lundi 14 janvier 2019

La BAC à un correspondant de presse: "cours où ce sera la tête" "cours sale gros"



De sérieuses questions se posent quand au processus de recrutement des policiers de la BAC. Est-ce qu'ils les démarchent à l'asile psychiatrique? Cette unité de la police a une réputation infecte depuis des années. Avec le mouvement des Gilets Jaunes, elle montre dernièrement que cette réputation est parfaitement justifiée. C'est également la BAC qui plongé un manifestant dans le coma en lui tirant dans la tête par derrière. Fawkes


Un correspondant de presse porte plainte contre la BAC à Besançon


Samedi, 12 janvier, la manifestation des Gilets Jaunes (l’acte 9) a été, à nouveau, entachée de violences. Cette fois-ci, un correspondant de presse de Factuel.info, média indépendant à Besançon, s’est trouvé deux fois dans des situations plutôt “délicates” et franchement incroyables et choquantes, qui l’on déterminé à porter plainte contre la Brigade Anti Criminalité de Besançon.
TÉMOIGNAGE

Le samedi 12 janvier 2019, j’étais présent lors de la manifestation dite des « gilets jaunes » à Besançon en tant que « correspondant de presse » pour le journal « Factuel.info » sous le pseudonyme « Toufik de Planoise. » Du point de rassemblement place de la Révolution jusqu’aux moments de heurts à partir du secteur Préfecture/Chamars, j’ai été amené à « couvrir » ces événements chaque samedi depuis la première édition locale du 8 décembre 2018 sans exception. Je dispose à cette fin et en permanence de ma carte dédiée, ainsi que d’un gilet jaune floqué du mot « média. »

Vers 17h10, alors que le cortège prenait le pont de Bregille pour accéder à l’avenue d’Helvétie, un attroupement plus marginal et inexpliqué s’est formé à l’entrée du parking Saint-Paul logé entre l’avenue Cusenier et la rivière du Doubs. Jusque là, aucun dérapage n’était à signaler le long du parcours. Je me suis donc rendu sur le site avec mon cousin afin de déterminer quelle était l’origine de cette situation. Arrivé à la moitié du parking en marchant de manière vive avec lui, j’ai alors compris que des membres de la Brigade Anti-Criminalité (B.A.C.) étaient verbalement pris à partie en voyant ces derniers reculer face à la foule se formant et les invitant à quitter les lieux. Alors même qu’essayais d’analyser l’ensemble en quelques secondes, les fonctionnaires en question, à une dizaine de mètres environ, décident de s’en prendre à moi.

Convergeant en ma direction afin de m’encercler sans raison, j’ai alors commencer à filmer avec un petit appareil tenu dans ma main droite. Dans l’archive, on y entend : un policier indistinct dire à ses collègues – « reculez » -, avant que peut-être le même, approchant rapidement en face de moi, chauve avec un bonnet, n’ordonne – « Guardado, tu recule » -, rejoins par un autre, sur le côté, et cagoulé, disant juste – « Monsieur » -, puis qu’un énième, hors-champs et casqué mais reconnaissable, ne déclare – « Toufik de Planoise casse toi. » – Alors que je déclinais mon statut – « je suis journaliste » – l’uniforme chauve à bonnet intercepte ma main et interrompt la vidéo. Le casqué finira par me saisir au niveau du thorax et me bousculer, à quoi j’ai réagit – « c’est facile de venir faire les gros bras là, mais vous feriez moins les malins au milieu du cortège » – ; ce à quoi il a répondu – « t’inquiètes pas on va voir ça quand le rapport de force changera ». Plusieurs témoins directs peuvent attester de cette scène, et ont même produit des éléments pour certains. (voir vidéo en fin d’article)

Ces actes, loin d’être anodins mais auxquels j’envisageais d’opposer une simple main courante, précédent d’autres bien plus préoccupants. Vers 19h00, alors que la manifestation était ciblée par un ordre de dispersion depuis le secteur Chamars/Préfecture vers 18h15, une centaine d’individu a poursuivi la mobilisation parvenant à la gare de Besançon-Viotte. Continuant en direction des Chaprais et voyant la tournure dangereuse que les événements prenaient, mon cousin et moi avons décider de garder de la distance et de nous détacher du reste du cortège.

Nous avons emprunté la petite rue Garbiladi jugée sure afin d’atteindre la rue de Belfort en attendant un apaisement des choses, pensant alors les « affrontements » localisés au niveau des rues Jeanenney et Rolland. Vers 19h10, alors que nous étions bien rue de Belfort devant « la Crèmerie de Besançon – Rigotte », seuls, très éloignés de tout autre groupe, et toujours très facilement reconnaissables notamment par mon gilet « média », la même section de la Brigade Anti-Criminalité (B.A.C.) s’est déployée derrière nous, à environ quinze mètres, où des membres non-identifiés on crié « Toufik t’es mort, on t’as cramé, cours où ce sera la tête » avant qu’une salve d’une dizaine de tirs de flash-ball ne soient effectuée.

Ils nous visaient bien sur précisément, plusieurs balles m’ayant frôlées aux épaules. Inutile de préciser que nous ne représentions absolument aucune menace et que j’étais au moins pour ma part nommément identifié à fortiori en visuel de ma qualité puisque de dos. Nous avons donc pris expressément par la gauche la fameuse rue du Chasnot, avec quelques autres tirs accompagnés de « cours sale gros » et autres insultes.

Après être resté une dizaine de minutes chez mon cousin, je suis repassé sur place puisque sur mon trajet pour l’arrêt de tramway le plus proche. Au même endroit où cette véritable agression s’est déroulée, une ambulance était stationnée avec des urgentistes sur le départ. Un commerçant n’a pu que confirmer qu’un homme a été « sérieusement blessé à l’arrière de la tête » sans pouvoir en préciser les circonstances exactes.

Je ne peux que dénoncer avec force cette barbarie volontaire et gratuite, à l’encontre d’un observateur qui dérange certains uniformes pas très propres sur eux. Il est amusant de repenser que pas plus tard que ce lundi 7 janvier j’écrivais à Monsieur Étienne Manteaux, Procureur de la République de Besançon, concernant les dérives sécuritaires déjà observées dans ce cadre, « qu’une pléiade de policiers me voue ici une dévotion maladive depuis des années », et qu’en mars 2016 durant le mouvement anti « loi Travail » j’avais été victime d’une agression policière dans les mêmes circonstances, et dont l’issue a été, suspense, le classement sans suites, malgré de multiples éléments. La plainte que je souhaitais déposer ce soir à 20h30 au Commissariat central m’a été, comme en 2016, refusée, cette fois car « je ne respectais pas les horaires de bureau. »

EXTRAIT VIDÉO DE LA PREMIÈRE SITUATION AVEC L'INTERVENTION DE LA BAC SUR LE PARKING ST-PAUL

Source: Radio BIP

10 commentaires:

  1. Entretien intéressant sur le sujet
    "GILETS JAUNES : DES VIOLENCES POLICIÈRES JAMAIS VUES - DAVID DUFRESNE"
    https://www.youtube.com/watch?v=lp1LoauFhds
    A la minute 21 il parle de la BAC ... des gens se croyant en guerre !

    RépondreSupprimer
  2. Et pendant que "tout le monde" se focalise sur les GJ et les bavures des flics.... dans la continuité du pacte de Marrakech

    https://www.youtube.com/watch?v=ZzL9ew173iM

    Désolé Guy si tu en as déjà parlé mais depuis quelques temps, j'ai tendance à lire tes derniers articles en diagonale... En effet, tu sembles découvrir que la police est remplie de gros cons bornés...et tu cumules les articles pour le démontrer... Perso, je l'avais remarqué il y a déjà 40ans...
    Mais à chacun son rythme..
    Quant à ce mvt des G, je suis d'autant plus consterné par tous ces mutilés que cela aura été absolument pour rien... sinon peut-être permettre l'avènement d'une fausse barbe comme de Villiers ou Lepen? de toute façon rien à en attendre de bon pour nous, bien au contraire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne découvre pas les violences policières non mais je les met en avant car les médias ne le font pas ou peu, c'est l'objet de ce site. Parler des GJ ne m'empêche pas de parler d'autres sujets. Je suis l'actualité de la même manière. Si le sujet ne t'intéresse pas peu importe, les autres oui.

      Néanmoins, si certains sujets importants me passent à côté, il ne faut pas hésiter pas à m'en faire part. Je n'avais pas eu vent de cette information par exemple. GJ ou pas d'ailleurs, je ne suis pas les informations provenant des tabloïds anglais donc ça me serait passé à côté de la même manière en temps normal.

      Supprimer
    2. Lorsque Guy publie un article je suppose qu'il ne le fait pas que pour lui.
      Je pense qu'il est justement nécessaire de faire circuler un maximum ces violences policières car beaucoup de gens pensent encore qu'ils sont là pour notre bien... (tout comme les politiciens d'ailleurs)
      Après que cela ne serve à rien ou pas, nous ne sommes pas en mesure de le savoir pour le moment. Mais tout comme toi Phil, je reste très pessimiste sur la question.

      Supprimer
    3. Oui, je suis d'accord. Je me suis maladroitement exprimé.
      Guy, tu devrais plus souvent consulter les blogs anglo-saxons. On y trouve en plus d'autres plus "internationales", les mêmes infos que dans les blogs français.. mais très souvent 48h plus tôt... J'ai même remarqué que zerohedge publiait des infos sur les GJ avant qu'elles n'apparaissent dans les merdias français... c'est d'ailleurs le 1er blog par lequel je commence chaque jour...
      Quant au blog russe "thebigtheone", même si il verse un peu dans le "sensationnalisme" à cause de sa manie de suivre d'un peu trop près le blog de Hal Turner, il soulève souvent des "lièvres".
      Enfin, je te recommande garder un oeil sur ce blog: http://watchfortheday.org/
      Non pas à titre de prosélytisme! mais parce que blogger décrypte sans s'en apercevoir de potentielles dates d'événements "simulés" par nos chers amis kabbalistes...
      Romandie.com qui me permettait de savoir "ce qu'il faut croire et penser" ayant cessé son activité, je me suis rabattu sur france-info... avec des reportage de... isabelle Raymond! bien sûr... c'est plus discret comme nom que "Ruteh Elkrief"... mais c'est la même ethnie... ^^
      Elkabach peut mourir tranquille, la relève est largement assurée...

      Encore grand merci pour tout le mal que tu te donnes pour animer ton blog

      Supprimer
  3. Tant que la police tirait avec des flash ball sur des immigrés les français étaient ravis et maintenant qu'ils sont directement visés .On les entend râler à l'injustice .Vous avez longtemps défendus las police nationaliste n'oubliez pas ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois que l'on voit l'utilisation des flash-ball à tire tendu et dans la tête.

      Supprimer
    2. Toi t'es née y a 2 jours

      https://www.lemonde.fr/banlieues/article/2015/10/26/les-emeutes-de-2005-racontees-par-quatre-temoins_4797063_1653530.html

      Supprimer
  4. Pour l’acte 9, des CRS armés de fusils d’assaut semi-automatiques HK G36

    https://fr.sputniknews.com/france/201901141039632754-crs-fusil-assaut-hk-g36-acte-9-gilets-jaunes/?utm_source=short_direct&utm_medium=short_url&utm_content=k3zQ&utm_campaign=URL_shortening

    RépondreSupprimer
  5. 15 à 20 jeunes de banlieue tués par les forces de l'ordre chaque année en France mais ça tous les Charlie-GJ s'en tapent.

    Les chiffres disponibles sont issus de travaux de militants, historiens et journalistes. Un recensement officiel est bientôt attendu.

    https://www.liberation.fr/checknews/2018/05/26/edouard-louis-evoque-15-a-20-jeunes-de-banlieue-tues-par-les-forces-de-l-ordre-chaque-annee-est-ce-v_1654142

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog