dimanche 14 juillet 2019

Les récalcitrants du 14 Juillet ont été emmenés en bus...dans un "camp de concentration" avec barbelés (MAJ: il s'agirait d'un commissariat)





MAJIl s'agirait d'un commissariat Hébert dans le 18e. Drôle d’allure. 

20 commentaires:

  1. C'est une rafle.

    On parle encore avec émotion (dans les médias) de la rafle du vel d'hiv, nos journalopes oseront-ils parler de la rafle du 14 juillet?

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce la photo du jour car on avait déjà vu des évènements similaires il y a quelques mois? il faudrait ressortir l'article

    Des internautes écrivent qu'il s'agirait de l'arrière d'un commissariat dans le 18ème près de la porte de la chapelle, rue de l'évangile ; y a t il moyen d'enquêter? c'est vrai que les lieux ressemblent à des entrepôts désaffectés avec barrières et barbelés...les gilets jaunes sont effrayés et hurlent dans un bus.
    https://twitter.com/EnCausee/status/1150392372146122753/video/1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai retrouvé la vidéo : même situation lors de l'acte 28 des gilets jaunes en mai 2019
      https://www.youtube.com/watch?v=UOVkjuKmHxQ

      Supprimer
    2. C'est le même lieu qu'en mai 2019 avec des petites ouvertures hautes, toiture avec rebords, et des containers bleus ; dans la vidéo de mai 2019, une des victimes parquées parle de "gymnase" et non de commissariat.

      Un gymnase en 2019 comme un vélodrome en 1942, une piqure de rappel?

      Supprimer
  3. un rappel quand l'histoire se répète : le struthof dans le bas rhin avec barbelés (seul camp de concentration et d'extermination installé par les nazis sur le territoire français opérationnel de 1941 à 1944)
    https://www.dailymotion.com/video/x70r14

    RépondreSupprimer
  4. Un homme entre la vie et la mort en arrêt cardiaque suite violence policière défilé 14 juillet

    https://twitter.com/leGneral2

    RépondreSupprimer
  5. 14 juillet: Macron hué lors de son passage sur les Champs-Élysées

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=99&v=6O2PyqTc2aU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. réanimé par les secouristes mais en urgence absolue à l’hôpital.

      Supprimer
  6. - La chose ne s'improvise pas.
    - La chose est préméditée
    ...ses conséquences voulues.

    - L'historique message* apparaît très clair, ...compris de tous!

    *)Évidement ils vont nié...et peut-être même, trouver un lampiste.

    RépondreSupprimer
  7. Heureusement que les médias cachent l'agonie de la France :
    http://dessins.de.konk.free.fr/soins/soins_mediatiques.jpg

    Rappel de l’article 19 de la constitution française de 1948 : "Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit."

    Le 9 juillet 2019, l’Assemblée nationale a voté en première lecture la proposition de loi de la députée LREM Laetitia Avia soi-disant pour mieux lutter contre la haine en ligne, par 434 voix pour, 33 contre et 69 abstentions. Elle consiste à laisser de grandes entreprises étrangères censurer certains propos. Alors que jusqu'à maintenant, la liberté d’expression était totale et si on violait la loi, seul un juge pouvait le sanctionner.

    Selon Jonathan Turley, un professeur de droit américain à l’Université George Washington, "la France est devenue l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression".
    https://thehill.com/opinion/civil-rights/451813-france-has-turned-into-one-of-the-worldwide-threats-to-free-speech

    Pas étonnant qu'il soit hué lors du défilé du 14 juillet 2019 !
    https://www.youtube.com/watch?v=6O2PyqTc2aU
    https://www.youtube.com/watch?v=J4_ytgWAPfU
    https://www.youtube.com/watch?v=aCQ_pAPP_2I

    RépondreSupprimer
  8. une vidéo beaucoup plus nette et importante : ce sont des hangars désaffectés dans une zone reculée

    https://www.youtube.com/watch?v=IPgiB9BjAMI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on franchit un cap vers les fascisme : très inquiétant!

      Supprimer
    2. 2 témoignages de Mary enlevée et séquestrée de façon arbitraire, parquée avec le bétail humain, dans le camp spécial gilets jaunes : on ne peut accepter des faits d'une telle gravité : cela va beaucoup trop loin!

      https://fr-fr.facebook.com/mary2744/videos/10219774752741405/?hc_location=ufi

      https://fr-fr.facebook.com/mary2744/videos/10219774854663953/?hc_location=ufi

      Supprimer
    3. On touche le fond : arrestation préventive et déportation par bus des opposants politiques français pour les embastiller et les parquer dans un camp non localisable le jour de la commémoration de la révolution française!

      Supprimer
  9. J'avoue avoir été saisi par le commentaire du public( une vidéo sur le site sott fr , un homme entre la vie et la mort suite à une charge de la police ) qui traitait les policiers présents , responsables mais pas coupables, de p.tes à M.
    Effectivement, les p.tes " normales " ne font rien de déshonorant , elles......!
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
  10. Je reviens sur ce sujet grave. Où sont ces lieux de détention? d'après mes recherches, ce serait dans l'espace Hébert, qui appartient à la SNCF s'agissant de halles près des lignes de chemin de fer qui ont vocation à être urbanisées. Il y a la halle rouge côté rue cugnot et la halle grise côté rue de l'évangile.

    http://www.espacesferroviaires.fr/operation/hebert-o-32
    http://www.wendy-leblog.com/2019/07/le-jaune-couleur-des-rafles.html

    "Ce terrain triangulaire est délimité au sud-ouest par la rue Cugnot, au nord par la rue de l’Evangile et à l’est par le faisceau ferré Paris-Est. La pointe est en limite de la rue de Crimée. Les accès se font par le 54 rue de l’Evangile et au 20 rue Cugnot.

    Le site appartient pour partie à SNCF Mobilité (54%) et SNCF Réseau (46%). Ce terrain est actuellement occupé par plusieurs entités ayant différentes fonctions :
    -Pointe nord du site : site de stockage ferroviaire (Infra) qui va être utilisé dès 2018 pour le chantier du CDGX
    -Halle « grise » : Occupations provisoires en attendant la réalisation du projet (l’Aérosol) et Police Régionale des Transports (PRT, départ prévu en 2021)
    -Halle « rouge » : Occupations provisoires en attendant la réalisation du projet

    Le site est pour 2/3 libéré courant 2017, en dehors de la PRT et de la pointe qui va être utilisée comme base chantier pour la réalisation du Charles de Gaulle Express."

    L'association de street art "l'aérosol", a quitté les lieux fin octobre 2018 et le camp de détention de gilets jaunes occupe la halle grise y compris la police régionale des transports (devenue SDRPT La sous-direction régionale de la police des transports) qui n'a rien à voir avec la police de droit commun puisque leur compétence est limitée à la surveillance ferroviaire. Les bâtiments ne sont pas situés en annexe du commissariat mais au minimum à 500m derrière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce bâtiment est utilisé pour des actions d’encerclement (soit des nasses) pour placer des manifestants en nombre en garde à vue pour contrôles d'identité. L'endroit entouré de barbelés et de locaux désaffectés et tagués est lugubre; il a été utilisé sur la demande de Valls le 26 janvier 2014 lors de la manifestation pour tous "le jour de colère" où il y a eu des témoignages accablants.

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=18&v=DbT3eiW5ZG4
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=956&v=3HbOkcfdwbA
      http://www.wikistrike.com/article-jour-de-colere-pres-de-500-manifestants-et-journalistes-deportes-dans-un-camp-militaire-122281777.html

      témoignage de janvier 2014
      « Un de nos reporters vient d’être déporté en compagnie d’environ 200 personnes dans un camp de concentration à ciel ouvert ; barbelés, gros spots de lumière éblouissants, froid, saleté, promiscuité, sans toit, ni lit, ni chauffage. À l’heure actuelle, ils ne savent pas quel sort leur est réservé, certains ayant déjà été gazés à l’intérieur des bus par les conduits d’aération. Prochaine étape : les douches ? »
      « Au moment où les fourgons les emmènent vers le camp : ils ignorent encore tous, les raisons et le lieu de leur transport. Ils ont été littéralement déportés du lieu de la manifestation vers une destination inconnue. Maintenus ensuite dans le froid et sans eau et dans une attente putréfiée de fils barbelés et de spots aveuglants... »
      « A la descente d'un autre car, constatant avec effroi le lieu dans lequel il vient d'arriver, un des manifestants prend son visage dans ses mains et éclate en sanglot. On apprendra, qu'il est juif... »

      autre témoignage ;
      "01/02/2014 Jour de colère : que s’est-il vraiment passé?
      J’y étais, j’ai fait parti des 250 interpelés et mis en garde à vue. Je confirme l’exactitude du reportage d’agence info libre.
      Détentions abusives, déportation comme du bétail (les autres bus étaient saturés), et sentiment de camps de concentration, dans le froid et la faim.
      Presque autant de filles que de garçons, beaucoup d’entre elles très jeunes, voir mineurs, fatiguées, exaspérées, ce fut un cauchemar.
      Relâchés le lendemain soir, sans poursuites, par manque de preuves...
      Je pense que nous avons expérimenté ce que le gouvernement nous prépare pour les années qui vont suivre... La dictature, c’est maintenant."

      bon de commande de 262 repas au "dépôt de la préfecture de police"
      https://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/01/pause-sourire-2.html


      Supprimer
    2. article de libé
      https://www.liberation.fr/checknews/2019/07/15/14-juillet-quel-est-ce-hangar-parisien-ou-des-gilets-jaunes-ont-ete-transportes-par-la-police_1740046

      Supprimer
  11. Non au sujet de la mise à jour : la version "c'est un commissariat" est celle véhiculée par la thèse officielle car les médias MSM viennent en meute tenter de réinformer sur ce qui est un scandale d'Etat. C'est un bâtiment qui serait occupé par la brigade de répression des transports, donc cela n'a rien à voir avec le commissariat qui se situe ailleurs. Le fait de "siffler" un président contesté lors d'une commémoration de la fête nationale n'est pas une infraction de transport permettant de justifier une rétention pour un contrôle d'identité par une brigade spécialisée, hors de son champs de compétence, dans des lieux sordides avec des barrières pour parquer des animaux et des barbelés, dans des conditions d'hygiène douteuses (seulement 2wc); ce n'est pas un voyageur qui n'a pas payé son billet de train; le but est de ficher massivement les opposants politiques et les effrayer en les plaçant dans des conditions indignes évoquant les dispositifs d'enfermement du 3ème reich. Ceux qui ont créé ce camp sordide sont des nostalgiques.

    Ce camp de rétention a servi lors de l'encagement de manifestants de la manif pour tous, la cop 21, et même pour des salafistes; on met sur le même pied des salafistes avec des catholiques tradi. Vous pouvez observer le cynisme car on cherche à effrayer avec une certaine perversité alors que le bus pour transporter les gilets jaunes "siffleurs" traverse quantité de bâtiments désaffectés sans prendre le chemin le plus court; ils hurlent dans le bus, comme d'autres hurlaient des dizaines d'années en arrière dans les trains de la mort. C'est pour les dissuader de manifester à l'avenir; on joue sur les peurs.

    Ce camp doit disparaître immédiatement sans attendre 2022 et il faut engager des procédures ; car si vous laissez ce type de camp aux relents nazis, ils vont trouver le côté pratique et en créer d'autres, à l'image des camps de la FEMA aux US équipés de 30.000 guillotines.

    Le fait de dire que ce camp a déjà servi dans le passé saurait-il justifier sa légitimité? non, et il faut demander des comptes à la SNCF, propriétaire des lieux (convention d'occupation), à la préfecture de police de Paris, aux ministères de l'intérieur et de la justice.

    autres articles de la meute des médias MSM aux ordres, tentant de justifier l'injustifiable:
    https://www.20minutes.fr/societe/2564567-20190715-gilets-jaunes-sait-commissariat-o-manifestants-emmenes-controles
    https://www.lci.fr/police/14-juillet-des-manifestants-ont-ils-ete-parques-dans-un-entrepot-apres-les-incidents-des-champs-elysees-2127026.html

    encore plus drôle, un faux site youtube de gilet jaune collabo pour relayer la propagande étatique
    https://www.youtube.com/watch?v=KYsYPFTG1-I

    La cerise sur le gâteau = la 2ème photo google sur l'article de libération : ils ont déjà sur le toit la grande cheminée!
    https://www.liberation.fr/checknews/2019/07/15/14-juillet-quel-est-ce-hangar-parisien-ou-des-gilets-jaunes-ont-ete-transportes-par-la-police_1740046

    J'ai eu le traumatisme de visiter les bâtiments restants pour la mémoire historique du camp de concentration de buchenwald en 1972 dans l'ancienne RDA : pas grande différence extérieure, soit des baraquements isolés dans la nature avec des barbelés et des grandes cheminées...
    https://www.youtube.com/watch?v=Amwq2rVWFu4

    RépondreSupprimer
  12. Quand le port de la couleur jaune devient un acte criminel et justifie la rétention dans un camp avec barbelés. Les stratèges qui ont conçu cette révolution de couleur jaune n'auraient-ils pas souhaité venger leurs ascendants du port de l'étoile jaune des dizaines d'années plus tard? Pourquoi le choix du jaune? Comment une couleur pourrait-elle constituer un acte criminel qui légalement en droit français, doit être strictement défini dans le code pénal par un acte matériel, un acte légal et un acte intentionnel? sur quel texte répressif s'appuie-t-on pour justifier de telles arrestations arbitraires? on est dans l'illégalité la plus outrancière et la déliquescence des institutions.

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=pvIkMGN4Dpw

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog