mercredi 18 septembre 2019

Profusion d’ADN fœtaux dans les vaccins, des conséquences potentiellement incalculables



Nous avons le grand honneur d’accueillir ici Theresa Deisher parmi nos membres, il s’agit d’une chercheure américaine de grand talent. Theresa est docteur en physiologie moléculaire et cellulaire au département de physiologie moléculaire et cellulaire de l’Université de Stanford. L’article de ce jour a déjà fait le tour du monde (*) et paraît pour la première fois en langue française. Pour la énième fois l’AIMSIB se positionne clairement: Les vaccins de qualités déplorables doivent être dénoncés pour disparaître au plus vite, en voici un exemple tout-à-fait concret. L’auteure soulève des questions et utilise des concepts aussi originaux que passionnants même s’ils peuvent mériter, parfois, confirmation. Bonne lecture.

LETTRE OUVERTE AUX LÉGISLATEURS CONCERNANT L’ADN DE CELLULES FOETALES DANS DES VACCINS


Je m’appelle Dr. Theresa Deisher. Je suis la fondatrice et la principale scientifique du Sound Choice Pharmaceutical Institute, dont la mission est d’informer le public sur la sécurité des vaccins et de faire pression sur les fabricants pour qu’ils fournissent au public des vaccins meilleurs et plus sûrs.
J’ai obtenu mon doctorat en physiologie moléculaire et cellulaire à l’Université de Stanford en 1990 et j’ai terminé mon travail post-doctorat à l’Université de Washington. Ma carrière s’est déroulée dans l’industrie de la biotechnologie commerciale et j’ai travaillé aussi bien en biologie fondamentale qu’à la conception de nouveaux médicaments et à leur développement clinique.
Je vous écris au sujet de faits scientifiques non réfutés sur les contaminants de l’ADN fœtal dans le vaccin rougeole-oreillons-rubéole, qui doivent être portés à la connaissance des législateurs et du public.
Le vaccin MMR II (équivalent du ROR) de Merck (ainsi que le vaccin anti-varicelle, Pentacel et tous les vaccins contenant l’hépatite A) est fabriqué à l’aide de lignées de cellules fœtales humaines et est fortement contaminé par l’ADN fœtal humain issu du processus de production. Les taux chez nos enfants peuvent atteindre 5 ng/ml après la vaccination, en fonction de l’âge, du poids et du volume sanguin de l’enfant.
Ce niveau est connu pour activer le récepteur Toll-like 9 (TLR9), qui peut provoquer des attaques auto-immunes.
Pour illustrer la capacité auto-immune de très petites quantités d’ADN fœtal, considérons ceci: l’accouchement est déclenché par l’ADN fœtal du bébé qui s’accumule dans le sang de la mère, ce qui déclenche un rejet immunitaire massif du bébé. Cela fonctionne comme ceci : des fragments d’ADN fœtal d’un bébé d’une longueur d’environ 300 paires de bases sont retrouvés dans le sérum d’une femme enceinte. Lorsqu’ils atteignent un taux de 5,08 ng/mL dans le sérum, ils déclenchent l‘accouchement par activation des récepteurs TLR9 (2).
Les niveaux d’ADN fœtal chez un enfant qui a reçu une injection de vaccins fabriqués à partir de cellules fœtales atteignent le même niveau que celui qui déclenche le rejet auto-immun du bébé par la mère.
Quiconque affirme que l’ADN fœtal contaminant nos vaccins est inoffensif ne connaît rien de l’immunité et des récepteurs Toll-like ou ne dit pas la vérité. Si l’ADN fœtal peut déclencher l’accouchement (une réaction auto-immune naturellement souhaitée), les mêmes niveaux dans les vaccins peuvent déclencher l’auto-immunité chez un enfant. L’ADN fœtal fragmenté contenu dans les vaccins a une taille similaire, environ 215 paires de bases.(3) Ceci est une preuve biologique directe que les contaminants de l’ADN fœtal dans les vaccins ne sont pas en faibles quantités inoffensives. Ils sont un très puissant déclencheur de l’inflammation.
L’administration de fragments d’ADN fœtal humain (primitif) à un enfant pourrait générer une réponse immunitaire pouvant également provoquer une réaction croisée avec son propre ADN, l’ADN contaminant pouvant présenter des zones de chevauchement très similaires à celles de son propre ADN.
Les enfants autistes ont dans leur circulation des anticorps anti-ADN humain que les enfants non autistes n’ont pas. Ces anticorps peuvent être impliqués dans des attaques auto-immunes chez les enfants autistes (4). Dans une étude récente, la Duke University a démontré que des améliorations significatives du comportement avaient été observées lorsque des enfants atteints de troubles du spectre autistique étaient traités avec leur propre sang autologue conservé après ponction du cordon ombilical. Ce traitement montre clairement que la plupart des enfants autistes ne naissent pas ainsi, car des maladies génétiques telles que le syndrome de Down ou la fibrose musculaire ne peuvent pas être traitées avec des cellules souches autologues.
Par conséquent, un ou des facteurs environnementaux, introduits dans le monde vers 1980 lorsque l’autisme a commencé à augmenter, doivent être identifiés et éliminés ou réduits dans l’environnement.
 Il existe une forte corrélation entre la hausse du taux d’autisme et le remplacement par le fabricant américain de vaccins de lignées cellulaires d’origine animale pour le vaccin anti-rubéoleux par des lignées cellulaires avortées chez l’homme à la fin des années 70. (6)
• En 1981 apparaît le début de l’augmentation marquée du taux de trouble autistique (AD) pour les données de la Californie et des États-Unis, précédé d’un changement de processus de fabrication: En janvier 1979, la FDA a approuvé le remplacement du virus de la rubéole par le virus de la rubéole d’origine animale (nombreux passages du virus HPV-77 dans des cellules d’embryon de canard) sur la lignée de cellules fœtales humaines WI-38 en utilisant la souche de virus RA27 / 3. Le vaccin monovalent contre la rubéole nouvellement approuvé et un vaccin trivalent contre les oreillons, la rougeole et la rubéole utilisent la lignée de cellules fœtales WI-38 pour la fabrication de la portion du vaccin antirubéoleux.
• Avant 1980, le trouble du spectre autistique était une maladie très rare, presque inconnue. Selon les chiffres du CDC, le taux d’autisme en 2014 était de 1 enfant sur 59, une très forte augmentation depuis 2000, année où il était de 1 sur 150. CDC: «Le coût total par an pour les enfants atteints de TSA aux États-Unis se situerait entre 11,5 et 60,9 milliards de dollars (8) »
( NDT : Le taux d’autisme plus élevé chez les garçons par rapport aux filles pourrait alors s’expliquer par le fait que les filles seraient plus tolérantes à l’ADN fœtal circulant ?)
• Récemment, des duplications et des délétions chromosomiques ont été reconnues dans jusqu’à 10% des troubles du spectre de l’autisme simplex, corroborant les déclencheurs environnementaux sur la génétique des troubles du spectre de l’autisme (9).
• Le vaccin antirubéoleux monovalent correspondant au composant du ROR contient des contaminants d’ADN fœtal d’origine humaine d’environ 175 ng, soit plus de 10 fois le seuil recommandé par l’OMS, fixé à 10 ng par dose de vaccin (10).
• Aucun autre médicament sur le marché ne serait approuvé par la FDA sans un profil de toxicité complet (la FDA suit les directives internationales de l’ICH) -> l’industrie pharmaceutique n’a jamais procédé à la détection de la contamination par l’ADN du vaccin ROR.
•Les vaccins produits avec des lignées de cellules fœtales humaines contiennent des débris cellulaires et de l’ADN humain résiduel contaminant, qui ne peuvent pas être totalement éliminés lors du processus de purification du virus en aval (11). De plus, l’ADN n’est pas seulement caractérisé par sa séquence (ATCG), mais également par sa modification épigénétique (par exemple, un schéma de méthylation de l’ADN, etc.).
Cette modification est hautement spécifique d’une espèce, ce qui explique pourquoi l’ADN non humain sera éliminé, alors que ce n’est pas nécessairement le cas avec l’ADN humain fœtal.

Injecter à nos enfants des contaminants de l’ADN fœtal humain présente le risque de provoquer deux pathologies bien établies:

1) Mutagenèse par insertion: l’ADN humain fœtal s’intègre dans l’ADN de l’enfant en provoquant des mutations. La thérapie génique utilisant la recombinaison homologue de petits fragments a démontré qu’une valeur aussi faible que 1,9 ng / ml de fragments d’ADN entraîne l’insertion dans le génome de cellules souches de 100% des souris injectées (12). Les taux de fragments d’ADN fœtal humain chez nos enfants après la vaccination avec les vaccins contenant le vaccin RRO, Varivax (varicelle) ou contre l’hépatite A atteignent des niveaux supérieurs à 1,9 ng / ml.
2) Maladie auto-immune: l’ADN humain fœtal amène le système immunitaire de l’enfant à attaquer son propre corps.
Une préoccupation supplémentaire: la contamination par les rétrovirus. Le rétrovirus endogène humain K (HERVK) est un contaminant du vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (13).

– HERVK peut être réactivé chez l’homme (14). Il code pour une protéine (intégrase) spécialisée dans l’intégration de l’ADN dans le génome humain.

– Plusieurs maladies auto-immunes ont été associées à l’activité de HERVK (15).
– Il fait également partie de la même famille de rétrovirus que le virus MMLV utilisé dans un essai de thérapie génique, dans lequel une insertion génique inappropriée (mutagenèse par insertion) a conduit à des mutations somatiques supplémentaires et à un cancer chez 4 des 9 jeunes garçons (16).
– Il est donc possible que le fragment de gène HERVK présent dans le vaccin RRO soit actif, code pour l’intégrase ou pour la protéine d’enveloppe et puisse donc induire l’insertion du gène, favorisant ainsi la mutagenèse insertionnelle et l’auto-immunité. La présence à la fois de l’ADN fœtal hautement contaminant et de la contamination par HERVK dans le vaccin ROR représente un risque non étudié, avec des implications et des risques énormes pour la santé individuelle et publique.
Solution: Les fabricants sous pression doivent revenir aux vaccins antirubéoleux dérivés de lignées de cellules animales, comme cela a été fait avec succès au Japon. Celui utilisé au Japon contient les souches Takahashi du virus vivant atténué de la rubéole, produit sur des cellules rénales de lapin. Il a récemment été prouvé qu’une seule dose de ce vaccin conférait une immunité pendant au moins 10 ans en l’absence d’épidémie de rubéole. (17)
Il faut fractionner le vaccin ROR en trois vaccins monovalents proposés individuellement, comme au Japon. Le processus de fabrication du vaccin ROR doit être modifié pour traiter et éliminer les risques susmentionnés pour le public.
Merci pour votre considération. Je serai heureuse de répondre à vos questions concernant ce qui précède.

Cordialement, Theresa A. Deisher, Ph.D.

8 Avril 2019




Theresa Deisher est docteur en physiologie moléculaire et cellulaire du département de physiologie moléculaire et cellulaire de l’Université de Stanford (Ph.D.). Elle est actuellement présidente du Sound Choice Pharmaceutical Institute et PDG et membre directeur d’AVM Biotechnology. Le Dr Deisher, expert dans le domaine des thérapies à base de cellules souches et de la médecine régénérative pour adultes, cumule 18 années d’expérience dans des postes de direction scientifique et entrepreneuriale impliquant la recherche, la découverte, la production et la commercialisation de produits thérapeutiques destinés à l’homme. 
Les découvertes scientifiques révolutionnaires de Mme Deisher ont abouti à 23 brevets délivrés en son nom. Elle a participé à 20 publications dans des revues internationales à comité de lecture  et est fréquemment conférencière invitée dans le domaine de la technologie des cellules souches et de la médecine régénérative. Au cours de sa carrière, Mme Deisher a été recrutée par certaines des plus grandes sociétés de biotechnologie du pays, notamment Genentech, Repligen, ZymoGenetics, Immunex et Amgen. 
Elle a dirigé et encadré des étudiants de premier cycle, des boursiers postdoctoraux, des cadres scientifiques et plus de 20 assistants de recherche scientifique à tous les niveaux de responsabilité. P
Publications scientifiques :



Jarzyna P, Doan NV, Deisher TA. Issues Law Med. 2016 Fall;31(2):221-234.
Deisher TA, Doan NV, Koyama K, Bwabye S. Issues Law Med. 2015 Spring;30(1):47-70..
Deisher TA, Doan NV. Issues Law Med. 2015 Spring;30(1):25-46.
Rezai N, Deisher TA, Heine HL, Wang X, Corbel SY, Leung J, Kerjner A, Rossi FM, Podor TJ, McManus BM. Cardiovasc Pathol. 2010 Jan-Feb;19(1):36-47. doi: 10.1016/j.carpath.2008.10.007. Epub 2009 Jan 14.
Cheung CT, Deisher TA, Luo H, Yanagawa B, Bonigut S, Samra A, Zhao H, Walker EK, McManus BM. Lab Invest. 2007 Jul;87(7):651-61. Epub 2007 Apr 30.
Deisher TA. IDrugs. 2000 Jun;3(6):649-53.
Yanagawa B, Taylor L, Deisher TA, Ng R, Schreiner GF, Triche TJ, Yang D, McManus BM. Methods Mol Med. 2005;112:305-20. Review.
Belayev L, Khoutorova L, Deisher TA, Belayev A, Busto R, Zhang Y, Zhao W, Ginsberg MD. Stroke. 2003 Mar;34(3):758-63. Epub 2003 Feb 6.
Whitmore TE, Maurer MF, Sexson S, Raymond F, Conklin D, Deisher TA. Cytogenet Cell Genet. 2000;90(3-4):231-3.
Ghosh D, Deisher TA, Ellsworth JL. J Pharmacol Toxicol Methods. 1999 Nov;42(3):157-62.
Grossmann A, Lenox J, Deisher TA, Ren HP, Humes JM, Kaushansky K, Sprugel KH. Blood. 1996 Nov 1;88(9):3363-70.
McCarty JM, Yee EK, Deisher TA, Harlan JM, Kaushansky K. FEBS Lett. 1995 Sep 25;372(2-3):194-8.
Deisher TA, Ginsburg R, Fowler MB, Billingham ME, Bristow MR. Am J Cardiovasc Pathol. 1995;5(1):79-88.
Deisher TA, Haddix TL, Montgomery KF, Pohlman TH, Kaushansky K, Harlan JM. FEBS Lett. 1993 Oct 4;331(3):285-90.
Deisher TA, Kaushansky K, Harlan JM. Cell Adhes Commun. 1993 Sep;1(2):133-42.
Deisher TA, Narita H, Zera P, Ginsburg R, Bristow MR, Billingham ME, Fowler MB, Hoffman BB. J Pharmacol Exp Ther. 1993 Jul;266(1):262-9.
Deisher TA, Sato TT, Pohlman TH, Harlan JM. Biochem Biophys Res Commun. 1993 Jun 30;193(3):1283-90.
Deisher TA, Garcia I, Harlan JM. Life Sci. 1993;53(4):365-70.
Dennis MS, Henzel WJ, Pitti RM, Lipari MT, Napier MA, Deisher TA, Bunting S, Lazarus RA. Proc Natl Acad Sci U S A. 1990 Apr;87(7):2471-5.
Deisher TA, Mankani S, Hoffman BB. J Pharmacol Exp Ther. 1989 Jun;249(3):812-9.
Références



(1) Lo et al. Suis J Hum Genet. 1998 avril; 62 (4): 768-75
(2) Enninga et al. Front Immunol. 2015 Aug 26;6:424
(3) Deisher et al. Issues Law Med. 2015 Spring;30(1):47-70.



Extrait



La couverture moyenne du ROR pour les trois pays est tombée au-dessous de 90% après la tristement célèbre publication du Dr Wakefield en 1998, mais a commencé à se rétablir lentement après 2001 pour atteindre à nouveau une couverture à 90% en 2004. Au cours de la même période, la prévalence moyenne des troubles du spectre autistique après la naissance au Royaume-Uni, Norvège et Suède a considérablement diminué en 1998 et ont progressivement augmenté à nouveau en 2000. Les valeurs moyennes de l’ADN simple brin et de l’ADN double brin dans le Meruvax II étaient respectivement de 142,05 ng / vial et 35,00 ng / dose et de 276,00 ng / dose et 35,74 ng / flacon dans l’ Havrix. La taille des fragments d’ADN fœtal dans Meruvax II était d’environ 215 paires de bases. 

Il y avait une absorption spontanée d’ADN cellulaire et nucléaire dans les cellules HFF1 et NCCIT. Les gènes liés à l’autisme (gènes associés à l’autisme; AAG) ont une plus forte instabilité génomique par rapport au groupe de tous les gènes contenus dans le génome humain. Sur les AAG du chromosome X, 15 sur 19 ont des motifs de rupture à double brin à moins de 100 kilobases du centre d’un point chaud de recombinaison méiotique situé dans un exon.



CONCLUSION: Les vaccins fabriqués dans des lignées de cellules fœtales humaines contiennent des niveaux inacceptablement élevés de contaminants de fragments d’ADN fœtal. Le génome humain contient naturellement des régions susceptibles de provoquer la formation de cassures double brin et la mutagenèse insertionnelle de l’ADN. Le « Wakefield Scare » a créé une expérience naturelle pouvant démontrer une relation de cause à effet entre les vaccins fabriqués avec une lignée cellulaire fœtale et la prévalence des TSA.



(4) Mostafa et al. 2014, J Neuroimmunol , Vol. 272, pp. 94–98
Mostafa et al. 2015, J Neuroimmunol , Vol. 280, pp. 16–20
(5) Dawson et al. Stem Cells Transl Med. 2017 May;6(5):1332-1339
(6) Deisher TA, Doan NV. Sociological Environmental Causes are Insufficient to Explain Autism Changepoints of Incidence. Issues Law Med ;2015 (Spring) ;30(1):25-46.
(7) https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/rubella.html
Plotkin, SA. 2006, Clinical Infectious Diseases, Vol. 43, pp. S164–168;
(9) Sebat et al. 2007, Science., Vol. 316, pp. 445-449
Sanders et al. 2011, Neuron, Vol. 70, pp. 863-885
(10) Series, WHO Technical Report. WHO EXPERT COMMITTEE ON BIOLOGICAL STANDARDIZATION 941
Deisher et al. Issues Law Med. 2015 Spring;30(1):47-70
(11) Kramberger et al. Hum Vaccin Immunother. 2015;11(4):1010-21.
(12) McNeer, N A et al. “Systemic delivery of triplex-forming PNA and donor DNA by nanoparticles mediates site-specific genome editing of human hematopoietic cells in vivo.” Gene therapy vol. 20,6 (2012): 658-69. doi:10.1038/gt.2012.82
(13) Victoria et al. J Virol. 2010, Vol. 84, pp. 6033-6040
(14) Lee et al. PLoS Pathog. 2007 3(1):e10
Dewannieux et al. Biologicals, Vol. 38, pp. 366-70
(15) Tai et al.9,Nov2008, Mult Scler, Vol. 14, pp. 1175-80
Dickerson et al. 2008, Schizophr Res. 2008 Sep;104(1-3):121-6, Vol. 104, pp. 121-6
(16) Hacein-Bey-Abina et al. J Clin Invest. 2008 Sep;118(9):3132-42
(17) Okafuji T, Jpn J Infect Dis. 2016 May 20;69(3):221-3


20 commentaires:

  1. Et les autres ingrédients dignes d'une potion de la fée carabosse ?

    1. Cellules de fœtus HUMAINS avortés OK

    -2.Sérum sanguin de fœtus de veau avorté
    -3. Cellules provenant de chenilles légionnaires
    -4.Cellules de reins de singes
    -5.Cellules de reins de chiens
    -6.Cerveau de souris
    -7.Embryons de poulet
    -8. Gelatine de porc

    https://www.youtube.com/watch?v=muD2b2lpvKs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils utilisent les mêmes saloperies dans leurs canons à eaux qui servent à disperser les manifestants ;

      Des restes d’animaux retrouvés dans des canons à eau utilisés le 1er mai sur des manifestants

      Poudre de cornes et sabots de bovins, plumes broyées, sang.

      https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/01/des-restes-danimaux-retrouves-dans-des-canons-a-eau-utilises-le-1er-mai-sur-des-manifestants_a_23546798/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680

      Supprimer
    2. La magie satanique est à l'oeuvre ? Franchement on est en droit de se poser la question sans paraitre pour un illuminé.

      Supprimer
    3. @ Anonyme19 septembre 2019 à 17:10

      Les illuminés sont qui croient que le diable n'existent pas ou alors ils l'adorent ouvertement.

      Bien évidemment que nous sommes en pleine sorcellerie, les gens ont juste oubliés que nous étions dirigés par des satanistes.

      Supprimer

  2. Encore plus de pseudoscience anti-vaccinal de Theresa Deisher

    https://respectfulinsolence.com/2015/08/24/more-horrible-antivaccine-science-from-theresa-deisher/

    Article prétendant que les vaccins causent l'auto-immunité et l'autisme en raison de contaminants ADN fœtaux trouvés sans fondement et invraisemblables.

    https://healthfeedback.org/evaluation/article-claiming-vaccines-cause-autoimmunity-and-autism-due-to-fetal-dna-contaminants-found-unsupported-and-implausible-theresa-deisher/

    " Les immunologistes qui ont examiné la lettre ouverte ont conclu que ses affirmations étaient sans fondement et invraisemblables. Ils ont reconnu que certains vaccins sont produits à l'aide de lignées cellulaires dérivées de foetus humains, mais ont souligné que l'étude de Deisher et al. ne démontre pas réellement que l'ADN fœtal est présent dans les vaccins, et encore moins dans les concentrations élevées, ce qui pose des problèmes méthodologiques qui remettent en cause ses conclusions.

    Bien que la lettre fournisse une liste de références qui semble corroborer ses affirmations, un examen plus approfondi montre que les citations ne sont pas utilisées correctement, sont mal interprétées ou sorties de leur contexte. "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le troll pro-vaccin est de retour et il nous présente les "travaux scientifiques de propagande" de ses "scientifiques" préférés tous corrompus jusqu'à la moelle par bayer-monsanto et par les labos de big pharma.

      Supprimer
    2. @ pro vaccins

      Tu es un menteur et un propagandiste à deux balles.

      Le RA273 est le nom du virus qui est utilisé dans le vaccin ROR

      RA= Rubella abortus
      27= nombre d’avortements qui ont eu lieu
      3= les 3 types de tissu qui ont été prélevés chez les bébés.

      Il a fallu trouver une lignée cellulaire (cell line) pour pouvoir les reproduire.

      Il y a eu en tout 80 avortements pour produire le vaccin contre la rubéole.

      Les deux lignées cellulaires qui sont utilisées aujourd’hui et que l’on continue à utiliser sont : Le WI38 et le MRC5.

      Le WI38 provient de l’avortement d’une petite fille.
      Le MRC5 provient de l’avortement d’un petit garçon.

      Ceci s’est passé dans les années ’60. Ces lignées cellulaires fœtales permettent la réplication des virus.

      Ceci n'est ni plus ni moins que de la bio-sorcellerie , à base de cannibalisme et d'ingrédients déguelasses injectés dans le sang humain !

      Je m'arrête là pour le côté ésotérique car 95% des gens y comprennent que dalle.

      Supprimer
    3. @ Anonyme19 septembre 2019 à 11:52

      Merci pour votre commentaire , ce qui me permettre d'expliquer plus clairement la raison de votre erreur.

      " Il a fallu trouver une lignée cellulaire (cell line) pour pouvoir les reproduire. "

      beh, oui, c'est comme ça "on" fabrique une vaccin, on produire la virus en laboratoire ensuite on extraire ce qui serait utiliser pour la production du vaccin , ensuite on reproduire artificiellement . on ne faire pas des avortements pour créer une ou des millions des vaccins ,,, d'ailleurs tu la préciser a plusieurs reprise
      ....

      " Il y a eu en tout 80 avortements pour produire le vaccin contre la rubéole "

      beh, non, les femmes qui ont eu une avortement ont ete TOUS demandez s'il accept de donner pour des recherches scientifique, et s'ils accept les tissue d'avortement sont utiliser. il y a eu aucune avortement faite pour preoduire une vaccin.

      " Les deux lignées cellulaires qui sont utilisées aujourd’hui et que l’on continue à utiliser sont : Le WI38 et le MRC5.

      Le WI38 provient de l’avortement d’une petite fille.
      Le MRC5 provient de l’avortement d’un petit garçon.

      Ceci s’est passé dans les années ’60. Ces lignées cellulaires fœtales permettent la réplication des virus. "

      beh, oui, l'avortements de deux femmes dans les annees 60 ont ete utiliser comme ligne cellulaire pour la création de vaccin et une fois créer, ils reproduire en laboratoire,,,

      ils ne utilise pas des tissue d'avortements des années 60 comme ingrédient dans chaque vaccin . ils ne font pas des nouveau avortements pour des nouveau vaccin,,,

      et traiter quelqu'un de menteur alors que c'est toi qui ment ,,, ou tu ne comprendre rien a propos de comment on fabrique une vaccin.


      Supprimer
    4. @ Pro vaccins

      Tu peux continuer à jouer sur les mots ça ne changera rien à la vérité , il y'a du foetus humain avorté dans les vaccins c'est un fait irréfutable, donc oui tu t'enfonces dans tes mythos à 2 balles , ici je n'ai fait que reproduire l'origine de cette sorcellerie des temps modernes, aujourd'hui c'est bien pire ;

      Et les ;

      -2.Sérum sanguin de fœtus de veau avorté
      -3. Cellules provenant de chenilles légionnaires
      -4.Cellules de reins de singes
      -5.Cellules de reins de chiens
      -6.Cerveau de souris
      -7.Embryons de poulet
      -8. Gelatine de porc

      Vas y on t'écoute , explique nous un peu tout ça.

      Supprimer
    5. @ Anonyme19 septembre 2019 à 12:57

      " Vas y on t'écoute , explique nous un peu tout ça. "

      déjà fourni les sources qui te faire croire.

      ensuite, c'est pas parce que on utilise du tissue issue d'avortements dans la cultivation d'une virus dont on ensuite extraire quelques molécules pour la fabrication d'une vaccin dont on ensuite reproduire artificiellement, que chaque vaccin contiens de l'adn des avortements.... c'est une faite irréfutable, et si tu a lu et suivie ses prétendu preuves et sources tu auraient rendu compte que ses sources n'affirme pas ni prouve qu'il y a de l'adn des avortements dans les vaccins , c'est une faite irréfutable aussi.

      Supprimer
    6. George ton français est de plus en plus nul, c'est désolant. Prend des cours. En général on s'améliore avec le temps, pas l'inverse. ça a été confirmé par des analyses qu'il y a de l'ADN animal et humain en grande quantité dans les vaccins:

      Des centaines de produits chimiques inconnus, des bactéries, champignons, virus vivants et rétrovirus retrouvés dans les vaccins obligatoires

      https://www.fawkes-news.com/2019/06/des-centaines-de-produits-chimiques.html

      D'ailleurs ce n'est même pas secret, c'est indiqué dans des documents de l'ONU:

      "Une dose de 0,5 ml de vaccin contient également 12,5 mg de gélatine hydrolysée ou d’albumine humaine, 25 mg de saccharose ou de lactose, des traces de néomycine et de sérum bovin fœtal et des traces de constituants résiduels des cultures cellulaires substrats (notamment de l’ADN et des protéines)"

      https://www.who.int/vaccine_safety/initiative/tools/July_2014_Varicella_Zoster_final_FR.pdf?ua=1

      Si tu trouves ça super de te faire injecter de l'ADN de foetus, tant mieux pour toi mais ne viens pas traiter les autres de menteur. Et si tu continues à écrire des phrases incompréhensibles, je supprimerai tes commentaires (qui n'intéressent personne de toute façon).

      Tu dois être un peu masochiste pour revenir régulièrement prendre la fessée ici non? Et pour info, balancer plusieurs fois de suite "c'est UN fait irréfutable" ne rend pas tes arguments plus percutants, bien au contraire. ça montre juste que tu vis dans un doux rêve ou les arguments des autres n'ont aucune valeur en niant des preuves reconnues publiquement et confirmées par des analyses indépendantes.

      Ta confiance aveugle dans le mythe vaccinale est absurde et ne repose que sur des mensonges. Rien n'est irréfutable dans le domaine vaccinale. Encore faut-il être ouvert aux nombreuses preuves existantes. Te concernant, tu es un cas perdu donc je n'essayerai même pas de rentrer dans une argumentation car c'est comme parler à un mur. C'est une perte de temps.

      Supprimer
    7. @ Guy

      déjà Jai parlez de l'article ici , dont les prétendu preuves fourni par Dr. Theresa Deisher montre l’opposez de ce qu'elle affirme.

      ensuite a propos de WHO document , il est clairement écrit ""traces de "" ce qui veut dire qu'il est possible de trouver des minuscule ( quasiment non-existent ) quantités issue de cultivation du virus , dont on extraire certain molécules pour la création du vaccin, qui est ensuite reproduite en laboratoire .

      les antigènes vaccinaux sont "cultivée sur les cellules" ce qui veut dire que la "virus" soit cultivee sur les cellules humain/bovide etc etc et ensuite on extraire de la virus qu'on viens de faire, sur les cellules humain etc ce qui soit utiliser pour la fabrication du vaccin.

      Supprimer
    8. George, et si tu allais te pendre ? Tu n'as pas encore compris que personne ici ne gobe tes salades ? Il faut qu'on te fasse un petit dessin ?

      Supprimer
  3. Anonyme19 septembre 2019 à 11:38 : tu a entièrement raison, à chaque fois
    qu'il y'a un article qui dénonce la dangerosité des vaccins on a un com pour le dénigrer en parlant de pseudo science... de facto on sait qu'ils sont des désinformateurs conscient ou pas a la solde de big pharma. Je rappelle une source sûre pour la vraie information sur les vaccins = Philippe Jandrok

    RépondreSupprimer
  4. Pour réfléchir au problème de l'imposition vaccinale, Thierry Casasnovas a commis "Enquête sur la vaccination épisode 1 jusqu'à 7 ou 8, visibles sur Youtube. Il y dénonce le principe de la vaccination et de ses composantes :
    https://www.youtube.com/watch?v=86mppvuskK8

    Avec Tal Schaller :
    https://www.youtube.com/watch?v=CNuZgjj3GmE&t=306s

    Mon enfant n'est pas vacciné.
    Ma*

    RépondreSupprimer
  5. Selon un laboratoire italien Corvelva qui a étudié la composition de certains vaccins (Priorix Tetra (GSK), Infanrix Hexa (GSK), Hexyon (Sanofi), Gardasil 9 (MSD)) aucun d’entre eux ne peut être considéré comme sûr et efficace.
    https://www.corvelva.it/it/speciale-corvelva/vaccinegate-en/report-on-the-results-obtained-so-far-march-2019.html
    https://www.fawkes-news.com/2019/06/des-centaines-de-produits-chimiques.html

    Il se trouve que l’ordre des biologistes italiens a trouvé lui aussi des quantités importantes d’ADN humain en analysant le vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole-Varicelle (Priorix-tétra). En France nous avons le même vaccin sans la varicelle. La pharmacologue Loretta Bolgan avait communiqué cette information lors d’un congrès organisé par l’Ordre des biologistes italiens à Rome en janvier 2019.
    https://www.youtube.com/watch?v=_d0eOk_QREg

    Une chose est sure : l'augmentation faramineuse d'enfants autistes ! Et le développement commercial qui se joue autour des avortements. Il est vrai que si les animaux il faut les payer, les bébés avortés sont gratuits. Ils avaient même servi en Angleterre à chauffer la clinique.

    Il faudrait que le Grand Mufti, Abdul Aziz Ibn Abdillah Ali ash-Shaykh d'Arabie saoudite fasse une fatwa la dessus.

    Ses précédentes :
    Il a confirmé que le mariage avec une gamine n’est pas condamnable, d’autant plus que le prophète Mahomet s’est marié avec Aicha, qui était âgée d’à peine six ans. Mais il a consommé le mariage quand elle en avait 9 et lui 54.
    https://sentinellesaps.com/2019/05/29/un-imam-declare-que-se-marier-avec-des-enfants-est-parfaitement-ok-car-le-prophete-mohamed-la-fait-aussi/
    Il a émis un autre avis juridiques religieux surprenant. La fatwa en question permet à l’homme «de se nourrir d’une partie ou de tout le corps de sa femme au cas où il aurait été saisi par une faim extrême qui lui ferait craindre pour sa santé».
    https://www.yabiladi.com/forum/intox-fatwa-pays-wahabites-l-homme-1-7749891.html
    Il a appelé aussi à la destruction des églises dans la péninsule arabe :
    http://www.alterinfo.net/notes/Le-Mufti-wahhabite-d-Arabie-appelle-a-la-destruction-des-eglises-dans-le-Golfe_b4033345.html

    Un grand homme ce type ! Qu'Allah le bénisse. Par contre il n'aurait pas aimé Theresa Deisher qui porte une croix avec son pendentif ! Et là çà ne va pas avec le Coran !

    «Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Allah ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Allah et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Écritures qui ne professent pas la croyance de la vérité. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils paient le tribut, tous sans exception, et qu’ils soient humiliés.» (Coran, Sourate 9, verset 29)

    «Si vous rencontrez des infidèles, combattez-les jusqu’à ce que vous en ayez fait un grand carnage ; chargez de chaînes les captifs.» (Coran, Sourate 47, verset 4)

    On vit un monde de fou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Anonyme19 septembre 2019 à 22:41

      Ce que tu fais là est tout simplement dégulasse, pourquoi tu viens nous embrouiller avec tes mythos d'islamophobe ? Quel est le rapport avec les vaccins , avec l'article et le destin commun de l'humanité ?

      Occupes toi plutot de tes prêtres pédocriminels , t'as largement de quoi balayer devant chez toi et par la même occasion relis l'histoire avec un grand H , Aicha était plus que majeure quand le prophète l'a épousé , il faut arrêter avec tes hadiths et références saoudiennes rincées.

      Supprimer
    2. "Le destin commun de l'humanité !"

      Si dans le Coran, la Torah et le Talmud on trouve des appels au fanatisme, il n’y en a pas dans le Nouveau Testament, seul texte sacré du christianisme. C’est bien pour çà que quand les tribulations seront passées, la religion musulmane aura disparu. Alors que la chrétienne, après s’être comme évanouie, renaîtra partout dans un monde bien dépeuplé. Pourtant, Riyad a dépensé autant d’argent pour son action religieuse extérieure que pour ses achats d’armement. On estime sur trente ans, à 200 milliards de $ l’assistance financière de l’Arabie saoudite pour créer des madrasas, mosquées, écoles et autres lieux en Europe et dans le monde musulman. En comparaison, le budget annuel du Vatican s’élèverait à moins de 300 millions d’€ (moins de 9 milliards sur 30 ans). Il ne faut pas s’étonner si 46% des musulmans étrangers qui habitent en France souhaitent l’application de la charia.
      https://www.valeursactuelles.com/societe/charia-voile-les-incroyables-chiffres-de-lislam-en-france-110890
      Et que penser de cette argent récolté en France par les imams qui certifient la viande halal (une grande partie de notre viande) ? Personne ne sait où il va.

      D'autre part, on n'est pas un islamophobe quand on sort le Coran ! Ni quand on cite un grand Mufti. Cela dit, musulmans et chrétiens sont contre l'avortement. Contre donc ce genre de vaccins, possédant de l'Adn humain.

      Cela n'empêche pas qu'on vit dans un monde déséquilibré. Et les religieux soi-disant chrétiens qui s'adonnent à la pédophilie (alors que c'est prohibé dans le Nouveau Testament) participent à nous le démontrer. Merci de l'avoir souligné.

      Supprimer
    3. On parle de vaccins sataniques, merci de rester dans le sujet.

      Supprimer
  6. Le Pacte

    https://www.youtube.com/watch?v=ivccOfh2Vls

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog