce qui a été fait lors des dernières manifestations contre la loi travail ou le 1er Mai : on nous donne l’ordre de laisser casser pour que le mouvement devienne impopulaire, et la fois d’après on y va fort parce que l’opinion publique attend une réaction de répression policière. »

(1) Le prénom a été modifié.

Aya Lafargue

Source: L'Humanité (7 décembre, juste avant la manifestation de samedi 8 qui était bien mieux encadrée et ou des ordres clairs étaient donnés pour montrer que le gouvernement reprend la main)

10 commentaires:

  1. fabiola

    Au vu des images et vidéos, certains enfoirés à la solde des nébuleux s'en sont donné à coeur joie.

    Action-réaction-solution = faire croire à la protection de la population, et les gros moutons y croient et y croiront toujours malheureusement car beaucoup se sentent le besoin d'être protégés, dirigés, qu'on leur donne leur susucre.

    RépondreSupprimer
  2. Chers CRS, gendarmes et autres fonctionnaires de police.

    Samedi prochain, durant l'acte V, à 14h00 précises, voici ce que vous pourriez TOUS faire : vous vous retournez tous à 180° pendant 1 minute. Et si vous le pouvez, pendant cette minute, vous faites UN PAS EN AVANT (donc dans le même sens que le peuple)... Histoire de montrer au pouvoir que le basculement ne tient à rien. Juste une minute, symboliquement. Ca ne compromettra pas votre carrière... Mais pendant une minute, le vrai pouvoir va être terrorisé... Si vous faites ça, TOUT LE MONDE SERA GAGNANT car vous pourriez aussi significativement améliorer vos conditions de travail. Et le pouvoir finira par lâcher bien plus que des miettes ! C'est facile, sans risque et terriblement efficace...

    Chers Gilets Jaunes,
    samedi prochain, à 14h00 précises, il y aura une trêve d'1 minute au moins. Les forces de l'ordre vont se retourner à 180° et se mettre dans le même sens que vous, face au pouvoir... Pendant cette trêve, merci de ne RIEN lancer sur les CRS et plutôt scander en force "CRS, avec nous"...

    Vous serez surpris... Ca va peut-être durer plus d'une minute... et en face, dans le camp du pouvoir, il y en a qui vont faire dans leur froc !

    RépondreSupprimer
  3. 4 syndicats de journalistes dénoncent des agressions à Castaner qui les invite à déposer plainte

    Samedi, plusieurs journalistes ont été blessés et se sont vu confisquer pour certains leur matériel de protection, "parfois sous la menace d'une garde à vue". "Ce qui a eu pour effet d'empêcher certains reporters de faire leur travail", ont déploré ces organisations syndicales représentatives de la profession. Ainsi, deux photographes du Parisien ont été visés par des tirs de lanceurs de balles de défense et un photographe du JDD a été hospitalisé après avoir été frappé par un CRS, selon les syndicats. Ces derniers ont en outre recueilli une quinzaine de témoignages de confrères "mis en joue, pris pour cibles parfois intentionnellement, commotionnés ou molestés par les forces de l'ordre".,

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/12/11/97001-20181211FILWWW00162-derapages-de-la-police-denonces-par-les-journalistes-castaner-invite-a-porter-plainte.php

    RépondreSupprimer
  4. Le fait que les CRS ont laissé faire les casseurs est visible sur les vidéos des médias ou l'on voit les casseurs filmés par les reporters, dont certains ne cachent pas leur visage et pas un CRS n'intervient alors qu'il étaient en nombres ce jour là.

    RépondreSupprimer
  5. Attentat à Strasbourg 1 mort 10 bléssés.

    Comme par hasard, ça ne pouvait pas mieux tomber pour que ce gouvernement en grande difficulté face au mouvement des gilets jaunes envisage peut-être à nouveau d'instaurer l'état d'urgence avec couvre feu.

    Un bon moyen pour justifier encore plus de répression?...

    RépondreSupprimer
  6. Salut c,est Freddy il faut stopper le mouvement , Jacques Attali l avait prevues,il ne faut pas le soutenir ,c est se qu'ils veulent.il faut juste s assoir et ne plus travailler avant qu'il ne soit trop tard

    RépondreSupprimer
  7. Ils contrôlent tout et surtout la presse .Guy je m adresse à toi c est aurrore rouge( le projet)

    RépondreSupprimer
  8. Guy je te demande de parler du projet Aurore rouge .merci cela devrait calmer les gilets jaunes qui sont sur ton site.freddy

    RépondreSupprimer
  9. Les vrais GJ investissez le périphérique, la vous êtes sur qu'l n'y aura aucun magasin de cassé. Laissez le centre ville aux casseurs

    RépondreSupprimer
  10. Des "attentas" tellement vite élucidés qu'on se demande si leurs auteurs n'ont pas attendu l'autorisation de l'état pour commettre leurs exploits...

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog