lundi 4 février 2019

Macron à Benalla: "Tu vas les bouffer. T'es plus fort qu'eux, c'est pour ça que je t'avais auprès de moi" (MAJ: Tentative de perquisition dans les locaux de Mediapart)


MAJ 04/02: "URGENT. Deux procureurs, accompagnés de trois policiers, ont voulu perquisitionner ce matin, à 11h10, les locaux de Mediapart dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet pour (notamment) atteinte à la vie privée de M.Benalla suite à nos révélations de la semaine dernière."
"Cette enquête, qui vise les enregistrements révélés par Mediapart, est susceptible d'atteindre le secret des sources de notre journal. C'est pourquoi nous avons refusé cette perquisition, un acte inédit — et particulièrement grave — dans l'histoire de Mediapart. Articles à venir."

Fawkes: Et après on voudrait nous faire croire que la justice est indépendante? On constate surtout que dès qu'une affaire incrimine un mignon de Macron, la justice est particulièrement lente et clémente. Lorsqu'au contraire l'un d'entre eux lance une procédure, elle va à la vitesse de la lumière: 4 jours à peine après l'article de Mediapart.
-------

Mediapart vient de publier des enregistrements de conversations sur les violences du 1er mai entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, l'ancien gendarme aussi accusé d'avoir frappé des manifestants. Il évoque notamment le soutien que Macron lui aurait manifesté.
Le site Mediapart a publié ce jeudi des enregistrements de conversations sur les passeports diplomatiques d’Alexandre Benalla, que l’intéressé a eu avec Vincent Crase, l'ancien gendarme employé au siège de La République en marche, accusé lui aussi d'avoir frappé des manifestants le 1er mai 2018 à Paris.Les enregistrements ont été publiés sur le site, où l'on peut notamment entendre:
— Alexandre Benalla, badin: «Truc de dingue, le "patron" [c'est ainsi qu'il surnomme Emmanuel Macron — ndlr], hier soir il m'envoie un message, il me dit: "Tu vas les bouffer. T'es plus fort qu'eux, c'est pour ça que je t'avais auprès de moi. Je suis avec Isma [Ismaël Emelien, conseiller spécial du président — ndlr], etc., on attend Le Monde, machin, etc." »
- Vincent Crase: «Donc le "patron" nous soutient?»
— Benalla: «Ah bah, il fait plus que nous soutenir […]. Il est comme un fou […]. Et il a dit comme ça, il a dit, il m'a dit: "Tu vas les bouffer. T'es plus fort qu'eux." C'est énorme quand même.»
Dans une autre conversation, l'ancien chargé de mission de l'Élysée se «vante» aussi d'avoir provoqué des commissions parlementaires à son âge:
— Alexandre Benalla: «C'était un film l'histoire quand même, hein?»
— Vincent Crase: «Ah bah, c'est un cauchemar, oui! Un film d'horreur.»
— Benalla: «C'est une bonne expérience […]. À 26 ans, si tu veux, y a pas grand monde qui vit… qui provoque deux commissions d'enquête parlementaires, qui bloque le fonctionnement du Parlement…»
— Crase: «Ça te fait rire?»
Lors des perquisitions au siège de En Marche!, Vincent Crase évoque l'idée d'aller «nettoyer» leurs locaux.
«J'essaierais bien d'y aller cette nuit, mais le problème, c'est qu'il y a des flics devant…», confie Vincent Crase.
Interrogé sur qui le soutien, il répond sans détour:
«Par le PrésidentMadame [Brigitte Macron — ndlr], Ismaël [Emelien — ndlr], qui me conseille sur les médias et compagnie.»
Vous pouvez retrouver tous les enregistrements ici:



RTL a affirmé mercredi que Vincent Crase avait révélé que les deux hommes avaient été «victimes d'un règlement de compte entre policiers et gendarmes qui étaient d'une jalousie inouïe à l’encontre d'Alexandre Benalla. Ils ne supportaient pas qu'un gamin de 26 ans puisse diriger le service de sécurité de l'Élysée […]. C'est Emmanuel Macron qu'ils voulaient atteindre».

L'ancien conseiller d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla a été licencié pour avoir procédé à des interpellations violentes le 1er mai 2018 sur la place de la Contrescarpe dans le Ve arrondissement de Paris. Le 29 décembre, le parquet de Paris a lancé une nouvelle enquête préliminaire contre M.Benalla, notamment pour «abus de confiance» et «usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle» à la lumière des révélations faites par Mediapart sur les voyages que l’ancien chargé de mission de l’Élysée avait effectués avec ses passeports diplomatiques après son licenciement.

Source: Sputnik


19 commentaires:

  1. UN ANCIEN POLICIER CONSEILLE LES GILETS JAUNES

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=Ll6bfV26zQA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce lien vient d'être supprimé après plus de 79 000 vues. Voici un autre https://www.youtube.com/watch?v=vOH2b7SiFNA

      Supprimer
  2. Un passage pose question dans l'article de Mediapart:

    "En novembre, Alexandre Benalla est inscrit en tant que salarié. Il touche 12 474 euros, alors qu’il percevait des indemnités de retour à l’emploi entre 3 097 et 3 871 euros depuis son départ de l’Élysée."

    La formulation n'est pas claire. Il n'a pas touché les deux en même temps quand même? Qu'en pensez-vous?

    Sputnik s'est bien gardé de parler du fait que Benalla a eu un contrat de sécurité avec un russe qui serait en relation avec la mafia et le tout pendant qu'il bossait encore à l'Elysée...

    "Comme Mediapart l’a révélé au mois de décembre, l’oligarque russe Iskander Makhmudov a signé un contrat de sécurité avec Mars, la société de Vincent Crase, à une date où ce dernier était encore chargé de la sécurité du parti LREM, tandis qu'Alexandre Benalla travaillait encore à l’Élysée. Ce contrat, renouvelable à chaque trimestre, prévoyait la protection des biens immobiliers en France de l’homme d’affaires, et de sa famille à Monaco.
    Proche de Vladimir Poutine et à la tête d’un empire industriel, Iskander Makhmudov est aussi soupçonné par plusieurs magistrats européens d’accointances avec l’un des pires groupes criminels moscovites. Alexandre Benalla n’ignore pas le profil sulfureux de l’oligarque, il est d’ailleurs au courant que la justice française s’intéresse à lui. Un conseiller de l’Élysée utilisant son statut pour faire affaires avec un milliardaire proche du pouvoir poutinien : la pratique interroge pour le moins. D’autant qu’à l’époque, Benalla est habilité « secret défense » et dans les secrets du président de la République.

    L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron l’a dit et redit, y compris sous serment devant la commission d’enquête sénatoriale, le 21 janvier : « jamais » il n’a « contribué » à la « négociation » ou à la « conclusion » de ce contrat russe.

    Nos éléments démontrent au contraire qu’Alexandre Benalla est personnellement impliqué dans ce contrat, y compris dans ses montages financiers.

    Alors qu’il nous avait affirmé, en décembre, qu’il n’y avait « pas de lien entre Makhmudov et [lui] », l’ex-collaborateur du chef de l’État a rencontré à plusieurs reprises le représentant de l’oligarque en France, l’homme d’affaires Jean-Louis Hagenauer. Ce dernier nous a déclaré que Vincent Crase avait été désigné par Alexandre Benalla pour mettre en œuvre le contrat. Hagenauer et Benalla ont continué à se voir."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Sputnik s'est bien gardé de parler du fait que Benalla a eu un contrat de sécurité avec un russe qui serait en relation avec la mafia et le tout pendant qu'il bossait encore à l'Elysée..."

      A cette époque Sputnik à diminuer complètement le cassage de Jupiter.

      Supprimer
  3. C'est curieux Benalla qui offrirait à mediapart un interview sachant la situation et en plus c'ets pas vraiment à son avantage.

    cette affaire Benalla a toujours été louche.

    1.un fonctionnaire qui irait faire des heures sup un jour férié!!!!
    2.La vidéo est tourné de façon assez bizarre car on ne peut pas faire mieux pour reconnaitre le gugusse et c'est troublant donc le mec tabassent des gens mais à aucun moment il ne s'empare des mobiles qui vont le compromettre et que donc les proprio des téléphone auraient été porter plainte mais à qui? à la police mdr?
    3.Cette arrogance et ce sang froid devant une commission d'enquête, on voit que le type à vraiment peur houlala...on est obligé de croire à cette mascarade?
    4.Un homme politique (macron) qui semble super bienveillant avec un simple garde du corps, vu les enjeux colossaux et quand on voit comment les hommes politiques se déchirent entre eux même dans un même parti.

    Dans le meilleur des cas cela donne du grain à moudre qui ferait de Benalla le petit ami de Macron.

    Donc non clairement cette affaire Benalla est une fumisterie total, c'est organisé de A à Z.

    Après pourquoi?

    classiquement c'est pour regarder autre part.

    Sinon je me dis que pour un gars qui est élu président et qui fait tout mettre à genoux le pays, par exemple l'augmentation des produits alimentaire.
    Il aura fait le travail et pourrait en fait s'en aller par la petite porte avec un scandale d'état bidon.
    Il démissionnerait donc mais les gens trop content mais aveuglé par vouloir son départ n'auront pas assimilé toutes les lois qui auront été passé, les traités signés (marrakech, aix la chapelle,etc)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une interview? Encore un qui ne lit pas les articles avant de commenter.

      Supprimer
  4. il a rencontré un journaliste de Mediapart et là je parle pas de votre article et ce journaliste a pu lire les sms échangés avec Macron. Donc oui Benalla a été interviewer par Mediapart.

    RépondreSupprimer
  5. On voit ( entend ) clairement dans ces échanges, que benalla n'en revient pas lui-même, il fait preuve d'une immaturité et d'une bêtise affirmée, ce qui démontre à quel point le costume était bien trop grand pour lui, Crase par contre à l'air atterré et semble mieux réaliser dans quel sac de nœuds il les a fourré, il suivait Benalla comme son ombre pour profiter des miettes, de sa naïveté ... Macron en se sens ne pouvait que s'attacher à Benalla qui lui ressemble tellement, jeunesse, puérilité, orgueil, dans l'euphorie de son élection le couple l'avait pris sous leur aile comme un fils qui n'auront jamais. Dans cet aveuglement mystique, à aucun moment il ne s'est vu mal élu, il a toujours cru que c'était du à la qualité des gens qui l'entourait, comme à lui-même ... il ne s'est même pas rendu compte qu'il était entouré de tocards et que ça suffisait pour se faire élire face à la le Pen. Alors ils sont montés aux cieux ensemble et se sont brûlés les ailes ensemble. N'importe quel idiot serait resté à sa place, en aurait tiré partie au maximum sans faire de vagues de cette situation, se serait gavé ! Mais Benalla est de ceux qui tantent tout et c'est à ça qu'on les reconnaît ...
    Heureusement, que quelques personnes de l'intérieur, sensées, on vu le danger qui était ÉNORME d'avoir ce type inapte prendre autant d'importance, si proche du PR et l'ont flingué de justesse ... jusqu'où serait il allé ?
    Macron passe malgré tout, toujours, pour un type brillant ...

    RépondreSupprimer
  6. Ou bien, c'est beaucoup plus profond que cela et par la divulgation de ces écoutes on voudrait bien nous faire croire à une telle simplicité. Soit Crase, peut être à l'origine de ces enregistrements, se disculpe au max, soit ils chargent Benalla superficiellement pour ne pas dévoiler le fond.
    La solution serait que des GJ kidnappent Benalla et le fassent parler ... BHL aussi ... comme dans "Saw", la liste serait longue ...

    RépondreSupprimer
  7. John

    Mdr, ils l'appellent "le patron". On croirait entendre la mafia qui parle de leur prochain coup. Et alors le gars qui est payé par un russe proche de Poutine pendant qu'il bosse à l'Elysée, l'opposition et les médias vont se régaler avec ça. En tout cas, ce serait la logique des choses eux qui jubilent dès que ça parle de la Russie. Ecoutez bien le petit rire nerveux façon hyènes de Benalla. Le mec réalise pas dans quelle histoire il est ou alors il s'en tape parce qu'il sait qu'il est intouchable.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. “Il faut tirer“ sur les émeutiers, ”aligner deux-trois bastos” : propos polémiques au sein du PC Sécurité de la police nationale à Toulouse

    http://www.fdesouche.com/1151105-video-il-faut-tirer-sur-les-emeutiers-aligner-deux-trois-bastos-les-propos-polemiques-de-policiers-a-toulouse

    RépondreSupprimer
  10. Je l'avait déjà dit et d'autres aussi, il s'agit bel et bien d'une affaire d'état qui touche directement macron!!!
    Dans n'importe quel pays le président serai destitué et placé sous contrôle judiciaire, or là rien, ce psychopathe va continué son tour de France et du monde sur notre dos le nez bourré de c..., j'enrage sérieux!!!
    La France devrait s’arrêtée totalement jusqu’à que macron dégage et soit juger, les médias devraient enfin lui tourner le dos, le sénat devrait interdire tout déplacement de macron en avion ou autre et l'armé devrait le sortir de l’Élysée... mais oué je rêve��
    Cette France actuel ressemble de plu en plus à là Colombie d'Escobar��

    RépondreSupprimer
  11. Vous ne voyez pas que tout ça c'est qu'une grosse enfumade!
    pendant que tous se focalisent sur ces histoires à la con, les GJ, Benalla, etc... la juive Goulard est en train de vider l'or de la BdF... on a liquidé Arjomary-Wiggins, le fabricant français de papier sécurisé==> la sté cashless se prépare... avec le "grand reset"...
    Après avoir tondu la classe ouvrière dans les années 80 puis les classes moyennes depuis... maintenant ça va être le tour des retraités, des épargnants et en fait de tout ce que l'on appelle les "gens aisés"...il ne va subsister que le clan très fermé des très très riches: le haut du panier de la judeo-maçonnerie.. le haut... les gapo du bas vont partir avec le reste lorsqu'ils tireront sur le cordon de al chasse d'eau... et personne ne voit rien venir... les Gj...oulalal ça fait 12 fois qu'ils manifestent qu'est ce que ça a changé??????????????????????????????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phil, Nous y sommes:

      https://www.youtube.com/channel/UCk_uPqSuvOP8zaankyDjz7Q/videos

      Supprimer
    2. https://www.youtube.com/channel/UC3eZ75OBPQ4yDY67ONmWGvQ

      Supprimer
  12. Qu’a évoqué Alexandre Benalla avec 33 interlocuteurs après les révélations du Monde?

    https://fr.sputniknews.com/france/201902041039904773-benalla-enquete-20minutes/

    RépondreSupprimer
  13. mise à jour nécessaire : nouvel enregistrement de mediapart
    https://francais.rt.com/france/58806-mediapart-publie-enregistrement-inedit-ou-benalla-crase-discuteraient-detruire-preuves

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog