mardi 19 mars 2019

Pédophilie dans l'église catholique: selon l'Abbé de La Morandais...c'est la faute des enfants qui cherchent de l'affection



27 commentaires:

  1. Un ami proche de Lang et cohn bendit ?. Probablement. Parce que défendre les pédophiles me parait au mieux d'une irresponsabilité abjecte.

    RépondreSupprimer
  2. Il a raison, les enfants en manque affectif cherchent de la tendresse auprès des adultes. Le problème, ils risquent de tomber sur des adultes pédophiles. Car les autres adultes sont souvent mariés avec déjà leurs propres enfants à s'occuper.

    De nombreux films autobiographiques expliquent comment des enfants sont devenus homos à cause d'un adulte vers qui ils ont cherché de la tendresse.

    Le film bien triste « For a lost soldier » est une adaptation du roman autobiographique du chorégraphe Rudi van Dantzig. Le film raconte les souvenirs d’un garçon qui, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il n’avait que 12 ans, avait été envoyé avec d’autres enfants à la campagne, en Frise à cause des bombardements alliés. La libération venant, il devint l’ami d’un jeune soldat canadien. Peu à peu ils vont tomber amoureux l’un de l’autre et vivre une passion intense qui marquera l’enfant toute sa vie. Malheureusement, le soldat canadien ne chercha plus jamais à le revoir. Car le soldat aimait un visage pas une personne, contrairement à l'enfant. N'étant plus imberbe, il n’intéressera plus l'adulte pédophile.
    https://www.youtube.com/watch?v=b5kkM0-Dr4k

    Dans le court métrage de J.C. Oliva, un homme gay d’une quarantaine d’années raconte pourquoi lorsqu’il avait dix ans, il a eu des relations sexuelles avec son frère Michael alors âgé de 14 ans pendant deux ans. Il n’avait jamais eu de l’affection de la part de ses parents qui étaient continuellement ivre. La nuit il pleurait dans son lit. Son frère venait alors le consoler. La relation incestueuse de Paul avec son frère fut le seul refuge de l’enfant. Il devint homosexuel pour cette raison.
    https://www.dailymotion.com/video/xl64xj

    Une véritable amitié, pleine de tendresse peut exister entre un enfant et un adulte quand l'amour reste platonique. comme dans le film d’ Olivier Schatzky, « L’ Élève » : En 1897, Julien, jeune homme de 25 ans, est engage par une famille d’aristocrates pour être le précepteur de leur fils, Morgan, enfant sauvage et surdoué de 12 ans. Très vite Julien se rend compte que la famille de Morgan est au bord de la ruine et que sa présence au milieu de cette tribu qui voue un culte aux apparences est un prétexte pour se débarrasser de l’enfant. Mais quand le piège se referme, une complicité puissante unit le maitre et l’élève comme deux frères...
    https://i2.wp.com/aws.vdkimg.com/film/1/7/8/0/178038_poster_scale_188x250.jpg

    D'autre part, il évoque des petits qui embrassent sur la bouche. Tout à fait, cela dépend des coutumes de chaque famille et cela n'a rien de pédophile. C'est surtout la maman qui le fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un garçon sans père cherchera à en trouver un de remplacement. Jean-Dominique Bunel, âgé de 66 ans, explique combien sa vie a été perturbée par le fait d’avoir été élevé par deux femmes :

      « J’ai souffert du manque d’un père, une présence quotidienne, un caractère et un comportement proprement masculins, une altérité par rapport à ma mère et à sa compagne. J’en ai eu conscience très tôt. J’ai vécu cette absence de père comme une amputation.

      Le divorce ne prive pas nécessairement l’enfant de ses deux parents, qui en ont ordinairement la garde partagée ou alternée. Surtout il ne remplace pas le père par une deuxième femme, accentuant ainsi le déséquilibre affectif, émotionnel et structurant de l’enfant. Tous les psychiatres devraient reconnaître que celui-ci ne se repose pas sur une femme comme il le fait sur un homme, et que l’idéal pour lui c’est que l’un et l’autre l’accompagnent d’une manière égale, mais complémentaire.

      Lorsque j’étais enfant puis adolescent, je n’avais absolument pas conscience de cela et j’adorais naturellement les deux femmes qui m’élevèrent seules et avec courage. Mais je ne me posais pas de questions sur la nature de leur liaison, que je ne qualifiais donc pas. Mon père, qui avait quitté ma mère lorsque j’avais trois ans, justement en raison de la nature de la relation que celle-ci entretenait, ne fut jamais présent, notamment quand j’avais besoin de lui. Aussi me reportai-je le plus possible sur des hommes de mon entourage, qui prirent une place surdimensionnée et parfois malsaine.

      Toute ma vie d’adulte a été bouleversée par cette expérience.

      Je doute que beaucoup de fils et de filles de couples homosexuels s’ouvrent facilement et honnêtement à des journalistes sur un sujet aussi délicat. C’est déchirant de raconter une souffrance qu’on voudrait taire.

      Lorsque j’ai appris que le gouvernement allait officialiser le mariage entre deux personnes du même sexe, j’ai été bouleversé. Non pas tant par le mariage lui-même, qui constitue pour moi plus un sacrement qu’une union civile, mais par le fait qu’on ouvrirait nécessairement cette mesure à l’adoption, institutionnalisant ainsi un état qui m’avait tant perturbé. Il y a là une injustice que je ne peux supporter.

      http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/01/09/10001-20130109ARTFIG00644-j-ai-ete-eleve-par-deux-femmes.php

      L'état, contrairement ici aux églises (chrétiennes, musulmanes ou juives) s'est mis à officialiser la destructuration de certains de ses enfants, pour le seul bénéfice d'adultes. Les droits de l'homme mais pas les droits de l'enfant. N'est-ce pas monstrueux ?

      Supprimer
  3. L'Abbé de La Morandais évoque aussi le signalement aux autorités ecclésiastiques d'un religieux ayant des pratiques homosexuelles. Il n'eut aucune réponse. L'animateur lui demande alors pourquoi il ne l'avait pas dénoncé à la Justice. Il répond : c'était entre majeurs.

    Effectivement, en France deux adultes peuvent avoir des rapports homosexuels. La Justice n'a pas à prendre en compte les vœux de chasteté d'un religieux. Cela ne servait donc à rien d'en aviser un tribunal.

    Bref, cet article à charge contre cet abbé est calomnieux à un point qu'il serait préférable que Fawkes en change le titre et le reformule.

    RépondreSupprimer
  4. Cet abbé est plein de bon sens ! On voit bien pourquoi on l'attaque.

    Autre film prouvant ses dires : « Nur neun Jahre Glück » dévoile la vie de Daniel bénéficiant d’une enfance protégée, mais quelque peu distante de ses parents. Il ira chercher alors de l’affection auprès de Thorsten, le gardien de son école. Les activités de loisirs qu’ils auront en commun auront pour conséquence de faire passer Thorsten dans la tête de Daniel comme une seconde figure paternelle. Malheureusement il ne sait pas que Thorsten souffre de désirs pédophiles. Il en fera l’amère expérience tout en pensant cela surmontable pour garder son amitié. Un jour, Thorsten en passant en voiture lui demandera d’y monter pour se diriger vers un quartier résidentiel bourgeois. En entrant dans une des maisons il le présentera à un autre homme. Un échange d’argent prouvera au pauvre Daniel que Thorsten n’était en fait qu’intéressé à satisfaire ses besoins sexuels.
    https://www.youtube.com/watch?v=1I1UfYGG5O0

    Un garçon peut être aussi abusé sexuellement par le petit ami de sa mère :
    https://www.youtube.com/watch?v=-fUrmvalK38

    En allant à la piscine :
    https://www.youtube.com/watch?v=NeK9oUeNYAk

    Les institutions religieuses ne sont certes pas toujours préservées des malades mentaux comme dans « Au nom du fils » : Lorsque son fils se suicide après avoir avoué son amour pour un prêtre, sa mère décide de le venger en s’en prenant aux membres du clergé impliqués dans la pédophilie...
    https://www.youtube.com/watch?v=hJtyAf4HeNc

    Bien entendu, cela existe aussi bien dans les institutions chrétiennes que musulmanes ou juives : Yotam étudie dans une école juive ultra-orthodoxe. Confondu par le réveil de sa sexualité, il se confie à son rabbin qui en profite pour l’abuser. Le jeune garçon se retrouve pris au piège, personne à qui faire confiance et nulle part où aller...
    https://www.youtube.com/watch?v=nJPWkbaCmVU

    Il faut arrêter de penser que l'homosexualité est innée. Elle vient d'un désordre affectif que le cerveau aura enregistré et qui handicapera la personne toute sa vie. La victime est toujours l'enfant, le coupable l'adulte. On ne peut donc pas juger un homosexuel, car s'il est ainsi, ce n'est pas de sa faute. Par contre en pérennisant ce désordre il se fait du mal et aux autres aussi.

    RépondreSupprimer
  5. On embrasse jamais un enfant sur la bouche, que ce soit de la part de la mère ou du père, car la bouche étant une zone érogène, elle doit être réservé au futur amoureux ou amoureuse de l'enfant devenu adolescent. C'est capitale afin qu'il n'y ai pas d’ambiguïté. C'est aux parents de poser ces limites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le baiser sur les lèvres peut s'effectuer entre amis proches. Ce geste est un signe d'affection amical. Contrairement au baiser amoureux, il n'a pas de connotation sexuelle. Le baiser sur les lèvres est une pratique que l'on peut trouver au temps des patriarches, c'est-à-dire avant le 1er millénaire. Dans la Grèce antique, le baiser sur la bouche sert à exprimer un concept d'égalité entre personne de même rang. Dans le début du Ier siècle, Paul de Tarse et Pierre, ont recommandé, dans leurs lettres qui composent la bible, le baiser de paix entre croyants et cette pratique s'est répandue dans le christianisme. Au Moyen Âge, on trouve des écrits de l'Église catholique qui atteste que cette recommandation était toujours actuelle. Le baiser sur les lèvres était également fréquent entre chevaliers. Cela était signe de reconnaissance et de soutien mutuel. Au XXIe siècle, le geste est redevenu populaire auprès des jeunes, notamment en Angleterre, qui y voient un moyen légitime de démontrer de l'affection à un ami.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Baiser


      Sans oublier les Russes qui s'embrassent sur la bouche entre hommes. Dans la majeure partie des États-Unis, les parents ont pour habitude de donner des baisers sur la bouche à leurs jeunes enfants, en marque d'affection. On voit çà aussi en Asie.

      Ah les coutumes !

      Supprimer
  6. Une enfance crucifiée

    https://www.youtube.com/watch?v=NHOsrinYUbQ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 'L'Eglise et l'Etat étaient corrompus' dit le témoin victime. Mais aujourd'hui ?

      En France, avec Belkacem, on avait des membres de l'association LGBT qui intervenaient dans les classes :
      https://www.youtube.com/watch?v=T0jQ4JBgUSg
      Que retiennent les élèves ? Qu'être homosexuel c'est normal. Autant dire que si leur prof de sport (ou curé) leur propose des attouchements, ils ne comprendront pas le danger de refuser.

      C'est tout de même incroyable qu'à la vue de tous, le ministère de l'Education fasse l'apologie de l'homosexualité. Mais il y a pire ! A l’école européenne de Strasbourg, fréquentée par les enfants des fonctionnaires européens, des enseignants encouragent les petits garçons à se caresser les jambes. Et cela pour suivre les directives de l'Union Européenne qui suivent celles de l'ONU.
      https://www.ee-strasbourg.eu/

      La corruption est arrivée à la tête. Et quand la tête d'un poisson est pourrie, c'est tout le corps qui l'est !

      Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim avait indiqué, début mars 2016, lors de la conférence Pride and Prejudice organisée par The Economist, que l’institution ne prêterait plus aux pays qui ne respectent pas « les droits LGBT ».
      https://www.youtube.com/watch?v=H02P3JnuxWg
      Mais il y a pire ! Un lanceur d’alerte n’a-t-il pas prétendu que le personnel de l’ONU serait responsable de 60 000 viols au cours de la dernière décennie alors que les travailleurs humanitaires se livreraient à des abus sexuels incontrôlés dans le monde entier ?
      https://www.thesun.co.uk/news/5554879/oxfam-haiti-sex-scandal-allegations-resignations-mark-goldring/

      Supprimer
    2. Ce ne sera pas la première fois que des chefs d'un peuple tels que ceux de l'ONU ou de l'Union Européenne, obligent leur population à des pratiques déviantes.

      Les Kérakis sont un peuple papou nomade, divisé en une dizaine de petites tribus, qui vit à l’est de la rivière Morehead dans la Province Ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils accordaient une place importante à la pédérastie. Ils pensent en effet que les garçons ne peuvent se développer et parvenir à maturité que s’ils ingèrent le sperme des hommes grâce à la sodomisation ou pour d'autres à la fellation. Cette pratique prend place lorsque le garçon « est estimé capable de garder le secret par rapport à sa mère », c’est-à-dire vers l’âge de treize ans. Il est initié lors d’une cérémonie exclusivement masculine caractérisée par l’usage du rhombe, un instrument à vent censé faire entendre la voix des esprits. On lui enseigne divers savoirs secrets, comme l’usage de la « pipe sacrée ». En outre, il est sodomisé par un homme de la « fraction » opposée à la leur : cette particularité rapproche les unions pédérastiques du mariage hétérosexuel, qui a toujours lieu également entre membres de fractions différentes.

      Selon les Kérakis, des précautions doivent être prises pour que les garçons ne tombent pas enceints après avoir été ainsi sodomisés. À cet effet, une cérémonie a lieu régulièrement, avec consommation d’aliments appropriés (chaux, citron vert) pour éviter la conception. Ces rapports sexuels durent jusqu’à la puberté du garçon et l’apparition des caractères sexuels secondaires, pilosité faciale et mue de la voix — changements physiques qui témoignent que le rituel d’insémination a bien atteint son objectif.

      Dans d’autres tribus, le jeune garçon doit ingurgiter le sperme par la bouche de l’ainé qui lui a été attribué. A noter que le cannibalisme a été très longtemps pratiqué dans ces peuplades. En Nouvelle-Guinée, une tribu, les Fore, fut particulièrement touchée par la maladie du Kuru qui en découle et qui est proche de la maladie de Creutzfeldt-Jakob :
      https://www.youtube.com/watch?v=2HjQF41JG4g

      Malheureusement, aucune étude n'a été faite sur la préférence homosexuelle des garçons ayant subi ce genre de pratiques dès qu'ils devenaient adultes.

      Supprimer
  7. A l'Anonyme cinéphile et morandaysphile :

    1) Tous les enfants violés ne sont pas en manque de tendresse. Ce n'est qu'une petite minorité.
    2) La demande de tendresse de l'enfant n'est en rien (zéro %) une justification pour un viol pédophile.
    3) Un enfant ne vient pas spontanément embrasser sur la bouche un inconnu.

    Bref. L'Abbé confesseur des stars (dont Johnny Hallyday) est sinon un pédophile lui-même du moins un pédophile tolérant.
    Ce discours consistant à chercher des circonstances atténuantes aux pédophiles est abject.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout dis. Cet abbé tient un discours pro pédo inquiétant. C'est exactement pareil que de dire "oui il a frappé sa femme mais en même temps, elle l'avait bien cherché". "Il a violé sa cette femme mais elle s'habillait de façon provocante donc c'est de sa faute". Les pédophiles aussi trouvent toujours des excuses pour justifier leurs crimes.
      En plus, parler d'affection quand un gros dégueu oblige un gamin à lui faire une fellation ou le sodomise faut vraiment être salement tordu dans sa tête.

      Supprimer
  8. Simple question: pourquoi ne parle-t-on jamais de l'homosexualité concernant les hommes qui vont agresser sexuellement des petits garçons?
    La pédophilie est un paravent très pratique.
    Si les prêtres accusés (vu qu'il n'y a jamais d'accusations dans l'enseignement national, bien plus opaque à ce sujet) se réclamaient de leur tendance homosexuelle, que diraient les associations lbgtqrs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'un pédophile n'est pas forcément homo et un homo pas forcément pédophile. Il y a des prêtres homos et s'ils font leurs affaires entre eux, ça les regardent. Par contre, pas touche aux enfants.

      Supprimer
    2. Non, il est scandaleux qu'un prêtre catholique ayant en plus fait vœu de chasteté, pratique l'homosexualité. C'est impossible. Dans la religion catholique l'homosexualité est un désordre qui ne peut qu'apporter d'autres problèmes. Si un religieux y tient, il se doit de partir et pourquoi pas intégrer une autre religion dite chrétienne qui permet ce genre de chose. En Suède par exemple,l’Église luthérienne a un clergé féminin, reconnait le mariage homosexuel et a une évêque lesbienne, Eva Brunne !
      https://trueconservativepundit.com/wp-content/uploads/2015/10/Lesbian-Bishop-Eva-Brunnei.jpg

      Au pays des anglicans canadiens, Susan Bell, évêque de Niagara, a présidé au mariage de l’évêque de Toronto, Kevin Robertson et de son partenaire, à la cathédrale Saint-Jacques de Toronto.
      https://www.virtueonline.org/toronto-anglican-bishop-kevin-robertson-marries-his-homosexual-partner-cathedral

      Le jour où l'Eglise catholique fera l'inverse de ce qui est écrit dans le Nouveau Testament, elle sera comme morte. Cela dit, l'Eglise n'est pas le pape, mais l'ensemble des fidèles. Que le pape devienne hérétique, tant qu'il restera des fidèles, l'Eglise continuera d'exister.

      Supprimer
  9. L'abbé dit bien que c'est bien entendu l'adulte qui est responsable. Ce qu'il veut expliquer, la plupart des pédophiles n'agissent pas en étant violent. Pourquoi ? Parce qu'ils cherchent un plaisir et qu'ils ne sont pas tous sado-masos. Par contre, l'enfant cherche de la tendresse (pas du sexe) si ses parents ne lui en donnent pas assez. Dans les deux cas, les adultes sont coupables et responsables des désordres qu'ils vont occasionner à l'enfant. Cet abbé n'a nullement dit 'c'est la faute des enfants qui cherchent de l'affection.' . Çà c'est ce qu'on appelle une calomnie. Fawkes, en titrant de la sorte, il copie ce journaliste manipulateur.

    Question d'embrasser sur les lèvres (il n'est pas question d'autre chose)les petits enfants américains ne sont pas gênés de le faire. Mais il est vrai qu'en Europe, cela est plutôt rare.

    Bref, devant un tribunal, l'abbé gagnerait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a les parents qui ne s'occupent pas assez de leurs gamins et qui ne voient surtout pas le danger. Ici un commentaire d'Eloïse sur Michael Jackson.
      https://effondrements.wordpress.com/2012/05/13/notre-monde-est-malade/comment-page-1/#comment-22515

      C'est fou le nombre d'enfants qu'il a mis dans son lit avec le feu vert des parents ! Certes, Michael Jackson n'était pas un violent, même s'il était devenu pédophile. Et les enfants, avec qui il était, cherchaient certainement de la tendresse, pas des mains baladeuses. L'un d'eux expliqua le problème de Michael : « Michael n’a jamais vraiment eu d’enfance et qu’il se rattrapait maintenant. » Il veut dire par là, il ne sait pas ce que c'est que d'avoir eu dans sa jeunesse des amis. Malheureusement arrivé adulte, son corps exige plus que de l'amitié ! Sa jeunesse gâchée par des parents qui ne voyaient que le succès professionnel l'a bousillé psychologiquement. Il y a des étapes dans la vie qu'il faut obligatoirement franchir pour devenir un homme ou une femme normale. Notre societé n'en a toujours pas conscience.

      Supprimer
    2. Ah non, au départ il ne le dit pas. Il ne fait qu’acquiescer à la question de Crespo Mara. Il n'allait pas dire ouvertement "c'est la faut des enfants". Reste que lorsqu'on lui demande la solution au problème de la pédophile dans l'église, son premier et seul argument est de parler des enfants en manque de tendresse.

      Il cherche un bouc émissaire pour expliquer les nombreux viols dans l'église et c'est l'enfant qui est désigné comme coupable. Certes, le prélat est toujours responsable puisque c'est lui qui passe à l'acte mais, dans l'esprit de cet abbé, l'enfant a sa responsabilité puisqu'il est en demande d'affection et l'homme d'église devient une victime de ses pulsions. Il tient d'ailleurs a préciser qu'un viol n'est pas forcément violent (eh oui, l'enfant l'a embrassé sur sa bouche vous comprenez). Donc oui, cet abbé tente de trouver des excuses aux prêtres pédophiles. Tel qu'il présente les choses, il s'agirait presque d'amour entre adultes et enfants consentants : c'est n'importe quoi.

      Supprimer
    3. Un viol d'enfant est une violence psychique dans tous les cas. Souvent l'enfant est littéralement paralysé par la peur, donc le pédophile n'a pas besoin d'user de violence physique.
      C'est pourquoi dans la quasi totalité des pays il existe un seuil de non consentement (un enfant prépubère n'a pas la maturité physique et psychique pour pouvoir consentir à un acte sexuel).

      Dire comme cet abbé qu'un viol d'enfant n'est pas forcément une violence c'est réduire la violence à la violence physique, c'est nier la violence du traumatisme.
      C'est un discours pédophile selon lequel il y a des méchants pédophiles qui font mal physiquement aux enfants et de gentils pédophiles qui "font l'amour" aux enfants avec leur "consentement".

      Cela ne m'étonnerait pas que cet abbé soir un "gentil pédophile". Autrement dit une ordure.

      Supprimer
  10. Bref, le "quotidien", média débile, veut faire le buzz et le prêtre s'enferre dans des explications boîteuses pour venir au secours de Barbarin. Il ne faut pas participer à ce genre d'émission car actuellement l'église est attaquée de toute part, et ces journaleux n'aspirent qu'à leur glisser des peaux de banane.

    On fait les fonds de tiroirs pour aller déterrer de vieilles affaires qui parfois n'en sont pas, pour salir et détruire cette religion. Depuis quelques temps, cela n'arrête pas sous les attaques permanentes des lucifériens qui veulent installer leur nouvelle religion, entre les prétendues actes de pédophilie, les films accusateurs et la surmédiatisation, les prétendus viols de bonnes sœurs, les incendies d'églises, les hosties volées et piétinées, les crucifix dessinés avec des excréments sur des murs d'églises plantés d'hosties, des tabernacles et des croix détruits.

    Oui les satanistes sont à l’œuvre pour semer le chaos; cela vient des US et se répand en Europe et plus particulièrement en France et ces maudits ont décidé de s'en prendre à la religion chrétienne, à ses serviteurs et à ses églises. L'affaire Barbarin ne vise qu'à salir l'institution. Mais ils ne gagneront pas le combat et ils y perdront leur âme. Et au lieu de remuer la m...e, ils devraient déjà commencer à balayer devant leur porte vue la quantité de détritus qui s'y trouve. Vade retro Satanas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu facile de ne pas dénoncer les agissements du Vatican et compagnie pour ne pas salir les religion catholique. Je ne rentrerai pas dans ce jeu là. Il y a quelque chose de pourri au Vatican qui couvre des prêtres pédophiles en grand nombre et il faut le dénoncer ou on est complice.

      Et pour info, cet abbé n'a pas participé à Quotidien mais à l'émission "Audrey & Cie". Quotidien n'a pas fait relayer ses propos (qui choquent même les quotidiens cathos comme La Croix):

      https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Pedophilie-propos-choquants-labbe-Morandais-2019-03-19-1201009862

      Supprimer
    2. Il y a véritablement quelque chose de pourri au Vatican. Les cas d'homosexualité sont très nombreux mais ne sont pas vraiment dévoilés par les media mainstream. Pourquoi ? Parce que les mondialistes veulent imposer comme norme tout acte contre-nature.

      Dernièrement, la Cour européenne des droits de l’homme a refusé de renvoyer en appel en Grande Chambre la condamnation pénale de Mme Sabaditsch-Wolff. Celle-ci avait été sanctionnée pour avoir assimilé à de la pédophilie l’union de Mahomet (56 ans) à Aïcha (9 ans).

      C’est évidemment là un grave recul de la liberté d’expression, et encore une fois, une preuve comme quoi l'Union Européenne cherche petit à petit à promouvoir cette pédophilie.

      Se souvenir de cette étudiante allemande en médecine Mirjam Heine qui voulait changer le regard sur les pédophiles. Au cours d’une conférence TED donnée à l’université de Würtzberg, elle a affirmé que « La pédophilile est une orientation sexuelle inchangeable, au même titre que… l’hétérosexualité ». Elle a ouvertement pris la défense de ceux qui ont ces pulsions « parce qu’on naît comme ça ».
      https://www.youtube.com/watch?v=EJLd6l4-t9A

      C'est évidemment faux. D'ailleurs un petit garçon lors de ses premiers plaisirs solitaires ne pense ni à quelqu'un de sexe féminin ni masculin. Comme quoi on ne nait pas homosexuel ni pédophile, comme on aimerait bien nous le faire croire.

      Pour rappel, 99% des Français qui se sont exprimés fin 2017 ont voté pour un parti voulant rester dans cette Union Européenne contre-nature. Ils n'ont pas conscience que leurs enfants seront endoctrinés à l'instar de l’école primaire Parkfield de Saltley de Birmingham, qui enseignait l’homosexualité aux élèves !
      https://www.theguardian.com/education/2019/mar/04/birmingham-school-stops-lgbt-lessons-after-parent-protests?CMP=share_btn_tw

      Bref, le scandale ne vient pas de l'abbé, mais de l'hypocrisie des média !

      Supprimer
  11. Il faut savoir que l'abbé de La Morandais fut pupille de la Nation car son père est mort dans le camp de concentration de Dora (près de Buchenwald) en 1945. Il fut donc lui-même un orphelin cherchant un père de substitution et de la tendresse. Il sait de quoi il parle. S'il était né en Asie, il chercherait aussi de l'argent ! Et là, vous avez des enfants qui cherchent à entrainer des adultes dans la consommation sexuelle :
    https://www.youtube.com/watch?v=3tMFoZkrkvY
    La vie n'est pas si simple ! Il faut éviter de calomnier sur les gens avec des quiproquos ridicules, même si la personne en question a acquis une manière de parler mondaine due à sa fréquentation d'un milieu parisien détestable. Car reconnaissons-le, sa manière de parler est critiquable.

    RépondreSupprimer
  12. Un autre défroqué qui s'ignore.

    Vous devez avoir honte de tenir des propos pareils.

    RépondreSupprimer
  13. Pour être exact il faudrait intituler Pédophilie dans la FAUSSE église de la secte vaticanII juive et franc-maçonne ! Comment oublier la décoration octroyée par jean-paul II a jimmy saville ?
    http://dondevamos.canalblog.com/archives/2012/10/13/25325908.html

    RépondreSupprimer
  14. Les pédo criminels sont partout et de plus en plus libres, comme dans les années 70 avec moins de visibilité!
    Il faudrait les tuer ces démons afin qu'ils ne puissent plus jamais nuire à personne et surtout, constater qu'il y a un véritable problème avec vatican 2, cet antre du diable!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog