samedi 4 mai 2019

Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?


Le culte du secret sur lequel repose la Franc-maçonnerie pose un problème, voir un danger pour elle-même, car il lui est impossible de certifier que ce genre de pratiques rituelles traumatiques initiatiques n'existent pas dans certaines arrières loges. Le cloisonnement stricte de cette hiérarchie pyramidale fait que les initiés progressent "à l'aveugle" dans cette vaste secte.
Il y a quelques semaines, l'historienne d'art australienne Lynn Brunet m'informait de la publication de son dernier livre sur un des pères de la psychologie analytique : Carl Gustave Jung, et plus précisément sur son ouvrage mystique "The Red Book : Liber Novus" (Le Livre Rouge). Ce livre, écrit entre 1914 et 1930, mais publié pour la première fois en 2009, est considéré comme une des œuvres majeures de la psychologie. Jung y a consigné ses rêves et fantasmes durant une période de confrontation avec l'inconscient où il croyait littéralement devenir fou, dans une schizophrénie dira-t-il... Entre textes calligraphiés, images, peintures, mandalas et une richesse étonnante de personnages imaginaires et de mythologie, le Livre Rouge raconte l'histoire d'un homme qui doit retrouver son mythe et qui part à la recherche de son âme perdue (➤ "Récupération de l'âme et chamanisme")...
Dans son livre Answer to Jung : Making sense of the Red Book (2018), Lynn Brunet affirme que Le Livre Rouge de Jung contient de nombreuses références à la symbolique maçonnique des hauts degrés, principalement du Rite Écossais. Selon elle, Jung a également eu un certain nombre d'expériences troublantes durant son enfance...
Lynn Brunet est elle-même fille de franc-maçon / rosicrucien et survivante d'inceste et d'abus rituels➤ Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?(lire son témoignage). Elle a travaillé à relier la symbolique maçonnique (rituels initiatiques) et les traumatismes, notamment au niveau psychique (voir lecture MK #8).
Brunet note dans la préface de son livre : De part mes propres mémoires d'initiation dans l'enfance et mes recherches effectuées sur les abus rituels maçonniques, j'ai rapidement fait le parallèle entre les écrits de Jung et les épreuves initiatiques. Cela a ensuite été très révélateur lorsque j'ai lu Memories, Dreams, Reflections et découvert que son grand-père paternel était un Franc-maçon, vénérable maître de la loge bâloise (...) Cela soulève la possibilité que Jung puisse être une énième victime d'abus maçonniques. (...) Ma question dans cette étude est la suivante : Le Livre Rouge pourrait-il être un compte rendu détaillé d'une série de mémoires, quoique extrêmement confuses et déroutantes, sur les initiations subie durant l'enfance et que l'on retrouve dans les témoignages contemporains d'abus rituels ?
Dans une conférence intitulée "Carl Gustave Jung et la Franc-maçonnerie", le poète écrivain et éditeur Jean-Luc Maxence nous apprend que le père de Jung, modeste pasteur, était également franc-maçon...
"Peut-on vraiment dire que Jung a été très influencé dès son plus jeune âge par la franc-maçonnerie, et qu'il aurait même établi les grands concepts de sa clinique, la psychologie des profondeurs, tout habité consciemment ou non des grands symboles de la maçonnerie ? Peut-on sans forcer le propos ni la pensée, ni la démarche maçonnique, comparer les deux - la pensée Jungienne et la démarche maçonnique - un peu comme on compare deux pistes parallèles qui se ressemblent beaucoup ? (...) Un chose est sûre historiquement, dès son plus jeune âge, enfant puis adolescent, Jung a été physiquement entouré de francs-maçons spéculatifs. Il y a l'influence de son grand-père, Karl Gustave Jung Senior (1794-1864), non seulement il appartenait stricto sensu à la Franc-maçonnerie, mais il appartenait surtout à la légende familiale qui prétendait qu'il était le fils naturel de Goethe, rien que cela... le poète maçon par excellence, l'auteur de Faust (...) Le grand-père de Jung fut même Grand Maître, quand à son père, comme chacun sait un médiocre pasteur, théologien plutôt passe partout, il était aussi franc-maçon besogneux, si j'ose dire..."
Nous retrouvons là une forme de maçonnerie transgénérationnelle, où de père en fils, les générations qui se succèdent sont systématiquement intronisées en loge.... la question du passage des enfants dans les rituels traumatiques initiatiques reste posée (au niveau de la haute hiérarchie)... Existe-t-il des abus rituels maçonniques dont le but serait en quelque sorte d'initier l'enfant, c'est à dire créer chez lui une "illumination" lors de la dissociation ? Jusqu'où peut aller un initié pour recevoir la lumière... ou bien pour la donner à quelqu'un d'autre ? Pour initier un enfant par exemple ? Apprendre à souffrir et apprendre à faire souffrir fait-il partie des ténébreuses initiations ?...
➤ Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?Voici la quatrième de couverture du livre de Lynn Brunet :
Le Livre Rouge est le récit de Jung sur une période de profonde introspection dans son inconscient lors d'un processus qu'il a appelé "l'imagination active", entrepris au milieu de sa vie. Answer to Jung: Making Sense of ‘The Red Book’ offre une lecture précise de ce texte magnifique et troublant ainsi que sur ses images fascinantes, et démontre que les fantasmes du Livre Rouge ne sont pas tout à fait originaux, mais que leurs intrigues, leurs personnages et leurs symboles sont remarquablement similaires à certains rituels des hauts degrés de la Franc-maçonnerie. Le livre fait valoir que ces fantasmes peuvent être les souvenirs d'une série d'épreuves initiatiques terrifiantes, éventuellement subies pendant l'enfance, à l'aide de versions altérées ou fallacieuses des rites maçonniques. Le livre compare ensuite ces scénarios initiatiques aux récits de rituels traumatiques rapportés depuis les années 1980. Il s'agit de la première étude complète du Livre Rouge à se concentrer sur les fantasmes eux-mêmes et à en fournir une explication extérieure.
Sonu Shamdasani décrit le Livre Rouge comme un travail incomplet que Jung a laissé à la postérité telle une "bouteille à la mer" devant un jour arriver sur terre. Answer to Jung rapporte cette bouteille sur terre en fournissant une interprétation cohérente, mais troublante, de chacun des fantasmes et de leur imagerie symbolique.
 Le Dr James Randall Noblitt note dans son livre "Cult and Ritual Abuse" à propos de Jung et de son Livre Rouge :
Durant la période où Carl Jung s'est engagé dans sa propre exploration intérieure, une "confrontation avec son subconscient", il a archivé ses pensées et son imagerie mentale dans une série de Livres Noirs, qui ont été assemblés par la suite pour former son Livre Rouge (ndlr: il ne manque plus qu'un Livre Blanc). Ce contenu n'a jamais été publié durant sa vie, il sera seulement partagé de manière confidentielle dans un groupe de gens sélectionnés. Ce remarquable volume a été gardé caché par la famille de Jung après sa mort, jusqu'à ce qu'il soit finalement publié en 2009.
À la page 290 du Livre Rouge, se trouve une rubrique intitulée "The Sacrificial Murder" (le meurtre sacrificiel) se référant à un rituel où un enfant est tué. Dans cette scène, Jung se décrit lui-même en train de manger un morceau du foi de l'enfant après qu'on le lui ai ordonné. Jung reconnaît lui-même que dans cet acte horrible, il a lui aussi été sacrifié. Sa déclaration rejoint les témoignages contemporains d'abus rituels. Jung est-il lui-même un survivant d'abus rituels "initiatiques" ?
➤ Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?Sa propre autobiographie dépeint Jung, sa mère et sa cousine, Helena Preiswerk, comme ayant des expériences de dissociation de l'identité (...)  Selon Terry Melanson (Perfectibilists : The 18th century Bavarian Order of the Illuminati), un des ancêtres de Jung, Johann Sigmund Jung, était membre des Illuminés de Bavière.
Lynn Brunet écrit que une des biographes de Jung, Claire Dunne, fait référence à la révélation qu'il a fait sur son viol étant enfant à Sigmund Freud, Dunne s'étant référée à cet épisode pour établir le titre de son livre "Jung : Wounded Healer of the Soul" (Jung : guérisseur blessé de l'âme) (...) La blessure de laquelle Jung semble avoir été guéri pourrait être bien plus profonde que le trauma d'un abus sexuel. (...) Les fréquentes expressions de douleursouffranceconfusion et tourment dans le Livre Rouge suggère explicitement qu'il traite de la question du traumatisme et que l'interprétation de ses contenus symboliques aurait besoin d'incorporer la psychologie et la physiologie du trauma. Jung avait une bonne connaissance des concepts physiologiques de dissociation, d'amnésie et de traumatisme, tout comme le psychologue français Pierre Janet.
Une forme abusive d'utilisation de la connaissance maçonnique est l'initiation des (très) jeunes, alors que la règle de toutes les grandes loges stipule que le candidat doit avoir dépassé l'âge de maturité, interdisant l'initiation à ceux qui n'ont pas l'âge (...) Des rapports d'abus rituels dans un contexte maçonnique ou utilisant du matériel ou insignes maçonniques apparaissent fréquemment dans la littérature. Mais rappelons ce qu'est la violence rituelle :
➤ Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?Une forme sévère d'abus sur adultes, adolescents ou enfants visant à traumatiser les victimes. Cela consiste en des violences physiques, sexuelles et psychologiques qui sont planifiées et systématiquement pratiquées sous forme de cérémonies. Ces cérémonies se passent généralement dans un contexte spirituel. Des symboles, activités ou rituels ayant une connotation magique ou surnaturelle sont utilisés. Le but est de rendre les victimes confuses, terrorisées, ainsi que de les endoctriner dans des croyances religieuses, spirituelles ou idéologiques (contrôle mental). La violence rituelle se limite rarement à un épisode, cela s'étend généralement sur une longue période de temps. (Becker 2008, p.237)
Alors que l'existence de ces pratiques sur des enfants occidentaux a émergé seulement depuis le 20ème siècle, elles sont depuis longtemps connues des anthropologistes, historiens et érudits des religions comme faisant partie des divers rites initiatiques, cette forme extrême d'initiation des jeunes se retrouve dans plusieurs cultures (voir cet extrait du livre MK, mais aussi Psychodynamique des abus rituels de Lloyd DeMause)
Jung lui-même se réfère au rôle des rites initiatiques de la puberté dans les sociétés tribales, pouvant traumatiser le jeune y étant soumis. Les rites de la circoncision chez les groupes aborigènes australiens est un des exemples qu'il donne dans son livre Man and His Symbols. Ici, recoupant les études de l'anthropologiste Mircéa Éliade, Jung affirme que le rituel démantèle l'identité mère-enfant, et, à travers un douloureux processus avec même la possibilité d'une mort, le garçon connaît une renaissance symbolique dans le clan ou la tribu, avec une nouvelle identité ou un nouveau statut.
Extrait du livre MK (Chapitre 2 : Les racines des abus rituels traumatiques et du contrôle mental) :
➤ Carl Gustave Jung, fils et petit fils de Francs-maçons, a-t-il subi des abus rituels traumatiques ?En Papouasie-Nouvelle-Guinée, les rituels traumatiques visant à terroriser l'initié font partie intégrante des cultes locaux. Dans son livre "Ritual and Knowledge Among the Baktaman of New Guinea", Frederik Barth décrit comment un novice Baktaman qui était tellement terrifié par le déroulement de l'initiation s'en est littéralement déféqué dessus. Dans le livre "Rituals of Manhood: Male Initiation in Papua New Guniea", Gilbert Herdt rapporte que dans l'initiation Bimin-Kuskusmin, les novices sont totalement terrorisés par la cérémonies qui consiste à leur percer la cloison nasale et à brûler leur avant-bras. Cela crée de sérieux traumatismes et l'auteur rapporte que des signes de profonds chocs psychologiques ont été observés chez plusieurs individus étant passés par cette initiation.
Dans son analyse sur l'initiation Orokaiva des Papous, dans le livre "Exchange in the Social Structure of the Orokaiva", Erik Schwimmer écrit qu'une des fonctions de ces rites est de provoquer "une terreur absolue et durable chez le candidat". Tous les ethnographes qui ont étudié les Orokaiva ont souligné la nature particulièrement terrifiante de la cérémonie embahi. Plusieurs auteurs ont rapporté qu'une véritable panique était volontairement induite chez les jeunes candidats à l'initiation, mais ils décrivent aussi l'angoisse des parents qui assistent aux souffrances des enfants. Dans "The Concept of the Person and the Ritual Sytem; An Orokaiva View", André Iteanu écrit même qu'il existe toujours un risque pour que l'enfant ne survive pas aux épreuves de l'initiation.
Dans son livre "Prey into Hunter: The Politics of Religious Experience", Maurice Bloch fait une analyse de la cérémonie embahi avec son caractère sacré et transcendantal. Selon Bloch, l'effet le plus important de cette cérémonie est que l'initié est symboliquement tué, ou plus exactement que sa vitalité est neutralisée, c'est alors qu'il devient un être purement transcendantal (dissocié ?). Suite à cette initiation l'enfant devient sacré, il s'agit donc de conquérir sa vitalité et de la mettre sous un certain contrôle. Pour cela, l'enfant est symboliquement tué afin de le transformer, de transcender sa personne pour qu'il devienne lui-même un tueur et non plus une victime.
Nous avons ici une description qui peut correspondre aux abus rituels sataniques "modernes" avec le contrôle mental qui en découle. Ce sont des rituels initiatiques traumatiques qui visent à sacraliser l'enfant grâce à de profonds états dissociatifs et à une renaissance en tant qu'enfant "Monarch"; en faire un tueur plutôt qu'une victime, un membre à part entière du culte luciférien / satanique.
POUR ALLER PLUS LOIN :

Source: MK Polis

30 commentaires:

  1. et Freud le maitre de Jung.....a t'il lui aussi subit des abus rituels ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée (même s'il a théorisé le principe du trauma). Ses parents de Freud n'étaient pas FM en tout cas. Par contre, il a appartenu 40 ans au B'nai B'rith. A noter que l'origine de la psychanalyse semble être 100% juive. D'abord Freud bien sûr, mais aussi ses premiers "disciples" : Alfred Adler, Paul Federn, Otto Rank, Sandor Ferenczi, Karl Abraham et Jung.

      Supprimer
    2. En effet! Et je ne me lasserai pas de répéter que le pb c'est que le peuple "juif" est infiltré depuis sa sortie d'Egypte (dixit Rav Dynovisz lui-même) par les "espions" de Pharaon. Ceux-là mêmes qui ré-introduirent le culte du Veau d'or et qui constituent depuis la caste des Pharisiens ainsi que cette élite financière nauséabonde à l'origine de tout l'antisémitisme légitime des Goys. Malheureusement, cet antisémitisme est immanquablement mal orienté vers de pauvres petits juifs qui n'ont pour seul tort que de s'affirmer solidaires des bordilles qui constituent le gratin de leur communauté... Quant au Talmud, n'en déplaise à certains de mes détracteurs, ce n'est qu'une pure inspiration satanique. Comme le Zohar et la Kabbala qui sont des révélations sur le monde de l'au-delà faites à certains grands initiés comme le Rabchi (Rabbi Shimon bar Yohaï) sur des connaissances interdites par Dieu aux hommes. Il est de notoriété, même chez les Juifs, que les grands kabbalistes ont des pouvoirs s'apparentant à ceux des sorciers de nos "légendes". Par exemple, l'imagerie populaire des sorcières se déplaçant sur un balais a été directement empruntée à la réputation de certains hauts initiés kabbalistes de pouvoir se déplacer de la sorte voire de se téléporter instantanément là où il le souhaite...(cf ma sorcière bien aimée...)
      Non, je n'ai rien fumé.. c'est le Rav ron Chaya qui le confesse très sérieusement dans l'un de ses cours (désolé, j'ai pas le lien youtube sous la main mais les sceptiques n'auront qu'à creuser le sujet..)

      Supprimer
    3. Guy Fawkes : il est plutôt établi que Jung est d'origine protestante: père pasteur, et mère lointainement descendante d'émigrés protestants français, au moment de la révocation de l'Edit de Nantes. Jung est trop peu connu en France (voir la présente page, qui risque d'éloigner les lecteurs de l'excellent "Les types psychologiques" aux éditions Georg à Genève (presque inconnues elles aussi, bien sûr). Seules une petite centaine de pages de ce gros bouquin sont à lire, celles de la fin, où Jung propose ses conceptions après avoir présenté celles d'autres. DZB

      Supprimer
    4. Effectivement DZB, je me suis emmêlé les pinceaux (d'autant que c'est indiqué dans l'article). En fait, Jung est l'un des rares non juif dans l'entourage de Freud:

      "En 1910, Freud écrit en parlant de Jung : « Je suis plus que jamais convaincu qu'il est l'homme de demain » alors qu'Ernest Jones dit de lui qu'il « avait cru trouver en Jung son successeur direct »14, le seul apte à soustraire « la psychanalyse au danger de devenir une affaire nationale juive »I 12 (en effet la quasi-totalité des membres de l'entourage de Freud étaient juifs comme lui)."

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Gustav_Jung

      "Étonnamment, Jung aurait collaboré avec Hitler:

      "Jung accepte de diriger la Société allemande de psychothérapie, sous la houlette du psychiatre nazi ­Matthias Heinrich Göring (1879-1945). Fasciné par le Führer, Jung rédige en 1934 un texte antisémite dans lequel, au nom de sa théorie archétypale, il oppose « l’inconscient aryen » et « l’inconscient juif », en soulignant que le premier aurait un « potentiel » supérieur au second."

      https://www.lemonde.fr/livres/article/2018/10/25/de-l-inegalite-des-inconscients-chez-carl-jung_5374272_3260.html?

      Supprimer
    5. Affligeants péjugés de Jung dans ce cas: personne n'est parfait.
      N'oublions pas non plus que le nazisme était terrifiant et que beaucoup qui n'avaient ni la possibilité ni le courage profond d'y résister, on dû composer avec. C'était quand même le pire pouvoir totalitaire qui soit, avec la Russie. Il y a aussi ceux qui veulent faire de la résistance "interne": voir les personnalistes comme Lacroix, sous Vichy, et l'école des cadres vichystes d'Uriage, où l'on apprenait surtout à respecter son prochain avec les plus brillantissimes penseurs catholiques qui soient. L'Histoire est parfois complexe, et même le psychisme de chacun qui s'est engagé s'y perd un peu... J'ai eu comme professeur Pierre Boutang, réputé antisémite. Or il était passionnant, d'une intelligence presque surhumaine. Il n'y a jamais eu la moindre trace d'antisémitisme dans ses cours. J'avais entendu parler d'un autre prof qui s'était promis de le gifler, s'il le croisait dans la rue ou à la Sorbonne. Par chance ils ne se sont pas croisés.
      Il ne faut pas juger trop vite, il faut surtout attacher de l'importance à ce que les gens écrivent en dernier lieu dans leur vie, le résultat, l'aboutissement de leur pensée. Par chance, je n'ai rien lu des écrits antisémites de Boutang, sinon je n'aurais peut-être pas écrit ce que je viens d'écrire.
      La vie des uns et des autres a peu d'importance, c'est ce qu'ils disent qui compte. Rien de nazi dans "les types psychologiques" de Jung, puisqu'il n'y d'ailleurs pas catégorisation mais continuité des types.
      En revanche ce fut une bonne chose de s'intéresser de près à la vie de Heidegger. Je l'ai lu et avais considéré que c'était une pensée nazie. Quand les bouquins sur son nazisme sont sortis, j'étais soulagé: j'avais bien compris. Mais sa vie n'ajoutait qu'une confirmation extérieure à la compréhension (interne) de son discours.
      Donc, Jung nazi, bof bof... Tout à l'heure (ce matin) il était juif. Bof bof... Préjugés, préjugés, quand vous nous tenez... Je ne te critique pas, Guy Fawkes, je peste juste un peu contre l'inculture ambiante qui ne fait jamais de Jung un passage obligé des études de psycho. On préféra, en France, Lacan, formalistes, perdu dans l'abstrait (il aurait dû lire Jung!!!) qui mourut en se prenant pour un papillon, dit-on.
      Phildefer, tu as d'intéressantes sources: le Rav Ron Chaya a autant d'humour que de culture, n'est-ce pas? DZB

      Supprimer
    6. @DZB
      Rav ron Chaya est à l'enseignement de la Torah ce qu'André Rieu est à la musique classique... comprenne qui pourra...:-p

      Supprimer
    7. Le peuple juif a à mainte reprise trompé Dieu. Les égyptiens ne sont pas les seuls fautifs. Voilà pourquoi arrive les prophéties d'Ezechiel... Une dernière fois pour qu'ils comprennent!

      Supprimer
  2. Troublant en effet, même si à titre personnel, je pense que l'incompréhension du processus d'individuation (si bien theorisé par Carl.G.J) ne peut mener qu'a l'impasse sociétale dans laquelle nous stagnons avec brio, la nature meme de l'empathie ne peut être compatible avec ce monde dit de "progrès" et autre réussite personnelle/compétition...
    Merci Guy, interressant comme souvent !

    Bien à vous,
    Ludo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir étudié le sujet, je suis arrivé à la conclusion que la psychanalyse est une "invention" satanique via les sbires FM/juives afin de tenter là encore, comme partout avec la science moderne... de camoufler en soi-disant les expliquant de façon "scientifiques" des phénomènes purement liés à l'interaction de forces démoniaques.
      Ceci est décrit dans le NT: Marc 5:1 et suivants et repris en Luc 8: 27 et suivants.
      Je laisse le soin à Hotchiwawa de meubler avec le copier/coller de tout le texte si ça lui dit... ;-p

      Supprimer
    2. La critique de la notion d'individuation (pauvre tarte à la crème intellectuelle de la gauche en ce moment, en gros depuis les années 90) est de manière sous-jacente néofasciste. Fausse voie de sortie, retour en arrière, erreur théorique.

      Supprimer
    3. EMPATHIE (réponse à Ludo)

      On ne risque pas de développer l'empathie en faisant baiser le niveau d'individuation.
      Au contraire, on développerait la fusion, c'est-à-dire la sympathie, c'est-à-dire l'adhésion indentitaire groupale, c'est-à-dire le fascisme au fond de nous (le fascisme est toujours au fond de nous: il nous faut lutter contre lui -c'est le bon sens du mot Jihad, merci à nos compatriotes musulmans). La gauche et la FM plongent en ce moment dans cette idée de "l'individuation c'est l'ennemi, c'est l'individualisme, c'est le libéralisme". C'est idiot et laisse des pans entiers de la culture inexplorés. Qu'ils se débrouillent, nous n'avons pas ici à leur donner de solution, qu'ils marinent (he hé!, elle est bien bonne) un peu. Ils sont fachos sans le savoir, et le peuple le ressent (intuitivement cf. Jung) fort bien. Voilà pourquoi le PS, véritable nid de FM progessistes (il y a plein de sortes de Franc-maçonneries, toutes aussi injustifiables les unes que les autres) et de consommateurs de THC est à 4% des votants. Mais dans leur fumée intellectuelle, ils n'ont même pas reçu le message, et au lieu de se faire petits, petits, ils s'accrochent (voie le libéral extrémiste (!!), naïf et sympathique mais assez ignorant qui est censé les revivifier). Triste et affligeant spectacle, pauvre spectacle que ces êtres qui ne sont eux-mêmes que spectacle pour eux-mêmes. Mais, au fond, comme ils sont à l'origine des blessés graves et réels que nous connaissons, ne pas trop les plaindre: ils sont avant tout les premiers responsables da la situation actuelle, faite d'ignorance et d'aveuglements généralisés (ils ont sciemment coulé l'école du peuple en prétendant faire l'inverse, ces ânes, maintenant est venu le temps de se mettre "en marche" vers la sortie), comme le PS et la plus grande partie des intellos de gauche. Leur temps est fini. Et ce qui vient n'aura rien de facho, comme ils le craignent tant. Au contraire, l'ambiance facho, c'est bien ce pouvoir actuel, soi-disant progressiste, qui transforme la police en kapos. Un jour viendra où tout le monde sera horrifié par le reportage de BFM "Au coeur du chaos", où tout le monde criera "Mais ils font justice eux-mêmes! Ils font justice eux-mêmes! Où ont-ils été formés? Que leur arrive-t-il? Mais quel taré, quelle ordure leur a demandé de travailler onze heures d'affilée dans ces conditions dantesques! C'est dingue!". Ce jour là, on n'aimerait pas s'appeler Macron ou Castaner. Car ce qu'ils ont fait est loin d'être amnistié. Les années à venir seront pleines de surprises. Pardon pour le HS, mais tout est lié: la connaissance psychologique (notamment jungienne) est essentielle pour comprendre ce qui se passe. Les feudiens ne peuvent avoir accès à ces questions d'inconscient collectif qui nous dépassent en ce moment. Même Jung est insuffisant. DZB

      Supprimer
    4. Je ne parlais pas du tout d'individualisation ..Mais au au contraire d'individuation...pour honor la pensée unique tout comme le libéralisme philosophique... Oui ç'est un processus complexe je l'avoue

      Supprimer
    5. Pas"honor" Je voulais écrire Honnir..., dsl pour les fautes depuis smartphone

      Supprimer
    6. Smartphone... instrument diabolique bien loin du minimalisme, Ludo! Perso je n'en ai pas et n'en veux pas. J'en aurai peut-être un un jour, mais le plus tard possible.

      Supprimer
    7. Tout dépend de l'utilisation de ton smartphone.

      Si c'est pour mater la vie de tes amis et se venter de X choses ou est ce pour changer positivement ta vie et chercher la vérité...

      YouTube c'est pareil, pour s'informer positivement ou s'abrutir...

      Supprimer
  3. Il serait trop long de répondre de manière argumentée.
    Je résume donc :
    Jung= très intéressant, permet d'aller encore plus loin que Freud. Réalisme, respect des différences de caractère, découverte des "fonctions" psychiques.
    Traumas de Jung= peut-être... on s'en fiche, c'est ce qu'il nous apprend qui compte.
    FM = perte de temps, comme s'y intéresser trop. Extraversion cachée sous une introversion apparente (Jung!), dépendance à l'opinion d'autrui et aux symboles (nul, stupide!), fausse route, vie perdue.
    Antisémitisme = pas sympa, perte de temps, fausse route.
    DZB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, Je suis peut-être à 41ans sur ce que l'on nomme comme la "fausse voix", Toujours est-Il que ce fameux processus d'individuation m'a rapproché des "autres (qui ne sont que le miroir du Moi) , Je reste cependant convaincu pour ma part que l'important ñ'est pas l(es)'expérience(s) que l'on vit ... mais les enseignements de sagesse qu'On peut en tirer,Les FM existent bien, idem pour les illuminatis et autres sionistes messianique, D,accord, Mais la tendance de l'homme à rejeter perpétuellement la faute sur autrui freinera toujours sa croissance personnelle et spirituelle, ne suis pas bouddhiste mais Gandhi l'à fort bien explicité (soyez le changement que vous souhaitez connaître), Tant que nous chercherons la cause de nos malheurs chez nos ennemis, nous ne pourrons appréhender la solution offerte par nos alliés.. la séparation ñ'est qu'illusion tant qu'Eelle ne sert pas uniquement le principe de survie...

      Merci pour vos commentaires éclairés ç'est un sujet si important et pourtant dédaigner...ç'est même la clef de l'unité si convoité par nos coeurs...

      Ludo

      Supprimer
    2. Non, désolé, Ludo, il y a ici une erreur théorique classique, les autres ne sont pas "que" le miroir du moi. Si c'était vrai, nous ne sortirions jamais de notre moi et ne connaîtrions jamais l'empathie (la sympathie, à la rigueur), notre moi serait certes modifié par les autres, mais nous n'aurions pas accès à eux, et Descartes aurait raison avec ses histoires de chapeaux (or il a tort) et Sarte avec son "l'enfer c'est les autres" (or il a tort lui aussi). D'accord avec toi, Ludo, pour dire que c'est une erreur, un travers psychologique, de rejeter "perpétuellement" la faute sur autrui. D'où le caractère nuisible de l'antisémitisme et du racisme. On doit néanmoins apprendre à le faire "non-perpétuellement", quand c'est nécessaire: c'est ce que font les GJ qui nous montrent qui est responsable de notre malheur: des politiques qui plient devant l'économique, et qui ignorent la différence entre légalité et légitimité. Quand à ma propre attitude, pas très sympa pour la FM, c'est vrai, je présenterai comme excuse que l'ai le plus grand mal, effectivement, à ressentir quoi que ce soit de positif envers les conneries d'autrui, surtout quand elles font souffrir tant de gens et étouffent leur liberté. Et ce n'est pas l'idée que j'estime entièrement imbécile de "salaire pour tous" (typique PS/FM) qui pourra nous tirer d'affaire. C'est de la mendicité capitaliste, du boulot de "dealer" du capital: nous devrions plutôt apprendre à nous entraider en actes. L'argent qu'on mettrait là, qu'on le mette donc dans des ateliers et cantines solidaires. Mais sachant à quel point la gauche est cuite, archicuite, je ne veux et ne peux perdre mon temps à la réformer. Elle a perdu son âme, elle déconne. Point barre. Le temps est venu de passer à autre chose, quelque chose de plus tolérant qui dépassera les clivages gauche/droite.
      Une idée FM c'est une idée presque nécessairement mauvaise, qui est colorée par tous les préjugés de son groupe d'origine, qui se croit plus éclairé que le reste de la population. Autant dire que c'est coriace d'y enlever les préjugés: c'est une idée qui est elle-même un préjugé, un produit de l'obscur et des "grands" (ha! ha!) témoins. Un excellent exemple en est aujourd'hui le "salaire pour tous", travail de dealer, fausse charité, alors qu'il faudrait consacrer ces sommes à la re-création d'une véritable solidarité (aide à des ateliers et cuisines solidaires, économats aidés de vente de produits proches de l'acheteur, etc., pour décrocher progressivement du tout-capitalisme, sans nier pourtant totalement ce système, qui a du bon aussi).
      Je désapprouve l'antimaçonnisme quand il est le résultat de préjugés et est une forme de racisme, un rejet perpétuel de la faute sur autrui. Mais pas quand il s'appuie sur une connaissance réfléchie et critique, humaniste, des conséquences inévitablement néfastes de l'obscur dans un cadre désormais démocratique (erreur de siècle, erreur sur le monde donc, difficilement pardonnable quand on voit en plus les bénéfices secondaires FM en terme de réseaux). Les italiens, sur ce point, agissent avec raison, bon sens et modération, avec leur code d'éthique (et il n'est pas facho: on est loin de "l'interdiction de la FM" Vichyste et nazie). Ce qui se passe en Italie, c'est seulement l'application d'un principe de lumière. Etrangement, nous allons devoir vivre bientôt en référentiel à l'italienne, avec des forces coalisées (sans doute RN/LR/DLF). Des déplorables, des retardataires de l'autre siècle feront sans doute des manifestations "contre", refusant le résultat du vote. Espérons qu'ils seront mieux traités que d'autres manifestants sous M. Castaner. Il faut lire de Vergely "Obscures lumières"! Un avenir meilleur commence à s'y profiler. DZB

      Supprimer
  4. @ phildefer, Je prends note de ton observation, Mais je ne parle pas du tout de "psychanalyse", seulement du processus d'individuation... passage transitoire de milieu de vie obligatoire que tout humain conscient connaît à un moment où un autre de sa vie...I-NE-LUC-TA-BLE ! Carl.G.J l'à approché de près, Mais tout comme la respiration necessaire à la vie, Il ne l'à pas créé.. Et crois-Moi, me concernant, ce processus m'a fair plongé tres bas..Pour remonter bien plus haut, plus aucunes frustrations ni d'impatiences, un changement de vie RA-DI-CAL pour mon plus grand bonheur ( changements professionnel/affectif/abandon du sur-ego/Bien-être dans le minimalisme) , Ça m'à changé la vie ...alors que je viens de perdre les 3 êtres les plus précieux à mon coeur... sans cette mise à jour dans l'individuation...normalement je serais plus là... Par contre le processus INÉLUCTABLE d'individuation ñ'est, Au début du moins...pas une partie de rigolade (envies de suicides/dépression/perte de repères...etc), Mais passé le premier stade d'acceptation, ç'est un formidable vecteur de croissance personnelle/affective/intellectuelle/relationnelle..., Mais ceci ñ'est que mon cas , Bien que je le pense commun au genre humain...selon son agenda/rythme respectif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé, Ludo, d'apprendre que de tels malheurs t'ont affecté, j'espère ne pas avoir agrandi ta peine avec mes affirmations non développées (ni temps, ni place). Internet est un lieu dangereux.
      Pour l'instant, je me répète, il faut essayer de "sauver le soldat Macron" quoiqu'on puisse lui reprocher, pour garantir le fonctionnement institutionnel, et lui demander (poliment, fermement) la dissolution de l'Assemblée nationale. Evincer le président (bon courage, ça s'appelle une révolution, ne pas compter sur moi qui craint la sixième république de la bougeotte permanente et l'abandon du bienveillant Sénat), évincer le président, disais-je, c'est aussi violent que le tir simultané de milliers de LBD. Pas de quoi s'en vanter.
      N'oublions pas les paroles de JMLP: quand on est dans les sables mouvants, dès qu'on bouge plus, on s'enfonce.

      N'ayant pas vocation à me transformer en disque rayé, j'espère que mes annonces précédentes concenant ma disparition de ces pages vont pouvoir se réaliser. J'ai le "tort" de lire ces pages, et cela me fait découvrir chaque jour un peu plus la décadence actuelle et la souffrance afférente de chacun. Nous ne vivons plus dans un monde, mais dans l'im-monde. Il n'y qu'à regarder "Au coeur du chaos", de BFM TV. La situation est bien plus grave qu'on ne le pense, on en est au métaphysique et aux rites tribaux. J'espère que ce "post" est mon dernier. La seule garantie est serait que je cesse de lire ces pages. Je dois protéger mon propre temps libre, et je suis assis à lire et à écrire depuis trop de temps. D'accord avec Ludo pour dire que le minimalisme fait partie de la solution. Là est la sagesse: amour, et eau fraîche. Au fond de soi, tout le monde le sait. La bonne voie est en effet une sorte de minimalisme et d'arrêter d'admirer/jalouser "les riches". Le reste suivra et je le souhaite à tous. Je suis absolument convaincu que les GJ vont réussir à améliorer la vie démocratique actuelle.
      Il me semble que mes contributions sont aujourd'hui suffisantes, je commence à me répéter. Comme dit Guy Fawkes, ce n'est pas ici un forum. Or mes "posts" y ressemblent trop. J'ai surtout travaillé à allonger la page "putsch" et une ou deux autre sur les GJ. Il faut maintenant que je retourne à d'autres occupations (notamment mon salaire à gagner, puisque j'ai la chance de ne pas être au chômage dans ces temps si moches). Amicales salutations à Guy Fawkes, Ludo, Hochitwawa (de mémoire!), Phildefer, John, SMZD, et à tous les autres. DZB

      Supprimer
  5. Cher Guy,
    Quel dommage que tu aies jugé utile de supprimer un de mes récents posts. Mais effectivement, il n'y a rien à faire sinon se mettre le plus possible à l'écart. L'humanité continuera sur son chemin d'illusions et de mensonges jusqu'à sa destruction finale.
    Jérémie 51 et Daniel 4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop de HS et de digressions sur le site. Je dois recentrer les commentaires de temps en temps (et ça arrivera sûrement de plus en plus tant certains articles dérivent régulièrement vers des sujets qui n'ont absolument rien à voir...parfois même dès le départ).

      Supprimer
    2. Ne commettons pas le péché de perdre l'Espérance.
      Jojo 5, et Bonsens 1.

      Supprimer
  6. Déjà c'est un véritable plaisir de vous lire, ensuite je pense que si nos expertises different, nos ressentis s'assemblent sans difficultés aucunes car nos but sembles ...semblables ...et légitimes.
    Je ne suis qu'un apprenti qui cherche à accomplir son œuvre, et celle-ci ne peut se faire sans mes paires. Par contre ce constat de l'utilité primordiale de l'autre m'est apparu que récemment apres le déces precoce de mes parents il y a peu... @DZB oui j'apprécie ton point de vue et peut-être je manque de mots pour décrire ces maux... Il est évident sans l'intelligence , la sensibilité et la creacréa collective, nous ne pourrons œuvrer pour l'ensemble.

    Merci pour vos remarques fortement pertientes.
    Ludo

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour vos remarques fortement pertientes.
    J aimerai m inscris .

    RépondreSupprimer
  8. La psychanalyse a été inventée par Freud lorsqu'il a vu que sa découverte de l'abus de l'enfant ne lui rapportait rien, il a inventé la psychanalysé qui nie cet abus pour plaire au bourgeois qui étaient les seuls à pouvoir constituer sa clientele mais qui pratiquaient l'abus de l'enfant à tour de bras freud avait visité une morgue à paris ou il y avait plein d'enfants morts peu avant de publier sa découverte, un medecin légiste avait écrit un livre à l'époque mais tout le monde se fichait des enfants au points qu'ils étaient abusé, tués, etc en toute impunité même sans que ça soit caché comme maintenant, parce que personne ne s'en souciait. Plusieurs livres ont été écrit la dessus, je n'ai plus les titres en tête exacts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faux et archi faux ! Freud était un sabbataiste franckiste adepte de la magie sexuelle et donc de la pédocriminalité.

      Supprimer
  9. Pour répondre à la première question: j'ai écouté voici quelques mois voir un an une émission sur France Culture me semble-t-il ou étonnement, l'intervenante précisait bien que Freud était lui-même pédophile, ayant abusé de sa nièce (je crois) et d'autres faits plus sordides encore et, tout en allusion, laissait paraître en filigrane qu'il devait faire partie de ces sectes luciférienne avec messes noires. J'ai été très étonné que cela puisse paraître sur les ondes... Toutes formes de psychiatrie et psychanalyse n'est que luciférisme au final... comme la maçonnerie. Par essence et par induction.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

Affaire Macron/Benalla

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog