lundi 29 avril 2019

Macron piégé par deux humoristes russes. Les (stupéfiants) propos du président


Quel amateurisme des services de sécurité de l'Elysée. Ce simple canular téléphonique montre que n'importe qui peut se faire passer pour un chef d'état et parler sans filtre à Macron. Ils ne retracent même pas les appels qui lui sont passés. Les propos de Macron sur l'emprisonnement des opposants politiques en Ukraine rappelle que depuis le 17 novembre, 800  peines de prison ferme ont été prononcées pour des Gilets Jaunes en France. Fawkes
-------

Les deux humoristes « Vovan » et « Lexus », spécialistes des canulars téléphoniques, ont piégé Emmanuel Macron en se faisant passer pour le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ils ont publié mercredi l’enregistrement d’une conversation de quinze minutes avec le président français qui se tient en russe et en français, avec l’aide d’interprètes simultanés.

– Humoriste : « Allo ? Bonjour Monsieur le Président.
– E. Macron : « Héhéhé… Bonjour Volodymyr. Bonjour Monsieur le Président. Félicitations !
– Humoriste : « Merci ! Merci beaucoup ! Merci pour votre appel. Auriez-vous un interprète à disposition ?
– Interprète de l’Elysée : « Oui je suis interprète. Je suis prête. »
– E. Macron : « Je voudrais t’adresser toutes mes félicitations et te dire combien j’ai été content pour toi et pour l’Ukraine. »
– Humoriste : « Merci Monsieur le Président et merci pour votre appel. Vous êtes le premier leader international à m’appeler. Et merci pour notre précédente rencontre à Paris ; ce fut un immense privilège pour moi. Je suis bouleversé. J’ai reçu un grand soutien. 73% des Ukrainiens. C’est tout simplement incroyable. »
– E. Macron : « Ah je comprends. C’est un moment qu’il faut goûter en famille, avec les amis, et dès demain la responsabilité vous tombera sur les épaules avec énormément de choses à faire. Donc profitez de ces moments. Mais la force de votre score montre la confiance que les Ukrainiens ont en vous et l’attente aussi qu’il y a en vous ; et je veux vraiment vous dire que suite à notre discussion, qu’il s’agisse de la lutte contre la corruption ou de la relance des accords de Minsk, je serai très heureux de vous entendre, et sachez que je ferai tout mon possible pour vous soutenir sur ces sujets. »
– Humoriste : « Merci beaucoup pour votre soutien. Avec 73 % (des votes) des Ukrainiens, c’est juste incroyable, je me sens comme Vladimir Poutine qui a connu des scores comparables. »
– E. Macron : « Hahaha. Oui, mais j’ai le sentiment qu’à ce stade, le système chez toi est un peu moins bien organisé. Donc ça doit être un peu plus naturel. »
– Humoriste : « Haha. Vous avez absolument raison. »
– E. Macron : « Tu n’avais pas encore mis tous tes opposants en prison. »
– Humoriste : « Hahahahahaha. De fait, les médias [ukrainiens] ont fait beaucoup d’enquêtes sur le président Porochenko et il est probable qu’il se retrouve prochainement au tribunal. Mais ça sera à la Cour Suprême de se prononcer bien évidemment. »
– E. Macron : « Oui. En tout cas, de ce que j’ai vu, il a reconnu ta victoire dès ce soir et c’est une bonne chose. Ça permet aux institutions de poursuivre et à toi de d’agir dans les meilleures conditions et au plus vite. »
– Humoriste : « Oui. J’espère que la passation de pouvoir se fera selon un processus pacifique et que M. Porochenko fera les choses correctement dans le respect du droit. Mais je souhaiterais demander à la France si, dans l’hypothèse où la Cour Suprême juge M. Porochenko coupable de corruption et si il décidait de se réfugier en France, vous accepteriez de lancer une procédure d’extradition ? »
– E. Macron : « Ne t’en fais pas haha. Je ne pense pas que ce soit en France qu’il vienne en première intention. »
– Humoriste : « Hahaha. Parfait alors. »
– E. Macron : « En tout cas j’aimerais beaucoup que nos équipes restent en contact, et qu’elles puissent contacter ton ministre des Affaires étrangères dès qu’il sera nommé à son poste afin de discuter des perspectives à court terme. »
– Humoriste : « Une fois l’inauguration officielle de mon mandat terminée, j’aimerais organiser mon premier voyage officiel en France et vous rencontrer en personne à cette occasion. Je souhaiterais consacrer notre conversation à mon objectif principal pour ces cinq prochaines années. Je veux mettre un terme à la guerre qui se déroule dans l’Est de l’Ukraine, afin qu’il n’y ait plus un seul mort supplémentaire dans les deux camps. »
– E. Macron : « Excellent ! Moi je ferai tout pour t’aider en ce sens et comme je te l’ai dit, sur la base des accords de Minsk, vraiment j’y mettrai tout mon poids et toute ma force. Donc dis moi quand tu es prêt et tu es le bienvenu quand tu veux à Paris. Fais-moi savoir dès que tu peux et on organisera des choses. Et je pense qu’il y a un momentum avec ton élection et on peut faire bouger beaucoup de chose, y compris avec la Russie. »
– Humoriste : « Très bien. Et je suis sûr qu’il est nécessaire d’établir un dialogue avec la Russie. Malheureusement, M. Porochenko a refusé de respecter certaines dispositions des accords de Minsk. Mais je crois que nous devons chercher un compromis. L’ancienne approche stratégique n’était pas la bonne. Elle a attisé les tensions en Ukraine et a entravé l’unité de l’Europe. »
– E. Macron : « Je crois très sincèrement que en effet, il y a énormément de choses à faire et tu as raison de les prendre comme ça. Et donc euh, je suis 100% d’accord avec toi pour aller en ce sens. Donc, tu peux compter sur ma détermination pour agir sur ce chemincher Volodymyr. Vraiment. »
– Humoriste : « Merci beaucoup. Je souhaite que l’Ukraine, la France, l’Allemagne et la Russie travaillent ensemble comme au bon vieux temps d’avant la crise, pour que l’Europe reste stable et qu’elle maintienne sa prospérité. Selon moi, notre principal ennemi… en Ukraine tout le monde ne partage pas ce point de vue, mais je crois que notre ennemi principal n’est pas la Russie, mais le terrorisme international dont nous avons été encore une fois témoin aujourd’hui [la série d’attaques terroristes au Sri Lanka]. »
– E. Macron : « Totalement. Donc dès que tu es prêt on se rappelle pour en parler, et on pourra faire quelque chose le plus conclusif possible en format « Normandie » à quatre – les quatre pays que tu as cité – moi je suis prêt à l’accueillir, dès que tu es prêt comme je te l’avais dit. En tout cas, encore toutes mes félicitations cher Volodymyr et je te laisse pouvoir profiter de ce succès. Je suis vraiment très heureux d’être le premier à te féliciter et je le fais avec vraiment beaucoup d’enthousiasme et de joie. »
– Humoriste : « Merci beaucoup encore une fois. M. Porochenko n’était certainement pas la meilleure personne pour le format ‘‘Minsk’’. Je pense qu’il a volontairement retardé le règlement pacifique et la fin de ce conflit. »
– E. Macron : « Je suis d’accord. Et donc je compte beaucoup sur ton engagement pour ce faire. Je te souhaite un bon dimanche et célèbre bien ta victoire. »
– Humoriste : « Merci Monsieur le Président. Joyeuses Pâques. J’espère que le champagne que je boirai aujourd’hui sera savoureux et que je ne serai pas ivre comme M. Porochenko a l’habitude de l’être. »
– E. Macron : « Haha ! Hahaha ! Bonne Pâques à toi aussi Volodymyr et vraiment toutes mes félicitations. Amitiés. »
– Humoriste : « [en français] Merci beaucoup et vive la France ! »
– E. Macron : « Ahhh merci Volodymyr ! Spasiba ! »
L’Elysée a refusé de commenter cette vidéo.
En 2016, ‘‘Vovan’’ expliquait vouloir « montrer le visage réel de certains partenaires de la Russie, leur hypocrisie ». « Nous faisons uniquement les choses qui sont dans l’intérêt de notre pays », disait de son côté ‘‘Lexus’’.

Source : Vovan222prank, Youtube, 24-04-2019 / Les Crises

4 commentaires:

  1. Dommage que ce soit des Russes qui ne connaissent pas trop les mœurs du fils à maman, si sa avait été moi je lui aurait fait recracher sa coke et les escortes du style Benalla planqué à là Lanterne.

    Plus sérieusement assez flippant de constaté que ce canular mais aussi le récit sur le jeune Syrien qui perd un yeux en France ont été rapidement retiré de google actu, des directives "d'en haut" est des merdias qui obéissent, franchement angoissant le contrôle total qui se met en place. 1984

    RépondreSupprimer
  2. Et pendant ce temps là , aujourd'hui au Vénézuela , des tanks de l'armée communiste fonçent et écrasent des manifestants !

    https://youtu.be/kI9sE37d2a0

    ce matin , 1200 militaires de la base aérienne "la Carlota" à l'Est de Caracas sont entrés en rébellion contre le dictateur , et ont libéré l'opposant politique Leopoldo Lopez , condamné à 13 ans de prison par le régime.

    Les collèges et universités du pays sont fermés , 40 généraux ont rejoint l'ordre légitime et constitutionnel du président intérimaire Guaidó , contre l'usurpateur sanguinaire maduro . Les passagers du métro ont été expulsés ce matin , internet est coupé dans tout le pays ( sauf Instagram et what's app ) . Il semblerait que des villes importantes du pays Maracaibo Valencia , ont fait sécession . Les tanks communistes tirent de partout sur les manifestants. L'ordre d'insurrection a été donné , pour l'acte 1 de l'opération Libertad para Vénézuela.

    RépondreSupprimer
  3. Attention à ne pas prendre les mauvaises habitudes de nos "représentants". Dire ci-dessus que l'ordre donnné est "légitime" demande à être analysé. Dire qu'il est "vrai" qu'il est "légitime" suppose qu'on ait des sondages d'opinion répétés, sur une assez longue période de temps, indiquant que la majorité (ou peu s'en faut) de la population soutient cet acte et son sens. Pour ma part je ne me suis pas intéressé à la question et je n'en sais donc rien. La situation est si grave dans mon propre pays (pays dit "des droits de l'homme"!)que je me focalise sur cette situation. Je rappelle simplement le piège légitimité/légalité: mots qu'on emploie spontanément, malheureusement souvent en n'ayant pas assez réfléchi avant, alors que le premier a une signification complexe à la fois morale (qualitative) et quantitavive, alors que le second a une signification principalement formelle. En démocratie, en ce qui concerne l'exercice du pouvoir démocratique, la légalité protège la légitimité (la loi protège l'exécutif en lui garantissant de pouvoir sanctionner des factieux minoritaires, ce que ne semblent pas être du tout les Gilets jaunes, qui semblent plutôt la pointe avancée d'un grand mécontentement généralisé, voir les sondages). Nos "représentants", en France, n'ont pas réfléchi, et sans doute au sens où ils n'ont "pas voulu réfléchir", parce que le résultat de cette nécessaire réflexion serait allé contre leur intérêt de groupe. Hélas pour nous, cela se compte en milliers de blessés graves et en handicaps à vie, et avec une police qui tombe en plein délire, épuisée, "tapant" et "faisant soi-même" à coups de tonfa, après 11 heures d'action continue, hallucinée. A Haiti, il y avait les "tontons macoutes", Macron et Castaner ont crée les "tontons tonfas", et il s'en faut de peu qu'on ait droit (je ne sais si c'était seulement une intox ou un projet réel il faudrait vérifier) aux dents des chiens (préfet de police de Paris). Si le Sénat agit correctement, il devrait être possible d'entamer des procédure judiciaires, sans même attendre quoi que ce soit d'autre (dissolution ou changement d'exécutif). Il faudrait que le Conseil de l'Europe (lequel n'a rien à voir avec l'UE) soutienne le Sénat français. Mais ça... DZB

    RépondreSupprimer
  4. correction: "faisant soi-même justice" (un mot manquant)

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog