samedi 27 avril 2019

Acte 24 en images: une première, grosse mobilisation à Strasbourg



Photo DNA - Michel Frison

Cette semaine, le nombre jaune et France Police arrivent tout deux à une estimation de 60 000 manifestants en France. Un collectif de scientifiques a par ailleurs confirmé que le ministère de l'intérieur minimise systématiquement les chiffres entre 2 et 5 fois.







Le journaliste strasbourgeois Gaspard Glantz a bravé l'interdiction de manifester ordonnée par la justice:
Pour une fois, la mobilisation est d'ampleur dans cette ville, environ 2000 personnes selon la presse locale:



Les manifestants ont voulu se rendre au Parlement Européen, sans succès:

Cette semaine encore on assiste à quelques scènes surréalistes comme celle-ci ou un policier a dit à un manifestant:« Je vais boire ton sang tu vas voir ». Les GJ vont peut être devoir commencer à défiler avec des gousses d'ail sur eux...



3 commentaires:

  1. C'est surtout les manifs du 1er Mai qu'il va falloir surveiller...

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec toi, Phildefer.
    Pour celles et ceux que les Gilets jaune intéressent (je suis un des leurs), et l'ILLEGITIMITE aquise du pouvoir actuel, j'ai ajouté plusieurs éléments de "Dazibao" sur la page Fawkes-News avec la photo du jeune garçon qui a perdu un oeil. DZB

    RépondreSupprimer
  3. REPTILIENS 1

    "Je vais boire ton sang, tu vas voir".
    De pire en pire, de jour en jour, de plus en plus vite. Explication: chute = mouvement uniformément accéléré.

    Hotchiwawa, ici même, a raison: c'est comme la grenouille dans l'eau chaude, sans le voir, sans voir leur chute, les keufs débloquent de plus en plus: plus qu'hier et bien moins que demain, parce que la veille c'était déjà pas triste, et pire que l'avant-veille, etc.
    Comme leurs "patrons" leur on dit "allez-y", on est dans une expérimentation grandeur nature de Milgram, mais avec progressivité. On est en plein délire. On assiste à l'autodestruction de la police d'un pays. On voudrait faire sauter le pays qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Perso, j'essaye d'appliquer le principe qui veut qu'on n'attribue pas à la volonté de nuire ce qui peut s'expliquer par la bêtise, je ne pense pas que ce soit un complot, ou à la rigueur, le complot de la bêtise (la conjuration des imbéciles) dont parle Jonathan Swift.
    La formation professionnelle des flics, et leur suivi professionnel sont pitoyables. Il faudrait recruter au moins 5 psys par région, et leur imposer le travail d'équipe... Parce que 1 ou une, ou plusieurs mais qui ne se parleraient pas, c'est risquer d'introduire des préjugés personnels (on est humain) là où il est vital que la neutralité règne. Seule cette totale neutralité, respectueuse des différences, posée comme règle de base, vécue chaque jour, permet progressivement d'éviter que des gradés écrivent des tracts où ils traitent leur concitoyens de cloportes.

    Un autre élément, à part la mauvaise formation, et l'abandon des valeurs humanistes par les donneurs d'ordres (ce qui vaut quand même son pesant de cacahuettes, non?), c'est la peur.
    Je parlais un jour à un Capitaine de l'armée de terre, très âgé. Il en avait vu de toutes sortes, de l'Indochine à l'Algérie. Je lui demandé comment il comprenait ce qui s'est passé à Oradour. Je venais de lui expliquer (ce que très peu savent, car personne ne veut savoir, et ceux qui savent ne veulent pas parler et ne le peuvent plus car ils sont morts) qu'il était possible que ce soit une erreur de l'armée Allemande, qui avait confondu Oradour-sur-Glane (où le maquis était peu actif) et Oradour-sur-Vayre (où c'était l'inverse). Au lieu de me répondre là-dessus (c'était quand même pas rien comme sujet de conversation!), il me dit: Ce n'est pas ça le principal. Il faut voir la manière de faire: c'était pour terroriser. Ils l'auraient fait partout pareil dans tous les Oradour qu'ils auraient trouvés. L'important, c'est de comprendre une chose: un armée qui fait ça, armée nazie ou pas, c'est une armée qui a peur. Là, toutes les armées se ressemblent, dans la terreur.
    "Je vais boire ton sang tu vas voir": nos flics ont peur. Le travail qu'on leur fait faire est tellement dément, au-delà de l'humain (ailleurs: hors démocratie), parce que le président n'a pas dissout en fin décembre comme il aurait dû le faire et a déconné, que la police a peur, agresse, délire, ou tombe malade.
    Ces situations sont auto-entretenues (chute=uniformément accélérée).
    Le peuple, effrayé, écoeuré, choqué, inquiet, n'a donc plus qu'un recours, un seul espoir, une prière: que la Première Dame comprenne et "lui" explique pour la deuxième fois qu'il faut arrêter de déconner.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog