vendredi 22 février 2019

Le plan secret pas vraiment secret: Les États-Unis envisagent d’utiliser un «Cheval de Troie» contre la Russie et la Chine


Selon le général David L. Goldfein, le chef d'état-major de l'armée de l'air américaine, les États-Unis sont en train d’élaborer une nouvelle stratégie pour la conduite des hostilités contre la Russie et la Chine, dont la particularité est «l’invasion secrète», la soit-disant tactique du «Cheval de Troie».
Le Pentagone élabore actuellement une nouvelle stratégie pour la conduite des hostilités contre la Russie et la Chine, dont la particularité est «l'invasion secrète» au fond du territoire de l'ennemi. C'est ce qu'a déclaré le chef d'état-major de l'armée de l'air américaine, le général David L.Goldfein, lors de son discours à l'Institut de recherche de Brookings à Washington, comme le rapporte le magazine allemand Telepolis.
Selon M.Goldfein, l'élaboration d'une nouvelle stratégie a été lancée en réponse aux «menaces» de la Russie et de la Chine. Le processus du développement de la stratégie durera environ un an et coûtera environ 135 milliards de dollars (119 milliards d'euros).
En outre, M.Goldfein a déclaré que la nouvelle stratégie impliquerait toutes sortes de troupes américaines et que le rôle principal serait joué par le chasseur F-35, lequel serait responsable de la coordination sur le terrain.
Le général américain a également indiqué que l'idée d'une nouvelle stratégie consistait à s'attaquer aux points faibles de l'ennemi, en évitant les collisions avec leurs points forts.
«C'est un changement fondamental, à la fois culturellement et techniquement», a déclaré David L.Goldfein, soulignant que la nouvelle stratégie donnerait aux troupes américaines des «avantages asymétriques» devant l'ennemi.
La publication note que la nouvelle stratégie américaine rappelle la tactique du «Cheval de Troie», mais la manière dont les États-Unis vont la mettre en œuvre est un mystère, car la Russie et la Chine ont des armes modernes qui sont capables de résister avec succès à l'armement américain.
Pour rappel, Donald Trump avait annoncé le 1er février que les États-Unis cesseraient dès le lendemain de respecter le Traité FNI, signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, et qu'ils s'en retireraient officiellement au bout de six mois, sauf si Moscou cessait de violer l'accord. Le ministère russe des Affaires étrangères a alors accusé les États-Unis de tester des systèmes interdits par le Traité FNI, ainsi que de déployer des systèmes de lancement Aegis sous la forme de l'ABM sur le territoire européen, qui peuvent en quelques heures se transformer d'un mécanisme défensif en arme d'attaque.
Vladimir Poutine a indiqué, le 2 février, que la Russie suspendait aussi sa participation au Traité. Évoquant, dans son discours devant l'Assemblée fédérale, le retrait unilatéral des États-Unis du Traité FNI, Vladimir Poutine a annoncé l'intention de la Russie de renforcer son arsenal pour pouvoir se défendre face aux missiles de l'Otan.
Source: Sputniknews/

3 commentaires:

  1. Je prends note que les USA par cette déclaration vienne de déclarer la guerre à la Russie et à la Chine.

    RépondreSupprimer
  2. Il faudra expliquer ce qu'étaient les manœuvres de Khodorkovski, de Berezovsky, l'accident d'avion qui a tué le PDG de Total, Christophe de Margerie, la 5ème colonne ... etc. si ce n'est pas exactement ma même chose et pourquoi ça réussirait cette fois ci alors que tout leurs plans précédents ont échoués et n'ont fait que de les affaiblir. Il est des informations (secrètes) que l'on a du mal à comprendre.

    « Une nouvelle stratégie : «l’invasion secrète», déclaré lors d'un discours à l'Institut de recherche de Brookings à Washington, comme le rapporte le magazine allemand Telepolis, la tactique du «Cheval de Troie», à 135 milliards de dollars, contre la Russie. »

    RépondreSupprimer
  3. Cette annonce publique d'un plan secret serait ridicule si elle ne cachait pas bien sûr autre chose. Les Chinois ont déjà compris, à peine l'annonce faite, que les USA vont acheter des complicités sur place pour arriver à injecter des logiciels qui simuleront une attaque. Ce merdier est plus grave que tout plan en "hardware". Quand un F-35 ou quoi que ce soit d'US sera visible aux radars, cela voudra dire que les traîtres sont là et bien installés, et à bon niveau. Mais sachant comment la Chine traite les traîtres, les USA risquent de tomber sur un os, et aussi quand on sait qu'en Chine, culture multimillénaire, la véritable élite a parfaitement compris que ce n'est pas l'argent l'essentiel, et on ne l'achètera pas. L'allusion au F-35 est très comique et il faut apprécier l'humour involontaire des Américains: pour un tel fer à repasser (cette "dinde farcie volante"), en effet, on ne peut rien en faire de mieux, maintenant, qu'en simuler la présence fictive sur des radars vérolés. L'avenir ne sera pas du tout ce que l'on croit.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog