mardi 10 décembre 2019

La France n'échappera pas à la réforme des retraites car elle est imposée par la Commission Européenne




Cet article de l'UPR de juin dernier résumait les lignes directrices de la politique économique que devait mener Macron. Une politique dictée par l'UE donc. Voilà pourquoi le gouvernement ne fléchira pas, quand bien même il y aurait un mois de grève. La réforme des retraites est abordée au 3ème point. Fawkes

-------

Pendant toute la campagne des élections européennes, les médias et les autres partis politiques ont fait croire que voter pour eux pourrait changer la politique d’Emmanuel Macron. « Faire barrage à Macron » pourrait infléchir sa politique.
Nous annoncions quant à nous que ces élections ne changeraient pas la politique nationale, car les députés européens n’ont aucun pouvoir sur les « grandes orientations des politiques économiques » (GOPÉ)  et ne peuvent pas non plus modifier les traités.

Malgré les mises en garde constantes de l’UPR, une très grande majorité de Français vont à nouveau découvrir que leur vote n’a rien changé et que LREM, le RN ou EELV, tout comme LR ou FI, les ont une nouvelle fois roulés dans la farine.
Les Français et des pseudo-spécialistes de l’analyse politique découvrent avec effroi les réformes antisociales qui ont lieu depuis le début du quinquennat (SNCF, casse du droit du travail, rabotage de l’ISF, baisse de l’impôt sur les sociétés, hausse de la CSG, baisse de l’assurance chômage, stagnation du SMIC, désindexation des retraites sur l’inflation, hausse des taxes sur les carburants, privatisations tous azimuts, etc.) alors qu’il suffisait de lire les GOPÉ 2016-2017, 2017-2018 et 2018-2019 pour en anticiper l’adoption.
Du fait de l’engagement de la France dans l’euro et dans l’Union européenne, toutes les grandes décisions de notre politique économique et sociale sont directement dictées par les « recommandations » de la Commission européenne, également intitulées « grandes orientations des politiques économiques » (GOPÉ) , que l’institution technocratique bruxelloise publie normalement chaque année à la mi-mai.
Or, la Commission européenne vient de publier, ce 5 juin 2019, la mise à jour annuelle de ces fameuses « recommandations ».
Notons au passage que la Commission n’a pas voulu prendre de risque électoral : ces « GOPÉ », habituellement publiées autour du 20 mai, ont en effet été publiées cette fois-ci APRÈS les élections européennes. De la même façon que la suppression de 1 000 postes à General Electric Belfort (ex-Alstom) ou la procédure de sanction contre l’Italie ont été annoncées après ces élections.












LE PRÉAMBULE DU RAPPORT DES « GOPÉ » 2019-2020

Notons tout d’abord trois éléments intéressants dans le préambule :

§  1er élément du préambule

Le document précise que, « en tant qu’État membre dont la monnaie est l’euro, et compte tenu des liens étroits entre les économies de l’Union économique et monétaire, la France devrait veiller à mettre en œuvre intégralement et en temps utile la recommandation concernant la zone euro, telle qu’elle ressort des recommandations figurant aux points 1) à 4) ci-dessous ».












Il faut noter ici que les points 1) à 4) correspondent à l‘intégralité des « recommandations ». Cette note du préambule tord en soi l’argumentaire des européistes (et des crédules) qui ont tendance à atténuer la portée des GOPÉ en expliquant qu’il ne s’agirait que de recommandations et non pas d’obligations.
Nous démontrions dans une vidéo récente, à regarder absolument, qu’il s’agit bien d’obligations.

§  2e élément du préambule

Le document précise par ailleurs que, « le 26 avril 2019, la France a présenté son programme national de réforme et de stabilité pour 2019 ».












Il s’agit du mécanisme classique des GOPÉ en vertu duquel la France présente sa copie économique et sociale, tel l’élève qui rend sa copie au professeur.
Cette procédure est d’autant plus ahurissante les années d’élection présidentielle, comme en 2017, puisque les GOPÉ doivent être appliquées pendant les deux années en question, peu importe le résultat des élections. Le nouveau gouvernement italien se heurte d’ailleurs à cela et subit une procédure de sanction. Il n’y aura pas 36 issues :
  • ils rentrent dans le rang comme Tsipras et appliquent finalement les « recommandations »,
  • ils n’appliquent pas les GOPÉ, vont à l’affrontement : soit ils rentrent dans le rang après le conflit, soit alors ils seront sanctionnés financièrement jusqu’à une sortie,
  • ils décident de sortir de l’Union européenne et de l’euro et évitent les sanctions et les querelles avec les partenaires européens, mais ce scénario est peu probable, étant donné que cela n’était au programme d’aucun des deux partis. Ils n’auront en aucun cas la légitimité démocratique nécessaire à un tel bouleversement géopolitique.

§  3e élément du préambule

Le préambule du document indique enfin : « À la lumière des résultats du bilan approfondi de la Commission et de cette évaluation, le Conseil a examiné le programme national de réforme et le programme de stabilité. »












La preuve est ainsi apportée une nouvelle fois que, contrairement à ce que les médias et les dirigeants des partis politiciens veulent faire croire aux électeurs, le gouvernement français n’est pas libre de ses choix : les GOPÉ se retrouvent bien dans le PNR et sont donc bien la feuille de route économique et sociale du gouvernement français.
Le règlement n° 1176/2011 dont il est ici fait référence est d’ailleurs explicite en ce qui concerne la possibilité d’avertissements en cas de non-respect des GOPÉ.












Ce règlement qui a été complété le même jour, le 16 novembre 2011, par le 1173/2011, explicite l’amende de 0,2 % du PIB sous forme de dépôt en cas de non-respect des GOPÉ. Pour la France, le dépôt est de l’ordre de 4,6 milliards d’euros et ne sera restitué que si les réformes sont mises en œuvre. Ce sont donc de facto des obligations.












LE CONTENU DES « RECOMMANDATIONS » POUR 2019-2020

Il convient maintenant de lire ces « recommandations » et d’en décrypter les six principales.












1) Que signifie « utiliser les recettes exceptionnelles pour accélérer la réduction du ratio d’endettement public »  ?
Cela veut tout simplement dire qu’il faut privatiser des biens publics pour réduire la dette publique. En effet, la croissance n’étant pas fabuleuse et les taxes mises en place telles que celles sur le diesel et l’essence, que les Français constatent au quotidien, étant établies pour durer, « les recettes exceptionnelles » ne peuvent être que des cessions d’actifs publics, ce qui est d’ailleurs cohérent avec l’article 106 du TFUE.
Il ne faut donc pas s’étonner de voir publiquement sur la table les privatisations des Aéroports de Paris, de la Française des jeux, de Engie (ex-GDF) ou la concession des barrages hydroélectriques.
Ce n’est donc pas une surprise quand le gouvernement affirme que ces privatisations aideront au « désendettement » de l’État. Ils répondent aux
GOPÉ.
2) Que signifient « veiller à ce que le taux de croissance nominal des dépenses (publiques) primaires nettes ne dépasse pas 1,2 % en 2020 » et « réduire les dépenses » ?
Cette formule pour initiés signifie que, comme tous les ans, la Commission européenne exige que la France poursuive une politique d’austérité renforcée. Ils montent d’ailleurs en puissance puisqu’ils exigeaient de ne pas dépasser 1,4 % dans les GOPÉ de l’année dernière.
La version du rapport de l’année 2015 insistait sur le fait qu’« il est impossible de dégager à court terme d’importantes économies sans ralentir considérablement la croissance des dépenses de sécurité sociale. […] Des économies de 11 milliards d’euros sur les dépenses de santé sont prévues pour 2015-2017, mais des efforts supplémentaires seront nécessaires pour limiter les hausses de dépenses dans ce domaine. »
Dans le préambule, des domaines sont explicitement visés. C’est notamment le cas des dépenses de santé avec une réforme de baisse des dépenses. On en voit clairement les conséquences dans les hôpitaux publics. Dans le contexte d’une population vieillissante, c’est particulièrement préoccupant.












Au-delà des dépenses sociales, c’est aussi le prétexte des réformes territoriales de démantèlement de la France. La Commission se félicite des fusions de Régions qu’elle avait exigées dans les GOPÉ 2013-2014 et appelle à la réduction du nombre de communes. Attendons-nous à voir dans les mois qui viennent une accélération des fusions forcées de communes.












3) Que signifie « réformer le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite » ?
Cette formule signifie, comme c’est habituellement le cas avec l’UE, harmoniser vers le moins-disant pour diminuer la dépense publique. Dans le préambule des GOPÉ de l’année dernière, il est d’ailleurs indiqué que cela pourrait faire économiser 5 milliards d’euros de dépenses publiques.












4) Que signifie « favoriser l’intégration de tous les demandeurs d’emplois sur le marché du travail » ?
Cette formule, toujours dans la novlangue bruxelloise, amène deux éléments majeurs que l’on retrouvera sans doute dans le PNR 2020 :
  • La poursuite de la casse du Code du travail comme cela a été fait avec les lois El Khomri et Macron, en réponse aux GOPÉ antérieures.
  • Le gel du SMIC ou du moins aucune augmentation substantielle du SMIC à prévoir. Rappelons que la hausse de la prime d’activité promise par Emmanuel Macron n’est en rien une hausse du SMIC et que, sur la demande des GOPÉ, le SMIC est gelé en France depuis 2007. Cela signifie qu’il augmente au minimum légal, c’est-à-dire l’inflation ou à peine, selon le panier sélectionné par le comité d’expert. Il y a eu un seul minuscule coup de pouce en 2012 qui correspondait à une hausse de 8 euros bruts par mois, c’est-à-dire pas même un paquet de cigarettes.
5) Que signifie « réduire les impôts sur la production » ?
Il s’agit de baisser l’impôt sur les sociétés, les cotisations sociales et autres taxes aux entreprises (taxe foncière, contribution économique territoriale, taxe sur les salaires, etc.) de manière uniforme, quelle que soit la taille de l’entreprise.
Et il s’agit peut-être même d’augmenter la TVA et/ou à nouveau la CSG que paient tous les ménages, à commencer par les plus modestes. C’est Robin des Bois à l’envers puisqu’il s’agit de faire payer davantage les pauvres pour enrichir les très riches.
On pourrait imaginer un impôt sur les sociétés plus progressif avec une baisse du taux pour les artisans, PME et TPE, qui sont les principaux créateurs d’emplois. Ce n’est pas du tout ce qui est demandé. Rappelons que le gouvernement en réponse aux GOPÉ antérieures s’était déjà engagé à baisser l’impôt sur les sociétés de 33,33 % à 25 % d’ici 2022.
C’est à la fois une injustice morale, un scandale social et une stupidité économique insondable.
6) Que signifie « réduire les restrictions réglementaires notamment dans le domaine des services » ?
Quand on lit dans le détail le préambule, c’est en fait, une  nouvelle fois, les professions réglementées qui sont dans l’œil du cyclone.  Sont visés plus particulièrement cette année :  
  • les experts-comptables,
  • les commissaires aux comptes,
  • les notaires,
  • les avocats,
  • les greffiers,
  • les huissiers,
  • les commissaires-priseurs,
  • les pharmaciens,
  • les gérants d’auto-école,
  • les syndics de copropriété,
  • et les vendeurs de pièces détachées pour automobiles.













CONCLUSION

En conclusion, la feuille de route économique et sociale est dans la continuité des années précédentes. Il s’agit d’une politique économique inefficace dans son ensemble qui bénéficiera à quelques-uns (les fameux 1 %) au détriment du plus grand nombre et de la France dans son ensemble.
La publication de ce rapport confirme encore une fois toutes les analyses de l’UPR et décrédibilise tous les pseudo-opposants, de Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen en passant par Yannick Jadot, Jean-Christophe Lagarde et François-Xavier Bellamy, qui ont tous tapé sur Emmanuel Macron en faisant mine de s’indigner de « sa » politique, sans jamais expliquer justement qu’il ne s’agit pas de « sa » politique mais de celle imposée par notre appartenance à l’UE. Ce sont d’ailleurs les mêmes qui ont menti aux dernières élections européennes en faisant croire comme ils le font depuis 40 ans qu’ils pourraient changer l’UE.
Si tous ces opposants d’opérette avaient fait le travail pédagogique de l’UPR depuis 30 ou 40 ans, nous n’en serions pas là.
La seule façon d’éviter ce programme mortifère, c’est de se libérer de l’UE et de l’euro. Rappelons à cet égard que « changer l’Union européenne », comme le proposent tous les tartuffes, implique de changer les traités, ce qui nécessite l’unanimité des États membres. Cela n’arrivera jamais . Ils portent donc une responsabilité écrasante dans le fait que le Frexit ne soit pas encore populaire en France.
Pour libérer la France des GOPÉ, il faut tout simplement sortir de l’UE, comme le proposent et l’expliquent François Asselineau et l’UPR depuis plus de 12 ans. Il n’y a pas d’autre solution.
Nous, nous répéterons inlassablement et avec courage politique :
Oui, l’Union européenne est néfaste.
Non, elle n’est pas réformable.
Oui, il faut en libérer par le Frexit.
En d’autres termes : UE/ GOPÉ soumission, Frexit solution !


Charles-Henri GALLOIS



Source: UPR


21 commentaires:

  1. L’Agenda 21 signé par de nombreux pays, prévoit de vider les zones rurales pour concentrer les gens dans les centres urbains. On pense même donner 30% des terres de chaque pays en échange d’une remise de dette. En France, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a dévoilé le 6 juin 2019 le plan d’action gouvernemental pour viser les 30 % du territoire national en aire protégée d’ici à 2022 :
    https://www.20minutes.fr/planete/environnement/2534919-20190606-comment-etat-veut-prendre-accroitre-aires-naturelles-protegees

    RépondreSupprimer
  2. Le problème de l'UPR ce sontson president et ses adhérents.
    Quand ils auront compris que l'on n'attrappe pas les mouches avec du vinaigre , ils progresseront.......peut être !
    L'UPR combien de divisions ( combien d'élus ? ) ? La Lrem en rigole encore !
    Ces élections européennes devaient , exclusivement, botter le c.l de M.
    Rien d'autre .
    Le Frexit ou chasser M ? Les deux ?ok !
    L'UPR , son président , ses adhérents ont pour emblème l'ortie , effet urticant garanti pour les français.
    Ils réécrivent inlassablement l'éloge de la folie...........
    Bah! Ils sont bien braves.......comme on dit ici !
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
  3. vidéo pathétique dans les ministères en macronie; niveau collégiens et toujours plus bas pour notre pauvre nation si mal représentée.

    http://www.leparisien.fr/sports/football/coupe-du-monde/coupe-du-monde-2019-la-drole-de-video-de-sibeth-ndiaye-et-julien-denormandie-07-06-2019-8089077.php

    RépondreSupprimer
  4. à part jouer au troll, dites nous pour qui vous avez voté, ou bien si vous avez voté que l'on rigole. Parceque les arguments constructifs contre l'UPR et son programme, nous n'en entendons guère. On parle beaucoup de la lourdeur des adhérents ou du peu de charisme de F.asselineau mais dans le fonds je trouve qu'il y a énormement de haineux envers ce mouvement sur internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu prones la sortie de l'ue, que tu l'as rend responsable de tout et que tu te présente pour être député européen c'est vraiment que tu te fou de la gueule du monde.

      Supprimer
    2. Et quand tu reprends un argument stupide qui a déjà été démonté lors des débats publiques tu es un troll.

      Supprimer
    3. si je pense pas comme toi je suis un troll, bien, ne t’étonnes pas que les gens comme toi ont ne les supporte plus du tout. asselineau a meme lancé sa loge maçonnique avec tout les bons petits signes sataniste. et non ont ne peu rien démontrer quand tu veux etre la ou tu critiques tu es un vendu point final y'a pas à débattre. qu'il dise qu'il ne se présente pas pour suivre sa ligne de conduite aurait montré qu'il était intègre et ce n'est pas le cas. et change un peu le mot troll, ça fait très immature.

      Supprimer
    4. ►ASSELINEAU RÉPOND SUR LA RUMEUR DE "LOGE MAÇONNIQUE UPR"

      https://www.youtube.com/watch?v=VlaqwjXYqGw

      Supprimer
    5. Ma réponse à MS Blueberry,
      Le deuxième commentaire disant que vous trollez, n'est pas de moi même si j'aurai tendance à le penser mais(but lol)je vous avouerai que la répétition d'attaque sans aucun sens politique à tendance à se rapprocher fortement à la définition de troll :
      En argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s'agir d'un message (par exemple sur un forum), d'un débat conflictuel dans son ensemble1 ou plus couramment de la personne qui en est à l'origine. Ainsi, « troller », c'est créer artificiellement une controverse qui focalise l'attention aux dépens des échanges et de l'équilibre habituel de la communauté.
      Vous commencez par comparer les électeurs à des mouches "Quand ils auront compris que l'on n'attrappe pas les mouches avec du vinaigre , ils progresseront.......peut être",
      "Ces élections européennes devaient , exclusivement, botter le c.l de M.
      Rien d'autre" : Si vous y pensez bien pour botter micron, il aurit fallu voter contre l'UE donc pour la sortie. Dans le fonds, nous sommes d'accord.Pour le reste un peu moins,
      "Le Frexit ou chasser M ? Les deux ?ok ! Oui les deux sont plus que compatibles. (Autre argument), Le Frexit allant totalement contre la politique actuelle de micron ; je pense que cela aurait été une énorme bouffe à faire vasciller le petit monarque. Je continue,
      "L'UPR , son président , ses adhérents ont pour emblème l'ortie , effet urticant garanti pour les français.Ils réécrivent inlassablement l'éloge de la folie...........
      Bah! Ils sont bien braves.......comme on dit ici !" Comme je vous disait attaque personnelle sans intérêt politique (trollage en bonnet du forme),
      "( combien d'élus ? ) ? La Lrem en rigole encore", je suis d'accord car même si vous le faite pas exprès (c'est peut être le plus risible), vous jouez le troll en fin de compte pour micron sans le savoir. BAH!! c'est pas avec vous qu'on va avoir des électeurs à moins que vous alliez lire véritablement la charte et le programme de l'upr.je pense que vous seriez surpris si vous êtes de bonne foi.
      Et oui vous nous faites parler de tout autre que le sujet de l'article ( base de l'action du troll).
      Je dirais à tous pour terminer informez vous des GOPES même plus anciennes, parlez en autour de vous pour faire connaître d'ou viennent toutes ces réformes anticonstitionnelles, inégales et destructrices d'avenir.

      Cordialement.

      Supprimer
    6. https://www.lelibrepenseur.org/un-adherent-de-lupr-de-francois-asselineau-lance-sa-fraternelle-maconnique/

      Supprimer
    7. Oui "lancé par un adhérent", pas par Asselineau ou l'UPR dans son ensemble. C'est la différence. On peut accuser Asselineau d'une certaine complaisance envers la FM mais il a confirmé à plusieurs reprises ne pas faire parti de la secte et ne pas être à l'initiative de cette fraternelle maçonnique. A ma connaissance, le seule parti ouvertement anti-maçonnique en France ce sont la cathos traditionalistes de Civitas.

      Supprimer
    8. Lancé par un adhérent mais sur le site de l'UPR .
      Si ce n'est pas Asselineau qui contrôle son site, c'est qui ? Poutine peut être ?
      À vérifier : sa femme en fait partie de la FM .
      Et alors m direz vous ?
      Je vous sortirai le joker du couple Balkany.........
      ON choisit ses amis , on choisit pas sa famille !
      Cela ne me semble pas très courageux , le reste du niveau du pathétique m'importe peu.
      Cdlt.
      M.S.BLUEBERRY.

      Supprimer
    9. Sur le site de l'UPR? ça m'étonnerait. Tu es sûr de ça? Une preuve? A l'époque j'avais juste vu une page Facebook pas directement promue par l'UPR mais par des adhérents FM du parti cherchant à se regrouper. Concernant sa femme, je ne vois comment tu pourrais savoir si elle est franc-maçonne ou pas. Je n'ai même pas réussi à trouver son nom. Il est très discret à son sujet. Il a juste lâché qu'elle a eu son bac à 15 ans. Si tu as d'autres infos sourcées à son sujet, ça m'intéresse.

      Supprimer
    10. Oui.
      Une preuve ?
      Une vidéo sur un site montrait le site UPR avec l'annonce du " cercle " FM de l'UPR puis le même site UPR après sa suppression.
      Sa femme y était citée également, d façon détaillée.
      Je suis formel .
      D'autant plus que cette histoire m'importe peu, réellement . Je la trouve même ridicule.
      Mais je respecte le courage.
      Voir la vidéo sur l'UPR str le site " la mite dans la caverne " pour s'amuser un peu plus.
      Cdlt.
      M.S.BLUEBERRY.

      Supprimer
    11. Bonjour JD.
      Troll ou pas troll ?
      Je ne saurais dire car cela ne m'intéresse pas et je suis paresseux , discuter sur ce point , fastidieux.
      Sans moi.
      Je vous abandonne ce plaisir solitaire.
      Asselineau parlait de l'alliance du mvt M5S et celui de la Lega en Italie comme l'alliance de la carpe et du lapin , en attendant que la suffisance du propos s'estompe par la vertu de l'exemple , ces italiens sont en train de créer des mini bots pour desserrer l'étreinte européenne et préparer l'étape suivante.
      Ils jouent par la bande plutôt qu'un frexit pur et dur revendiqué par certains mais qui serait mis en œuvre par d'autres , histoire de ne pas se mouiller.......
      62 ou 66% des français refusent de sortir de l'Europe & l'euro .
      Alors qu'est ce que l'on fait ? On garde M . En attendant quoi ?
      J'ai écrit fait et non pas dire. Les italiens se sont servis de leurs mains pour parler, réputation obligé, MAIS aussi pour faire .
      Gouverner c'est prévoir dit on !
      Un saut chez l'oculiste pour avoir une meilleure vision de l'avenir ?
      Rambo fait son trou tout seul....
      Cordialement.
      M.S.BLUEBERRY.

      Supprimer
    12. il ya même eu une vidéo sur la chaîne youtube de l'upr mais elle a disparut tres rapidement.... putain vous comprenez toujours pas qu'ils bouffent tous a la meme table et que leurs roles c'est juste de diviser.

      Supprimer
    13. Bien évidemment qu'ils bouffent tous à la même table.
      C'est fou de voir des mecs soit disant informés qui pensent encore que voter sert à quelque chose...
      Tu ne peux pas entrer en politique si tu ne montres pas pattes sales. Pas difficile à comprendre bordel.

      Supprimer
  5. HS Montpellier hécatombe GJ
    https://www.youtube.com/watch?v=KGUCz7Fbals
    https://www.youtube.com/watch?v=noa-vcmWk_k

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (2ème lien : la vidéo a disparu)
      apparemment un décès à Montpellier hier lors de l'acte 30 des gilets jaunes : une femme âgée a reçu un tir de LBD en pleine tête, traumatisme crânien; elle est tombée dans le coma et elle serait décédée.

      Pour faire un contrefeu, un individu a lancé sur les réseaux sociaux qu'une autre dame serait décédée, soit deux décès, pour tromper les internautes et crier ensuite à la fake news. Tous les médias de la Pravda crient d'une seule voix qu'il n'y a pas eu de mort à Montpellier et que ce n'est qu'une rumeur, probablement sur ordres, craignant des représailles. A rapprocher de ceux (BFM) qui diffusent sans cesse à la TV le montant des dégradations commises à Montpellier pour anticiper les reproches sur la violence meurtrière de la répression. Il serait bon d'enquêter sur le décès de la dame âgée. On nous cache la vérité!
      https://www.youtube.com/watch?v=KGUCz7Fbals

      Supprimer
  6. Connaissez vous Farrage et son travail à l'interieur de l'UE pour montrer à ses compatriotes la nocivité des traités?
    J'attends toujours ma réponse : Pour qui avez vous voté?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sachez que personne ne viendras nous sauvés . Le vrais combat c'est avec nous même , la lute est intérieure . Sinon moi j'ai voté Asselineau en vain . Je ne suis pas l'ano que vous interpellez .. Paix et Amour dans nos coeurs .

      Supprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Google pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

False flag Douma

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Contre la désinformation

Archives du blog