mercredi 16 janvier 2019

La BAC dans ses œuvres: "Ils savent que c'est nous? On sait pas.Y a un mec par terre là" (MAJ)



Il s'agit de la séquence ou la BAC a tiré sur Olivier, gilet jaune pompier de Bordeaux alors qu'il s'éloignait. Il est aujourd'hui placé en coma artificiel. 

Heureusement que des vidéastes sont là pour immortaliser les bavures policières. C'est pour cela qu'ils refusent catégoriquement d'être filmés. Ils savent qu'ils se comportent comme des criminels et cherchent constamment à se couvrir.  

 

MAJ: J'ai supprimé la vidéo d'origine car certaines parties ont été un mal traduites à cause d'un son de mauvaise qualité. Avec le casque audio, j'entend plutôt: "il s'est passé quoi? Ils savent que c'est nous? On sait pas.Y a un mec par terre là."  Non seulement ils ne vont pas voir comment va la victime mais, quand les manifestants leur demandent d'appeler les secours ils leurs répondent "appelez-vous, nous on peut pas" (en pensant très fort "on ne veut pas"?) La police peut parfaitement appeler les secours elle-même, d'autant plus qu'elle est directement impliquée mais il est clair qu'ils ne voulaient pas engager leur responsabilité..

"Le directeur général de la police nationale, le préfet Eric Morvan, a envoyé mardi 15 janvier un télégramme à ses troupes, que France 3 s'est procuré. Dans ce document, il rappelle les conditions d'utilisation du flash-ball au cours des opérations de maintien de l'ordre.

Le lanceur de balles de défense de calibre 40 mm (LBD 40) "peut être employé lors d'un attroupement (...) en cas de violences (...), à l'encontre des forces de l'ordre" ou "si elles ne peuvent défendre autrement le terrain qu'elles occupent", écrit le patron de la police nationale. "Ces circonstances correspondent aux émeutes urbaines auxquelles les policiers sont actuellement confrontés", poursuit-il.

"Le LBD peut constituer une réponse adaptée pour dissuader ou neutraliser une personne violente et/ou dangereuse", ajoute-il. Mais le préfet "demande" aux policiers "de veiller rigoureusement au respect des conditions opérationnelles" de cette arme. "Les intervalles de distance (...) doivent être respectés." Le policier manipulant le LBD 40 "ne doit être porteur que d'un seul type de munition". "Le tireur ne doit viser exclusivement que le torse ainsi que les membres supérieurs ou inférieurs."

"Après un tir et en cas d'interpellation, dès que l'environnement opérationnel le permet", ajoute le directeur général de la police nationale, "il convient de s'assurer de l'état de santé de la personne et de la faire prendre en charge médicalement si son état de santé le justifie."


Eric Morvan "demande" le "respect très strict des dispositions contenues dans ce message et de donner des instructions impératives afin qu'elles soient rappelées lors des briefings opérationnels précédant chaque opération de maintien de l'ordre".

Lors de cette bavure policière, la BAC n'a respecté aucune de ces directives...

On constate d'ailleurs que certains gradés de la police appellent clairement à tirer en pleine tête.

Un syndicat de police a aussi indiqué récemment sur RT France que que "tout ce qui est tirs tendus est ordonné de toute façon par l'autorité hiérarchique donc c'est ordonné par les commissaires et ça remonte jusqu'aux préfets donc nous obéissons aux ordres".

Enfin, des manifestants ont recueillis les propos de plusieurs policiers qui confirment qu'ils sont autorisés à tirer à tête avec les lanceurs de balles de défense.

 Castaner et Macron sont donc bien responsables et complices de ces exactions contre la population.




Liens connexes:


Matraquage et humiliation: témoignages d'une expédition punitive de la BAC contre des Gilets Jaunes

15 commentaires:

  1. Il dit "ramenez les douilles, nous on peut pas" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai un doute sur le passage après "ramenez les douilles". La traduction était intégrée dans la vidéo. Je l'ai trouvé ici:

      https://twitter.com/nicolasgregoire/status/1085286564454903808

      Mais ce passage est accessoire. "Ramenez les douilles" est amplement suffisant.

      Supprimer
    2. Là on entend ce qu’il dit, le son est meilleur :
      « Ramenez les douilles et on court pas »
      https://vk.com/video525825410_456239059

      Supprimer
  2. Sérieusement c'est totalement dingue ce qui ce passe en France, mais nous simple citoyens que faire à part manifester et signer des pétitions?
    Je le redis mais il faudrait que les syndicats, toute l'opposition, les avocats, certaines associations de défense des droits de l'homme etc... ce réveille violemment,
    ont ressent vraiment ces derniers temps là force mais aussi là faiblesse de là Judéo/FM qui met une pression de dingue sur tout ceux qui ne vont pas dans le sens de là macronnie et cela via les mérdias, la non réaction sur les violences etc...
    Autre chose macron devrait être destituer pour l'affaire d'état Benalla, là aussi qui pour l’exiger?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les syndicats ?
      Ils ont toujours bossé pour le pouvoir.

      L'opposition ?
      Elle n'a jamais existé, c'est une illusion pour pérenniser le suffrage universel.

      les avocats ?
      Sont presque tous maçons, et ceux qui ne le sont pas, savent très bien de quoi ils s'agit donc s'écrasent.

      Les associations des droits de l'homme s'occupent de ce qui ce passe à 4000km d'ici lorsqu'un gouvernement pose problème à l'hégémonie occidentale, le reste c'est pas leur problème.

      Le réveille doit d'abord se faire parmi nous. ^_^

      Supprimer
    2. La procédure de destitution ne peut avoir lieu que via l'opposition et par l'AN qui fait dans son froc. De toute façon, même en cumulant chaque voix non LREM, ils n'arrivent pas à la majorité pour valider une destitution donc il faut se rendre à l'évidence, le processus démocratique ne suffira pas à faire partir Macron et lui ne cédera jamais sa place. C'état déjà le cas avec Hollande.

      Telles que sont prévues les choses, l'opposition ne sert strictement à rien, du bavardage. Dans les faits, LREM peut faire ce qu'ils veulent. Aucune motion de censure ou amendement ne passe sans leur accord. Drôle de démocratie. Nous sommes pieds et poings liés face au dictat de ce gouvernement jusqu'à 2022. Je vois mal comment les GJ pourraient changer cet état de fait. Macron n'a jamais écouté le peuple et ce n'est pas maintenant que ça va changer. Le débat national n'est que de la poudre aux yeux pour faire croire au peuple que l'on ne vit pas en dictature macronienne.

      http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/meriel-il-exprime-ses-doleances-et-se-retrouve-interroge-par-les-agents-du-renseignement-15-01-2019-7989480.php#xtor=AD-1481423553

      Supprimer
    3. C'est bien, ils nous donnent une bonne information, tous les groupes quel qu'il soit sont donc surveillés par les services, et après on nous fait croire qu'un fiché S peut leur échapper et commettre un attentat :D

      Enfin bref, c'est normal tout ça, c'est la Stasi.

      Supprimer
    4. Etienne2,
      C'est cette secte, la franc-maçonnerie, qui semble tout contrôler dans ce pays, le résultat est là sous nos yeux:une grande faute de pseudo-démocratie pour imposer leurs lois, au dessus des lois, pour nous mentir à outrance, avec un dialogue condescendant comme si nous étions encore en classe de maternelle.
      Il s'agit d'une racaille qui ose parler du droit humain comme bouclier pour mieux entourlouper leurs contributeurs payeurs et bosseurs: aucun dialogue concret n'est envisageable face à tant de mensonges et d'hypocrisies en récidives.
      Ils sont très violents, ces policiers; des têtes brûlés recevant des ordres en dehors de droit?
      Où sont passées nos belles associations comme Anmisty international? Occupées ailleurs actuellement!

      Supprimer
    5. Malheureusement les meilleurs éléments de nos forces de l'ordre pour qui les mots protéger, servir, honneur et patrie avaient encore du sens font le choix de se suicider.

      En 24 heures, trois policiers se donnent la mort avec leur arme de service en France

      https://fr.sputniknews.com/france/201901161039657434-trois-policiers-mort-suicide/

      Supprimer
  3. Comment comprendre la stratégie de maintien de l’ordre utilisée contre les gilets jaunes ?

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/comment-comprendre-la-strategie-de-211710?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

    RépondreSupprimer
  4. les medias commencent enfin a parler des violences policières, faut espérer que cela fasse pression pour changer les choses :
    https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins
    https://www.arte.tv/fr/videos/087253-000-A/violences-policieres-et-gilets-jaunes/
    https://www.youtube.com/watch?v=ifwCDfoLqM8
    https://www.liberation.fr/france/2019/01/11/gilets-jaunes-eclats-de-grenades-brulures-membres-arraches-retour-sur-82-blessures-graves_1702433
    https://www.lejdd.fr/Societe/violences-policieres-lusage-des-flash-ball-a-nouveau-denonce-par-les-gilets-jaunes-3838538
    ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ils en parlent partout en même temps maintenant (deux mois après...)

      Même BFM s'est décidée (en passant sous silence qu'il y a plus de 1700 blessés par la police quand même). David Dufresne a fait une apparition remarquée sur France 5 avec certaines des vidéos les plus parlantes :

      https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-10/880189-il-denonce-les-violences-policieres-c-a-vous-16-01-2019.html

      Supprimer
  5. Dans ces cas là c'est bien si il est possible de faire un dossier avec date, lieu, vidéo, photos pour que l'on puisse retrouver les responsables. La situation ne va pas rester éternellement comme cela et si le vent tourne dans le bon sens (comme c'est prévu) il y en a qui auront des comptes à rendre.

    RépondreSupprimer
  6. Je le remet là en espérantque GF le verra
    Là on entend ce qu’il dit, le son est bien meilleur :
    « Ramenez les douilles et on court pas »
    https://vk.com/video525825410_456239059
    T.

    RépondreSupprimer
  7. Les services d’urgences ont reçu l’ordre de ne plus soigner les Gilets Jaunes ! https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=7Ckhz9nJlqw

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog