vendredi 20 septembre 2019

Dans les années 70, les médias et scientifiques annonçaient...un refroidissement climatique dramatique imminent


« Alors que durant trois quarts de siècle nous avons connu les conditions extraordinaires d’un climat tempéré, le fait majeur aujourd’hui semble indiquer que nous allons vers un refroidissement généralisé. Les climatologues sont cependant en désaccord concernant à la fois la cause et la durée de cette tendance au refroidissement et à la fois son impact sur les conditions locales du climat. […] Et si le climat se met à changer aussi durablement que le prévoient les plus pessimistes d’entre eux, les conséquences, en termes de famine, deviendront catastrophiques. »

C’est Newsweek qui annonce cette catastrophe, dans un article de 1975. Le refroidissement climatique est causé par l’homme et, en 2000, le monde connaîtra un nouvel âge glaciaire. Il y a urgence à agir, et cette lourde tâche revient aux hommes politiques. Mais on doute de leur volonté de créer de nouvelles taxes et de nouveaux impôts pour éviter le pire. 

« Les climatologues sont pessimistes quant à la volonté des leaders politiques de prendre des décisions permettant de contrebalancer les changements climatiques, voire d’en ralentir les effets. Ils admettent néanmoins que l’une des plus audacieuses solutions proposées, tel que faire fondre la calotte glaciaire en la recouvrant de suie noire ou encore détourner les fleuves de l’Arctique peuvent créer de bien plus grands problèmes. »


Le très sérieux Time avait déjà alerté ses lecteurs sur le refroidissement à venir. C’était en 1972. Il mentionnait des scientifiques qui constataient un accroissement de la calotte glaciaire et une diminution des températures depuis 1940. Il y a un refroidissement global, disait-il, et nous sommes à la veille d’un nouvel âge glaciaire. La preuve : entre 1945 et 1970, les températures n’ont cessé de baisser. De quoi effrayer les lecteurs. Cinq ans plus tard, Time réitérait ses propos avec une couverture-choc « Le Grand Froid » (The Big Freeze). 

En photo, un homme en passe-montagne rouge, tel un lanceur d’alerte, transi de froid et de glace. Si la Guerre froide connaissait un dégel, le monde lui se refroidissait. Il fallait bien trouver un nouvel ennemi. Journalistes et scientifiques étaient mains dans la main pour alerter sur cet imminent refroidissement. En 1977, un groupe de scientifiques regroupés sous le nom d’Impact Team publia La conspiration climatique. La venue du nouvel âge glaciaire. La couverture annonce même que le livre contient deux rapports de la CIA sur le sujet. On ignorait que les enquêteurs de la CIA étaient aussi des climatologues avertis.




En 1978, c’est le Los Angeles Times qui publie un article annonçant le refroidissement dans les trente années à venir. Décidément, l’an 2000 s’annonce bien sombre, entre crise climatique, guerre nucléaire et invasions extraterrestres. À défaut de rigueur scientifique, les Américains témoignent de leur grande imagination pour inventer des scénarios catastrophes. 



D’autant que le club de Rome venait de publier son célèbre rapport Halte à la croissance ? (1972), connu pour évoquer la pénurie de pétrole à venir à l’horizon 2000. En 1968, c’était le livre retentissant de Paul Ehrlich, The population Bomb, qui expliquait que l’humanité allait mourir de faim. « La bataille pour nourrir l’humanité est perdue. Au cours des années 1970, des centaines de millions d’êtres humains vont mourir de faim. […] Rien ne peut empêcher une aggravation notable de la mortalité dans le monde. […] D’ici à 1985, l’humanité entrera dans une ère de pénurie des ressources et de pauvreté croissante. »

 Refroidissement et famine se faisant attendre, les annonces catastrophiques se sont ensuite focalisées sur les pluies acides détruisant les forêts et le trou dans la couche d’ozone (années 1980). L’homme, bien sûr, était responsable de tout cela. Puis ce fut le bug de l’an 2000, qui devait provoquer une guerre nucléaire. Mais les pluies acides n’existaient pas, la mort des arbres était la conséquence d’années de sécheresse. Quant au trou dans la couche d’ozone, il se révéla beaucoup moins important que ce qu’en disaient les journalistes.






Aucune catastrophe n’est venue. De quoi refroidir les prédictions alarmistes qui, pourtant, reviennent toujours.



*****



En ce milieu d’été, la France connait un nouvel épisode caniculaire. La peur du réchauffement climatique est agitée partout et les prévisions les plus catastrophiques encombrent les écrans de télévision. Rares sont les scientifiques spécialisés à qui l’on donne la parole et les voix discordantes, pourtant très nombreuses, ne sont pas médiatisées.

Dans les années 1970, les mêmes médias évoquaient le refroidissement climatique à venir. Leur erreur devrait inciter à la prudence et à la modestie quant aux prévisions faites pour le futur. Cet article fut publié dans le numéro de janvier 2016, dans la rubrique « Boule de cristal ». Il nous rappelle que l’homme est souvent petit face à des événements qui le dépassent

C’est aussi une invitation au débat rationnel et au dialogue alors que, très souvent, le débat public tombe dans l’hystérie et les attaques. On refuse d’entendre la position des autres, de comprendre les arguments différents ; on s’arrête à des titres et des slogans sans aller au fond des sujets. Ce manque de tolérance et d’ouverture empêche toute réflexion saine et rationnelle, alors que sur des sujets aussi importants que l’environnement et la protection des générations futures, la science, la compréhension et l’analyse rationnelle devraient primer.





Source: Revue Conflits

L'évolution du climat est cyclique, naturelle (donc non liée à l'homme) et les petites manifs des bobos parisiens n'y changeront strictement rien.





13 commentaires:

  1. les données climatiques des stations anglaises qui mesurent la température n'ont pas infirmé ce qui était prédis. elles le confirment plutot meme.

    RépondreSupprimer
  2. le scientisme est une religion de la finance

    RépondreSupprimer
  3. http://vitalnewsaustralia.blogspot.com/2011/09/time-magazine-another-ice-age-monday.html

    RépondreSupprimer
  4. réchauffemet ou refroidissement climatique, en tous les cas il y a un dérèglement climatique.

    RépondreSupprimer
  5. La géo ingénierie...
    Il ont fait très fort cette été avec leurs nuages artificiels, Je n en n avais jamais vu d aussi dense. Refermer la cocotte minute a fait monter un peu trop les températures et a beaucoup retardé les pluies... Et après les apprentie sorcier du climat nous parle de réchauffement climatique alors qu il ont eux même créé le problème de cette été... Il suffit de lever les yeux au ciel pour voir la main de l homme, jusqu ou iront ils pour vendre leur co2 ? Mais le pire ce sont les naïfs qui ce font utiliser. "Comment faire pour que l économie carbone devienne populaire" ce demandait un économiste en 2000, la réponse est devant nos yeux. Triste époque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1

      Les gens n'ont aucune mémoire, j'ai 40 piges et je me souviens parfaitement du ciel de mon enfance, l'été rimait avec un bleu profond et nullement a un putain de quadrillage qui tient, s'étale et rend opaque tout l'horizon.

      Ces chemtrails sont tellement naturels et donc normaux, qu'ils sont rajoutés dans des vieux films restaurés, et malgré ça, les veaux pensent que ça toujours existé...


      https://www.dailymotion.com/video/x2w0vtl?start=3020

      Suffit de chercher sur le net des photos de Paris, ciel couvert ou dégagé, d'avant 1998, pour se rendre compte que tout a changé, mais c'est chiant, y'a tellement de séries sur Netflix qui nous attendent, c'est plus simple de faire l'autruche et de cracher sur ceux qui réfléchissent encore.

      https://ibb.co/80Kh4vT
      https://ibb.co/q17Ktgn

      Supprimer
    2. +1 x2

      J'ai aussi la 40aine et je m'en souviens bien. A l'époque on prenait encore le temps de regarder le ciel.
      Non seulement les gens n'ont aucune mémoire, mais en plus ils sont devenus cons à bouffer du foin. D'ailleurs, cette saloperie de géo ingénierie doit en partie être la cause de cet abêtissement généralisé. (en plus de la vaccination, la mal-bouffe, les techniques de conditionnement psy, etc).

      Supprimer
  6. Petit rappel
    http://echelledejacob.blogspot.com/2019/07/pollution-massive-vous-etes-vous-deja.html
    JSP

    RépondreSupprimer
  7. La principale menace ? Ni réchauffement, ni refroidissement mais bien plutôt... ASSÈCHEMENT.
    Ces cing dernières années ont mis à l'épreuve la végétation, qui cette année n'en peut plus et des arbres centenaires crèvent et effondrent leur bois dramatiquement fragilisé, qui ne supporte même plus le poids d'un feillage flétri.

    Espérons que le taux de CO2 se maintiendra pour permettre à la vie végétale de se reconstituer, si toutefois la rigueur annoncée de l'hiver n'aura pas achevé le travail.

    Dans ce cas oui, la responsabilité de l'activité humaine est impliquée, à en juger par la destruction systématique des bocages, au nom du remembrement et de la foutue compétitivité.

    RépondreSupprimer
  8. voici un documentaire sur le CO2 que les gauchiste déteste

    https://youtu.be/r4ZPETbKeNY

    RépondreSupprimer
  9. Ce qui est drôle, l’un de ceux qui alarment aujourd’hui les gens sur le réchauffement planétaire, le Dr. Steven Schneider, était à l’époque entrain de les avertir contre le refroidissement mondial :
    https://www.youtube.com/watch?v=DsdWTBNyvX0

    Et pour éviter cet âge glaciaire au XXIe siècle, un universitaire, le Dr Arnold Reitze, préconisait de contrôler toutes les formes de pollution, notamment des véhicules. De limiter le nombre de naissances en sanctionnant les familles qui dépassent le quota admis. De supprimer la démocratie pour plus rapidement faire passer ces lois.

    Et comme toujours, on nous disait qu'il fallait que les hommes politiques créent de nouvelles taxes et de nouveaux impôts pour éviter le pire. Un refrain que l'on connait bien.

    https://wordpress.com/comment/effondrements.wordpress.com/45642

    RépondreSupprimer
  10. Greta, la créature de Soros, pseudo sauveuse de planète, en pleine crise d'hystérie à l'AG de l'ONU; ils ne savent plus quoi faire pour nous faire payer leur taxe carbone pour leur intox climatique. Les gosses ne vont pas à l'école en suède? quelle mauvaise éducation!

    https://www.youtube.com/watch?v=W4e5l-XUmfI

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog