lundi 25 mars 2019

Un commissaire de Police a empêché les street medics d'apporter des premiers soins à la dame âgée grièvement blessée à Nice



A quel point R. SOUCHI, commissaire de la Police Nationale Alpes Maritimes sème la terreur au sein de son service ?


Nous avons reçu le témoignages de street-medics qui étaient présent-e-s sur les lieux au moment où Geneviève a été blessée par une charge de police, sous les ordres de R. SOUCHI.

" Les gendarmes, qui n'obéissent pas à R. SOUCHI ont dit aux medics « y a un blessé, venez, mettez vous sur le côté, on va vous faire passer, on a besoin de vous » ils nous ont protégé et se préparaient à nous faire traverser la barrière des flics.


R. SOUCHI arrive et cri : « embarquez moi ça !» en parlant de nous. Il appelle la BAC alors que nous souhaitions intervenir pour les premiers soins de Geneviève. Il nous a empêché de y'aller ! D'aller porter secours à cette femme qu'avait le crâne en sang !

Nous on était neutre, on venait aider les gens. Les mecs qui nous ont mis les menottes avaient honte ! Les gendarmes étaient dépités, et nous ont dit « c'est Souchi... on peut rien dire mais faites le nécessaire, vous avez son nom ». Tous les flics avec qui on a parlé en GAV nous ont supplié de faire quelque chose contre R. Souchi : « on peut rien dire mais vous, vous pouvez ». Même eux en ont marre, et veulent qu'on le dénonce, qu'on agisse. "

On peut voir l'interpellation des medics dans la vidéo suivante :


Un témoignage détaillé d'un Street-medic qui était sur place :


Un autre témoignage plus ancien : "La dernière fois il s'est mis à hurler sur les CRS car ils voulaient pas charger. Le responsable des CRS voulait pas donner l'ordre, alors R. SOUCHI à peté les plombs et on s'est fait chargé, gazé, matraqué. C'était pendant la deuxième manifestation à l'aéroport de Nice, quand on a bloqué l'entrée"

- Une gilet jaune du 06

Nous avons déjà eu affaire à R. SOUCHI il y'a trois mois, lorsque notre camarade a été condamné à 2 mois de prison avec sursis. R. SOUCHI avait inventé sciemment des mensonges devant les tribunaux. D'autres gilets jaunes nous ont dit avoir reçu plusieurs intimidations, menaces, et parfois même des violences de la part de ce même commissaire.

"J'ai été agressé (griffures, coup de genoux dans la cuisse) samedi aprèm par le commissaire Rabah Souchi, et il m'a fait interpeller alors que j'étais pacifiste."
- Un militant niçois présent samedi 23/03

R. SOUCHI organise depuis trop longtemps la répression violente et la criminalisation de celles et ceux qui luttent à Nice.

Nous réitérons la démission que nous avions exigé il y'a 3 mois contre le commissaire de Nice, R. SOUCHI !

Justice pour Geneviève !

Gros rassemblement prévu ce soir à partir de 18h00, venez nombreux-euses.


Témoignage de l'un des street medics très remonté:



3 commentaires:

  1. Ce commissaire vaut 300 Euros.
    Il vient de le confirmer par ses actes et son comportement sauvage envers ses compatriotes.
    Si dignité d’homme, sa valeur vénale en tant que commissaire se chiffre à la somme minable de 300 Euros.
    Ce personnage pour une somme plus rondelette est donc capable donc d’assassiner sa femme et ses enfants.

    RépondreSupprimer
  2. Rabah Souchi est un roubaisien qui était à la tête de la police d'Arras avant sa mutation à Nice
    https://www.dailymotion.com/video/x7eg21

    entraînement en 2016 contre des "gilets jaunes" pour l'euro 2016 (c/hooligans)
    https://www.dailymotion.com/video/x35tsta

    critiqué pour ses méthodes, selon la VDN, et parti sans pot de départ (mais bons résultats)
    http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup/region/le-commissaire-principal-rabah-souchi-a-quitte-arras-pour-jna29b0n808768

    RépondreSupprimer
  3. revirement ; le procureur admet que la femme a été bousculée par un policier (après intervention du procureur général?); enquête préliminaire ouverte.

    La victime a plusieurs fractures du crâne et 5 côtes cassées.
    https://fr.sputniknews.com/france/201903291040545154-nice-policier-femme-blessee-procureur/

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog