lundi 15 avril 2019

La France complice de crimes contre l'humanité: Des armes françaises utilisées au Yémen (une note secrète contredit la version du gouvernement)


La coalition menée par l'Arabie saoudite a utilisé des armes vendues par Paris dans le cadre de ses opérations militaires au Yémen. Malgré le discours officiel de Paris, ces armes pourraient donc être à l'origine de nombreuses pertes civiles.

«Chars Leclerc, obus flèche, Mirage 2000-9, radar Cobra, blindés Aravis, hélicoptères Cougar et Dauphin, canons Caesar…» : selon le rapport d'une enquête menée conjointement par l'ONG Disclose et la cellule d'investigation de Radio France, la coalition armée menée par l'Arabie saoudite aurait fait usage d'armement français pour faire feu au Yémen, «y compris sur des zones civiles».

Ces révélations contredisent ainsi la version avancée par la France pour justifier certains de ses contrats d'armement controversés. Paris a en effet toujours expliqué que les armes vendues à ses partenaires étaient utilisées dans des positions défensives, principalement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.


Publiées ce 15 avril sur le site de Disclose, les révélations se basent notamment sur la fuite d'un document portant la classification «Confidentiel Défense», rédigé le 25 septembre 2018 par des officiers de la Direction du renseignement militaire, selon l'ONG. Y figure notamment «la liste détaillée des armes françaises impliquées dans la guerre au Yémen».

Sur cette base, l'enquête révèle par exemple une carte de la région qui montre où ont été utilisées les armes vendues par la France à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis. «Population concernée par de possibles frappes d’artillerie : 436 370 personnes» précise le rapport confidentiel qu'a obtenu l'ONG, au sujet des bombardements menés par la coalition.
De tels documents ont été «présentés lors d'une réunion à l'Elysée, le 3 octobre 2018, en présence d'Emmanuel Macron», précise l'ONG Disclose dans un tweet présentant son enquête.


Entre autres révélations, l'enquête soutient par ailleurs que «les chars Leclerc participent aux offensives», contredisant ainsi le ministre français des Armées Florence Parly, qui avait affirmé le 20 janvier 2019 ne pas avoir connaissance «du fait que des armes [françaises] soient utilisées «directement dans ce conflit». De son côté, le rapport de l'enquête précise par exemple : «En novembre 2018, les chars français sont au cœur de la bataille d’Al Hodeïda.»
En outre, alors que les attaques les plus meurtrières du conflit ont été menées par voie aérienne, le rapport de l'enquête explique «que des avions de chasse saoudiens sont équipés d’un bijou technologique conçu et entretenu par des ingénieurs français : le pod Damoclès», un dispositif d'imagerie fixé sous les avions de chasse, permettant au pilote de guider tout type de missiles.
La France n’est pas parmi les premiers fournisseurs d’armes des pays engagés au Yémen
Sollicité au sujet des révélations fournies par l'enquête, le cabinet du Premier ministre a souhaité y apporter «des éléments de réponses», mettant notamment en avant «des partenariats stratégiques autour d’intérêts de sécurité communs» entre la France, l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis.

Au delà des explications géopolitiques justifiant ces partenariats, la lettre du gouvernement insiste sur les propos déjà tenus par la ministre des Armées, affirmant que «les armes françaises dont disposent les membres de la coalition sont placées pour l’essentiel en position défensive, à l’extérieur du territoire yéménite ou sur des emprises de la coalition, mais pas sur la ligne de front». Et le cabinet ministériel de nuancer : «La France n’est pas parmi les premiers fournisseurs d’armes des pays engagés au Yémen.»

Source: RT

6 commentaires:

  1. Nos zélites ont signé à Aix la Chapelle un traité collaborationniste de mise sous tutelle de la France à l'allemagne, et la führerin a décidé fin mars au sujet de l'exportation d'armes de la GB et de la France vers Ryad : Nein, Verbotten!

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/exportation-d-armements-vers-ryad-le-dicktat-de-berlin-roule-dans-la-farine-londres-et-paris-812519.html

    RépondreSupprimer
  2. Rien de nouveau , la France massacre de l'arabo-musulman depuis le 11/09/2001 ( et bien avant... )

    Syrie, Afghanistan , Libye etc etc...avec le consentement de son peuple qui en a strictement rien à foutre tant qu'ils avaient encore un peu de pouvoir d'achat...

    RépondreSupprimer
  3. H.S.
    Salut Guy, tu ne publies rien sur ND ?

    "selon l'ancien architecte en chef des Monuments historiques Benjamin Mouton, en charge de l'édifice religieux jusqu'en 2013.

    "En 40 ans d'expérience, je n'ai jamais connu un incendie de la sorte", affirme celui qui estime que la protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau.


    "Lorsque je me suis occupé de la détection incendie, qui a été un dispositif très onéreux, il fallait très peu de minutes pour qu'un agent aille faire la levée de doute, nous avons fait remplacer de nombreuses portes en bois par des portes coupe-feu, nous avons limité tous les appareils électriques, qui étaient interdits dans les combles", affirme-t-il auprès de Batiactu.

    "Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant."


    Le mystère sur les causes de l'incendie reste donc entier. Un expert du secteur de la construction, confie également son incompréhension auprès de Batiactu : "L'incendie n'a pas pu partir d'un court circuit, d'un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant."

    https://www.batiactu.com/edito/notre-dame-apres-incendie-rien-n-est-fini-selon-ex-56147.php?fbclid=IwAR2A3dk11lln5Y8XKD18tOr6HY0BnHsWaQlwgqB07Y3cyX5xyr7C9iqXTUM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressant merci. Je vais publier l'article. Pendant les vacances scolaires, je suis parfois un peu largué. J'ai peu de temps pour le site. C'est le cas cette semaine.

      Supprimer
  4. la politique juive....

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog