dimanche 27 janvier 2019

Ils ont osé: Paris appelle Maduro à «s'interdire toute forme de répression de l'opposition, tout usage de la violence contre des manifestants pacifiques »



Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a « fermement » appelé ce vendredi le président vénézuélien Nicolas Maduro à « s’interdire toute forme de répression de l’opposition ». « Nous appelons fermement Monsieur Maduro à s’interdire toute forme de répression de l’opposition, tout usage de la violence contre des manifestants pacifiques », a déclaré Jean-Yves Le Drian lors de ses vœux à la presse.


Le chef de la diplomatie française a ajouté que Paris apportait son « plein soutien » au Parlement et son président, Juan Guaido, qui s’est autoproclamé « président » par intérim du pays en proie à une crise politique majeure.

« Nous entendons apporter notre plein soutien à l’Assemblée nationale vénézuélienne et son président en tant qu’institutions démocratiquement élues et qui à cet égard (doivent) jouer totalement (leur) rôle », a déclaré Jean-Yves Le Drian. Le ministre a également appelé « à bref délai à la tenue d’élection présidentielle dans des conditions qui en garantissent le caractère démocratique ».

Au moins 20 personnes tuées
Juan Guaido, qui a été très rapidement reconnu par les Etats-Unis et peu après par plusieurs pays d’Amérique latine et le Canada, s’oppose à Nicolas Maduro, qui a reçu jeudi le soutien déterminant des chefs de l’armée. Plus de 350 personnes ont été arrêtées cette semaine au cours des manifestations organisées contre Nicolas Maduro, a déclaré vendredi la Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU.

Citant des « sources locales crédibles », Michelle Bachelet a ajouté qu’au moins 20 personnes ont été tuées mardi et mercredi, après avoir été apparemment touchées par des tirs des forces de sécurité ou des membres de groupes armés pro-régime.

Les troubles politiques interviennent en pleine débâcle économique dans ce pays pétrolier, jadis prospère et désormais frappé par d’importantes pénuries de nourriture et de médicaments, et soumis à une hyperinflation qui devrait atteindre 10.000.000 % en 2019. « L’hypothèse d’une aide humanitaire peut être envisagée par l’UE », a ajouté Jean-Yves Le Drian.

Source: 20 minutes

---------

En plus de l'indécence, les macronistes n'ont pas peur du ridicule. C'est aussi à ça qu'on les reconnait...

Le député Boris Faure avait eu traumatisme crânien et épanchement sanguin, passage au bloc opératoire, hospitalisation et 20 points de suture à cause de M’jid El Guerrab que la macronie nomme membre d'une commission en lutte contre les violences.


Accusé de violences, un député devient membre d'une commission en lutte contre... des violences



Le député M’jid El Guerrab (ex-macroniste) s'était illustré en 2017 pour des violences contre un parlementaire socialiste. Le voilà placé au sein de la commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite.

Le député M'jid El Guerrab (ex-La République en marche, devenu membre du Mouvement radical), 34 ans, avait été mis en examen pour «violences volontaires avec arme» après avoir asséné deux coups de casque à son collègue socialiste Boris Faure, lors d'une discussion qui a dégénéré le 30 août 2017. Il vient malgré tout d'intégrer le 23 janvier «la commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite en France».

A l'initiative de La France insoumise, cette commission entend combattre les violences des groupuscules d'extrême droite et pousser à ce que l'Etat prenne «la mesure des menaces de mort que ces groupes d’extrémistes profèrent». M'jid El Guerrab fera donc partie des 26 membres la composant. Surprenant ?

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui pointent du doigt cette nomination.

La section du Rassemblement national de l'Ain a par exemple réagi avec virulence : «Vous souvenez-vous du député LREM M’jid El Guerrab, qui s’était comporté comme une racaille en frappant à coup de casque de scooter un responsable socialiste ? Et bien il a été nommé membre de la commission contre "les violences d’extrême droite".»


Source et suite: RT


3 commentaires:

  1. Incroyable ressemblance avec benalla en tous points de vue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Séfarade... officiellement père berbère marocain.. quant à la mère.. je prends les paris...

      Supprimer
  2. En restant poli, on peut dire sans se tromper : quel abruti ce Le Driant !!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog