mercredi 26 juin 2019

Notre-Dame de Paris: 5 minutes de chalumeau sur une poutre en chêne, une heure d'incendie et on est très loin du compte (MAJ: l'enquête privilégie la thèse...de la cigarette)





Ce test a été réalisé sur une poutre de chêne de 300 ans:

 


D'autres expériences ont été menées avec des produits inflammables, la théorie du court-circuit et d'autres scénarios: sans succès. Rien n'a pu entamer sérieusement ne serait-ce qu'une seule poutre et cela même après 20 minutes d'incendie au contact direct du bois...

Puis vient l'ajout de produits chimiques: gel barbecue d'abord puis white spirit directement sur le bois. Et là, miracle, le feu prend enfin.





 La surprise c'est que même avec ces accélérateurs, la poutre ne brûle finalement qu'en surface pendant 6 minutes et le feu s'éteindra de lui-même.

Et voilà l'état de cette poutre d'à peine 30 ans après plus d'une heure des pires châtiments:



Plusieurs questions s'imposent: y aura-il des prélèvements de faits sur le bois de l'incendie pour vérifier la présence de produits chimiques? Pourquoi la thèse de l'accident a-t-elle été privilégiée (et même fortement vendue au public) dès les premières heures? 

La première expérience n'avait duré que 5 minutes et avait été fait avec un simple allume-gaz. Cette fois, les testeurs ont sorti les grands moyens et pendant bien plus longtemps. On constate qu'il est pratiquement impossible qu'un incendie ait ravagé l'ensemble de la flèche par des moyens naturels et en si peu de temps. 

Si le gouvernement est impliqué, on peut légitimement douter de l'impartialité de l'enquête. Nous l'avons vu dans le passé avec l'enquête totalement bâclée du 11 septembre.



MAJ: D'autres continuent à tenter l'expérience...sans succès:



MAJ 26/06

Je suis tombé sur cette autre expérience avec toujours le même résultat. Prétendre qu'une simple cigarette mal éteinte est capable de provoquer cela c'est vraiment se moquer du monde:






Lien connexe:

Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie


Publié par Fawkes News


67 commentaires:

  1. Ceux qui utilisent un chauffage au bois savent que le chêne a du mal à brûler tout seul et que pour amorcer un feu de cheminée, on ne peut pas démarrer avec du chêne. Il faut faire brûler une bûche d'un bois plus combustible: pin, peuplier etc... pour chauffer l'âtre et ensuite rajouter une bûche de chêne Celle-ci se consume en émettant une courte flamme bleue alors que le corps de la bûche est rouge incandescent et avec pratiquement pas de fumée!!et c'est un feu qui couve : le chêne est le type de bois que l'on utilise pour faire durer le feu toute la nuit jusqu'au lendemain par exemple. D'ailleurs pour obtenir autant de fumée que ce que l'on voit sur les vidéos de l'incendie, lors d'un feu, il faut brûler des feuilles mortes humides ou des déchets de bois vert!!!!
    Le chêne sec ne se consume pas aussi vite et n'émet pas autant de fumée: n'importe quelle personne ayant une cheminée vous le dira.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca rappelerait plutôt la thermate (et non thermite), et une efficacité au moins comparable aux "Incendiary devices" anciens AN-M50 / I.B. 4-lb. Mk IV ?
      Mg/Fe2(03)-Al-Ba(N03)2-S ?
      4000 degrés Farenheit ?
      Là, OK, on comprendrait...
      Le magnésium (qui démarre le tout) fait un flash, et suppose généralement un apport d'électricité. Vous avez vu des flashs, vous?
      Mon avis est que cette histoire est pourrie, absolument pourrie, et qu'il n'y en a plus, malheureusement, pour longtemps avant que nous ne gitions sévèrement, et tous ensemble tant que nous sommes, Macronistes, GJ, policiers et armée...
      Et dire que la cathédrale, en brûlant, a émis une énorme, une incroyable fumée... jaune!

      Supprimer
  2. Selon un pompier, la fumée jaune aperçue durant l'incendie est le signe d'un additif pétrochimique... Sans compter que Jean-Pierre Pernault a parlé hier de deux départs de feux constatés !
    A vérifier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux qui ont fondu du plomb au chalumeau pour souder des conduites de cuivres sur des conduites urbaines de plomb (les vieux de la vieille) auront reconnu exactement le jeune clair de l'oxyde plomb chauffé: nous avons assisté à la vaporisation de tonnes de plomb, et Idiocracy actuelle aidant (les électrolytes! les électrolytes!) , personne ne s'est demandé sur quels plants de salade ou sur quel prés fréquentés par des vaches ou moutons ce nuage atroce a pu retomber. Moi je l'ai vu partir vers la Normandie. Et vous?

      Supprimer
    2. Le plomb fond à 327°C. Fusion du plomb au chalumeau. Observez la couleur de la belle fumée rose bonbon à petits pois verts ;)

      https://www.youtube.com/watch?v=BwJUVX5CTNg

      Supprimer
    3. La vidéo dont tu parles est une fusion, pas une vaporisation dans les conditions de l'incendie.
      Je voulais dire que le nuage était exactement de la même teinte jaune clair que l'oxyde qui se déposait pendant mes fontes et soudures. Cette couleur là je ne l'ai vue que de deux manières: apparue en surface comme oxyde lors de fontes du métal, et dans cet incendie. Or le toit était en plomb. Je ne suis pas chimiste. Je suis pourtant convaincu que ce nuage était toxique, mais tout le monde s'en fout, on est en France, le pays où le nuage de Tchernobyl s'est arrêté pile à nos frontières.

      Supprimer
    4. Effectivement, la flèche était composée de 250 tonnes de plomb et 500 tonnes de chêne. ça a du libérer un sacré panache toxique dans l'air parisien.

      Supprimer
  3. « Malheureusement, je pense que ce n’est pas un accident. Je suis une ancienne étudiante de l’Ecole du Louvre diplômée en Histoire de l’art. J’ai visité la charpente de Notre Dame avec des architectes des Bâtiments de France, il y a plusieurs années. Cette charpente de bois du 12e siècle était protégée comme jamais ! Chaque intervention est toujours accompagnée par des historiens, des architectes, des experts, aucun travaux n’est envisagé sans une prudence extrême, pas de source de chaleur, PAS DE CHALUMEAU, pas d’appareil électrique, un système d’alarme performant, et une surveillance très stricte. Je pense que nous finirons par apprendre que c’est un incendie criminel »

    RépondreSupprimer
  4. C'est un attentat et pas un incident, le feu a pris beaucoup trop vite et trop fort. C'est impossible autrement vu l'épaisseur des poutres et la grandeur et robustesse sachant que ces poutres ont subies un très long traitement avant d'être utilisées. .Certains témoins ont dit avoir entendu deux explosions... Il faudrait visionner toutes les vidéos. En plus, que faisait cette homme en haut de la cathédrale ? Aucun ouvrier n'était sur place. Alors qui est ce 30 minutes après le début de l’incendie ??? facebook.com/PopulistMediaNews/videos/371971123435881/?v=371971123435881

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore ce truc. Un mec dans un bâtiment pendant un incendie avec un casque et un gilet de signalisation pour qu'on le voit bien...qui ça peut-être d'après toi? C'est un pompier tout simplement.

      On le voit mieux ici:

      https://youtu.be/XljT1he8Jjo?t=2525

      Ou le zoom ici:

      https://twitter.com/FAKE_Investiga/status/1118158569285849088

      Un incendiaire ne serait pas resté sur place après autant de temps après le départ de feu pour aller s'afficher aux yeux de tous avec des vêtements bien voyants. On voit à ce moment le jet d'eau des lances à incendie des pompiers juste à côté d'ailleurs.

      Et personnellement, je ne pense pas que ce soit un attentat car aucun groupe n'a revendiqué l'incendie (même les opportunistes daeshiens) et que ce n'est pas du tout leurs méthodes. Ils veulent surtout tuer et non faire des dégradations. Regarde au Sri Lanka, ils ont mis des bombes pour tuer un maximum de gens. Si c'était un attentat, le gouvernement n'en aurait fait aucun mystère aussi. ça n'a jamais été le cas jusque là en tout cas.

      Supprimer
    2. Ça pourrait être un vrai pompier. Mais les pompiers qui interviennent n'ont pas de gilet fluo il me semble. Son casque semble être celui comme ceux des des street medic.

      Supprimer
    3. C'est courant les GJ chez les pompiers:

      https://cdn-s-www.ledauphine.com/images/63857FE6-9436-482F-9584-C833874FBBEC/LDL_V0_12/l-hommage-national-aux-deux-pompiers-morts-samedi-a-paris-s-est-tenu-ce-jeudi-matin-au-quartier-general-de-la-brigade-des-sapeurs-pompiers-de-paris-photo-bspp-1547732926.jpg

      Image prise à Notre-Dame:

      https://pbs.twimg.com/media/D4WN6IyWsAAdULa.jpg

      Donc oui, c'est sûr, c'est un pompier.

      Supprimer
    4. Il y a des incendies d'églises et autres dans le monde entier depuis le 15-04...USA Russie Allemagne etc.. A votre avis: simple effet de mode lancé par l'accident de ND? ou "cohencidence" c'est à dire agitation "mossadienne" pour amorcer leur Balagan? Ne perdez pas de vue que dans leurs délires kabbalistes loubavitch, ils comptent sur l'islam comme "balai d'israël" dixit le Rav Touitou.. celui là chaque fois que je le vois en vidéo, j'ai envie d'écouter du Wagner... :-p

      Guy tu as peut-être raison.. Mais cette "non revendication" me fait soupçonner que cette affaire puisse in fine être mise sur le dos de macron afin de le faire virer "dans l’opprobre générale", l'année des 2 printemps... si tu vois où je veux en venir... ^^ Et c'est vrai qu'on aura eu "Noël au balcon" mais également "Pâques au balcon" cette année...

      Supprimer
    5. Ils n'allaient pas se priver d'une telle occasion, mais on ne nous dit pas tout. Selon le dailymail, une affiche créée par le groupe de médias Al-Muntasir une aile de propagande affiliée à L'EI est apparue en ligne lundi soir (15/04/2019), avec une photo de la cathédrale en feu sur la flèche avec «bonne journée», et le feu sur une autre partie (non incendiée à ce jour) en précisant : attendez le prochain et «il est temps de dire au revoir à votre oratoire polythéiste».
      https://www.dailymail.co.uk/news/article-6931361/ISIS-fanatics-warn-future-attack-fire-ravaged-Notre-Dame.html

      Donc on peut conclure qu'ils ne sont pas les auteurs mais ravis du spectacle, et en remettent une couche pour faire croire qu'ils continueront la destruction. A surveiller tout de même.

      Sinon un truc bizarre : un drone coincé dans la flèche d'une autre cathédrale à Strasbourg : propriétaire interpelé.
      https://www.20minutes.fr/faits_divers/2500359-20190419-strasbourg-coince-drone-fleche-cathedrale-pompiers-doivent-intervenir-recuperer

      Supprimer
    6. polythéiste : comme-ci la religion catholique était polythéiste. Elle est monothéiste.

      L'homme est fait à l'image de Dieu. Il a une âme, un esprit et un corps. Dieu est l'âme, le Saint Esprit, l'esprit. Jésus le corps.

      Il serait peut-être temps que les musulmans s'instruisent un peu.

      Supprimer
  5. ABSENCE DE REVENDICATION
    Il n'y pas eu de revendication. On en déduit l'accident. Or peu avant l'incendie de Notre-Dame, c'est Saint-Sulpice qui a failli brûler, et quand on regarde les photos des attentats du Sri-Lanka, le jour de Pâques, on voit un toit d'église arraché, il reste juste des poutres. La coïncidence est frappante avec d'autres photos de l'intérieur de Notre-Dame. Or ces attentats ont demandé des semaines de préparation. Venons-en maintenant à l'absence de revendication. S'il y en avait eu une, le pays se serait réuni. Il n'y en a pas: c'est le doute, les contestations, les oppositions, le ridicule même. Pour nuire à un pays, il est parfois plus conforme au but poursuivi, plus "intelligent" si l'on a le droit d'utiliser ici ce bel adjectif, de ne pas revendiquer. Voyons la suite. C'est le moment d'être... intelligents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hypothèses :
      - Accidents : - ouvriers du chantier
      - intrus
      - Pyromanes : - terroristes
      - agents du gouvernement

      Le gouvernement ne va évidemment pas revendiquer l'attentat, donc l'absence de revendication ne signifie pas accident.
      L'autre question à se poser est : à qui profite le crime ?
      La 4e hypothèse me semble donc la plus probable.

      Cela dit la thèse de l'accident est toujours possible. Les vidéos ne prouvent rien. Le bois utilisé est-il aussi sec que celui de la charpente ? Mettre le chalumeau près de la poutre n'empêche-t-il pas le feu de prendre (en le privant d'un apport d'oxygène) ? ...
      En 1834 la forêt de la Cathédrale de Chartres à brûlé, ce n'était pas du chêne mais du châtaigner (un peu moins dure), il n'empêche qu'elle a bel et bien brûler et c'était accidentel.
      La peinture ressemble d'ailleurs aux photos de N-D de Paris :
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Chartres_incendie_cath%C3%A9drale_Fran%C3%A7ois_Alexandre_Pernot_1836_Eure-et-Loir_(France).jpg

      Wait and see (en espérant une enquête indépendante).

      Supprimer
    2. D'accord. On voit d'ailleurs sur l'image une des tours fait cheminée d'aspiration... Mais on ne peut pas vraiment comparer: les greniers d'autrefois étaient encombrés de fatras hallucinants, de restes de réparations qu'on ne descendait pas car c'était un effort humain non motorisé, et on luttait contre les fuites des toits avec des baquets en bois, remplis... de sciure de bois. Les bâtiments collectifs servaient même parfois de lieux de stockage de denrées. A N-D, tout était propre, net, comme pour la magnifique charpente de la Maladrerie Saint-Lazare de Beauvais. https://culture.beauvais.fr/acteur-culturel/ville-d-art-et-d-histoire/1-maladrerie-saint-lazare
      Comme tu dis, wait and see... Pour ma part, pas question d'accuser ce gouvernement de ce coup-là, même s'ils me donnent tous l'envie de gerber et que je considère l'homme sans filtre comme entièrement responsable de toute la pagaille ambiante, en refusant toute dissolution de l'Assemblée nationale... Mais que voulez-vous, il a inconsciemment décidé d'entrer dans l'Histoire de France sous le nom de "Deschanel II le non-décentré, le sans-filtre" ou de "Napoléon le Micron". Il y va donc, vite et bien. Qu'il continue ainsi, et bientôt il sera trop tard pour la dissolution.

      Supprimer
    3. Pour les revendications non revendiquées il y a des pistes:

      Par exemple

      Merci

      https://interetpourtous.blogspot.com/2019/04/lincendie-de-notre-dame-tombe-pic-pour.html?m=1

      A lire aussi:

      https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1035986026612434&id=100006031381200&sfnsn=mo

      Dans ces cas on comprend qu'il n'y ait pas de revendication.

      Pour la mise à feu il y a cette vidéo qui semble montrer quelqu'un sur un toit de ND au moment où un flash lumineux se produit, et de la fumée s'élève :

      https://youtu.be/IZ8rN0o_lUw

      Supprimer
    4. A 17H05, les ouvriers étaient encore sur le toit, ça a été confirmé par l'entreprise. Et la qualité de la vidéo est bien trop mauvaise pour distinguer une fumée. Perso, je ne vois rien du tout. On distingue juste le mec qui se déplace et les deux lumières (qui ressemblent fortement à des reflets). En plus, l'incendie s'est déclaré plus d'une heure après.

      Supprimer
  6. Si vous voulez faire un feu qui prennent vite et fort vous faîtes une sorte de Tipi avec des bûches presque à la verticale, un peu comme cette charpente, puis vous saupoudrez copieusement de poussière multi centenaire, de toiles d'araignées à foison sensiblement aussi vieille, de fientes d'oiseaux en tout genre et petits rongeurs, de débris incalculables emmenés par ces mêmes touristes clandestins, pailles, papiers ... vous pouvez compter aussi sur des moisissures, des mousses, des champignons, bref un cocktail ultra inflammable pour une charpente quasi millénaire, des courants d'air ... une fois qu'un tel foyer atteint une température infernale rien ne lui résiste ... Il peut même y avoir un foyer qui se déclare à distance si une flemme à suivi un réseau de toiles d'araignées chargées de poussières, ou même une atmosphère poussiéreuse remuée par les travaux peu conduire un feu ... sous-traitez le chantier de l'échafaudage au mieux offrant qui sous-traitera à son tour ..., vous n'aurez qu'à auditionner les ouvriers déclarés, pour les autres .... une étincelle, un mégot sur de la fiente qui couve ... C'est un peu à l'image de ce que vit notre pays, promenez vous dans Paris et vous apprendrez à parler toutes les langues du monde en écoutant les ouvriers que vous croiserez sur tous les chantiers. quoi qu'il en soit on ne saura jamais, même si tous les moyens sont bons pour désacraliser un tel lieu, peut être y verra-t-on, un lieu pour chaque religion dans la nouvelle construction de la toiture visitable, une partie mosquée, une partie sinagogue, un bouda ... ils sont capables de tout pour promouvoir la nouvelle religion à venir .... mais je m'égare.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, tu nous montres ta recette en vidéo avec une poutre de 30/30 avec ton cocktail satanique de bave de crapaud, toile d'araignées, souris écrasées, etc et tu y mets le feu pour qu'on voit.

      Tu peux prendre contact avec les auteurs des deux essais, ils se feront un plaisir de t'aider :)

      Supprimer
    2. Sales pigeons extrémistes et araignées incendiaires.

      Supprimer
    3. Ano 01:06, tu n'as même pas honte de ce que tu viens d'écrire ?
      J'ai mieux comme idée, et si tu t'attachais toi même à la poutre ? Bien sûr tu gardes tous tes petits papiers sur toi, ton araignée au plafond, on fera aussi des courses avant et on prendra quelques champignons, 2 filets de pigeons, etc... Pour les débris en tout genre par besoin tu en es déjà un à toi tout seul.
      Et puis on verra si la poutre brule :)

      Supprimer
    4. je t'invite à te promener dans de vieilles charpentes, tu penses que c'est aussi propre que ton clavier d'ordinateur, geeks prétentieux qui ne connaissent le monde que depuis vos écrans.

      Supprimer
    5. La charpente (autrement appelée "la forêt") n'est accessible à personne sans avoir la clé (et certainement pas aux touristes) et l'endroit était propre, même impeccable:

      https://youtu.be/9-GAnZME-eI?t=847

      https://youtu.be/8juSctm44Ss?t=211

      ça doit être mieux entretenu que l'appart de certaines personnes. Alors bon, l'histoire des toiles d’araignées et fientes qui provoquent un incendie, c'est risible.

      Supprimer
    6. @Anonyme22 avril 2019 à 01:06

      Tien langue de serpent au service de ces maîtres est démasqué

      Supprimer
  7. Une vidéo prise depuis la seine, dès le début de l'incendie où on entend 3 détonations à partir d'1mn10 : bizarre; qu'est-ce donc? ; la fumée est épaisse
    https://www.youtube.com/watch?v=tZo-XCl8BTs&app=desktop#menu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les 3 sons semblent identiques et je ne vois pas bien ce que ça peut être. Des poutres qui lâchent? ça ne ressemble pas à une explosion en tout cas.

      Supprimer
  8. Repérage du lieu 1an avant ou quoi, pendant une rénovation un complice à peut-etre placé des nano-thermie ?ou autre comburant

    RépondreSupprimer
  9. Quand un major dénonce la vérité que la France entière doit savoir
    https://www.youtube.com/watch?v=ILLSzk-yDkM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "étant sur place ici à Paris"...le mec a dit deux fois qu'il était à Paris (début et fin), j'ai trouvé ça louche qu'il insiste autant.
      Et quand il a parlé de Strasbourg, ça a fait tilt. Il n'est pas à Paris mais...au parc de la citadelle à Strasbourg: gros mytho.
      http://www.crdp-strasbourg.fr/data/albums/idf_alsace-glacis/index.php?img=9&parent=5
      C'est le mur derrière qui le trahit. Candidat à la présidentielle? ben déjà il a le mensonge dans la peau. Après, va falloir travailler ses allocutions télévisées parce qu'on s'endort là.

      Je ne pense pas que l'on puisse accorder la moindre crédibilité à ce major (qui est en fait juste un musicien de l'armée au passage) et qui commence et termine ses vidéos par des mensonges. Par ailleurs, l'argument d'autorité relative à sa qualité de major n'a pas lieu d'être dans ce contexte qui le dépasse totalement. Libre à chacun de lui donner du crédit mais, à mon sens, son avis ne vaut pas plus ou moins que celui de mon voisin de palier.

      Supprimer
  10. L’avantage de la thermite est sont dégagement de chaleur de très haute température.
    Mais le problème de la thermite est le laitier qui en découle de la fusion. Une énorme quantité d’acier fondu et d’oxyde d’aluminium se retrouverait dans les débris, ce qui constituerait une preuve indéniable. Ce qui n’est pas très malin.

    La combustion du soufre donne une fumée de couleur blanche.
    Les combustibles pétrolier lourds (goudron, carbolinéum, mazout, etc) donne une une fumée brune et non jaune.

    Mais j’ai déjà vu une réaction à base d’un dérivé ammoniacal avec une Fumée Jaune.
    Nitrate d’amonium dérivés ou combiné pour éviter l’explosion.
    Il faudrait un produit accélérateur, avec un pouvoir calorique élevé, qui peut être enduit (enduire les poutres pour faciliter leur combustion), qui doit pouvoir brûler sans exploser, mais avec un risque d’explosion. Les réactions exothermiques peuvent être contrôlées pour brûler gentiment, mais elles peuvent être instables et exploser.

    Autre hypothèse, le phosphore ou dérivés.

    Il faut s’orienter vers des produits incendiaires utilisés par l’armée.

    Le plus simple évidemment serait de faire des prélèvements dans les débris pour les analyser, on trouverait rapidement la nature de l’accélérateur.

    En tous cas, il faudrait en parler avec un ingénieur chimiste chevronné, une personne avec 30 d'expérience dans l'industrie pétrochimique. Ils connaissent cela très bien.

    RépondreSupprimer
  11. A mon avis, la prochaine étape dans le sabotage de l'enquête est l'évacuation et la disparition des poutres brûlées pour éviter d'y trouver des indices contredisant la version officielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est fort possible, d'autant plus que les enquêteurs n'ont semble-t-il pas encore eu droit d'accès au site pour commencer leur enquête

      Supprimer
    2. Si, le contraire aurait été très suspect d'ailleurs:

      "La cathédrale de Notre-Dame sécurisée, les premiers experts scientifiques ont enfin pu pénétrer dans l'édifice mercredi. Grâce aux prélèvements et aux auditions toujours en cours, ils espèrent faire la lumière sur l'origine du sinistre."

      https://www.bfmtv.com/police-justice/notre-dame-le-difficile-travail-des-experts-scientifiques-face-a-une-scene-d-incendie-hors-norme-1675625.html

      "Pour la première fois, mercredi 17 avril, des enquêteurs ont pu accéder au sommet de la cathédrale et commencer leurs constatations."

      https://www.la-croix.com/France/Notre-Dame-enqueteurs-commence-constatations-2019-04-18-1201016596

      Supprimer
    3. Merci pour la précision. Je n'avais pas lu ça encore

      Supprimer
  12. Macron à confié la reconstruction à un Général. Il confiera bien l'enquête de l'incendie à sa porte parole Sibeth Ndiaye, une pro paraît-il, ..., une pro du mensonge hahaha

    RépondreSupprimer
  13. Avant de commenter n'importe quoi informez vous :


    http://echelledejacob.blogspot.com/2019/04/notre-dame-etait-en-danger-un-rapport.html?m=1

    https://www.c-sgroup.fr/blog/poussieres-explosives-principes-et-mise-en-situation/?gclid=EAIaIQobChMI69fR-rTj4QIV2fhRCh2GyAJREAAYASAAEgJ9r_D_BwE

    https://www.simplyfeu.com/blog/bois-compresse-buches-densifiees/comment-optimiser-feu-bois-techniques-astuces-simplyfeu/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant le rapport, il faut rappeler que les ouvriers coupent totalement le circuit électrique à la fin de la journée et la société a confirmé que cette procédure a été respectée et l'a notifié dans la cahier d'entretien.

      Supprimer
    2. Je viens de tomber sur cette vidéo.. je ne regarde pas les infos TV d'où le retard mais ça corrobore ce que je disais concernant l'incombustibilité d'une épaisse poutre de vieux chêne bien sèche...et c'est l'ancien architecte responsable de ND qui le dit....

      https://www.youtube.com/watch?v=9_qJuCgLEz4

      Supprimer
  14. Si on appelait la charpente de NDP " la forêt" c'est bien parce qu'elle avait tout d'une forêt ... Une forêt n'est pas constituée que de grands et gros arbres ? pourquoi les forêts de bois vert brulerait elle ? Dans cette charpente il y avait de toutes les sections, du plus gros au plus petit ne restez pas figés sur ces grosses poutres, il y avait des chevrons, des branches même ... Puis prenez un bout de bois et montez le à plus de 500° il s'enflemmera comme de l'essence. Quand à cet architecte il veut se dédouaner de tant d'années d'incompétences et d'inaction dans l'entretien de cette structure, même s'il est maintenant à la retraite c'est le résultat de ses manquement. Et la société d'échafaudage ne va pas se tirer une balle dans le pied aussi ... elle ne dira jamais que ses sous traitants embauchaient pour 1/3 de travailleurs détachés ou non déclarés voir plus ... Etc ... Ça n'exclut pas pour autant l'incendie criminel, mais un tel incendie n'est pas si chocant ou imprévisible et plus vous mettrez d'incompétents sur un chantier plus les risques d'accidents seront élevés. Un ouvrier fumeur qui jette son mégot, qui disque une ferraille, qui soude, un court circuit etc ... Un idiot qui a senti une odeur de cramé et qui n'a rien dit ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Si on appelait la charpente de NDP " la forêt" c'est bien parce qu'elle avait tout d'une forêt "

      c'est le genre de commentaire que je m'y attendais . Ton comm' siffle comme le serpent séducteur .
      Et c'est pour cela que les mots de "LA FORÊT" est utiliser pour que dans l'imaginaire des moutons dociles , c'est normal de voir la vitesse de propagation d'un feu de forêt

      pourquoi les forêts de bois vert brulerait elle ?
      Arrière langue perfide
      N'essaye pas de nous infantilisés avec tes pseudos explications a la mord moi le nœud .

      Supprimer
    2. Anonyme22 avril 2019 à 13:23

      Ce n'est pas l'importance de l'incendie qui pose question mais le départ de feu et son mode de propagation pour atteindre le seuil critique où la chaleur est suffisante pour provoquer l'embrasement.
      CAPITCHE ................

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. C'est bien connu des ingénieurs et architectes. Le bois est le matériau le plus résistant au feu car en surface lorsqu'il brule le bois se recouvre d'une gangue de carbone qui empêche l'oxygène d'atteindre la surface non consumée. En l'absence d'oxygène pas de feu. Car pour avoir du feu il faut trois ingrédients indispensables (le triangle du feu) 1. de la chaleur, 2. un combustible, 3. un comburant (l'oxygène). La présence d'eau dans le bois (bois frais) ralenti la combustion du bois car l'eau a besoin de chaleur pour s'évaporer. Mais un bois âgé ne contient plus non plus les huiles naturelles qui constituent un excellent accélérateur de feu.
    Ce qui aurait pu favoriser l'incendie c'est la configuration de la charpente qui est par nature très aérée et donc permet une alimentation en comburant (oxygène) continue et abondante. de même la toiture de Notre-Dame dans l'axe de la Seine et relativement élevée était particulièrement bien située pour que soit assurée cette alimentation en oxygène.

    Ce n'est pas l'importance de l'incendie qui pose question mais le départ de feu et son mode de propagation pour atteindre le seuil critique où la chaleur est suffisante pour provoquer l'embrasement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant le chêne, on pense que quand il est vieux et sec qu'il brûle plus facilement.

      Mais, en séchant, les fibres se resserrent à tels point que l'oxygène ne parvient à s'insérer. C'est pour cela que l'on dit par abus de langage qu'il se comporte comme un bois pétrifier.

      Pas d'oxygène, pas de combustion, pas de feu.

      Donc démarrer un feu avec du vieux chêne est très difficile, comme l'a bien démontrer les vidéos d'essai d'embrasement de poutres de vieux chênes centenaires.

      Quand vous mettez dans l'âtre du chêne, 1° il faut le refendre, 2° il faut mettre d'autres essences comme du pin, du charme, etc Sans quoi les bûches de chênes finissent par s'éteindre. Une fois que l'âtre est bien chaud, alors les bûches de chênes se consument lentement.

      Supprimer
    2. Parfaitement vrai, d'accord avec avec toi. Les ruraux connaissent tout ça très bien, c'est leur vie depuis l'enfance. Les citadins n'arrivent pas à comprendre, il leur manque les données de base.

      Supprimer
  17. Voici quelques photos de la charpente de ND.
    Comme vous pouvez le voir, elle est propre comme un sou neuf. Pas de brols qui trainent, pas de poussière.

    Les précautions de sécurité incendie passent par la désencombrement et l'entretient.

    Ceux qui se réfèrent à d'autres incendies oublient que souvent les combles et sous-pentes servaient à stocker toutes sortes de choses qui constituaient un excellent moyen de démarrer un feu et de la propager. Draperies, tableaux, malles, caisses en cartons, bibelots, vieux meubles, mêmes à une certaine époque on y stockait des denrées alimentaires comme dit plus haut.

    Les normes de sécurité incendie de ND passaient par l'absence dans les combles de tout éléments pouvant être combustible.

    http://www.notredamedeparis.fr/content/uploads/2007/04/ND-Paris_9736R-1024x683.jpg

    http://www.notredamedeparis.fr/content/uploads/2007/04/52_ND-Paris_3204R-1024x683.jpg

    https://www.francetvinfo.fr/image/75nckgcnd-ede1/1200/450/19112439.jpg

    http://www.urban-exploration.com/images/cathedrale/monument/panoramique_des_toits_de_la_cathedrale_de_coutances_05.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sorry pour la dernière image indiquée dans l'adresse "notre dame de Coutances" Sur le site, il est dit que c'est ND de Paris ?

      En voilà une autre :

      http://www.notredamedeparis.fr/content/uploads/2007/04/ND-Paris_3207R-1024x683.jpg

      Supprimer
    2. Ok la charpente est nickel, par de toiles d'araignées, de chauve-souris et de bave de crapaud mais il y a du bois plus récent et plus fin (de quelle essence ?), les planches sur lesquelles le visiteur déambule ! Ces planches une fois enflammée (elles s'enflamment plus facilement que les poutres) pourraient faire un bon combustible pour les poutres, non ?

      Supprimer
    3. POIDS POUR POIDS, PLOMB POUR PLOMB...
      Il ne faut pas se tromper de siècle, N-D de Paris c'était comme la Maladrerie de Beauvais. Nickel "Bâtiments de France", c'est tout dire. Im-pos-si-ble qu'elle brûle "comme ça". Celui qui, sur cette page, a essayé de nous prouver que les pigeons et les araignées sont des incendiaires potentiels doit d'abord sortir un peu de chez lui dans le monde, ne pas se tromper de siècle, et arrêter de s'imaginer le réel à sa façon. Le réel est comme il est, et pas comme on le veut. Désolé. Le "contructivisme" rencontre les limites de la réalité physique et de la nature. Qu'il me pardonne de le reprendre ainsi, mais l'affaire est extraordinairement grave.
      Déjà cet après-midi 22 avril, des "experts" disent que le plomb n'a pas pu se vaporiser. Fort bien. Qu'ils le prouvent désormais. Ce sera facile: ils vont récupérer le plomb restant, le peser, et nous montrer qu'il n'en manque pas un kilogramme. S'il en manque, et qy'il il faudra trouver une explication reconstructiviste (je n'emploie pas le terme de "révisioniste" car je trouverais cela scandaleux) qui leur convienne (Popper appelerait ça une hypothèse ad-hoc), ils s'accorderont tous, unanimement... pour affirmer que finalement il devait y avoir moins de plomb qu'on croyait sur la cathédrale. On attend donc la pesée du plomb.
      Le pire est que nous risquons, avec cette histoire, de nous plomber les raisonnements au lieu de voir le principal. Et qui pourrait s'appeler thermate, thermite plus fluide et étalante, car enrichie au nitrate de baryum (autres compositions possibles).
      Mais bien sûr, quand on a une explication possible, il faut surtout commencer par l'exclure pour ne pas rencontrer le réel et continuer à le refuser.
      Quant à l'absence de revendication, ne sous-estimons jamais l'intelligence de ceux qui sont en face de nous. Or c'est ce qu'on fait quand on dit que des organisateurs d'attentats auraient d'abord voulu "faire un maximum de morts". Cette sous-estimation des capacités de l'autre est typique de ceux qui n'arrivent pas à se décentrer. Presque tout le mal aujourd'hui vient de là. Espérons que des experts sérieux (l'armée française, pas des universitaires!) passent bientôt à l'action.

      Supprimer
    4. @ Anonyme22 avril 2019 à 20:33

      C'est possible, mais il est à espérer que tous les bois modernes utilisés récemment, comme les passerelles, étaient ignifugés, sinon à quoi bon faire des normes de sécurité d’incendie.

      Et cela n'explique toujours pas la vitesse de l'embrasement, les trois explosions que l'on entend dans une vidéo, explosions confirmées par une internaute ayant suivit la messe sur KTO, et ces satanées fumées jaunes.

      Finalement il ne reste qu’une solutions : Dans un rituel maçonnique, Castagneur à immolé un gilet jaune après l’avoir fait avaler de la bave de crapaud en scandant «Il n’y a plus de gilets jaunes, il n’y a plus de gilets jaunes, il n’y a plus de gilets jaunes ...» :)

      Supprimer
    5. Fumée satanique.

      https://i.imgur.com/e5CJ7rm.jpg

      Supprimer
    6. Tu parles comme un livre, ces photos sont très belles et ont bien été prises après un probable nettoyage de printemps, mais c'était quand ? La charpente était elle dans cet état là, ce jour là. Ces photos ont aussi le mérite de montrer les différentes essences de bois, et les différentes sections, la forme en Tipi que le feu raffole. Peu d'entre vous n'ont visiblement pas mis un pied sous une toiture, ni essayer de mettre le feu à une toile d'araignée chargée de poussière, ni trouvé d'oiseaux morts dans des combles, d'essains de guêpes ou de frelons ou jamais vu ni de pigeons, ni de rats ou de souris dans Paris ...

      Supprimer
    7. @ Anonyme22 avril 2019 à 20:58

      Excellente analyse.
      Seriez-vous un réfugié de RL et LFrance ? ;)

      Supprimer
    8. Je suis manifestement dans l'erreur quand j'émets, un peu plus haut, des doutes sur les universitaires et je leur présente mes plus plates excuses. Eux seuls ont peut-être les compétences et les outils permettant de mener les analyses les plus déterminantes, à "large spectre", alors que l'armée ne doit disposer que de matériel spécialisé, tourné vers une tâche. Dans l'idéal, il faudrait qu'Université et armée travaillent la main dans la main pour rechercher les composants incendiaires classiques et ceux qui le sont moins. Mais pour cela il faut déjà avoir l'esprit libre et oser envisager la possibilité d'un attentat. A propos, pourquoi serait-il si ridicule, si lamentable, si stupide, si inepte, de parler d'un attentat? A ceux qui, comme Monsieur Castaner, se refusent à l'envisager, posons la question: "Votre religion vous l'interdit?".

      Supprimer
    9. A tous arrêté de répondre
      @Anonyme22 avril 2019 à 20:33 (chauves sourie , bave de crapaud )
      C'est le troll de service , la bande à Chipie qui sévis sur YT

      Supprimer
  18. Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie

    «Le bois des charpentes était dur comme de la pierre, vieux de plusieurs siècles. […] je n'arrive pas à m'expliquer comment des morceaux de 60 centimètres de large ont brûlé aussi vite»

    https://fr.sputniknews.com/france/201904221040841532-notre-dame-incendie-artisans-opinion/

    RépondreSupprimer
  19. Quoi qu'il en soit personne ne saura, reste à attendre le projet de reconstruction qui lui le sera assurément satanique

    RépondreSupprimer
  20. Des policiers en armes à la sortie des églises ce week end... Pour moi c'est un attentat, avec des menaces que connaissait bien l’état et ne les pas ébruitées pour ne pas affoler les gens ou protéger une fois de plus les terroristes musulmans...

    RépondreSupprimer
  21. Sébastien JALLAMION‏Compte certifié @SJallamion
    Incendie de #NotreDame : les enquêteurs et les techniciens de la police scientifique n'ont toujours pas eu le "feu vert" des "autorités compétentes" pour effectuer des prélèvements... Bravo à tous ceux qui ont le don de clairvoyance et qui "écartent" déjà la piste criminelle !
    00:30 - 22 avr. 2019

    Tout va bien, aujourd'hui il va pleuvoir; la scène de crime sera nettoyée; plus de traces, plus de produit chimique, plus d'odeur pour les chiens; disparition de preuves...Normalement lors des incendies, les experts interviennent dans les 2 jours du sinistre pour faire les prélèvements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment, c'est le cas. Il y sont allés mercredi:

      "Pour la première fois, mercredi 17 avril, des enquêteurs ont pu accéder au sommet de la cathédrale et commencer leurs constatations."

      https://www.la-croix.com/France/Notre-Dame-enqueteurs-commence-constatations-2019-04-18-1201016596

      Supprimer
    2. "En effet à l'heure actuelle, ils n'ont pas encore pu débuter leurs prélèvements à l'intérieur de la cathédrale. Selon les informations de LCI, ils attendent toujours le feu vert des autorités compétentes pour pouvoir travailler en toute sécurité partout et procéder aux constatations et à la collecte des preuves matérielles. Lorsqu'ils le pourront, ils prélèveront des éléments comme des résidus de câblage, des éléments partiels d’un tableau électrique ou des néons, tout ce qui pourrait peut-être appuyer la piste d’un court-circuit. Pour l'instant, ils ont seulement dû se contenter de prendre des photos ou des vidéos de certains endroits accessibles et sécurisés. En revanche, ils ne comptent pas forcément sur les prélèvements ADN, très complexes dans un bâtiment qui a brûlé. "

      https://www.lci.fr/police/notre-dame-pourquoi-l-enquete-pour-determiner-les-causes-de-l-incendie-va-prendre-du-temps-2118874.html

      Vous avez compris? Les pompiers venaient à peine d'intervenir avec la première lance à incendie que le procureur concluait déjà à la piste accidentelle, ce qui est techniquement impossible : la détection des causes d'un incendie se fait sur place après constatations et analyses. Et surtout pas de prélèvement ADN? et que des indices qui corroboreront la thèse du problème de câblage électrique! ils connaissent déjà les résultats de leurs constatations avant même d'avoir constaté et prélevé des indices! Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Ils auront le feu vert incessamment dès après les pluies quand tout sera nettoyé et effacé. Ni vu, ni connu, affaire classée, c'était la faute à "pas de chance" : faites attention aux néons, c'est explosif.

      Supprimer
    3. "Les pompiers venaient à peine d'intervenir avec la première lance à incendie que le procureur concluait déjà à la piste accidentelle, ce qui est techniquement impossible"

      L'affaire est déja bouclée :)

      Plus fort que Colombo!

      Supprimer
  22. Guy >> regarde cette vidéo (Eric Perrou), il apporte de nouveaux éléments.

    https://www.youtube.com/watch?v=F7gRnC2Bgpg

    RépondreSupprimer
  23. La société Aubriat a traité la charpente de ND sur demande de la mairie de Paris début 2019 ?!! D’où vient le gel qui a été appliqué sur l'ensemble de la foret ? Et pourquoi a t on fait ce traitement ?
    https://www.youtube.com/watch?v=EDzd9vFkAcc
    La maire de Paris, Hidalgo la marrane , franc maçonne jusqu'au bout des doigts s’inquiéterait subitement pour ND alors que toutes les églises de Paris sont en train de pourrir faute de financement ?
    Pour moi les poutres ont été traitées avec une thermite liquide puis il suffisait de balancer 2 engins incendiaires au bon moment, d"ou les deux foyers d'incendie !
    https://www.youtube.com/watch?v=OPs25Jj8_As

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog