jeudi 18 avril 2019

Gilets jaunes : les hôpitaux ont-ils transmis les noms des blessés au ministère de l'intérieur?


Lors de l'acte 18 de la mobilisation, les hôpitaux parisiens ont inscrit le nom des Gilets jaunes blessés dans le fichier SI-VIC, qui est transmis place Beauvau, selon Le Canard enchaîné. Une «dérive grave» selon le porte-parole des urgentistes.


Dans son édition du 17 avril, LeCanard enchaîné rallume une polémique qui secoue les hôpitaux parisiens depuis quelques semaines, et qui n'est pas près de s'éteindre. Selon les informations de l'hebdomadaire, l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) a bel et bien donné pour consigne le 16 mars, à l'occasion de l'acte 18 de la mobilisation des Gilets jaunes, d'inscrire l'identité des blessés dans un fichier. Et celui-ci a atterri dans les locaux du ministère de l'Intérieur, place Beauvau.


Le Canard Enchaîné révèle ainsi la teneur d'un e-mail envoyé par «l'administrateur de garde», au siège des hôpitaux parisiens et à tous ces homologues. «Il est indispensable de saisir les identités des victimes en temps réel dans le SI-VIC», est-il écrit en gras et souligné, en référence au fichier en question. Créé en 2015, ce fichier baptisé SI-VIC devait initialement être utilisé pour faciliter l'identification des victimes d'attentats, mais son application a été élargie en 2016, et il peut désormais être utilisé en cas de «situation sanitaire exceptionnelle».

La consigne, on ne peut plus claire, vient contredire de façon criante les propos du directeur de l'AP-HP, Martin Hirsch, qui avait fait son possible pour se montrer rassurant le 14 avril, en niant tout fichage des Gilets jaunes : «On peut faire remonter le nombre de blessés dans le cadre des manifestations, mais on ne transfère rien de nominatif.»
C'est une dérive grave et une menace pour les libertés individuelles
«Activer ce fichier pour des manifestations à caractère social, c'est une dérive grave et une menace pour les libertés individuelles», s'insurge dans les colonnes du Canard Christian Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes. «C'est un scandale ! On n'est pas là pour fliquer et dénoncer des Gilets jaunes», déplore pour sa part le médecin urgentiste Gérald Kierzek, consultant pour LCI.

Le Canard enchaîné rappelle en outre que Médiapart avait révélé, début janvier, que le dispositif SI-VIC avait déjà été activé par la Direction générale des services extérieures (DGSE) pour les manifestations du 8 et 15 décembre. De son côté, l'AP-HP a répondu à l'hebdomadaire satirique que le dispositif «[respectait] le secret médical», et avait fait l'objet d'une «déclaration auprès de la CNIL», en décembre 2017.

Ce n'est pas la première fois que les Gilets jaunes font l'objet d'un fichage par l'exécutif. Dans son édition du 23 janvierLeCanard enchaîné avait révélé la teneur d'une note secrète transmise par le ministère de l'Intérieur à l'attention des policiers du Service central du renseignement territorial (SCRT). Dans ce document, le SCRT se voyait invité à repérer les «leaders des Gilets jaunes», qui ont «un potentiel pour être les interlocuteurs des pouvoirs publics», et à procéder à un fichage en règle : photo, état civil complet et pseudonymes, adresse, téléphone, véhicule et son immatriculation, antécédents et procédures judiciaires, implication associative, influence et activité sur les réseaux sociaux, implication médiatique, liens avec des éléments ou mouvements radicaux et enfin leurs sources de financement.

Source: RT


7 commentaires:

  1. C'est vraiment un pays de collabo cette France, il suffit d'un ordre de la hiérarchie et ça se transforme en stasi.

    Faut croire que les israéliens n'ont pas complètement tort, la France c'est vraiment un pays de nazi.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que dans ce domaine particulier ce sont des experts !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. C'est aussi un pays de franc mac!

      Supprimer
  2. La taupe

    En ce qui concerne la délation de leurs patients à la CPAM, mon médecin généraliste (référent) m' a lui-même appris qu' il m' avait dénoncé, lors d' une consultation qui n' avait rien à voir, parce que je n' avais pas mis à jour mes vaccins.

    - vous aimeriez mourir du tétanos dans d' atroces souffrances ?

    Evidemment, il venait de perdre un client. Je n' aime pas les libéraux-fonctionnaires qui crachent dans la soupe populaire, alors qu' ils vivent en touchant après chaque consultation, leur alloc de la CPAM.

    "Le bien est avec moi, donc je peux faire mal."

    RépondreSupprimer
  3. société de contrôle et de fichage, et atteinte au secret médical normalement inviolable ; on fiche les manifestants et on prélève leur ADN même lorsque la garde à vue était arbitraire ne donnant lieu à aucun poursuite; on ramasse les mégots, les canettes après les manif; leur but = fichage des opposants; contrôle renforcé voulu par Laurent Nunez auprès du sénat dès sa nomination et sa prise de fonction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Violation du secret médical et cela sans aucun juge.

      Supprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog